AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 C'est pas d'la soup'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Praseodyme
Grande Chroniqueuse devant l'éternel
Grande Chroniqueuse devant l'éternel
avatar

Nombre de messages : 1960
Date d'inscription : 11/10/2013

MessageSujet: C'est pas d'la soup'   Mar 24 Mar 2015, 17:38

Citation :

20/03/1463 - Grabuge Bourguignon

Chalon (AAP) - La récente prise de la mairie de Chalon par l'association du Lion de Juda et d'un détachement de l'Alliance Fatum a mené sur le territoire bourguignon à une bataille comptant une soixantaine de combattants pour la reprise de la ville.

Le 1 mars, cinq lances composées en tout d'une trentaine de membres de l'Alliance Fatum et du Lion de Juda arrivent à Chalon, après leur récente attaque de la mairie de Poligny le 26 février, en Franche Comté. Aussitôt, la Bourgogne lance une alerte officielle, appelle la population à défendre la ville et la Bourgogne et déclare les arrivants indésirables sur le territoire.

Le lendemain, la mairie tombe et les attaquants proclament la République Libre de Chalon, l'abolition des impôts et dénoncent « l'oppression du Royaume », bien que n'ayant alors pas les moyens de concrétiser totalement leur déclaration. La secte réformée du Lion de Juda profite de cette occasion pour faire du prosélytisme au nom de Déos et de leur religion, pointant du doigt Rome et l’Église Romaine. Dès lors, ils annoncent la création d'une soupe populaire, destinée aux villageois et financée par une partie de l'argent pillé à la mairie. Un seul repas semble cependant avoir été distribué.

Cet événement, pouvant paraître comme une banale révolte brigande ou réformée, gagne en importance dès le 6 mars, à l'arrivée de l'armée « Ad maiorem Burgundiae gloriam » commandée par Asclépiade. L'armée bourguignonne agrémentée tente aussitôt une reprise musclée de la ville, se heurtant à la résistance des assaillants. S'ensuit une bataille équilibrée de près de soixante personnes, chaque camp ayant environ le même nombre de combattants. Il est dénombré à son issue le lendemain une quinzaine de morts et de blessés, environ le même nombre pour attaquants et défenseurs. Parmi eux, le capitaine Asclépiade, cédant sa place à Francesca di Cambio.

L'armée ne retentant pas l'assaut, la ville est libérée le surlendemain, le 9 mars, par l'élection municipale. La situation semble alors se stabiliser près de Chalon , malgré les mouvements militaires : les lances des Fatum et du Lion partent peu à peu. Dans les duchés à l'Ouest, sur la route des brigands et des réformés, plusieurs armées ont été dépêchées à la frontière, comme au Bourbonnais-Auvergne où la Garde a été doublée, des mesures similaires étant prises dans les villes des autres duchés.

U.I. et Baudouin, pour l'AAP

L'Alliance Fatum multiplie ses alliances. Le Berry, l'Artois, le Lion ... ne vous étonnez pas si vous les voyez tantôt prêter main forte à nostre bien aymé le Roy de France.

En attendant, ils servent la soupe. C'est populaire. Dans cette histoire, on ne sait d'ailleurs pas trop qui a servi la soupe à l'autre.

Les gueux de Chalon, eux, n'ont eu droit qu'à un seul service. Plus assez dans les caisses après le partage pour remplir le chaudron peut-être.

En attendant, gare tes miches, brigand, il y a de la piétaille en arme dans la cambrousse ...



_________________


Praséodyme  (login RR)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
C'est pas d'la soup'
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau kit en pvp soup
» Force de frappe Halfling
» Jail sur PvP Soup 1V1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Grotte des Joyeux Brigands :: La Grotte des Joyeux Brigands :: [RP] Dans les profondeurs de la grotte… :: Fi ! Gare aux brigands !-
Sauter vers: