AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [RP] Se dévouer à la Magouille ça n'a pas de prix...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Satyne
Scribe officiel
Scribe officiel
avatar

Nombre de messages : 4817
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: [RP] Se dévouer à la Magouille ça n'a pas de prix...    Lun 01 Aoû 2011, 19:45

Silhouette fine qui se faufile dans les sous-bassement de la grotte. Ca peste, ça râle, ça trébuche… C’est que la gamine n’a jamais été dégourdie en plein jour alors sous terre à la lumière de quelques torches je vous raconte pas l’hécatombe. Elle s’est déjà éclatée un orteil contre une grosse caisse de bois, et son genou s’est encastré sur un battant de porte. De diou… Ca, ça fait mal ! La perte de son petit doigt à côté c’est presque rien… Elle se dandine sur une jambe, tenant de ses deux bras la partie endolorie. Vache ! Sont tous crétins de venir s’enterrer dans un endroit aussi sombre… Elle en causera à Papy Serrallonga pour sûr ! Une Grotte en plein air ça le ferait aussi, non ?

Non… ! Catégorique. Le Papy, elle l’entend déjà d’ici « Bouffe ton pain et ferme-la gamine ! ». Y’a que les vieux qu’ont le droit d’avoir de la jugeote dans le coin. Les vieux et les rousses ! Bah c’est dégueulasse ! C’est un esprit en devenir elle ! Un génie même ! On la chantera dans deux siècles… Bon peut-être trois… Mais promis, juré, craché c’est pas roté, elle deviendra célèbre ! Mais en quoi ? Y’a déjà tellement de raclures au portillon du brigandage… Puis receler ça épuise, et avec sa poisse elle perd toujours tout, sans compter que… béh elle sait tout juste écrire, donc apprendre la danse des chiffres : pas pour elle ! Elle pourrait bien se prostituer, mais y’a Fauve qu’arrête pas de lui dire qu’elle est aussi plate qu’un rat, et que les gars ils aiment bien empoigner ce qui dépasse. Elle a pas tout compris ce jour là, mais elle a hoché la tête d’un air entendu. Pas sa faute si on l’a pas assez nourri pour que ça aille aux bons endroits hein ! Puis d’abord le bordel elle en sort, alors tout bien réfléchi c’est peut-être pas la meilleure idée d’y revenir. Puis la catin de l’année ça reste la saucisse armoricaine, on va pas piétiner les plates bandes de sa gracieuse majesté… Y’a bien une nana en Savoie qui lui avait dit « soit tu couches, soit… bah tu couches ». C’était quand même vachement pensé comme phrase. Peut-être trop pour la petite. Du coup bah elle est allée dormir sur ses deux oreilles ce soir-là pensant avoir tout compris de la fameuse maxime. Mouais… Ceux qui la connaissent pourraient dire qu’il y a encore du boulot, ceux qui ne la connaissent pas aussi d’ailleurs. C’est peut-être sa tignasse qui confère à son visage un air un peu niais ? Ou bien quand elle les regarde tous avec ses yeux grand comme des soucoupes ?

« Dis Papy explique ! Papyyyyy ! » Elle l’aime bien son papy… Bon c’est pas le sien à proprement parler hein. Mais c’est quand même SON papy, et qu’on lui enlève pas cette prérogative parce qu’elle serait foutue de chialer. A vrai dire ils ont pas une once de sang en commun, et on se demande qui ça rassure le plus, le vieux ou la gamine ? Il la supporte de temps en temps, lui donne des conseils, des bourrades aussi, ou carrément des claques. Mais c’est qu’elle le mérite la sale fouine. Toujours en train de l’emmerder ! C’est son idole le croulant. Il sait tout sur tout. Il est à la ramasse aussi, et c’est ce qu’elle préfère. Calme, mais il sait foutre sur la tronche. Ridé, mais toujours séduisant. Ratatiné, mais droit comme un guerrier ! Un air d’ahuri constamment sur le visage. Un bienheureux ! Et son chapeau ! Son chapeau ! Quand elle sera grande (si si elle espère !) elle en aura un rien qu’à elle ! Secrètement elle espère aussi qu’il se mettra avec la rousse. Elle voit bien les œillades que les deux grands s’échangent. Faut pas la prendre pour une quiche lorraine hein ! Fauvette elle aime bien aussi les vieilles choses !

Halala… Fauvette ! C’est tout un poème ! Une grande rousse efflanquée d’un caractère de porcine. C’est qu’elle aime battre le pavé, les hommes et les gamines ! Toujours en train de pester après la petite. Mais aussi de lui tapoter la tête avec la fierté d’une mère. Ca lui fait du bien à Tytyne de se dire que quelque part on l’admire un peu. Fauve elle a tout pour faire une épouse parfaite : deux gros nénés, un peu de savoir vivre et de l’expérience au bordel. Apparemment c’est tout ce qui attire les hommes, ou du moins l’image que s’en fait La Dévouée. Elles se sont rencontrées au hasard d’un voyage, et depuis plus d’un an elles se sont pas quittées. C’est qu’elle aime bien avoir sous le nez celle qu’elle considère comme une mère. Ca lui permet de surveiller les fréquentations douteuses que la rousse a… Mais plutôt boire de l’eau que le lui dire !

Depuis plus d’un an son monde a changé. Elle est devenue sociable la gamine, elle veut bien qu’on lui parle ou encore qu’on lui effleure le bras. Mais pas trop non plus, sinon c’est direct retour à la case départ. Faut pas pousser non plus… Celui qui lui avait palpé le cul entre deux prises de front sur Annecy doit encore croupir dans un des fossés de la ville.

Elle a appris à ne plus être seule, sans toute fois compter sur les autres. Elle s’est découverte bavarde et curieuse. La solitude pèse moins certains soirs et elle ose s’endormir en tournant le dos aux autres. Elle se rappelle tout ça avec un sourire mélancolique, se demandant comment elle leurs raconterait tout ça, à ses compagnons de la première heure…

C’est ainsi qu’elle avançait dans la Grotte, avec la nonchalance de ceux qui sont chez eux. Et surtout la bêtise des gens qui ne pensait pas pouvoir être suivi.

_________________


Dernière édition par La Dévouée le Jeu 04 Aoû 2011, 18:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Magouille
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 30/06/2011

MessageSujet: Re: [RP] Se dévouer à la Magouille ça n'a pas de prix...    Mar 02 Aoû 2011, 10:11

C’était assis au pied d’un arbre en dehors de la Grotte, à l’abri des regards les plus affutés ; que le magouilleur contemplait sa nouvelle acquisition : une épée flambant neuve dans laquelle il pouvait voir ses belles dents un peu jaunies par le temps. Elle n’avait encore jamais servi mais elle ne demandait que ça ! Soudain, un bruit de pas vint chatouiller les oreilles du brigand. Intrigué, il leva la tête : une demoiselle en tenue d’été, se pavanait en direction de l’entrée de la Grotte. Elle était relativement petite et était coiffée d’une touffe de cheveux… Et c’était ainsi qu’on lui avait décrit La Dévouée !

Alors certes, les petites donzelles mal coiffées poussaient sur les arbres à la Grotte –oui , oui, des arbres dans une grotte !- mais la magouille était confiant, c’était elle. Ils avaient un peu discuté en s’envoyant des messages, mais il était préférable de parler à La Dévouée plutôt que de lui écrire… Elle était surement très gentille mais certainement un peu nigaude ; mais bon, sa réputation la précédait et c’était un fait, à tout juste vingt ans elle en avait vu du pays !

Le magouilleur leva ses fesses et marcha à une quinzaine de mètres de la demoiselle, il allait attendre d’être à l’intérieur pour l’aborder. On aurait dit que c’était l’insouciance qui guidait les pas de La Dévouée, où allait-elle ? Peut-être ne le savait elle-même pas. Pourquoi y allait-elle ? Sans doute pour retrouver de vieux camarades de route ! Et c’était très bon pour La Magouille, lui qui voulait rencontrer du beau monde !

La brigande pénétra dans la Grotte et se hasarda dans les couloirs. Si le magouilleur avait été un espion, il aurait été facile pour lui de rentrer dans le repère des brigands. A cette pensée, le bandit ne pu s’empêcher de ricaner, s’imaginant être suivi lui aussi, et par un véritable espion. Fallait dire qu’il était bien parano le magouilleur, alors il se retourna rapidement pour vérifier qu’il n’y avait personne et… excepté un couple de rats en train de se chamailler, personne.

Il continuait à la suivre en réfléchissant à la meilleure manière de l’aborder. « Hep Mademoiselle, z’êtes charmante ! » ? Non, trop romantique. « Hé madame, z’avez fait tomber quelque chose… vot’ sourire » ? Non, trop intellectuel. Il ne fallait pas en douter, ces phrases feraient sans doute encore la gloire des hommes au XXIème siècle ! La meilleure approche était peut-être de siffler, mais c’était peut-être aussi la meilleure façon de se prendre une bonne claque dans les dents.
Finalement, le brigand opta pour un toussotement bien fort. Il était à quelques mètres de la demoiselle qu’il voulait interpeler.


Bonjour bonjour. Permettez que je vous accompagne un peu ? Ici on m’appelle La Magouille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satyne
Scribe officiel
Scribe officiel
avatar

Nombre de messages : 4817
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: [RP] Se dévouer à la Magouille ça n'a pas de prix...    Mar 02 Aoû 2011, 12:25

Une voix grave fusa derrière elle. On aurait dit que le type avait avalé un chicot de travers. De diou il allait se décoller la plèvre à toussoter comme ça… La gamine ne comprit pas de suite que la phrase lui était destinée et elle avança encore de quelques pas avant que la situation ne soit analysée par son cerveau. Haaan ! Mais c’était à elle qu’il causait ! Merdouillette saucisse… Quoi qu’il avait dit déjà… ? Elle se tourna vers l’homme, et leva vers lui des sourcils froncés.
 
La Magouille… A vrai dire c’est tout ce qu’elle avait retenu de l’injonction du type. Ho bah salut ! Elle passa une main derrière sa tête et se gratta nonchalamment la nuque. Vache, il aurait pu au moins la planter trois fois rien qu’en la suivant jusqu’ici. Fallait vraiment qu’elle reprenne du poil de la bête et qu’elle arrête de compter sur les autres… Elle leva le menton pour le saluer, un brin méfiante. En même temps s’il avait voulu l’écorcher elle se serait déjà retrouvée avec un poignard dans les omoplates depuis un moment. Mais peut-être que ce type était du genre pervers ? Le style qui reluquait la marchandise avant de se la tirer dans un coin ? Rhoooo… C’était bien la première fois qu’elle en rencontrait un ! Elle plissa les yeux et pencha la tête de côté essayant de détailler le gars discrètement.
 
Pour une rencontre !

 
Deux billes noires occupées un visage émacié mangé par une barbe de plusieurs jours. Dans l’obscurité du lieu elle lui aurait donné le même âge que Serrallonga, ce qui n’était pas très flatteur, mais pour l’avoir vu en pleine lumière elle savait qu’il était plus jeune. Ses cheveux avaient l’air moins épais sur le sommet de son crâne, ça le vieillissait assurément, mais le reste de son visage ne la trahissait pas. Il devait en avoir vu des vertes et des pas mûres comme la moitié des paumés de la Grotte. C’était leur lot à tous. Un ramassis de charognards planqué sous des mètres de terre. Quel charmant tableau…
 
Comme tous les jours elle se rendait dans les quartiers de la Pègre, et elle n’avait pas vraiment envie d’être accompagnée, un peu de conversation lui ferait peut-être oublier la promenade.

 
J’crois t’avoir déjà vu dans l’coin. T’aime bien traîner à la taverne pour te foutre des godets dans le bec hein ? La pissette y est bonne… Elle tutoyait direct, car à la Grotte elle n’aimait pas faire dans la dentelle. A vrai dire même à l’extérieur elle n’était pas du genre à décortiquer les gens avec des pincettes, mais de temps en temps elle s’y adonnait plus par amusement que par simple envie. Puis ça faisait plaisir à Fauve… T’fais quoi ici ? J’veux dire tu viens dans l’tripot par curiosité, parce que t’es recherché ou parce que nos catins sont bonnes ? Elle se calla contre une des parois rocheuses et continua de détailler son vis-à-vis.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Magouille
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 30/06/2011

MessageSujet: Re: [RP] Se dévouer à la Magouille ça n'a pas de prix...    Mar 02 Aoû 2011, 21:07

Voilà qu’il la voyait de face pour la première fois. Le magouilleur inspecta la jeune femme de bas en haut, elle n’était pas si mal et n’avait pas l’air d’être sauvage, quoiqu’à en juger l’état de sa tignasse ; il valait mieux ne pas s’y frotter tout de suite. La Dévouée l’avait sans doute aperçu à la taverne où il buvait régulièrement des bières, ainsi, il acquiesça d’un signe de la tête lorsque celle-ci lui fit remarquer.

Elle aussi le regardait, adossée au mur. Elle s’intéressa d’ailleurs à la présence de La Magouille en ces lieux. C’était peut-être pour s’assurer, sans y paraitre, de la confiance qu’elle pouvait placer dans le Bonhomme. Fallait avouer qu’il était là pour faire des rencontres pour ses affaires, mais s’il pouvait tâter des beaux petits jambons ce n’était pas de refus ! Il avait passé des lustres en prison alors la compagnie des femmes lui avait manqué ! Seulement, pour expliquer ça à La Dévouée, il fallait y mettre les formes, ne pas passer pour un lourdaud vénal et alcoolique.


Dans la noirceur des nuits, le passé à mes trousses
Je me rends en ces lieux, c’est le vent qui m’y pousse.
Je veux vivre une vie ponctuée de plaisirs :
De l’argent ou des filles, impossible à choisir !


C’est vrai que sa vie jusqu’alors n’avait pas été des plus simples, huit ans de cabane ça fait mal aux reins ! Il était donc temps pour lui de reprendre du poil de la bête en touchant sa part du gâteau dans le monde du brigandage et en profitant des fruits qu’ont à offrir les jeunes filles qui peuplent le royaume. Alors, c’est vrai que certaines catins de la Grotte n’étaient pas de la dernière fraicheur, mais ce n’était pas les plus chères –et certainement pas les moins douées, soit dit en passant !

Et pourrais-je savoir, quelles affaires t’amènent
Au milieu des bandits et autres spécimens ?


Il se gratta la barbe, attendant une réponse de son interlocutrice –peut-être un peu surprise par la forme des paroles utilisaient par Le Magouilleur ; mais que voulez-vous, c’était ainsi qu’il parlerait désormais… Grand bien fasse à tous les lecteurs !

[HRP : Pour ceux que ça intéresse, je suis un inconditionnel de la poésie et notre Dévouée m’a soumis l’idée d’écrire en vers –qu’elle bonne idée elle a eu !- donc je vais tacher d’écrire uniquement en alexandrins lorsque mon perso ouvrira la bouche, vous avez le choix de réagir comme si c’était normal ou alors de vous payer sa mouille, c’est comme vous le sentez !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satyne
Scribe officiel
Scribe officiel
avatar

Nombre de messages : 4817
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: [RP] Se dévouer à la Magouille ça n'a pas de prix...    Jeu 04 Aoû 2011, 19:23

Appuyée contre son bout de rocher la gamine avait la désagréable impression de se faire soupeser. Ca lui rappelait le temps du bordel, où les types reluquaient la marchandise avant d'y mettre les mains. Elle frissonna légèrement et se redressa un peu sur la pointe des pieds. L'air plus grande ça en jetait vachement ! Elle se concentra une bonne foi sur le faciès du bonhomme, essayant tant bien que mal de garder l'équilibre quand le type lui sortit une phrase du tonnerre. Tellement surprenant que ses talons touchèrent à nouveau terre.

Bordel... Deux soucoupes fixées sur le brun, La Dévouée hochait la tête. Comment que tu causes bien mon gars ! Ebahie par tant de style, elle en oublia de déglutir et se bava sur le menton. On aurait dit une gamine devant un étal de bonbons. Tellement habituée à entendre les glapissements grossiers des salopiots du coin, qu'elle redécouvrait à cet instant la langue française.

Bah ça alors... Par la culotte de Frénégonde ! J'suis pas habituée à entendre des branleurs de ton espère à causer de la sorte ! Y'a bien un temps où un d'mes compagnons de route donnait dans la dentelle, mais là moi j'trouve que tu le bas. Par contre gars suis pas sûre de tout comprendre hein... Dès fois faudra peut-être me faire un dessin. T'comprends j'peux pas vraiment dire que j'ai inventé la bière hein... J'sais lire, un brin écrire, même que j'fais de supers efforts pour former mes lettres ! D'horribles pattes de mouches auraient dit ses lecteurs. Mais quand j'dois causer je bouffe la moitiè des lettres...

Dans son esprit une drôle d'imbrication se faisait : papy Serra, les paroles du Magouilleur, les cheveux de l'hispanique et le cul du capitaine Ulysse. Ho ouais ça ça le faisait ! Elle gloussa toute seule, et se dandina sur place, battant des pieds le sol inégal de la Grotte.

Aheeeem... Donc tu disais que tu cherchais à t'faire gonfler le radis hein ? Mouais... Méfies toi de la grosse Jeanne, elle a autant de puces entre les cuisses qu'un chien errant. J'préfère prévenir parce qu'on a vu des gars se gratter à en devenir fous. Ca fait désordre hein... Après faut évacuer les corps et ça pue la charogne pendant un siècle... La p'tite Marie, celle qu'à une tronche de bigote, elle dit qu'elle peut te confesser à c'qu'on dit. Mais en fait c'est pas très "ecclésiastique" qu'ils disent... T'es à genoux pour sûr, mais... 'Fin bref... Y'a aussi Rodrigo... Ca dépend c'que tu cherches. Note que je juge pas hein ! Mais t'avise pas de ramasser les pièces qu'il laisse tomber parce que tu seras rapidement plus où t'habite...

Elle gloussa à nouveau comme après une bonne blague.

Et sinon, bah moi... J'suis née de ce côté ci des royaumes. De mémoire de Tytyne j'ai jamais connu que la rapine. Alors c'qui m'y amène c'est l'habitude. Les tunes j'm'en tape le coquillard. Les nanas c'est pas mon truc. Les hommes bah... Pffff... Voilà quoi... Alors l'plaisir je le prends juste en discutant avec la canaille et en donnant des coups de main. Hum...

La gamine haussa les épaules ne voyant là pas d'autres explications.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Magouille
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 30/06/2011

MessageSujet: Re: [RP] Se dévouer à la Magouille ça n'a pas de prix...    Sam 06 Aoû 2011, 13:18

C’est vrai qu’il aimait bien faire de belles phrases pour impressionner ses interlocuteurs ! D’ailleurs, le procureur qui l’avait mis en prison s’était fait des cheveux blancs à essayer de comprendre un traitre mot de ce que disait le Magouilleur. C’était pourtant clair ! Hélas, outre bien parler ; il ne savait pas faire grand-chose. Il savait un peu se battre avec une épée, mais jouait surtout sur un discours éloquent pour effrayer ses adversaires ; savait bien entendu magouiller où il fallait, quand il fallait et avec qui il fallait… Mais à part ça, ce n’était rien d’autre qu’un bouseux vénal qui vendrait sa mère pour 1000 pièces d’or. Heureusement pour elle, sa mère était morte.

La Dévouée –comme bien d’autres avant elle- resta la bouche ouverte quand il eut fini ses rimes. Elle était aussi distinguée dans son attitude que le magouilleur, car il ne suffit pas de savoir bien parler, il faut aussi adopter l’attitude qui va avec les mots… Et à ce sujet, son comportement était à l’opposé de ses belles paroles.

Il ricana quand la jeune femme lui parla de la faune qui peuple le jardin de la grosse Jeanne, essayant d’imaginer le merdier dans lequel il aurait pu mettre… les pieds…


Si ce bon Rodrigo, balançant ses piécettes
Tente une fois de me mettre, un bon coup de lancette
C’est mon poing dans les dents et mon pied dans les couilles
Qui calmeront ce con si ça part en quenouille !


Ah oui, ça c’était sûr hein ! Fallait pas venir lui souffler dans les bronches au magouilleur –et pas que dans les bronches d’ailleurs- ; il s’énervait très vite et était d’un naturel agressif. Même qu’un jour, de rage, il s’était planté un couteau dans la cuisse ! Après quoi il avait passé un long séjour dans un asile de tarés, ce qui n’avait rien arrangé à sa santé mentale.

Donc si j’ai bien compris, tu arpentes les routes,
Tu te fous des trésors et de gagner ta croûte ?
Au service des autres, je dois l’avouer ;
Tu mérites ton nom, ô toi La Dévouée.


Il n'était même pas certain que ce fut elle, mais une brigande qui correspondait à la description qu'on lui avait faite, qui se fichait de gagner de l'argent et qui filait des coups de mains, ça ne pouvait être que La Dévouée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satyne
Scribe officiel
Scribe officiel
avatar

Nombre de messages : 4817
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: [RP] Se dévouer à la Magouille ça n'a pas de prix...    Mer 10 Aoû 2011, 12:21

Surprise d’être ainsi nommée la gamine plissa les yeux.
 
Moui c’est bien moi… La Dévouée. Elle porta la main à son front et salua son vis-à-vis. On t’a raconté d’autres trucs sur mon compte ? Non parce que faut pas tout croire… Y’en a bien un ou deux qui sont jaloux de moi ici… Vont bien être tentés de dire que j’ai la poisse, que je porte malheur, que les coups foirent avec moi, que j’ai pas un rond parce que la scoumoune me colle au derche,… Que des trucs comme ça quoi… Mais j’te rassure ! Tout est faux ! Triplement faux même !
 
Elle se redressa pas peu fière de son discours qu’elle jugeait éloquent. Argumentation de choc… Elle se méfiait surtout du grand roux, canard de son état, qui essayait de colporter sur elle des histoires à moitié réelles. Pfff… Tout ça parce que sa rousseur le contraignait à subir les moqueries des autres il se vengeait sur autrui ! C’était d’un petit ! Fauvette, elle supportait bien, elle, cette couleur immonde de cheveux. Pourquoi qu’il faisait pas pareil le grand escogriffe ?
 
Et t’as bien compris. J’bouge pas mal dans les royaumes. Ca m’occupe parce que la moitié du temps je m’ennuie. La jeune femme émit un bâillement sonore et s’affala d’autant plus sur la paroi rocheuse.
 
Comment que tu sais mon nom ? Un sourcil interrogateur s’arqua au dessus d’un œil sombre. Et tu viens d’où ? Et tu veux quoi ? Et mon papy il m’a dit de pas causer à des inconnus d’abord… Mais j’m’en fous en fait…
 
C’était trop bon de se comporter en mijaurée de temps en temps. La jeune femme haussa les épaules pour elle-même et se souvint que, de toute façon, elle avait toujours un poignard dans une de ses bottes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Magouille
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 30/06/2011

MessageSujet: Re: [RP] Se dévouer à la Magouille ça n'a pas de prix...    Jeu 11 Aoû 2011, 16:50

[HRP: je suis absent jusqu'au 20 août donc j'éditerai à mon retour pour reprendre ce beau RP que nous avons entamé ! Bonnes vacances à tous !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Se dévouer à la Magouille ça n'a pas de prix...    

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Se dévouer à la Magouille ça n'a pas de prix...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des méchants, vite !
» [fake :p ]conseil royal
» Ranou, miliciens dévouer à Galoregor.
» Présentation de Stix...
» PTs 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Grotte des Joyeux Brigands :: La Grotte des Joyeux Brigands :: [RP] Dans les profondeurs de la grotte… :: A travers les Royaumes-
Sauter vers: