AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Délit de sale gueule

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Praseodyme
Grande Chroniqueuse devant l'éternel
Grande Chroniqueuse devant l'éternel
avatar

Nombre de messages : 1982
Date d'inscription : 11/10/2013

MessageSujet: Délit de sale gueule   Sam 07 Mar 2015, 14:25


Tout le monde icy-bas connaît l’Alliance Fatum, et tout brigand qui se respecte rêve d’en faire partie…

Heuuu, enfin, presque tout brigand !

… oui, presque tout brigand qui se respecte rêve d’en faire partie. On se récite la litanie des brigandages, des exploits guerriers, des prises de villes et de châteaux, voire de duchés entiers effectués par les armées de l’Alliance. Fatum fait trembler jusqu’aux Puissants ! C’est la Gloire ! Mais personne n’ignore ici-bas, ou presque personne, que la Gloire paye souvent une rançon, et que parfois cette rançon peut être élevée. Et c’est ainsy que Sa Majesté la Royne de France par la Grâce du Très-Haut …

… ou par la Grâce de Son cul, ou de Ses écus.

… je t’en prie, ne sois pas vulgaire. Je disais que Sa Majesté la Royne, légèrement agacée par les libertés prise par la dicte Alliance à l’encontre des biens et des gens placés sous Sa grande bienveillance, a décidé il y a peu de mander le fier Général Namaycush Salmo Salar …

En fait, on reconnaît que Namaycush n’est poinct lui-même un brigand seulement parce qu’il a l’agrément de la Royne, mouahahaha.

Arrête de m’interrompre tout le temps ! Je disais que Sa Majesté avait mandé Son Général pour traquer la racaille fatumiste où qu’elle se trouvât. Et qu’en Son auguste nom, le dict-Général avait donné tous pouvoirs à la Haute et Basse Justice des provinces pour appliquer les plus lourdes et extrêmes peines aux membres de l’Alliance, au seul fait qu’ils fussent membres de la dicte Alliance. Les choses étaient alors bien claires, la Royne souhaitait débarrasser définitivement le Royaume de la présence de Fatum.



C’est ainsy qu’ayant rassemblé barons, féaux, alliés et commensaux, le Général s’en fut mener sa Croisade dans le Midi, pour en débarrasser le paysage de la Peste Fatum. Et tel un bon gros matou gourmand et cruel, il lui plaisait maintenant de s’amuser avec les quelques rats qu’il avait pu rabattre dans la souricière de Villefranche, en Rouergue.

Là, tout de même, c’est dur. Rien qu’être enfermé dans Villefranche, c’est une peine déjà bien trop lourde, à mon avis. Alors si tu te prends un procès en plus, il y a double peine. Et je ne parle pas du poutrage. 45 jours à Villefranche ! Trop grave …

Mais tais-toi donc un peu, on n’est pas là pour rigoler ! Poutrages, procès multiples, peines de prisons prolongées, cacahouètes et amendes salées, tout était bon au vainqueur pour appliquer son joug et marquer la chair de l’Autre au fer rougi par le feu de la haine royale. Et Fatum de pleurer, et crier à l’injustice, et de se plaindre de harcèlement !

Tout ceci serait amusant si ce n’était aussi navrant. Il ne nous appartient pas de prendre parti pour les uns ou pour les autres, d’ailleurs nous ne soutenons ni les uns, ni les autres. Certains ont érigé le brigandage au rang de système industriel, où chacun n’est plus qu’un pion anonyme et sans âme, et où le res parendo se résume en général à une affiche apposée en gargote, suivie d’un échange d’insultes entre agresseurs et agressés. Tandis que d’autres profitent du Pouvoir absolu qui leur est donné pour faire peser toutes les contraintes possibles, physiques et juridiques, sans retenue ni contrôle, sur la Communauté, au simple nom de la Raison du plus fort. Et au bout du compte, les excès des uns vont finir par donner aux autres les moyens d’empêcher l’ensemble de la dicte Communauté, les brigands ordinaires, les artisans de la rapine, les bricoleurs du détroussage, ceux qui font ça pour s’amuser, par loisir, en famille ou entre amis, de pratiquer leur Art en toute sérénité. Mais c’est peut-être là qu’est le but : organiser des Royaumes plats et aseptisés, sans rien qui dépasse, où chacun cultivera son champ en silence, avant de se rendre à la Grand’Messe de la Pensée Unique.

A moins que ce ne soit une incitation, voire une obligation pour les brigands à se pourvoir en permanence d’un destrier de noble pour sauter Namaycush en douceur, et à se munir d’un équipement militaire, pour éviter que Namay ne les poutre trop profondément. Pour le plus grand profit de Sainct-Celsius, nostre Seigneur.

Je vous assure, mon cher Cousin, que vous avez dit business.

Moi j’ai dit business ?

_________________


Praséodyme  (login RR)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Délit de sale gueule
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Parlement] Du délit de sale gueule
» Délit de sale gueule
» [Blog] Le coup de gueule de fin 2010
» La Grande Gueule
» [wip]L'(amuse) gueule

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Grotte des Joyeux Brigands :: La Grotte des Joyeux Brigands :: [RP] Dans les profondeurs de la grotte… :: Fi ! Gare aux brigands !-
Sauter vers: