AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le dernier torchon de l'AAP lavé en kachine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Praseodyme
Grande Chroniqueuse devant l'éternel
Grande Chroniqueuse devant l'éternel
avatar

Nombre de messages : 2085
Date d'inscription : 11/10/2013

MessageSujet: Le dernier torchon de l'AAP lavé en kachine   Mer 26 Nov 2014, 09:22


25/11/1462 : Quand La Pègre vient au Béarn.


Citation :

Tarbes (AAP) - Le Béarn a été dernièrement le théâtre de plusieurs combats opposant une armée brigande à l’armée comtale.

Tout a commencé avec un appel lancé par une jeune femme, membre reconnu de la Grotte des Joyeux Brigands : Satyne. Celle-ci invitait à un grand rassemblement de brigands qui s’ennuyaient chacun de leur côté. Tarbes fut choisie comme lieu de ralliement. Devant le nombre de voyageurs déferlant en contrée béarnaise et bien que les participants aient assuré de leurs intentions pacifistes envers cette région, les autorités locales, affirmant ne pas accepter être une terre brigande, ont aussitôt donné l’alerte. Elles n’ont pas pu empêcher la formation d’une armée.

Sous la houlette de Satyne, Silvinho Saint Anthelme, aussi appelé Flynn Rider, a ainsi levé l’étendard de « la Pègre » à Tarbes sur les terres béarnaises et ce sans aucune autorisation. Cette armée a réuni ainsi entre trente et quarante brigands issus d'horizons et de groupuscules disparates. « La Pègre » se revendique comme une association brigande temporaire à but lucratif rassemblant des groupes de brigands déjà constitués et des particuliers en mal d’aventures.

Le Béarn, inquiet pour sa sécurité, a mobilisé et donné l’ordre de marche à sa propre armée, « Fòrça comtala biarnesa », dirigée par son capitaine Pierobero. Les deux formations ont, pendant quelques temps, joué à cache-cache. Suite à une tentative avortée de prise de Tarbes que les autorités béarnaises attribuent à des alliés de « la Pègre », l’armée comtale a affronté le 27 octobre l’armée brigande qui souhaitait partir vers l’Armagnac. Les raisons de ce déplacement restent inconnues. Les deux forces en présence ont essuyé des pertes et personne n’est sorti vainqueur de l’affrontement, ce jour-là.

L'armée de « la Pègre » s'est ensuite dirigée sur Pau où elle a attaqué les défenseurs, avant d'être prise par revers la même nuit par l'armée béarnaise. Ensuite, elle a pris la route de Lourdes pour se poser finalement en Aragon dans le but de restructurer l’armée. Elle s'est empressée de prendre la ville de Jaça, mais a dû restituer l'intégralité du butin, avant de lever le camp pour retourner à Lourdes où elle a à nouveau affronté l'armée béarnaise. La comtesse Perlou a repris le commandement de cette dernière après que messire Pierobero a été grièvement blessé ; Satyne, elle, a pris celui de « la Pègre » suite aux blessures de messire Silvinho.

L'armée « Fòrça comtala biarnesa » est alors repartie sur Pau, celle de « La Pègre » sur Tarbes et ses soldats ont tenté chaque soir de forcer les défenses de la ville qui leur ont résisté. Une armée d’Armagnac & Comminges est venue prêter main forte à ses voisins béarnais pour déloger « la Pègre » de Tarbes Celle ci a, alors quitté le Béarn pour la ville de Saint-Liziers, combattant et repoussant l'armée armagnacaise présente.

Pour passer entre les mailles du filet, Satyne voyant le nombre de ses soldats décroitre, a pour finir, volontairement démantelé son armée, le 20 novembre.

Kachina de Fragon, pour l'AAP

Lorsque la Presse est au service du Pouvoir, ça donne un article plat et consensuel, un compte-rendu sans âme, qui fait la part belle à l'armée comtale, en omettant de citer les actes héroiques des superbes combattants de la Briganderie, leur élan magnifique, leur splendide bravoure. Heureusement, quelques témoins objectifs ont pu donner leur avis en live, avant que leur voix ne soit définitivement étouffée par la censure de la bonne-pensée.

Pour la Vérité vraie, voyez plutôt Le Coin des Arpenteurs, In vino veritas :


http://forum2.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=766253

_________________


Praséodyme  (login RR)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le dernier torchon de l'AAP lavé en kachine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le dernier torchon de l'AAP lavé en kachine
» Le dernier wad auquel vous avez joué
» Et si aujourd'hui était votre dernier jour à vivre?
» [DCA 2010] [Nécron] Monolithe Jugement Dernier
» Taille de mon Monolithe jugement dernier Scratchbuilt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Grotte des Joyeux Brigands :: La Grotte des Joyeux Brigands :: [RP] Dans les profondeurs de la grotte… :: Fi ! Gare aux brigands !-
Sauter vers: