AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Reproduction interdite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Praseodyme
Grande Chroniqueuse devant l'éternel
Grande Chroniqueuse devant l'éternel
avatar

Nombre de messages : 2083
Date d'inscription : 11/10/2013

MessageSujet: Reproduction interdite   Mer 01 Avr 2015, 21:19

Citation :

Paris (AAP) - Scandale à la Cour de France. Dans une annonce à paraître ce mercredi, et dont l'AAP a eu vent, Sa Majesté Angelyque de Montestier joue les agences matrimoniales et exige la réalisation de certaines unions au sein des membres de sa noblesse.

L'AAP ne peut que critiquer une telle initiative. Proclamer par annonce que tel vicomte devra épouser telle comtesse, voilà qui hérissera les poils de plus d'une personne à la Cour de France. L'auteure de cet article en est personnellement indignée, puisque directement touchée par les propos de Sa gracieuse Majesté. Elle tient par ailleurs à profiter de cette tribune pour exprimer son ressenti sur le choix qui a été fait pour elle, c'est-à-dire le marquis de Nemours, Aimbaud de Josselinière : « Il me sera extrêmement douloureux de devoir, pour plaire à notre reine, me réveiller aux côtés d'une telle coupe de cheveux tous les matins. » Rappelons-le, la coupe au bol, c'était la mode en 1450.

Là n'est pas la seule union on ne peut plus mal assortie. La pauvre Maud de Saint-Anthelme est destinée à épouser Son Altesse royale Charlemagne de Castelmaure-Frayner, sort qui ne serait souhaitable à aucune femme en France. Mais il n'y a pas que les demoiselles qui ont leur lot de galères : Son Altesse Lexhor d'Amahir va devoir dire oui à Son Altesse Ingeburge, pour l'instant encore mariée (mais à la dissolution, Sa Majesté a également pensé). Voyons aussi Sa Grâce Della d'Amahir, qui devra prendre pour époux un réformé notoirement désagréable en la personne de Maleus d'Assay et, le pire du pire, la cerise sur le pudding à l'arsenic, Lafa de Bussac devra épouser Philippe de Cetzes. Et si vous ne comprenez pas pourquoi c'est horrible, intéressez-vous un peu aux ragots de la cour, nom d'un petit bonhomme !

Enfin, il nous faut avec grande tristesse signaler le départ annoncé de deux des plus belles fleurs de France, Son Altesse Agnès de Saint-Just et dame Leandra de Cassel, envoyées respectivement coloniser l'Anjou et l'Artois afin d'y enfanter de bons sujets royalistes. Nous pleurons d'avance ces héroïnes, sacrifiées sur l'autel de la démographie, pour la grandeur de la France, et leur disons « merci ».

Rosalinde, pour l'AAP


Félicitons nostre bien aymée Majesté la Royne pour cette belle initiative, qui bientôt, n’en doutons poinct, repeuplera le Royaume et verra courir plein partout des floppées de joyeux et dodus bambins roses et blonds.

A la Grotte, d’aucuns n’ont poinct attendu l’injonction royale pour tenter de croître et multiplier. A en croire certains bruits d’alcôve de couloir, Méliane et Le Balte essaieraient frénétiquement de procréer à chaque fois qu’ils ont un moment de libre, et c'est souvent. Cette heureuse nouvelle a suscité des réactions variées dans l'entourage grotteux.

Le Monde scientifique s’est ému et inquiété des conséquences imprévisibles que pourraient produire une telle manipulation génétique. Valentina, jeune docteur en médecine, nous a déclaré : « Ben, vous voyez, on a déjà eu King Kong et Godzilla, faudrait pas non plus trop tirer sur la ficelle ! » La délicieuse Satyne, que nous avons réussi à coincer dans un fond de couloir, nous a grogné : « Z’ont que ça à foutre, ces deux-là ? Déjà, Talion, j’ai du mal à le supporter en un seul exemplaire, alors maintenant si y'en a plusieurs, même en miniature, bonjour les dégâts ! Et qu’ils ne comptent pas sur moi pour leur garder leurs lardons quand ils seront en vadrouille, sans blague ! » Le monde du cirque se réjouit. M. Zavatta nous a déclaré « Alors les petites nenfants ! On est contents ! On va bientôt voir plein de petits clowns moches dans la Grotte ! »

Cela dit, nous avons encore un peu de marge, le temps que le Grincheux trouve le mode d’emploi et qu’ensuite il le comprenne (alors, figure 1, placer le tenon dans la mortaise), ça nous laisse pas mal de temps pour empiler des sacs de sable devant les abris souterrains. En attendant, présentons tous nos vœux de réussite aux futurs parents, et de bonheur à leurs futurs monstres enfants.



_________________


Praséodyme  (login RR)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Reproduction interdite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Reproduction interdite
» Bibliothèque Interdite
» Bibliothèque interdite
» Bibliothèque interdite
» Bibliothèque interdite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Grotte des Joyeux Brigands :: La Grotte des Joyeux Brigands :: [RP] Dans les profondeurs de la grotte… :: Fi ! Gare aux brigands !-
Sauter vers: