AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le plus grand des brigands

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bébel
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 10/06/2012

MessageSujet: Le plus grand des brigands   Lun 11 Juin 2012, 13:20

En arpentant la Grotte, Bébel était tombé sur un panneau qui classait par ordre décroissant les plus grosses prises de château. En tête, Montpellier avec 450 000 écus, en deuxième position Reims avec 380 000 et pour compléter ce podium Tours avec 300 000 écus… Soit un total de plus d’un million d’écus volés en trois coups. Incroyable.

Il trouvait l’idée géniale. En plus de l’information et de l’espoir que cela pouvait donner aux jeunes brigands, ce panneau était le symbole de la suprématie des brigands sur le reste du monde.

Seulement, qui étaient ces bandits dont on ne parle pas dans les livres d’histoire ? Qui étaient ces héros du brigandage dont le nom sera emporté par le temps et la mort ? Ceux qui se souvenaient encore, ceux qui vivaient encore, ne pouvaient-ils pas nous dire qui étaient le plus grand des brigands ?


L’homme au béret rameuta donc un peu de monde autour de lui pour sonder la population de la Grotte au sujet de son envie d’en savoir un peu plus sur ces hommes et ces femmes d’exception.

Un pied sur un tabouret et une bouteille de mauvais vin à la main, il s’adressa à l’audience.


Chers camarades. Z’avez vu l’panneau à l’entrée d’la Grotte ? Ouais, c’lui où y’a l’classement des plus gros coups. Y’a des mecs qu’ont quand même fait du beau boulot pas vrai ? Un million d’écus en trois coups… Ça fait combien d’verre de bière ça ?

Le nouveau regarda quelques visages ébahis parmi ceux qui l’écoutaient. Ceux-là ne devaient pas savoir lire et n’avaient jamais dû voir ce panneau.

Eh ouais. Mais c’était qui ces mecs ? J’suis surement un ignare, mais j’connais pas leur nom. J’sais pas moi qui c’est les plus grands brigands. J’sais même pas si y’a UN plus grand brigand.

Et si parmi vous y’en a qui savent, pensez pas qu’on devrait faire une liste. Ca flatterait l’égo d’ceux qui sont encore vivants, pi ça honorerait la mémoire d’ceux qui sont morts… Moi ça m’botterait d’savoir qui sont les illustres brigands qu’étaient là avant nous, ceux qui nous ont tracé la voie.


Il regarda la petite foule, certain d’avoir convaincu certain que son idée était bonne.

Alors ? Y’en a parmi vous qui pourraient donner des précisions ou on tire un trait sur l’histoire du brigandage ?

Parler lui donnait soif, alors il se descendit une bonne partie de sa bouteille de vinasse avant dans cracher un peu par terre. Ce vin était vraiment dégueulasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vipéra
Bandit de grand chemin
Bandit de grand chemin
avatar

Nombre de messages : 40
Age : 46
Date d'inscription : 09/06/2012

MessageSujet: Re: Le plus grand des brigands   Lun 11 Juin 2012, 15:42

Moi aussi je trouve ça fantastique, et perso pour des coups comme ça c'est pas un ou deux brigands qu'il y avait mais une armée.

Elle sourit

Comme j'aimerais pouvoir palper ne serait ce qu'un petit 1000 écus, rien qu'une fois dans vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bébel
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 10/06/2012

MessageSujet: Re: Le plus grand des brigands   Lun 11 Juin 2012, 16:21

Son intervention plaisait à certains, déplaisait à d’autres ; allez savoir pourquoi. La première personne à prendre la parole fut la jeune femme avec qui l’homme au béret avait partagé quelques verres et un repas à la taverne un peu plus tôt.

Moi aussi je trouve ça fantastique, et perso pour des coups comme ça c'est pas un ou deux brigands qu'il y avait mais une armée.

Et elle avait bien raison la donzelle ! Des coups comme ça, fallait être un paquet pour les réussir. Seulement, dans un groupe, y’a toujours de meneurs, des leaders, des organisateurs. Ceux qui sont les fondations d’un groupe.

Ouais, j’suis totalement d’accord. Mais y’a souvent des noms qui r’viennent dans les ragots, ceux des cerveaux. Ceux des gars sans qui ces coups auraient pas été possible tu vois l’genre ?

Il regarda son interlocutrice.

Du genre, tout à l’heure après avoir vu c’panneau, j’suis tombé sur des exemplaires d’la Gazette du Joyeux Brigand. Dedans y’avait carrément des interviews de brigands célèbres. Du genre Santiago Riccardo, l’chef de l’Eldorado –qui a pris Clermont pour 130 000 écus et Joinville pour 25 000. Ou alors du Joker, le plus grand receleur de tous les royaumes. Briseys et Satyne, les deux rédacteurs d’la Gazette devaient pas non plus être des manches. Et si on creuse un peu dans la Grotte, on s’aperçoit qu’les trois derniers cités étaient dans l’coup à Reims, Tours et Munchen.

Bon sang, trois coups pour un butin total de 700 000 écus… Même s’ils étaient 70 bandits pour chaque assaut, ça faisait du 10 000 écus par tête ! Et ils étaient certainement moins de 70 à chaque fois.

D’après moi, faudrait rendre hommage à tous ces bandits d’renom. Mais c’est qu’mon avis. J’y connais rien à l’histoire, alors ça risque d’prendre du temps si j’suis obligé d’fouiller toutes les archives pour choper des noms. Mais si j’dois l’faire, j’le f’rais parce que j’estime que c’est important.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arkeput
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 08/01/2011

MessageSujet: Re: Le plus grand des brigands   Lun 11 Juin 2012, 18:02

Cela faisait un bon moment qu'Aristide n'avait pas mi les pieds à la Grotte des Joyeux Brigands, il était occupé à droite, à gauche et avait mi de coté son actif de coquillard. Fort heureusement le naturel revient toujours au galop, il avait de nouveau projet en tête et il lui fallait recruter de joyeux malandrin pour l'accompagner dans ses aventures rocambolesques.

Quoi de mieux que la célèbre Grotte des Joyeux Brigand ?

Il était à pied, le baluchon sur l'épaule, simplement vêtu, le Gitan avait fait bon voyage et passait alors devant un petit rassemblement, rien de bien extraordinaire si ce n'est que le type appelant la foule avait l'air de savoir manier le verbe bien mieux que la moyenne de poivrot cohabitant avec l'humidité et la faune de la Grotte. Cela pouvait être intéressant, l'Homme s'approcha.

Sa l'était pour Aristide qui était fasciné par les légendaires canailles, les mythes du grand banditismes et toutes les odyssées plus incroyables qu’improbables. L'imposant Gitan s’avança.


- Mes bons amis saviez-vous que pour le pillage du château de Montpellier, ils étaient seulement quinze ! C'est pas tout à fait une armée, mais je vous laisse calculé le butin par personne...

Lâchant un léger sourire il s’avança un peu plus.

- D'ailleurs ton Joker, roi des receleurs, son titre vient justement du pillage du château de Montpellier. Après la prise les pillards on fuit en Provence, beaucoup trop encombrés ils ont tout revendu à ce petit receleur de Marseille. Il en a fait sa fortune et sa notoriété !

- Santiago Riccardo est un sacré gaillard, mais selon moi il n'a fait que nager dans le sillage de son ami avec qui il a fonder l'Eldorado, Dekos. Profitant de sa mort pour s'approprier toute la gloire du groupe.


Aristide se mit à sourire tout en continuant ses histoires.

- Satyne, si le Très Haut avait décidé de lui filer une paire de couille elle aurait été un des plus grand brigand ! Elle reste souvent dans l'ombre des coups et est atteinte d'une maladie incurable et fatale dans le monde du banditisme, la guigne.

- Quand à Briseys, il a été mon mentor, il m'a tout apprit et te dire ce que je pense de lui ne serait pas équitable par rapport aux autres. Cet homme, soit tu l'aimes, soit tu le détestes, moi, je le vénère !


Pour finir le Gitan fit apparaitre sa mine des beaux jours.


- Au faite, moi c'est Aristide... Comparer aux noms que tu as cité, je suis de la petite frappe, mais j'espère un jour avoir mon heure de gloire ! Je suis aussi, et sans vouloir paraitre prétentieux, un expert du grand banditisme, en faite je me passionne de ce monde. C'est pourquoi je peux t'aider.

- C'est vrai qu'il manque un recueil d'histoires et d'anecdotes au sujet des brigands, d'ailleurs il n'y a aucun ouvrage à leurs noms. Simplement pour donner un peu plus de tonus à la nouvelle génération qui se fait de plus en plus molle, car à l'ancienne, c'était de la patate ! Quand à une liste des plus grands brigands, pourquoi pas non plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vipéra
Bandit de grand chemin
Bandit de grand chemin
avatar

Nombre de messages : 40
Age : 46
Date d'inscription : 09/06/2012

MessageSujet: Re: Le plus grand des brigands   Lun 11 Juin 2012, 18:21

Elle écoutait avec intérêt et avec passion

Seulement 15 personnes bon sang ! Ca fait rêver !
Je veux y arriver moi aussi à faire aussi bien ou même mieux.
J'en suis long mais il faut un début à tout
Ravie Arkeput, je suis Vipéra, je ne suis rien mais je veux devenir une grande.

Elle lui sourit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bébel
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 10/06/2012

MessageSujet: Re: Le plus grand des brigands   Lun 11 Juin 2012, 18:52

Un type prenait la parole et ça devenait intéressant. Il disait s’appeler Aristide et semblait s’y connaitre en matière de brigands légendaires.

Intrigué par ce que lui disait le gitan, l’homme au béret l’écouta attentivement en hochant la tête à ses paroles.


- D'ailleurs ton Joker, roi des receleurs, son titre vient justement du pillage du château de Montpellier. Après la prise les pillards on fuit en Provence, beaucoup trop encombrés ils ont tout revendu à ce petit receleur de Marseille. Il en a fait sa fortune et sa notoriété !

Hum… Ce Joker avait donc touché sa part lors des trois plus gros casses de tous les temps ! Joli. Ce devait être un sacré bandit.

- Santiago Riccardo est un sacré gaillard, mais selon moi il n'a fait que nager dans le sillage de son ami avec qui il a fondé l'Eldorado, Dekos. Profitant de sa mort pour s'approprier toute la gloire du groupe.

Il en savait des choses celui-là.

Ma foi j’veux bien t’croire. Tu sais pas si la prise de Clermont s’est faite quand le Dekos était encore vivant ?

Bébel écouta la suite des anecdotes du gitan.

- Quand à Briseys, il a été mon mentor, il m'a tout apprit et te dire ce que je pense de lui ne serait pas équitable par rapport aux autres. Cet homme, soit tu l'aimes, soit tu le détestes, moi, je le vénère !

La bouteille toujours à la main, il prit une gorgée de vin avant de répondre.

Hum… Donc t’as appris l’métier avec un illustre brigand si j’comprends bien ? Rien qu’pour ça j’te payerai une chopine histoire qu’tu m’racontes un peu ça. Comme toi, c’monde et ces légendes me passionnent mais j’y connais pas grand-chose.

Il écouta la fin de l’intervention d’Aristide.

- C'est vrai qu'il manque un recueil d'histoires et d'anecdotes au sujet des brigands, d'ailleurs il n'y a aucun ouvrage à leurs noms. Simplement pour donner un peu plus de tonus à la nouvelle génération qui se fait de plus en plus molle, car à l'ancienne, c'était de la patate ! Quand à une liste des plus grands brigands, pourquoi pas non plus !

Ecrire un ouvrage sur les histoires et les anecdotes qui valent le coup reviendrait en fin d’compte à parler de toutes les légendes et finalement les « lister ».


Il avait trouvé une personne qui partageait son envie de parler des illustres brigands. Quelqu’un qui comprenait que c’était en se servant du passé, en empruntant des exemples à l’histoire, qu’on ferait de la nouvelle génération, une génération qui rêve et qui se fixe des buts.

S’approchant encore un peu plus de son interlocuteur en lui tendant la paluche pour une chaleureuse poignée de mains.


Moi c’est Bébel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arkeput
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 08/01/2011

MessageSujet: Re: Le plus grand des brigands   Lun 11 Juin 2012, 19:34

Aristide regarda sa voisine les yeux pétillants et enthousiastes.

- D'jà moi c'est Aristide hein, et pas ce nom barbare que tu viens d'citer. Il faut que tu saches ma donzelle que l'espérance de vie d'un brigand est très courte, pire encore si tu possèdes deux mamelles. Tu gouteras aux geôles, à la torture et rien que pour toi les plus cruels jeux sexuelles, t'as même pas idée ! Tu parles de début ? Tu les feras sans nul doute sur un chemin ou tu te gèleras l'cul à attendre un client en priant que les loups ne viennent pas te rendre visite pour te ronger le squelette ! Bref, j'en passe... Tu ferais mieux de te trouver un tuteur ma cocotte.

Se détournant de la femme il regarda de nouveau l'homme au chapeau.


- Pour Clermont, Dekos était bien présent il me semble. Alors Bébel, tu m'le payes se foutu verre ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vipéra
Bandit de grand chemin
Bandit de grand chemin
avatar

Nombre de messages : 40
Age : 46
Date d'inscription : 09/06/2012

MessageSujet: Re: Le plus grand des brigands   Lun 11 Juin 2012, 19:52

Elle l'écouta avec intérêt et rougit au nom qu'elle avait utilisé, où l'avait-elle pêché ?

Désolée, j'ai dû confondre pardonnez moi Aristide.

Elle rougit jusqu'aux oreilles et blêmit à vue d'oeil à l'entendre. Certains mots résonnaient désagréablement à son oreille.

*espérance de vie courte, les geôles, torture, sévices, les loups*

Ca faisait quand même beaucoup, puis elle se dit qu'après tout certaines étaient arrivées loin et puis elle n'était pas seule.

Je suis accompagnée de mon aimé, on bouge pas l'un sans l'autre. Pas de raison que ça n'aille pas, n'est ce pas ?

Elle en était sûre ou elle voulait se rassurer.

Si ça vous fait rien j'aurais bien besoin d'un remontant !

Elle ne pensait pas à ce côté là du brigandage, mais le bon côté de l'argent facile. Elle devrait sûrement s'y préparer à un moment ou à un autre.......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bébel
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 10/06/2012

MessageSujet: Re: Le plus grand des brigands   Lun 11 Juin 2012, 20:07

La donzelle qui avait été la première à répondre à l’appel de Bébel appela le Gitan « Arkeput »… Pourquoi pas ? Le brigand écouta son camarade passionné d’histoire expliquer à la jeune femme les risques du métier, et ce avec le sourire aux lèvres. Ce Gitan savait parler aux femmes !

Ah cette pensée, il se mit à rire.


- Pour Clermont, Dekos était bien présent il me semble. Alors Bébel, tu m'le payes se foutu verre ?

C’est qu’il en avait presque oublié sa proposition le Bébel ! Il sourit à Aristide en lui tendant sa vinasse.

Tiens commence par taper la d’dans, c’est d’la piquette mais ça désaltère et ça t’récure l’intestin. Mais parole d’homme, dés que j’commence à m’faire un peu d’pognon, la première bouteille que j’offre elle est pour toi l’ami. Pour l’instant, j’suis qu’un pauvre malandrin qui gagne sa croute en escroquant les p’tites vieilles. Mais j’compte bien élever l’niveau !

Se tournant vers la donzelle.

Eh z’en faites pas, l’été arrive alors vous vous gèlerez pas les miches sur les sentiers… Par contre pour les loups, j’peux pas vous dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tagghor
Malfrat
Malfrat
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 24/02/2012

MessageSujet: Re: Le plus grand des brigands   Lun 11 Juin 2012, 20:33

L'homme qui passait par là les écoutât
Les récits qu'il raconté le fascinait il espérer un jour entrer dans la légende !

Ne vous en faite sir elle à déjà son tuteur
Il sourit
Je me présente tagghor petit brigand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vipéra
Bandit de grand chemin
Bandit de grand chemin
avatar

Nombre de messages : 40
Age : 46
Date d'inscription : 09/06/2012

MessageSujet: Re: Le plus grand des brigands   Lun 11 Juin 2012, 20:37

Elle sourit en grand et se trouva du coup, bien plus rassurée.

Merci Tagghor, effectivement à plusieurs il est plus facile de contrecarrer les loups n'est ce pas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tagghor
Malfrat
Malfrat
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 24/02/2012

MessageSujet: Re: Le plus grand des brigands   Lun 11 Juin 2012, 20:46

il acquiesça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rafy
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 1
Localisation : SBC
Date d'inscription : 11/06/2012

MessageSujet: Re: Le plus grand des brigands   Lun 11 Juin 2012, 21:38

La belle arriva sans trop savoir vraiment où elle mettait les pieds... Alors elle regarda autour d'elle et sourit.

B'jour, moi c'est Rafy, j'suis nouvelle et un peu perdue ! J'aimerais bien qu'on m'donne un coup d'main à d'venir une superbe brigande ! Dites, y'aurais pas quelqu'un qui voudrais m'prendre sous son ailes des fois ?!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tagghor
Malfrat
Malfrat
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 24/02/2012

MessageSujet: Re: Le plus grand des brigands   Lun 11 Juin 2012, 23:29

Il regarda la demoisselle
Elle est assez direct il observa c'est moindre dait est geste et attendit avant de lui parler
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arkeput
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 08/01/2011

MessageSujet: Re: Le plus grand des brigands   Mar 12 Juin 2012, 19:28

Il commençait à y avoir un peu trop de monde rassembler autour du béret. Sentant son utilité évaporée dans la mascarade, Aristide prit la bouteille tendu avant de prendre congé du groupe.

S'adressant une dernière fois à Bébèl.


Si tu souhaites en savoir un peu plus sur l'autre génération, je ne serais pas très loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Santiago Riccardo
Collectionneur de bourses à plein temps
Collectionneur de bourses à plein temps
avatar

Nombre de messages : 256
Localisation : Provence
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Le plus grand des brigands   Sam 07 Juil 2012, 18:52

Citation :
Dites, y'aurais pas quelqu'un qui voudrais m'prendre sous son ailes des fois

C'est à cette phrase, accrocheuse comme une racine dépassant du sol, sèche et filamenteuse, dans lequel un pied marin suspendu à un grand corps malade se heurte avant de s'effondrer comme une mairie, comme un château. Un château enflammé par une horde de brigands aussi fous les uns que les autres. Un château pillé, ruiné, auquel un asticot aurait bouté le feu pour en faire un château, flambant neuf.
Suivi d'un procès, auquel un juge n'y aura vu que du feu lorsque l'accusé lui aura expliqué qu'un asticot a foutu l'feu au château. Mais les asticots se transforment parfois en mouches. Mouchards qui dénoncent au gré du vent et de la verte herbe qui pousse, pousse la porte de la grotte, pousse la nouvelle génération brigandesque qui irait bientôt botter le fion des autorités au-dessus desquelles, seul le soleil se trouve.
Telle était au final le quotidien du brigand : pillage, procès et dénonciation.

Mais foutrebleu, Rafy. Titi' n'aurait pas voulu la prendre sous son aile, mais la prendre tout court. Il aurait voulu lever la main et crier, haut et fort : "Moiii, je veux te prendre, une fois !" Titi' terminait parfois ses phrases par "une fois", suite à son stage brigando-militaire en Flandres. Et puis, il buvait de la bière aussi. Beaucoup de bières.


C'est ainsi que Titi' fut amené à écouter... A entendre... Une discussion sur les légendes qui hantaient les lieux et les vieux manuscrits qui trainaîent dans les cours de justice et les douanes des divers comtés et duchés des royaumes.
Des noms. Des rumeurs. Des "on dit". Des erreurs.
Mais l'idée était là, et comme le cul de Rafy, elle avait séduit Titi'. Il entendit alors la petite voix de l'idée lui chuchoter : "je suis nouvelle et un peu perdue...". Mais ce n'était pas une voix d'idée, mais la voix de Rafy. Nondidju, Rafy. Un sourire vicieux se dessinait sur le visage de Santiago, couplé à deux petits yeux devenus ronds et perçants. Perçant comme le chasseur, perçant comme une charette qui grince, qui revient, mince, tous les mardis pour te serrer la pince. Et quelle superbe pince devait-elle avoir, la Rafy. Hmmm, Rafy. Il l'aurait bien bailloné, ligoté, et emmené chez lui. Dans un appartement. Ou dans une cave.

Mais bon, il faut arrêter de déconner à un moment. C'est pas un pervers Titi', et il n'en a rien à péter des gonzesses. C'est qu'un nid à emmerdes et des suceuses de pognon. Des profiteuses. Des hypocrites. Et des vipères.
Un bon brigand est un brigand qui n's'intérèsse pô aux mijoles. First lesson.



Ca parlait des anciens, ça parlait des vieux. Il fut même surpris qu'on mentionne son nom. Ainsi que celui de Dekos, qui était toujours vivant, bordel. Une légende ne meure pas et ne s'enterre pas.
Briseys, le Joker, même Satyne. Mais les autres ? Et les autres ? Et tous les autres ?



Kika... Kika 15e du nom. Un monument.
Alex... 0159 quoi.
Pinguoin... Mort au combat. Pinguoin qui passa sa vie à racketter sur le même noeud pour plusieurs dizaines de milliers d'écus de butin. Le Dieu de tous les racketteurs.
Et les Fernand, Melian, Cromwell ?
Y en a tellement, de grands... Qui ont marqué l'histoire, un jour ou pour toujours. Morts, repentis ou toujours en activité, inscrire leurs noms quelque part... Pour ne pas les oublier... Pour avoir l'envie de faire mieux qu'eux et de devenir à son tour le prochain grand nom du banditisme.

En hommage à leur oeuvre, une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le plus grand des brigands   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le plus grand des brigands
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le plus grand des brigands
» [TUTO] Le Grand Jaggi
» WoW : Arena Grand mêlée
» [Résolu] Grand FaceSet
» Résumets des Grand Héros HL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Grotte des Joyeux Brigands :: La Grotte des Joyeux Brigands :: [RP] Dans les profondeurs de la grotte… :: Fi ! Gare aux brigands !-
Sauter vers: