AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Quand un lion veut les oreilles d'un taureau...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leamance
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 488
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Quand un lion veut les oreilles d'un taureau...   Dim 20 Nov 2011, 18:51

Léa fulmine. Elle hèle la cours des Miracles:

" Je veux Thoros. Vivant et Frétillant.
Je veux lui arracher les ongles des pieds, un à un, son séant dans un bénitier.
Récompense à la hauteur du Lion de Juda"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serrallonga
Seul maître à bord après Dieu, Oeil de Nuit et Chasseur
Seul maître à bord après Dieu, Oeil de Nuit et Chasseur
avatar

Nombre de messages : 2621
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: Quand un lion veut les oreilles d'un taureau...   Lun 21 Nov 2011, 14:35

Serra sursaute. Faut dire qu'elle a du coffre, la lionne, quand elle rugit. Pas contente la bougresse...

- Macarèl ! Qu'est c't'arrive encore ? Qu'a fait le bougre pour mériter pareil châtiment ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leamance
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 488
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Quand un lion veut les oreilles d'un taureau...   Lun 21 Nov 2011, 18:02

La Sicaire, malgrè sa joie apparente de recroiser l'Ancêtre Grotteux, n'en décolère pas pour autant. Sur la pointe des pieds, elle lui colle un bisou Hélvète de bonjour sur les deux joues, pour montrer qu'elle a du savoir vivre, puis elle embraye, empourprée de sa mauvaise humeur.

- Le sale gosse, tu sais celui à qui j'ai appris les premiers maniements militaires, il y'a des lunes, en Bourgogne. Cet ingrat a profité de sa présence en Mairie de Châlon pour me mettre en procès ! * yeux injectés de déflagrantes lueurs* Alors que je prélevais l'impôt Léonin, les malles remplies des froufrous pris à Armoria.

Silence solennel. Déos lui même est courroucé, si on en croit la posture de Léa.

- Où est ce cancrelat? Je suis sûre que tu le sais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leamance
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 488
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Quand un lion veut les oreilles d'un taureau...   Mer 23 Nov 2011, 22:22

La Sicaire repasse dans le coin, calme et détendue cette fois.

- Thoros n'a pas osé se présenter. Chacun en tirera la bonne conclusion: il parade en groupe, mais est un pleutre une fois isolé. Finalement, je le retrouve bien, et Déos m'a soufflé qu'il fallait pardonner sa faiblesse.

Elle s'installe au bar miteux de la grotte. L'émotion la sidère un court instant, en repensant à son défunt époux, Hanort. Un observateur pourrait voir la tristesse sur son visage.


- Je trinque à la destinée.

Glou glou glou. Une bonne cuite, et ça repart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thoros
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 641
Localisation : au fond d'un tonneau,d'un cachot et parfois sur les routes
Date d'inscription : 24/11/2008

MessageSujet: Re: Quand un lion veut les oreilles d'un taureau...   Mer 23 Nov 2011, 22:35

Passe la tête

- Ah parce que tu m'attendais, moi, explicitement, je veux dire de mon plein gré ? T'aurai du preciser sur l'affichette..Nan parce qu'on sait pas..des fois à se presenter tout seul..quelque part l'autre est deçu..C'est une question de visualisation cognitive tout ça.

apparait entierement

- Mais tu sais très bien que je souhaite ardemment que tu me prodigues tes douceurs. Quand à la récompense que tu offres, pour la personne te livrant Thoros, c'est à dire en l'occurence moi même, dedoublé en un humble otage et un fier agresseur savourant à raison sa capture de l'ennemi du royaume..pour cette récompense..on s'arrangera, t'en fait pas..

Thoros s'approcha à pas feutrés, pas de mouvement brusque, on sait jamais.

- Tu sais que c'est completement idiot de trinquer seule ? A deux par contre ça se fait..en général en souvenir du bon vieux temps, c'est l'idéal quand on se trouve dans notre cas.

Brisant les derniers soupçons d'eventuel incognito, c'est ce soir qu'il decidait de tuer Ravenlord..reste à voir lequel des deux Léamance avait apprecié par le passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leamance
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 488
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Quand un lion veut les oreilles d'un taureau...   Mer 23 Nov 2011, 22:47

Une silhouette surgit, alors que la Sicaire a le nez dans sa chopine. Enfin, sa dernière chopine, car elle n'en est visiblement pas à sa première. Au sol, les éclats de terre cuite en témoigne.
Elle a le hoquet, c'est navrant et pathétique. Mais la vue de Thoros dressé devant elle la réveille, enfin en partie.
D'une main elle libère son visage de ses cheveux qui dissimulent ses traits tirés. Regard vitreux, sourire évasif.


- tu viens alors que je ne peux te combattre, la boulasse a raison de mes réflèxes.

Silence - Léa avale une autre gorgée.


- Comment vas tu Thoros? je n'ai de toi que de partielles nouvelles.

Bordelum, elle a trop picolé. Elle devrait pourtant le menacer de sa Sica.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thoros
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 641
Localisation : au fond d'un tonneau,d'un cachot et parfois sur les routes
Date d'inscription : 24/11/2008

MessageSujet: Re: Quand un lion veut les oreilles d'un taureau...   Jeu 24 Nov 2011, 14:27

Thoros posa les yeux sur Léamance, à peine moqueur, à peine apitoyé, réelement content de la revoir.

La laissant parler, il finit par tapoter son épaule dans un geste amical


- Aah une bonne bagarre à la grotte..c'est vrai que ça fait longtemps qu'on en vois plus rien de ce genre ici..joutes oratoires douteuses et fumet avarié de manières nobles ayant prit le dessus..sur la fureur brigande.
Fini le temps ou on dialoguait à coup de poing, pour un oui ou pour un non, pour les raisons les plus obscures. Nous avons tous changé..nous tous, nous tous..
Je n'ai jamais eté grand bagarreur, tu le sais..hein ? si ? non ? ah ? Mais disons que ça mettait de l'ambiance quoi..C'était gai, vivant, coloré..


Un silence de nouveau, tandis que sa main reste sur l'épaule de Léamance, puis prit d'une soudaine inspiration il continua, un peu trop théatral peut être,

- Mais ce ne sont pas des nouvelles de la grotte que tu as demandé, ce sont les miennes. Et bien moi je continue à faire ce que j'ai toujours fait..Avec plus ou moins d'inspiration..Je poursuis mes chimères..et elles sont bien souvent tortueuses et torturés.

Jugeant que le risque de recevoir et donner des coups de latte était passé, malgré son premier discours un brin vindicatif, Thoros glissa subtilement aux cotés de Léamance devant le comptoir auquel il s'accouda

- C'est d'ailleurs pas toujours très rentable d'un point de vue stricto-materielo-consensus..Comme aujourd'hui..Tu m'payes le coup dis ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leamance
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 488
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Quand un lion veut les oreilles d'un taureau...   Jeu 24 Nov 2011, 15:57

La Sicaire est toujours aussi avachie, mais son regard semble un peu moins vaporeux. Entendre la voix de Thoros est troublant, cela se traduit sur son visage par un léger froncement de sourcil, accompagné d'un sourire. Elle l'écoute, le laissant s'approcher et s'installer. De toute façon, elle ne tiendrait pas debout, si l'idée lui venait de se lever. Sortant sa superbe bourse en soie, aux armoiries d'Armoria finement brodées, elle commande 8 chopines, 4 chacun, au tenancier.


- Ce soir c'est Armoria qui régale Thoros. On picole au frais de la Bourgogne. T'as déjà tout bu les fûts de Châlon?

Glou glou glou glou la première chopine.

- je suis très en colère après toi, mais heureuse de te voir *hips* - C'est quoi tes Chimères? Ton Déos à toi? Mécréant.

Coup d'oeil dans le fond de la chopine, vide. Elle la jette donc avec véhémence contre le mur, histoire de montrer qu'à elle aussi, elle regrette ces temps d'insouciance, où l'on jouait à se taper dessus.

- *hips*


[/HRP Vénérable Serra, pourrais tu déplacer nos bafouilles en un lieu plus approprié, de ton choix. Merci]

Edit Serra : "Vénérable" ... ouais j'aime bien ! Allez hop zou, direction la taverne puisqu'il s'agit de ça après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leamance
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 488
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Quand un lion veut les oreilles d'un taureau...   Dim 27 Nov 2011, 21:15

Quelques chopines plus tard, Léa dépose l'intégralité de son contenu stomacal sur et dans les bottes de Thoros.

Elle s'effondre ensuite au sol, un mètre plus loin.

Dans quelques minutes, elle ronflera. Une mèche de cheveux se lèvera et s'abaissera, au rythme de son souffle, bénie par Déos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thoros
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 641
Localisation : au fond d'un tonneau,d'un cachot et parfois sur les routes
Date d'inscription : 24/11/2008

MessageSujet: Re: Quand un lion veut les oreilles d'un taureau...   Mar 29 Nov 2011, 03:11

Elle était point bien fraiche. à n'en pas douter. Un simple regard dessus était apte à dégouter un homme normalement constitué et l'aurait inciter à la repousser poliment..Nous parlons de la bière d'une qualité exécrable de la grotte bien evidemment..
Mais Thoros n'était pas de ces hommes là, tadadudum..Il accepta donc la..les..bières poliment..oui poliment, vous avez bien lu.


- Alors trinquons donc à la santé d'Armoria et de sa bienfaisance. Une source d'inspiration sans fin pour nous.
Les fûts de Châlon ? Tu n'y pense pas..Tu ne connais donc pas la nouvelle politique Bourguignonne ? On enterre tout nos biens et on ne défend même pas notre village ? Ah ça ne se serait pas vu à une certaine époque ce genre de chose.. Les gens avait une fierté ! Mal placée d'accord, mais fierté quand même !
A Mâcon nous avons recuperé des fûts par contre..mais vide..boarf. (véridique, si si ! )


et glou glou glou la première chopine, son action étant exactement la même que celle de Léamance je me vois pas pourquoi je me ferais chier à decrire ça différemment..nan mais sans blagues.

- Oh crois bien que ta colère me fait frissonner jusqu'au bout des ongles. Et pourtant..je suis également content de te revoir..C'est très paradoxal. Euh..Tu souhaites vraiment qu'on commence à parler foi et idéaux ? Je ne sais pas si.. *CRASH* yiiiik !! Bon d'accord d'accord. Mais c'est mal d'abîmer le service à vaisselle comme tu le fais.

-Alors..Il était une fois..Une chimère..mi lion, mi chèvre, mi serpent et mi molette. Quand on y pense, il faut être un peu abruti pour poursuivre un bestiau pareil. Mais passons, c'est une image..A une époque j'eu foi en l'homme, j'ai de plus en plus de mal..Trop de carcans pour l'avilir..trop de complaisance dans sa crétinerie..argent, désirs bestiaux, sédentarité, pouvoir..Toute valeur qui l'a rendu idiot. Il m'a deçu..Puis la bêbete multicephale m'a deçu..Son combat initial s'est vicié..Alors je continue à oeuvrer seul..enfin seul, façon de parler, je ne le suis jamais totalement. Foutre la zizanie dans cet ordre pré-etablie est déjà une victoire en soi. Mais voir les dirigeants d'un duché se raccrocher à leur parcelle de pouvoir ou tenter de me rallier contre d'autre politiciens pour aquerir un surplus de pouvoir est toujours fascinant.
Voir l'être humain se laisser acheter par des titres de noblesse oiseux , accourir comme un chien lorsque son maitre le siffle..Mais c'est un ravissement permanent ! C'est une étude experimentale que je mène, visant à eradiquer ces travers, n'ayons pas peur de le dire ! J'ai d'ailleurs à ce sujet tenu une conférence à Gueret la libre, qui marquera pendant longtemps les esprits des villageois qui... ... ...bla..bla..bla.... ... .. Mais je me suis toujours demandé au final pourquoi vous et les Aristoteliciens vous vous tapiez dessus alors qu'au fond vous avez la même foi..
C'est vrai, ça reste un mystère pour moi, tandis que ceux qui croient en rien, ou presque..qui s'en torchent le cul de Déos et ses enseignements..Ben on leur fout la paix à ceux là..ou bien on les traque pour d'autre broutilles..Allez savoir..peux tu enfin m'expliquer de quoi il retourne ?


C'est le moment que Léa choisit pour lacher une belle grosse galette à ses pieds..Emporté par sa diatribe passionnée et tortueuse il n'avait pas bu davantage que le contenu de la première chope..Mais tout le monde n'était pas aussi raisonnable..La terrible sicaire ne s'était pas privé..
Thoros esquissa un geste pour la frap..soutenir..Elle allait tomber..Non, elle fit un pas..Non, elle se retenait à un élément invisible du décor..Non, son estomac un salto arrière..et puis, et puis..BAM..oups raté..


C'était plutôt embétant..La mesquinerie commandait de l'abandonner par terre, voir de lui faire laper ses bottes jusqu'à ce qu'elles soient aussi propres qu'avant..l'idée de trainer un tel poids mort jusqu'à un endroit plus approprié lui arracha une grimace..
Mais il a bon coeur notre Thoros, il alla piquer ses côtes du bout du pied afin de la reveiller, la secouant un peu, sans la retourner. Une belle preuve d'amitié.


- Oh ! Allez on emerge ! Rah..faudra m'dire pourquoi tu t'es mis dans cet état là..

Bourrade un peu plus appuyé, mais toujours legère.

- Ivrogne ! Dipsomane ! Intempérante !

Thoros retourna au comptoir saisissant deux de ses bières puis retourna auprès d'elle.
Un godet dans chaque main, son immobilité soudaine trahit son hésitation qui se résumait à.."J'le fais ou j'le fais po ?"
Il le fit, et oui.


Le contenu de la chope atterrit sur le visage de Léa..Peut être était ce moins efficace qu'un seau d'eau glacé, peut être que les vapeurs alcoolisés n'allaient faire qu'empirer son état..Mais il fallait espérer que le contact liquide fut suffisament désagréable pour l'eveiller.

- Bon tu fais un effort ou tu te prend aussi la deuxième ? Et celle ci je me contente pas de la verser, je te la balance sur la tronche !

Thoros en bu nonchalamment une petit gorgée, mine de rien, guettant un signe d'agitation du corps mou étendu au sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leamance
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 488
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Quand un lion veut les oreilles d'un taureau...   Mar 29 Nov 2011, 23:42

Il cause, il cause, il cause. Léa entend, chaque mot arrive à son cortex. Sans doute Déos lui permet de comprendre, mais là, dans cet état, elle est totalement incapable de répondre à Thoros par un discours censé. Pourtant, à jeun, elle en aurait des choses à dire.

-Splash - dans la tronche

Alors là...alors là...alors là...cet homme, à qui elle n'a aucune confiance, vient de lui jeter une chopine en travers de la figure. Certes, pour la bonne cause. Indubitablement. Même en parfait gentleman. Car c'est pour son bien. Oui, pour son confort même. Mais là, c'est un esprit censé qui s'exprime, pas celui de la Sicaire.

Que se passe t'il alors dans son cerveau de fanatique guerrière? Bien heureux celui qui peut le savoir. Quoi qu'il en soit, le liquide poisseux infâme - dicte la bibine de la grotte, la réveille.

Son visage se redresse, puis elle s'appuie sur son coude gauche, puis son coude droit. Par un sursaut de fierté, peut être, elle se dresse sur ses deux gambettes. Le tableau n'est pas flamboyant, evidemment. Le corps semble d'applomb, l'esprit beaucoup moins, si on s'en tient à l'expression de son regard vitreux.

Inouie, vous dis-je, elle sourit à Thoros. Puis elle tend sa main droite vers celle de Thoros, et plante ses yeux dans les siens.



- j'ai sommeil, on va dormir tous les deux?

Déos lui même doit croire à un acte du Sans Nom. Si ses frères Sicaires assistaient à la scène, ils en perdraint leur latin, euhhh non...leur patois (c'est bien connu, les réformés ne causent pas la langue romaine).

De son autre main, elle dégage les quelques mèches recouvrant son visage. Son sourire persiste, presque enfantin.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, blablabla bla. C'est vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thoros
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 641
Localisation : au fond d'un tonneau,d'un cachot et parfois sur les routes
Date d'inscription : 24/11/2008

MessageSujet: Re: Quand un lion veut les oreilles d'un taureau...   Ven 02 Déc 2011, 17:57

Un froncement de sourcil, qui résuma toute la situation. Certes la voila qui se relevait, avec encore un soupçon de vigueur qu'il ne soupçonnait plus, certes elle était debout devant lui, branlante mais debout..Certes certes..Mais la proposition qui suivait laissait plus de doute quant à sa lucidité.
Thoros aurait presque eté rassuré qu'elle lui colle immediatement une beigne, car il est vrai qu'on reveille pas une donzelle ainsi, toute sicaire qu'elle soit.
Mais non, elle était là, souriant comme une bienheureuse, tentant de concentrer son attention sur lui, le fixant plus ou moins, les yeux divaguant parfois..L'alcool imbibant son visage et goutellant encore le long de ses cheveux.
à voix basse, Thoros murmura, surtout pour lui même :


- Mh..ne vaut mieux pas la contrarier..

Sourire éclatant, avenant si il n'était aussi mieilleux, un peu comme si il devait supporter les caprices d'une arrieré..ou d'une môme allez..pour rester gentil.
Thoros se saisit de sa main sans douceur. juste un peu. Elle était chaude..Curieusement il aurait imaginé le contraire.


- Oui voila, allons dormir, c'est une très bonne idée..eueuh..oui mais où..
Bon dejà, sortir de cet endroit, euh je te guide..là..


En réalité il restait derrière elle, à distance raisonnable mais ne la lachant pas, les doigts un peu trop crispé comme pour compenser la mollesse des siens.
Thoros exerçait une lègere traction sur le poignée pour la pousser vers l'endroit desiré.
La bière qu'il tenait encore fut deposé sur une table à portée de bras. C'était du gachis mais Thoros jugea qu'il n'en avait plus besoin. Totale maitrise de la situation. opé.
Il libéra ainsi sa main qui restait en alerte, ouverte à quelques centimètres du dos de Léa pour prevenir une éventuelle chute en arrière.
Prenant son courage à deux mains, car il en faut toujours pour poser une question sérieuse à quelqu'un qui a l'esprit embrouillé et glissant dangereusement, Thoros demanda :


- Bon, as tu une idée de là où nous devons aller maintenant ?

Après tout, la proposition de Léa, une fois la surprise passée, n'était pas si mauvaise..C'était même le mieux à faire..Trouver un endroit où la laisser dormir, où elle serait en sureté le temps de decuver..certainement pas au milieu de cette taverne, il ne connaissait que trop bien ses congenères..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leamance
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 488
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Quand un lion veut les oreilles d'un taureau...   Dim 04 Déc 2011, 20:25

- Bon tu as une idée de où nous devons aller maintenant?

- * Hips" est la première réaction de la Sicaire. Thoros la tient du bout des doigts, et il a bien raison, car le voyage pédèstre s'annonce difficile.

Un pied devant l'autre, doucement, l'équilibre est précaire, mais Léa reste à peu près digne.


- Je veux dormir chez toi. Tu ne vas pas me laisser ici quand même?


Puis d'un geste brusque, elle sort sa Sica.

- Je nous protègerai en route, n'ai pas peur...* hips*


Elle est quand même gonflée, mais ce n'est pas nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thoros
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 641
Localisation : au fond d'un tonneau,d'un cachot et parfois sur les routes
Date d'inscription : 24/11/2008

MessageSujet: Re: Quand un lion veut les oreilles d'un taureau...   Lun 05 Déc 2011, 18:01

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand un lion veut les oreilles d'un taureau...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand un lion veut les oreilles d'un taureau...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand un lion veut les oreilles d'un taureau...
» "quand le Lion est mort les chacals se partagent l'empire"
» Quand ca ne veut pas....
» Test : Monopoly
» Quand l'EA veut faire respecter la loi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Grotte des Joyeux Brigands :: La Grotte des Joyeux Brigands :: [RP] Dans les profondeurs de la grotte… :: La Taverne-
Sauter vers: