AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Journal de Hacheresse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hacheresse
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Journal de Hacheresse   Mar 23 Mai 2006, 13:46

INTRODUCTION

Je me suis réveillée en pleine nuit ce jour là....
Le temps était frais , et je n'avais aucun souvenir de ce qui a bien pu se passé avant cela. Il me fallut bien une heure pour me reprendre, et me rendre compte que j'étais couverte d'ecchymoses.... Je prie la route vers le plus proche village et quelle fut alors ma surprise. J'étais en pays anglois! et là je me posa la question que bien d'autres avant moi ont pu se poser : "Mais qu'est ce que je fous là moi????".
Je réunis quelques écus en travaillant à la mine et prit la première frégate , clandestinement, vers le royaume françois...
Je m'arrêta dans un petit village ou je me fis rosser par une bande de malotrus, défoulant leur haine des femmes sur moi... Durant la bataille, j'aperçus non loin de là un cadavre tenant une hache, dans les buissons. Me ressaisissant, je la pris des mains et me défendit comme je le pus. Toute ma hargne était lancée... Il ne resta pas un corps intègre de mes aggresseurs... Et puis j'y ai pris goût... Je décida donc d'en faire une vocation, que dis je une passion! Me voilà devenue au service de ma hache et inversement, à errer sur les routes...
Je sais que jusqu'à ma mort, je ne lacherai jamais cette hache... J'en ai découvert l'utilité et plus précisément, à force d'essais, les arcanes....
Aujourd'hui je marche à travers le royaume, et tue tout ce qui s'approche de trop près....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hacheresse
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: Journal de Hacheresse   Mar 23 Mai 2006, 14:10

Nuit du 23 Mai 1454...

Me voilà, couverte de boue, faisant corps avec le ravin qui m'héberge...
J'attends, tapie dans l'ombre, qu'un malheureux passe à portée de hache...
Les heures passent, la nuit est claire, sans lune, les étoiles sont les seules à se reflèter dans la flaque d'eau avoisinante. Je dois bien l'avouer, je suis tellement excitée et tellement effrayée... Mais je suis décidée et c'est plus fort que tout. Cette nuit ma hache va regouter à l'hémoglobine tant attendue. Elle en frémit d'avance, ou est ce ma main qui tremble? Peu importe... Un bruit, un bruissement de feuilles, le peu de luminosité éclaire ses pupilles dilatées par le stress, comme celles d'un chat. Il n'est pas à l'aise, il sent peut être ma présence... Il avance, à tâtons, et sursaute lorsqu'une fouine surprise se glisse entre ses jambes. Il trébuche et se retrouve à terre.... J'en profite pour lui sauter dessus... A califourchon sur lui, je lui crie : " Ta bourse ou la vie! Vite!!". Je me précipite, erreur de jeunesse sûrement. Bon ça me passera... Il commence à hurler, je lui décoche un coup de manche sur la tempe... Alors revient le silence... Je le fouille , son corps est frêle. Soudain, une luciole, venant assister à la scène, éclaire le visage de ma proie... Je reste effarée... Il doit avoir à peine 15 ans, que fait il ici?
Je le dépouille de tous ses biens, 80 malheureux écus pour un coup de crosse... Je suis déçue, presque vexée... Je lui mets ma hache sous la gorge, prête à le soulager définitivement... Je ne peux pas! Il est bien trop jeune... Je pose ma hache, j'écoute son coeur, il bat encore la chamade, malgré son évanouissement... Feindrait il l'inconscience? Je m'en tape ... Je me relève, lui jète 7 écus sur le torse, et je garde le reste... "tu ne mourras pas de faim au moins..." Je me recule prudemment et saute dans un bosquet...Juste le temps de l'entendre me remercier... Je reste bloquée un instant et je cours, de toutes mes forces. Le cliquetis de cet argent est le seul à troubler le calme de la nuit. J'aperçois une ville au loin, je m'arrête. Je décide de dormir ici. Mon premier brigandage ne fut pas des plus fructueux, mais il m'aura appris beaucoup de choses...
Le soleil, lentement, esquisse ses rayons face à moi... A noter : je suis partie vers l'est. Je rejoindrais la ville à mon réveil....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hacheresse
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: Journal de Hacheresse   Ven 26 Mai 2006, 19:09

Nuit du 26 Mai 1454...

Cette nuit là, je ne sais même pas ce que je fesais là... Mais j'y étais....
La veille, une soulerie à la taverne, et puis cette pipe qui tournait et que j'ai voulu goûter.... Un goût bizarre.... Et puis le trou noir... Une sorte de rêve flou, emplis des pires choses que vous ne pourriez imaginer... Et puis ce réveil en sursaut, trempée de sueur... Je me relève, la bouche pâteuse... J'ai vomi... Quelle merde... A noter : Ne plus jamais toucher une pipe de ma vie. Il doit être deux heures du matin... Et je suis là en pleine cambrousse.... J'ai faim... Je fouille mon sac... Je n'ai rien pris à manger... Et je suis bloquée ici, je ne sais même pas où je suis. Un vieux soudard arrive, je le vois au loin, je le sens comme si il était tout près.... Quelle puanteur! Je me cache dans un buisson... Il doit avoir à manger sur lui, et ma hache frétille déjà... Elle aussi a faim. Il arrive à ma porté, je lui saute dessus comme une bête sauvage. Rien de calculer, rien de prévu, à la va vite... Il n'a même pas le temps de crier, je lui ai déja tranché un bras de ma hache... Transi de douleur, il s'évanouit. Je lui fends le crâne d'un second coup de hache.... Et je le fouille. Il n'a rien sur lui! Pas une miette de pain, pas l'ombre d'un écu! J'hurle de rage. Je tombe à genoux... Et je frappe de plus en plus fort son corps de ma hache. Chaque coup provoque chez lui un soubresaut... Et dire que je souffre plus que lui! Lui, n'a plus faim, n'a plus mal ... Et n'a plus de questions à se poser.. Il sait déjà ce que demain lui réserve... RIEN. Je m'écarte de son corps. Je repars sur les chemins, je ne suis pas si loin que çà de la ville que j'ai quitté durant ma transe... Je rentre chez moi, dégoûtée...
A noter : la prochaine fois qu'on me refile quelquechose de louche à fumer... couper le bras tendu vers moi d'un coup net de hache.
La route est longue, je suis affamée, je m'affaiblis et je rejoins, agonisante, le village... Les badauds me regardent de travers... Je rentre chez moi, je m'allonge et je dors...Quelle nuit de merde....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hacheresse
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: Journal de Hacheresse   Dim 28 Mai 2006, 20:15

Nuit du 29 Mai 1454...

Il pleut... Je suis encore en taverne, à me saoûler la tronche, avec quelques habitants qui me prennent encore et toujours pour une folle... Je me lève sans un mot, je finis ma bière d'une traite et je sors. Quelques quolibets fusent... Je leur souris. " A bientôt sur les routes..." Un murmure dans la salle et je claque la porte de la taverne... Je reprends la route, la pluie ruissèlent sur ma cape sans jamais la transpercer... Et je rejoins le lieu de ma dernière attaque, c'est que je m'y suis plus la dernière fois... Et puis, comme un pied de nez à mon dernier échec, fallait que ce lieu porte le signe d'une véritable attaque... Pas celle d'une sauvageonne affamée... Celle d'une brigande digne de ce nom! Je me pose dans ma "tranchée" et j'y retrouve mes marques. Ce petit trou dans le feuillage, comme un judas sur le chemin de ma prochaine victime... Il y a du passage ce soir, trop de passage....Alors j'attends. L'heure tourne, la nuit est glaciale... Ce vent, cette pluie battante, je grelote presque mais me réchauffe rien qu'à l'idée d'une bonne bourse bien remplie... Le passage se fait de moins en moins continu. Un groupe de voyageurs passent... Y'en a un a la traîne... Je bondis discrètement derrière lui, le baillonne de la main et me jette avec lui dans le buisson avoisinant. Pratiques ces bosquets. Il me regarde surpris et me lance un " Alors ma belle, si tu voulais que je te donne, suffisait de le demander". Mon sang ne fait qu'un tour. Je prends une flèche du carquois que j'ai dans le dos et la lui plante en travers de la gorge. je tourne la pointe dentelée dans le milieu de sa gorge... Le bruit me rappelle vaguement le son du dernier poisson que j'ai pêché, lorsque j'ai du retirer l'hameçon. Je lui sourit, ses yeux reflètent la peur, la simple peur de mourir... Je jubile et ne le quitte pas des yeux. Sa main sur mon épaule, lentement perds sa prise et s'écroule... Il se tient la gorge de l'autre main, et tétanisé, ne tente même pas de fuir. Crier? Cela lui est impossible... Je le regarde crever lentement. Et j'entreprends de le fouiller. Sa sacoche contient une lettre et une bourse de cuir de porc. Merde, encore un pauvre. J'ouvres la bourse... Une bonne centaine d'écus, c'est déjà çà. Puis, j'entreprends de lire la lettre.
Citation :
"Espèce d'enfoiré,
Je suis au courant de tout. Je sais que tu m'as trompé avec cette grognasse de la taverne, et ce à plusieurs reprises. Je m'en vais, je ne veux plus voir ta face de porc devant moi. Je retourne chez mon parrain, lui saura m'aimer comme je dois l'être, et surtout, il saura me respecter.
N'essayes pas de m'écrire, je ne répondrais pas , je ne lirais même pas.
Adieu, désolée d'avoir fait ta connaissance. Tu me dégoûtes, jusque là j'ai gâché ma vie avec toi, pour toi. Au plaisir de te voir crever."
Me voilà devenue prêtresse du bon vouloir des femmes dupées. Ca me plait ce rôle. Je lui écrirais pour lui dire que son voeu a été excaucé...
Mon premier meurtre à la flèche, sur le vif, j'ai bien réagi je trouve, mais bon il m'y a aidé ce porc. Je le laisse dans le buisson baigner dans son propre sang. Je me relève, je reprends la route. Retour maison, enfin plutot retour taverne. J'aime bien ce tavernier, il me comprends je crois.


Dernière édition par le Mar 30 Mai 2006, 14:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hacheresse
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: Journal de Hacheresse   Mar 30 Mai 2006, 13:37

La confession d'une voyageuse . Même les brigandes ont une âme, prenons en soin ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Journal de Hacheresse   

Revenir en haut Aller en bas
 
Journal de Hacheresse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Journal de Hacheresse
» Azov ou le journal d'un patriote.
» Brève du Journal Officiel du Donjon.
» Journal d'un paysan
» Un journal de la Horde...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Grotte des Joyeux Brigands :: La Grotte des Joyeux Brigands :: [RP] Dans les profondeurs de la grotte… :: Journal Intime-
Sauter vers: