AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le guerrier de l'Ombre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bloodscream
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 818
Localisation : Là où je pense ... Reste à savoir où ...
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Le guerrier de l'Ombre   Mer 14 Fév 2007, 13:47

Bloodscream était retourné dans sa planque près de la Bonne Chopine. Il avait besoin de repos, après avoir eu plus que la dose d'émotions quotidienne qu'il ne pouvait supporter. Mais il ne pouvait pas rester ainsi si longtemps sans rien faire. Il vérifia que l'entrée était bien camouflée. Il ne voulait pas que quelqu'un d'autre, fusse-t-il un ami brigand, connaisse cet endroit. Puis, quand il eut bien regardé, il alluma une bougie, pris de quoi écrire et quelques parchemins vierges poussiéreux. Il les épousseta avant de commencer à écrire, laissant ainsi place à son imagination.

"Essouflé, Alkand arriva devant une petite cabane délabrée. Tout en reprenant son souffle, il jeta un coup d'oeil sur un parchemin situé dans sa besace. C'était le bon endroit, là où avait était fixé ce mystérieux rendez-vous.

Citation :
Vos exploits nous sont parvenus. Nous aimerions, si cela ne vous dérange pas, vous rencontrer afin de discuter de certains de nos projets.

Suivaient un plan et des indications pour indiquer le lieu, puis la signature. "La Horde Grise". En y réfléchissant bien, Alkand n'était même pas sûr d'avoir déja entendu ce nom. Pourtant, d'après la lettre, il devait être censé le connaître. Non, décidement, aucun souvenir ne lui revenait. Il entra donc dans la maison. La porte grinça et craqua, mais ne s'effondra pas. Il n'y avait personne. Il décida donc de prendre son mal en patience et s'assis sur un petit tabouret au bois légerement pourri. Il n'eut cependant pas à attendre longtemps. Il entendit un mouvement derrière lui. Rapidement, il se retourna en tirant son épée, renversant le tabouret et la table à côté en même temps. Une silhouette sembla se détacher de l'ombre. Ses yeux semblaient briller dans le noir. Elle s'approcha lentement d'Alkand, et lui fit signe d'abaisser son épée. Malgré son envie de ne pas obéir, il sentit comme une main invisible qui lui fit baisser son arme. L'homme sortit alors de l'obcurité. Cela dit, cela ne changeait pas grand chose : il était vétu d'un manteau à capuche noir, et hormis ces yeux terrifiants, Alkand ne vit pas son visage. Enfin, la créature commença à parler, d'une voix douce et mélodieuse qui tranchait avec son allure de monstre.

- Alors, c'est à ça que tu ressembles. Tu es plus connu et plus craint que tu ne le penses, Alkand.


Dernière édition par le Jeu 22 Mar 2007, 17:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloodscream
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 818
Localisation : Là où je pense ... Reste à savoir où ...
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: Le guerrier de l'Ombre   Mer 14 Fév 2007, 20:33

Alkand ne répondit rien. Pour tout dire, c'était la terreur qui l'en empéchait. Non, il n'était vraiment pas ce que les rumeurs disaient de lui. Il n'était pas un preux chevalier en quête d'une noble tâche à accomplir. Il avait depuis toujours vécu une vie tranquille avec ses parents adoptifs, dans cette petite ferme. Mais sa vie avait basculé la semaine dernière. Il aurait pus continuer cette vie, pauvre mais simple. Mais il fallait que ce satané bandit vint faire irruption dans sa vie. Krug le Pilleur. Il y a deux semaines, les gens tremblaient encore rien qu'à entendre ce nom. Avec sa bande, il semait la mort, la destruction et la terreur derrière lui.
Cependant, un jour qu'Alkand revenait du marché, il tomba sur Krug. Il était seul. Le bandit tenta de le détrousser. Le jeune homme le prit pour un simple brigand, s'empara d'un bâton et mis un puissant coup en pleine tête de Krug. Bien que le brigand eut connut bien pire blessure, il tituba cependant. Et là, le hasard joua en faveur d'Alkand. Krug se prit le pied dans une racine et fit tomber son épée. C'est alors que le jeune homme comprit qui il était : il venait d'apercevoir sur la chemise du bandit le serpent transpercé par une épée taillée dans l'os. Le symbole de Krug le Pilleur ! Cédant soudain à la panique, Alkand s'empara de la lourde épée toujours par terre et l'abattit de toutes ses forces sur l'homme gisant. Dès que cela fut fait, il s'enfuit en courant sans même un regard pour celui qu'il venait de transpercer. On disait que ce n'était pas un homme, mais un démon. Un simple coup d'épée ne lui aurait rien fait. Pourtant, lorsque Alkand se retourna, il le vit bel et bien mort. Il venait de mettre fin à la plus grande menace de la région...


Dernière édition par Bloodscream le Jeu 10 Juil 2008, 14:24, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloodscream
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 818
Localisation : Là où je pense ... Reste à savoir où ...
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: Le guerrier de l'Ombre   Ven 16 Fév 2007, 18:37

Cependant, il ne put cacher que c'était lui qui l'avait fait, et personne ne lui laissa le loisir d'avouer que c'était un coup de chance. Deux jours après son "exploit", il avait reçu cette mystérieuse lettre qui l'avait amené ici. Surpris par la remarque de la créature, il l'interrogea du regard. Celle-ci sembla comprendre et commença à parler.

- Tu t'imagines sans doute que la mort de Krug est tombée sur toi par chance et hasard. Hors, ces deux éléments n'existent que rarement. Car c'était ton destin, Alkand. Tout comme tu devra accomplir de grandes, très grands choses. C'est pourquoi j'ai demandé à te voir.

Alkand ne dit toujours pas un mot. Il comprenait de moins en moins la situation. Parvenant enfin à parler, il demanda simplement.

- Qui... qui êtes-vous ?

- Ce détail n'a pas d'importance. Du moins pour l'instant. Pour en revenir à ce que je disais, les villageois avaient raison en disant qu'il n'était pas humain.

- Mais... il est mort ! Un simple coup d'épée n'aurait pas pu tuer un démon !

- Ce n'était pas non plus un démon. Vous, humains, connaissez votre monde, le paradis et l'enfer. Mais il existe un quatrième monde, celui d'où venait Krug et d'où je viens. Dans ce monde, nous mourrons comme les humains.

- Mais si vous venez du même monde que Krug, vous devez être aussi mauvais que lui !

- Si on suit ton raisonnement, tu es toi-même aussi mauvais que le pire individu de ton espèce. Est-ce vrai ?

- Bien sûr que non je...

- Alors pourquoi n'en serait-il pas de même pour mon espèce, même si cela ne s'applique pas au paradis et à l'enfer ?

Alkand resta une nouvelle fois sans voix.

- Je me répète donc, sa mise à mort ne t'a pas été donnée par hasard.

- Par quoi, alors ?

- Ce que j'ai à te dire est de la plus haute importance. J'espère que tu es bien assis. Mon monde a été créé bien avant le tien. Nous l'avions toujours laissé en paix. Mais, il y a peu, l'un d'entre nous, très audacieux, créa un "faux humain" et un portail qui marchait de notre monde au votre. Ensuite, dans le monde des humains, il parvint à échanger un vrai bébé contre le faux. Il était censé avoir des capacités en plus des autres, et un dessein que nous ignorions il y a peu. Nous le connaissons à présent : prendre ce monde.

Alkand le regarda d'un air très surpris.

- Je l'ai cherché depuis lors, et je viens de le trouver. Ce "faux humain", c'est toi, Alkand.


Dernière édition par le Jeu 22 Mar 2007, 17:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloodscream
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 818
Localisation : Là où je pense ... Reste à savoir où ...
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: Le guerrier de l'Ombre   Sam 17 Fév 2007, 13:58

Alkand retint sa colère. On lui avait fait faire un tel voyage pour qu'il entende des inepties pareilles.

- Votre histoire est impossible à croire !

La créature soupira, puis dit, cette fois d'une voix rauque et tonitruante :

- Ai-je dis une seule fois que tu avais le choix de me croire ?

Alkand ne parut pas remarquer le changement de voix. Mais, inexpliquablement, il voulut croire ce que cet être lui avait dit. Cependant, une chose lui échappait encore.

- Mais, si vous êtes là pour arrêter ce que... je suis sensé accomplir... cela veut dire que... que vous voulez donc me tuer !

- C'était ma mission. Mais j'y ai mieux réfléchi. En réalité je vais il reprit sa voix rauque t'aider à accomplir ta mission !


Dernière édition par le Jeu 22 Mar 2007, 17:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloodscream
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 818
Localisation : Là où je pense ... Reste à savoir où ...
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: Le guerrier de l'Ombre   Sam 17 Fév 2007, 22:40

Barne arriva enfin à l'entrée du village qu'il cherchait. Il sortit une gourde presque vide de son sac et la vida entiérement. Puis il s'avança vers le garde devant l'entrée.

- Halte ! Les armes sont interdites à l'intérieur de la ville !

Pour toute réponse, Barne sortit une lettre chiffonée et la pointa devant le garde. Celui-ci fit signe au jeune homme d'attendre et alla chercher son supérieur, lui-même ne sachant apparement pas lire. Après quelques coups d'oeil, l'officier fit signe à Barne d'avancer. Il allait peut-être enfin trouver cet Alkand. Ses deux épées, sa hache et ses deux poignards ne seraient sûrement pas de trop face à cette menace. Mais, côté discrétion, ce n'était pas la meilleure solution. Il ne fit pas d'autres efforts cependant, demandant juste des renseignements sur Alkand. Il ne put rien tirer d'autre que "vous voulez vraiment que je sache où est-ce démon ?" ou "pourquoi, vous souhaitez mourir ? ". Il parvint tout de même à distinguer le nom d'une bourgade, Grassvul, et quand il interrogea en taverne sur ce nom, le tavernier trembla en lui indiquant un panneau qui indiquait ce village. Il était sur la bonne voie. Il y avait cependant une bonne trentaine de lieues à parcourir. Alors qu'il s'apprétait à partir, il entendit la cloche d'alarme sonner, et vit de la fumée noire à l'autre bout du village. Il courut vers cette direction et vit un spectacle horrible : un cercle de gardes mort, qui semblaient avoir été rongés de l'ntérieur. Et au milieu se tenait un homme au regard mauvais, l'épée ensanglantée, qui le regardait avec un rictus cruel et narquois.

- Alkand... murmura Barne.

- Alors, tu m'as enfin trouvé. Et je suppose que tu cherches à me tuer.

A cette remarque, Alkand éclata de rire.

- Tu sais très bien que tu ne peux rien contre moi. Abandonne et rejoins-moi. Nous pourrions régner ensemble, Barne.

- JAMAIS !

Barne s'élança et commença à attaquer rageusement Alkand. Mais celui-ci parait les coups avec une aisance inhumaine. Enfin, il agita la main, et Barne se retrouva gisant par terre.


Dernière édition par Bloodscream le Sam 12 Juil 2008, 20:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloodscream
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 818
Localisation : Là où je pense ... Reste à savoir où ...
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: Le guerrier de l'Ombre   Ven 11 Juil 2008, 23:51

Barne sentit une brève douleur, mais qui s'estompa rapidement, et se releva, fixant son adversaire dans les yeux. Alkand fut surpris, mais ne dit rien. Un homme normal aurait à peine survécu à ce coup. Mais Barne, lui, semblait ... différent ... moins fragile. Alkand ne s'était probablement pas trompé sur son compte. Même sa volonté semblait supérieure à la normale. Il dépensait en vain ses forces à tenter de l'influencer. Il haussa les épaules et réagita la main. La douleur revint, plus dévastatrice que jamais. Barne tomba à genoux, en gémissant. Oui, il n'en avait plus pour longtemps. Alkand maintint la pression. Mais, rien ne semblait changer, et Alkand s'affaiblissait en vain. Il tomba lui aussi à genoux, libérant Barne de sa contrainte. Ce dernier s'empara de sa hache et voulut porter un coup à Alkand, mais son honneur prit le dessus, et il arrêta son mouvement. Son ennemi en profita pour rassembler ses forces et lui porter un coup d'épée au tibia. Barne recula en jurant de douleur.

- Allons, mon ami, nous pouvons trouver un terrain d'entente, insista Alkand.

Barne cracha par terre.


- Regardes ce que tu es devenu ... Espères-tu encore que je puisse t'appeler mon ami ?

L'expression sur le visage d'Alkand se durcit.

- Soit. Je n'ai pas pu te vaincre aujourd'hui, mais ce n'est que partie remise !

Barne éclata de rire, mais sans quitter des yeux son sournois adversaire, dont il fallait toujours se méfier.

- Et comment comptes-tu donc te sortir de cette situation ?

- Peut-être ... Grâce à cela ?

Alkand montra du doigt un direction derrière Barne. Celui-ci se retourna vivement en restant hors de portée d'Alkand. Ne voyant rien, il s'apprêta à en finir avec son adversaire ... Mais celui-ci avait disparu ! Contrarié, il reprit la direction de la taverne, et chercha à en savoir plus autour d'une chope de bière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloodscream
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 818
Localisation : Là où je pense ... Reste à savoir où ...
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: Le guerrier de l'Ombre   Sam 12 Juil 2008, 20:45

Barne soupira, désespéré. Il s'en était fallu de peu. Mais la fourberie d'Alkand avait triomphé. Pour une fois que ce n'était pas son inquiétant pouvoir !

Car c'était ce qui se racontait, qu'Alkand possédait des pouvoirs inhumains et démesurément puissants. Barne se rappela de la douleur aigüe qu'il avait ressentie, rien que lorsque son démoniaque adversaire agitait la main. Ce pourrait-il que les rumeurs que l'on racontait soit vraie ? Cela semblait probable, bien que jusque là, Barne se soit montré sceptique aux rumeurs que racontaient les gens. Mais, comment expliquer les récents évènements autrement ? Et pourquoi Alkand avait l'air si affaibli, et semblait contrarié, alors que la douleur de Barne était bien présente ? Il se dit qu'il remettrait cela un peu plus tard, commanda une autre chope qu'il vida d'un trait, paya, puis réserva une chambre dans laquelle il partit immédiatement se coucher.

Barne était un grand homme, brun, les cheveux longs, et subissait un entraînement militaire depuis qu'il avait 16 ans. Il s'avérait très doué dans le maniement des armes. Récemment, deux semaines après qu'il eut fêté ses 23 ans, une missive lui parvint, lui parlant d'Alkand, de ses actes infâmes, et de ses ignobles meurtres à travers le royaume. Il semblait ne laisser que des ruines derrière lui, et d'aucun racontent que, lorsque l'on ne le voyait pas seul, il n'était accompagné que d'un grand homme encapuchonné, au regard brillant d'un éclat perfide et intelligent. Barne s'était demandé, depuis un mois et demi qu'il traquait Alkand, comment un homme seul pouvait-il provoquer tant de ravages ? Mais, à présent qu'il s'était retrouvé nez à nez avec celui qui fut un jour son ami, il commençait à croire ce que l'on racontait. Il s'arracha soudain à ses pensées et sombra enfin dans un sommeil profond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le guerrier de l'Ombre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le guerrier de l'Ombre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le guerrier de l'ombre...
» Mensonge des Colombes - Guerrier - Clan de l'Ombre - 41 Lunes
» Homme-lézard vs guerrier du chaos
» Pandawa multi : pano Dragoeuf et hache du guerrier Zoth
» carte de l'ombre et "n'importe qu'elle phase"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Grotte des Joyeux Brigands :: La Grotte des Joyeux Brigands :: [RP] Dans les profondeurs de la grotte… :: La Taverne-
Sauter vers: