AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Poussière de Lycan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Don Vito
Brigand en herbe
Brigand en herbe


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 23/07/2011

MessageSujet: Poussière de Lycan   Sam 02 Mar 2013, 21:43

Citation :
A tout ceux qui liront la présente lettre,
Aux bouffons du Comte d'Armagnac & Comminges, moins connu sous le nom de "Lycans",

Suite à ce torchon paru dans l'AAP en date du 28 février 1461,

Citation :
Saint Bertrand de Comminges (AAP) - Le soleil chassait fébrilement la pénombre nocturne. Le jour prenait timidement la relève de la nuit. La ville de Saint Bertrand de Comminges dormait. Et pourtant, le bruit et le cliquetis des armures couvraient le chant matinal des oiseaux. Un pareil brouhaha ne s'expliquait que par la présence d'une armée.

En observant les alentours du bourg, ce n'est pas une armée, mais trois qui se dressaient devant la cité. La première servait sous les ordres de Felix Auguste de Chéroy, la deuxième sous le commandement de messire Enguerrand de la Mirandole et enfin la dernière, relevait du Sieur Vald de Flaynac. Ces trois saintes armées avaient pour mission de protéger l'Armagnac. C'est aux fins de mettre un terme à la construction d'une armée par un membre des lycans, dans la ville de Saint Bertrand de Comminges, que les contingents ont été envoyés.

Au petit matin, l'assaut fut donné, les consignes étaient claires, tuer la meneuse et un brigand notoire. Leur localisation était connue des armées. L'objectif demeurait simple, égorger ces personnes en toute discrétion sans affoler la population, sans engager le combat avec la troupe de lycans présente dans la ville.

Une armée à l'ouest traversait le verger, une autre troupe au sud-est devant l'entrée de la ville et la dernière encerclait toute la bourgade pour éviter aux fuyards de s'en tirer sans payer le prix de leurs actes. Une flèche enflammée perça le ciel, le signal du prochain combat était lancé, les soldats pénétrèrent la ville.
A l'intérieur du bourg, avec une rapidité et une précision chirurgicale, les hommes en armes se déployèrent rigoureusement devant chaque habitation afin d'empêcher les habitants de sortir et semer le désordre. L'endroit ciblé fut trouvé, la mission fut achevée. Deux vies avaient été prises, Thea et Boulvay de Fragon n'étaient plus de ce monde au petit matin du vendredi 22 février 1461.

Les armées se retirèrent le jour même, la ville fut débarrassée de la menace présente, mais à l'heure d'aujourd'hui, les représailles des lycans se font attendre et on craint le pire au Comté d'Armagnac et des Comminges.


Une fois n'est pas coutume,
L'Etat-Major de l'Eldorado s'octroie le privilège de féliciter et d'approuver l'attaque menée contre la bande de trublions agissant en Armagnac & Comminges.
Les Lycans sont une honte pour le monde du brigandage et n'ont que pour seul et unique compagnon le ridicule. Dit-on que ce dernier ne tue pas, mais lorsqu'il se transforme en imbécilité, il peut devenir mortel.
Aujourd'hui encore, le lycan, lie du banditisme, prouve toute l'étendue de son non-talent. A ce jour, nous nous réjouissons de la mort de Thea mais regrettons celle du confrère Boulvay qui paye là sa collaboration avec un groupuscule d'ahuris qui pensait être Chêne alors qu'il n'était encore que gland verdâtre tout juste tombé de l'arbre.
Afin de contribuer à garantir la crédibilité du brigandage, nous demandons aux camarades de Thea de cesser d'agir en tant que brigands et de ne plus se faire passer pour tels.
De plus, nous demandons donc aux autorités du dit Comté abritant ces décérébrés, de bien vouloir coopérer en reconduisant chaque potentiel lycan aux frontières.
Si jamais nos souhaits n'étaient pas exaucés, nous n'hésiterions pas une seule seconde à reproduire une descente en Armagnac & Comminges comme ce fut le cas en juillet 1460.



Que ceci soit su de tous.



L'Etat-Major de l'Eldorado,
Rédigé à Lyon, le 1er Mars 1461.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leamance
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 488
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Poussière de Lycan   Lun 04 Mar 2013, 16:25

- faut pas le faire suer Santi. Il est comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeBrigandÉlégant
Bandit de grand chemin
Bandit de grand chemin
avatar

Nombre de messages : 45
Localisation : Ici, et nulle part...
Date d'inscription : 25/06/2012

MessageSujet: Re: Poussière de Lycan   Mer 06 Mar 2013, 20:00

le plus drôle, c'est que l'auteur du torchon n'est d'autre qu'un membre du conseil comtal actuellement élu. 30 contre 2, le courage à l’Armagnacais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poussière de Lycan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Poussière de Lycan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mahori Panda de poussière (Terre/air) [Edit du 23/04/08]
» Pandawa de poussière cercle 123
» [Alice Lanemore] "Litanies de Lycan"
» Pandawa de Poussière 188
» poussière, tu reviendras...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Grotte des Joyeux Brigands :: La Grotte des Joyeux Brigands :: [RP] Dans les profondeurs de la grotte… :: Fi ! Gare aux brigands !-
Sauter vers: