AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 VADE RETRO, SATYNAS !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Praseodyme
Grande Chroniqueuse devant l'éternel
Grande Chroniqueuse devant l'éternel
avatar

Nombre de messages : 2082
Date d'inscription : 11/10/2013

MessageSujet: VADE RETRO, SATYNAS !   Lun 05 Juin 2017, 11:19


Le Périgord perd le Nord

Praséodyme Gazélec - Agence France-Pègre. Le retour des beaux jours est, comme on le sait, l’époque de l’éveil de la nature. Les créatures poilues et velues qui ont passé l’hiver à dormir dans les grottes sortent de leur léthargie, s’étirent longuement en baillant, pètent un grand coup, se grattent furieusement l’entrejambe pour en chasser la vermine, et sortent pisser sous le soleil printanier, avant de s’en aller en quête de leur premier petit déj’ de l’année. La belle vie !

C’est ainsi qu’une petite bande de Grotteux, menés par la sublime Satyne, s’en alla dernièrement vaquer du côté de Rochechouart, voir si des fois elle ne pouvait poinct faire la Roche choir. Et, l’eusses-tu cru, la Roche chut. L’on dit même que la Roche chut dru, et que l’écu sonna. Et quand mon écu sonne, t’as l’heure.

A peu de temps de là, un autre petit groupe de Grotteux alla vers Montauban dans le sillage d’une vieille au poil blanc. Au banc donc ils montèrent, et de là le ban levèrent, sous la forme en l’espèce de quelques Corleone. Unir Grotteux & Corleone, on a souvent dict que c’estoit comme atteler la Carpe et le Lupin. Quoi qu’il en fût, bancale ou pas, la charrue tint, et Montauban chahuté chut. Les caisses en estoient vides, mais comme l’on dict, c’est l’intention qui compte, et la beauté du geste.

Quelque temps après, l’on se retrouva tous au bord de l’eau, avec aussi des Piques, pour pique-niquer dans un petit port du nom de La Rochelle, ville charmante qui vit de ses rentes près de la Charente, mais poinct n’est marrante. Car la charentaise est pantouflarde, elle fit la nique aux Piques, et rien nous ne piquâmes, ni or, ni came.

C’est en longeant la côte que l’on s’en vint à Blaye, ville au bord de la baille, poinct de trop grande taille, juste ce qu’y nous aille, et qui avait des failles dans sa muraille. Elle fut donc prise sans coup férir, mais n’avait plus guère de ferraille, la tendance étant de nos jours à vider les caisses dans les poches des villageois dès qu’une mouche s’approche d’un peu près en rase-mottes.

Amy, Toi qui me lis, féru de géographie comme Tu l’es, Tu as sans doute remarqué que les quatre villes sus-dites sont toutes sises en Limousin, en Poitou, en Guyenne. Et quelle est la province qui se tient entre ces trois contrées ? Et bien oui, le Périgord ! Et les Autorités du Périgord, qui  connaissent aussi bien leur géographie que Toi, l’ont remarqué aussi, et s’imaginant assaillies, dévastées et violées par une horde de Grotteux assoiffés de sang, de sueur et de larmes, elles ont aussitôt choppé les jetons. Et leur sémillante Comtesse, la Sérénissime Orkaange, a dans la foulée promulgué un Edit, arguant du délit de sale gueule à l’encontre de Satyne. On ne prête qu’aux riches. Et Satyne, qui voyait le Périgord comme un simple fétu de paille, risque fort de se prendre une poutre dans l’œil. Voire même ailleurs. Et ça, ça fait très mal.
---

Mais de Satyne, jamais vous n'en serez les maîtres.
Qu'on lui ferme la porte au nez,
Elle reviendra par les fenêtres*.

Citation :





    De Nous, Orkaange De Bors, Comtesse du Périgord Angoumois,
    A Vous, Satyne, emmerdeuse patentée,
    A vous, compagnons de route de la chieuse,
    A Vous, Peuple du Périgord Angoumois,
    A tous ceux qui liront, ou se feront lire, ou mimer




      En tant que Régnante du Périgord (et de l'Angoumois les jours impairs) ils nous est revenu aux oreilles moultes faits et méfaits commis en votre nom dans les provinces voisines. Nonobstant le fait que d'enfler la Guyenne ou le Limousin soit plutôt considéré comme acte de bravoure en Périgord, force est de constater que  quand un chiard fait une bêtise, il finit par se prendre une baffe. Sachant que nous sommes de temps en temps responsable, et qu'il nous appartient de faire régner la justice en les terres périgourdo- angoumoisines, portons à votre connaissance que vous êtes, Satyne [IG : Satyne] déclaré Persona Non Grata en Périgord-Angoumois et que vous serez passé par le fil de l'épée si vous veniez à croiser notre armée.

      Nous vous demandons donc dès à présent de vous tenir tranquille, voire même d'aller jouer ailleurs, dans les 24 heures qui suivent




    Que cela soit su, vu et lu de tous,
    Que Mille paillettes Parsèment votre Chemin.

    Fait au Castel de Périgueux, le III ème jour du mois de Juin de l'An de Grâce MCDLXV






* pardon à Jean de la Fontaine pour l’emprunt.

_________________


Praséodyme  (login RR)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Praseodyme
Grande Chroniqueuse devant l'éternel
Grande Chroniqueuse devant l'éternel
avatar

Nombre de messages : 2082
Date d'inscription : 11/10/2013

MessageSujet: Re: VADE RETRO, SATYNAS !   Jeu 08 Juin 2017, 10:51


Limousin : zinzin ???

Praséodyme Gazélec - Agence France-Pègre. Grace à une source bien informée - une technicienne de surface lusitanienne et moustachue qui fait le ménage au Castel de Limoges, et dont nous tairons le nom par respect de la déontologie - nous avons pu mettre la main sur le brouillon d'une lettre dont le contenu est édifiant, et dont nous vous révélons la teneur ci-après :

Citation :
De nous, Bess Saincte Merveille
Régente du Limousin et de la Marche

A vous Satyne l'indésirable.

Par la présente, vous faisons savoir que votre présence n'est pas désirable et pas désirée. Venir vous la péter grave après vous dernières exactions n'était pas très malin.

Si d'aventure vous veniez pour vous excuser, il vous faudra pour cela plier le genou, demander humblement pardon, et rendre les sommes dérobées en Rochechouart. Vous serez bien entendu condamnée à expier vos fautes sous une forme non encore définie (mais moins horrible que si vous le faites pas).

Si d'aventure vous veniez pour réitérer vos exploits, n'ayez aucun doute sur toute ma hargne et ma détermination à vous traquer, vous trouver, et vous ramener manu militari en place publique afin d'y subir divers supplices avant de finir pendue haut et court. Où alors mieux, à vous occire moi même s'il le faut (j'ai pas peur de me salir les mains et de me vautrer dans vos entrailles encore chaudes).

Dans tous les cas, vous avez deux jours et pas un de plus pour quitter le territoire, dans le cas contraire, nous considérerons votre incursion comme une attaque en règle des terres Limousines et Marchoises, avec toutes les conséquences que cela implique.

Soyez assurée de ma détermination sans faille.

Faict en la Grande Limoges
Le VIIème jour du mois de Juin de l'an de grasce MCDLXV

Bess Saincte Merveille
Régente du Comté du Limousin et de la Marche

Ainsy donc, la régente limousine, dont a pu apprécier la carrosserie lors de ses dernières apparitions publiques, n'a pas aimé la manière dont Satyne fit la Roche choir, et encore moins qu'elle revint en Limousin pour y faire admirer sa plastique. Jalousie de la part de Bess, qui craint que son miroir ne lui dise qu'elle n'est plus la plus belle en son Comté ? Certainement, bien que, vu la silhouette de Satyne, la limousine ait indubitablement plus d'arguments à faire valoir du côté des pare-chocs et des amortisseurs.


Quoi qu'il en soit, la limousine s'est montrée vache, et elle a lancé l'anathème, l'opprobre et la charia à l'encontre de nostre infortunée camarade, allant même jusqu'à la menacer de la faire pendre haut et court. Haut et court, cette précaution serait d'ailleurs complètement inutile, bas et long conviendraient aussy bien, car vu sa taille, Satyne ne risquerait de toutes manières poinct que ses pieds menus touchassent au sol.

Nous avons eu l'heur d'obtenir une entairvouille de notre estimée collègue Satyne. J'ose vous dire qu'elle estoit un peu remontée contre les autorités limousopérigourdines. Voici en résumé ce qu'elle nous a déclaré :

Satyne a écrit:
C'est pas comme ça qu'on me donne envie d'être sage. Je rajoute le Périgord à la liste des gens à emmerder... Et si Bess continue à me chercher, je monte une armée illégale et je rase le sud ! Na !

Gageons qu'elle est bien capable de le faire ... Bess, gare à tes fesses, on arrive à toute vitesse !

Remerciements à la Senhora Rosita Gomech, de Porto, pour sa participation amicale. Son enveloppe a été déposée à l'endroit habituel.

_________________


Praséodyme  (login RR)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
VADE RETRO, SATYNAS !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bétisier Cities XL
» Vade retro Satanas - Alix vs Candy [MG] terminé
» partie Kill Team du 01-10-2016 ou Vade retro Welsh Burger
» [Bit TV] RETRO GAME TEST Super Mario 64.
» [Bit TV] RETRO GAME TEST Alex Kidd in Miracle World.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Grotte des Joyeux Brigands :: La Grotte des Joyeux Brigands :: [RP] Dans les profondeurs de la grotte… :: Fi ! Gare aux brigands !-
Sauter vers: