AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Rp] Epistolement vôtre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shawie
Taulière qui roule les R
Taulière qui roule les R
avatar

Nombre de messages : 4221
Date d'inscription : 25/08/2010

MessageSujet: [Rp] Epistolement vôtre.   Mer 10 Juil 2013, 11:10

Aujourd’hui, c’était décidé, elle allait se bouger le fion pour prendre des nouvelles d’une amie peut être perdue après tout. Elle n’avait rien compris, et finalement se rendit compte qu’elle était peut être à des kilomètres de saisir le pourquoi du comment.

Elle prit donc le temps de rédiger un petit quelque chose de rapide en espérant que la lettre arriverai à destination.



Citation :
Satyne,


Surement que mon courrier t’étonnera mais j’espère que non. On se connait depuis quelques temps maintenant et je n’ai pas changé, j’ai toujours autant de mal à faire le premier pas vers les personnes. On dira alors que tu n’entres pas dans la catégorie « des gens lambda ».

Je passe simplement pour prendre des nouvelles de toi. Je m’inquiète pour le petit bout de femme que j’ai connu et qui doit désormais être grand -ou pas- Nos chemins se sont séparés et je dois avouer que je ne comprends pas toujours pourquoi. En tout cas, j’espère que le groupe que tu as trouvé te plais et répond surtout à tes attentes.

En ce qui me concerne, je m’ennuis fermement. J’ai l’impression de ne plus trouver le plaisir à faire ce que nous faisons et que les plus jeunes sont tout optimiste à des choses qui me lassent. J’ai appris que Toto ne serait plus des nôtres. Même si je ne le portais pas dans mon cœur, disons que nous perdons un éternel prétentieux !

Où te trouves tu ? Vas-tu bien au moins ?

Bref, toussa quoi.

J’espère te revoir.


Shawie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satyne
Scribe officiel
Scribe officiel
avatar

Nombre de messages : 4748
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: [Rp] Epistolement vôtre.   Mar 16 Juil 2013, 16:29

La lettre qu’elle avait reçu l’avait surprise dans un premier temps, avant de la laisser perplexe. Le papier avait rejoint un tas d’autres documents au fond de sa besace, et le temps que dura son voyage elle n’y pensa plus.

Assise à une table. Sa table. Dans une petit pièce d’une maisonnette confortable. Sa maison. Satyne eut le loisir de repenser au courrier de Shawie.

La vie de sédentaire avait ses avantages comme ses inconvénients. Celui de gamberger à toute heure en était un. La brunette n’avait jamais trop eu le loisir de se pencher sur sa vie, ses amitiés, ou les faits qui jalonnaient son existence. Trop de questions n’avait jamais servi personne. Ca foutait en l’air la journée, et elle finissait par picoler seule. Mais là, en cette fin d’après-midi, dans une masure silencieuse, dans un village écrasé sous le soleil de l’été, la jeune femme n’avait que ça à faire.


Citation :
Shawie,

Comment ne pas être étonnée par ta missive ? Je ne pense pas fabuler sur le fait qu’on ne se soit pas quittées en bon terme. Il y a eu échange de mots. Et moi, je m’en souviens. Je le sais. Je le comprends. J’en avais besoin.

Je n’ai pas trouvé de groupe. Je n’en cherchais pas vraiment un. C’était peut-être l’impression que je voulais laisser. Ou du moins c’était ce dont je voulais me convaincre.

J’ai beaucoup voyagé. J’ai eu des projets. Et j’ai fini par trouver un village où j’ai vécu durant un temps. Cette nouvelle aventure a été brève, mais j’en avais besoin pour avancer.

Tu dois te souvenir de Guilhem. Et bien j’ai partagé quelques mois communs avec lui en Savoie. La nouveauté m’a pesée plus que je n’aurai pensé et nous avons cessé de nous voir quand je suis partie sur Genève. A mon retour les choses avaient changé, et j’ai repris la route avec des connaissances pour rallier la Provence. Une fois sur Marseille, j’ai essayé d’emménager sans succès. Tu sais que les casiers judiciaires traversent les frontières, même là où nous n’avons rien fait…

Sommée de partir, j’ai regagné les ornières des grands chemins pour errer à l’est des royaumes. Cela m’a valu quelques rencontres, dont je suis ressortie indemne. Tu auras peine à le croire : mais j’ai de la chance ! Plusieurs mois de voyage avec 700 écu sur moi et pas un seul brigandage. Enfin si, une seule tentative, mais mes assaillants doivent encore pourrir dans le fossé où je les ai laissé.

La roue tourne !

A ce jour j’ai acquis des terres en Bourbonnais Auvergne. J’y ai quelques connaissances bien placées, et on me tolère sans animosité. C’est agréable. Je me sens parfois fatiguée. Lasse de la vie que j’ai mené. Et regarder pousser du blé m’apaise. Je sais que ce n’est pas une excuse, mais comme dit plus haut j’en avais besoin.

Je me souviens des « jours anciens », et pour l’instant cela me suffit. J’ai peut-être perdu mon ambition lors d’une énième prise de mairie, ou d’une rapine ratée. Mais ce n’est pas un mal. Être comme tout le monde est reposant après les années mouvementées que nous avons pu connaître. Nous avons été à l’ombre de la Pègre, du Lion, de la Grotte. Nous avons vécu des prises mémorables et rencontrer des gens de talent. Je ne désespère pas un jour de créer l’Histoire. Mais cela m’a tellement échappé ces derniers temps, que je préfère me concentrer sur moi, pour mieux réussir plus tard.

Il me ferait plaisir de te revoir.
Sache que tu es la bienvenue en Bourbonnais. Préviens juste le prévôt qu’il ne fasse pas une attaque en te voyant débarquer.

Je t’encourage à être plus explicite (tu noteras que j’ai appris plein de mots durant ces quelques mois en Savoie) sur ta vie. Tu ne m’apprends aucun potin là !

Bien à toi,
Sat’

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shawie
Taulière qui roule les R
Taulière qui roule les R
avatar

Nombre de messages : 4221
Date d'inscription : 25/08/2010

MessageSujet: Re: [Rp] Epistolement vôtre.   Mer 17 Juil 2013, 00:42

Elle avait douté … douté encore. Plus les jours passés et plus la non réponse la rongée. Après tout, une dispute, non même pas, une querelle pour opinons divergeant, pouvait elle entrainé la fin d’une amitié ? Apparemment oui finit elle par croire.

Et puis comme une libération. Il fallait se l’avouer, Satyne lui manquait mais ça, jamais elle ne lui dirait.

S'il y avait bien quelque chose qui ne changeait jamais c'était bien la surprise à chaque fois qu'elle parlait avec Sat. Même quand elle raconte des choses banales et ennuyantes, et bien cela restait quand même passionnant. La brune imaginait bien le petit bout de femme en train de se dorer la pilule au soleil, chapeau de paille visé sur le crâne, regardant le blé poussé, une chopine en main.


Citation :
Sat,

Je suis véritablement choquée par ce que tu me racontes. Tellement choquée.

« tu as rencontré un homme »

« tu as eu de la chance » 

« tu regarde pousser du blé »

J’espère que tu as rencontré un homme que tu as volé, et que tu as eu de la chance qu’il ne te retrouve pas car il était bien trop occupé à regarder pousser son blé. Je ne vois que cette explication en somme. La Satyne que je connais ne restait pas une minute en place sans se taire, bouger dans tous les sens. Il lui arrivait même de tomber de cheval pour arriver la tête la première -malencontreusement- dans la boue toussa car tu as avais chaparder mon sauciflard.

Tellement choquée par ce que tu dis, que je me trouve actuellement dans le BA, prête à venir te chercher par la peau du fion. Goha est avec moi, ainsi que Silvin, Val et Sagouine. Papi est resté en ville à cause de son âge avancé. Je suppose plutôt que c’est son penchant pour la bibine en fait. Ludwig a rejoint les rangs des Lycans … je passerais cette histoire qui n’est qu’un vague remake de Twin en moins pire. Je parle de la forme bien entendu car Lud restera un ami. Je suis juste un peu déçue de voir un « poulain » prendre le large.

Me concernant, j’ai commencé à suivre des cours à l’université ! C’est d’un ennuis mortel mais il faut bien cela si un jour je souhaite monter une armée. Te rappel tu du projet que nous avions avec l’armée ? Et bien saches que j’ai quelques tuyaux sur un duché qui nous est cher … j’aimerai le réaliser car c’est frustrant de rester sur sa faim. J’ai des écus pour payer un régiment ! Il faut bien réinvestir nos prises un jour.

C’est donc une invitation à prendre. Mettra toussa en place, recontacter les anciens contactes, prévoir, surveiller, monter cette armée. Piouf tellement de travailler qui je suis sure te passionnerait et refilerait un coup d’entrain.


Donnes vite de tes nouvelles Sat.

S.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satyne
Scribe officiel
Scribe officiel
avatar

Nombre de messages : 4748
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: [Rp] Epistolement vôtre.   Jeu 18 Juil 2013, 14:32

C’était si bon de choquer la brune ! Entre deux chasses aux pucerons dans les potagers du village, Satyne prit la plume.


Citation :
Shawinette Jolie,

Oui j’ai rencontré un homme ! Et en fait même deux… Je n’irai pas jusqu’à dire trois, car sinon ça ferait mauvais genre. Il est avec moi dans le village. Mais ça fait un moment que je ne l’ai pas vu. P’t’être qu’il est en train de croupir dans sa cabane ? Faudrait que j’aille voir si on y sent pas une odeur bizarre d’ailleurs… Ca m’éclairerait peut-être sur son sort. (Oui je ne donne pas encore dans l’attachement sans faille, j’ai encore du mal, puis ça me fait tellement de bien de vivre seule. Seule ! Sans Goha et ses chaussettes qui traînent, ou Ombre et ses corbeaux de malheur !)

Quoi ? Non mais quoiiiiii ? Ludwig a rallié les Lycans ? Les Lycans ! La grosse blague ! Bientôt tu vas me dire que Serra s’est acoquiné avec Fatum hein ? Non mais vas-y balance. Suis accrochée à ma table là. Je ne tomberai pas. Bon pour ne rien te cacher la Main a pris contact avec moi. Je veux bien leur prêter mes bras à l’occasion. J’arrive, je me greffe, je racle le pécule et je m’arrache. C’est à ça que j’aspire. Leur donner un coup de main. Ca remplit les poches pour m’acheter des choses et puis je ne me prends plus la tête à tout organiser.

Pour ce qui est d’une armée, ça donne toujours envie. Je me méfie quand même. Je vais essayer de gonfler mes atouts à bloc pour pouvoir moi aussi entamer des études. Il est parfois nécessaire de regarder le blé poussé pour bien manger par la suite. [Non mais attends, 255 en force la pépette ^^] Bon c’est sûr que c’est pas l’extase d’une bonne danse sur les remparts, quand on envoie valser les défenseurs par-dessus bord. Mais ça fait du bien. Puis y’a plein de choses à faire dans le village où je suis. J’aime bien me dire que je peux aider le maire, à défaut de le voler.

Sinon, t’as du entendre parler des trésors qu’on déterre un peu partout dans les royaumes. Ce serait peut-être l’occasion, si t’es dans le coin, de se retrouver pour savoir si on s’y colle nous aussi. Par contre je préviens, que je ne partirai pas à l’assaut des royaumes avant un moment. Alors même si tu viens me chercher par la peau du cul, je ne bougerai pas d’un orteil.

Satynette

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shawie
Taulière qui roule les R
Taulière qui roule les R
avatar

Nombre de messages : 4221
Date d'inscription : 25/08/2010

MessageSujet: Re: [Rp] Epistolement vôtre.   Mar 23 Juil 2013, 14:36

Citation :
Satouche,


Tu as bien entendu, Les Lycans … Je ne sais pas si je dois rire ou pleurer en fait. C’est étrange cette pensée de toujours vouloir aller voir si l’herbe n’est pas plus verte ailleurs. La recherche de la fortune en passant par les mairies, c’est une chose à revoir car c’est très rare de se prendre une mairie. Qui plus est, mairie qui est riche, qu’importe, il verra par lui-même.

La main ? C’est la bas que j’ai commencé à vrai dire. Une bonne expérience avec des valeurs je trouvais. Si jamais vous avez besoin de bras, n’hésites pas à me sonner. Je suis certaines que les collègues se ferraient une joie de pouvoir aider des amis.

J’entends parler de tous ces trésors sur les chemins. Les gens s’agitent. Je préfère attendre de voir le trésor et de le chaparder à un paysan qui aura creuser gentiment pour moi. Oui, je deviens un peu feignasse, surement mon grand âge ! Actuellement, je suis toujours dans le BA, aux alentours de Clermont, mais nous éviterons la capitale, tu comprendras pourquoi.

C’est donc par courrier que nous prendrons contacte si je comprends bien. J’espère que cette vie de cultivatrice t’aidera à trouver ce que tu recherches et surtout qu’elle te montrera que ta place est à nos côtés et non pas perdue au milieu d’un champs, avec un homme à moitié mourant.


Donnes moi de tes nouvelles petite.

S.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Rp] Epistolement vôtre.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Rp] Epistolement vôtre.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Grotte des Joyeux Brigands :: La Grotte des Joyeux Brigands :: [RP] Dans les profondeurs de la grotte… :: A travers les Royaumes-
Sauter vers: