AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [RP] Journal d'un vieux pas encore croulant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dread Rackham
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 10
Localisation : Chez les rosbeef oeuf corse (of course)
Date d'inscription : 15/09/2010

MessageSujet: [RP] Journal d'un vieux pas encore croulant   Lun 14 Fév 2011, 17:25

Chapitres I

Tous a commencer de ce petit village Franc-Comtois, où l'ont n'avait pas besoin de pousser sur la bouteille pour par être ivre ou fou, s'est au choix. J'y avait fait de bonne rencontre une vie normal sans plus, nous étions isoler de tous brigandage, famine, peste, sorcellerie ou autre problème. Jusqu a jour où une connaissance, pas vraiment un ami ni même un compagnon de bar; me propose de me joindre a lui sur les routes pour se faire de l'argent facile. A l'époque, j'avais refuser, même si j'étais désirer de voyage, se n'est pas le faite de voler des passants qui me gênait mais les risques encourus. Puis le temps passa, la vie dans le village devient monotone et l'on commence a s'ennuie ferme.

Mais que se passe-t-il? pillage de la mairie famine adultère et autre merdouille se propagea dans le village en peu de temps. Ma compagne m'avait cocufier en moins de temps qu'il n'en faut pour dire J'ai soif!!! J'avais la hargne contre elle, je me dit qu'elle perte de temps, autant faire se que je désir tant que je le puisse encore. Je me rendit au marcher, pris une épée et me rendit sur les routes pour me rendre a une certaine grotte ou une certaine personne m'avait dit de me rendre si j'avais changer d'avis au sujet du brigandage.

Lorsque j'y suis arriver, je n'avait point eu de mal a trouver quelque comparses pour vider les personne que nous croisillon pour leur soulager de leur or. Mais le sort semblerai que les malheur continuer de s'acharner contre moi. J'avais appris de source sur que notre meneur étais en faite a la solde des nobliaus, et qu'il contait nous amener a la potence. Ni une ni deux, je quitte le groupe en prenant des nouvelles du groupe par une ami qui ne voulais pas croire que le gars voulait nous trahir. Deux semaines plus tard elle m'envoya une lettre pour me dire qu'elle aurai dû m'écouter...


Chapitre II

Suite de mes ancienne aventures, j'avais atterri dans la ville d'Arles, ou je contait bien prendre quelques vacance. Suis je maudit? La guerre éclatait, et je ne désirais pas attendre ici avec une armée me priver de nourriture en faisant des blocus. La nuit ou ils sont arriver, je pris mes affaires et repartit dans le nord du pays. En chemin, je croisas un ami de mon village, il étais chevalier et refusa de me laisser passer, en donnant des prétextes comme quoi s'était la guerre et patati patata... Brefs, je laissa sont corps dans les pommes sur le coter de la route.

Chapitre III

Me voila en Flandre! Content d'être arriver ici sans trop de problème, je me mi a une cure de bières d'abbayes. Mais l'aventure recommença a me manquer et cette odeur d'iode m'encouragea a prendre la mer. Direction Dunkerque, avec un quartier portuaire assez plaisant. J'entre dans une taverne et me renseigna si il y avait un capitaine qui se rendrai en Angleterre. La chance me sourit pour une fois, j'entendis quelqu'un dire qu'il partira le lendemain a l'aube. Je me rendit sur les quais et vit notre navire se préparer a partir, alor je me rendit directement dans la cale du navire comme clandestin. Lorsque l'on se rendit compte que jetait sur la navire il était trop tard, nous étions déjà a mie chemin.

Mais les Anglais ne sont apparemment pas très fort pour se qui est de la paperasse. nous avons du attendre cinq jours avant de pouvoir amarré et les réserve de nourriture commençais a se faire vide. Enfin, oui enfin nous avion pus nous poser sur le plancher des vaches. Je me rendit au plus vite dans une taverne manger un bout de viande, je m'aperçus que leur réputation niveau nourriture n'étais pas voler. Mais quand on a faim, se genre de détaille n'arrête pas notre appétit pas vrai?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[RP] Journal d'un vieux pas encore croulant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chloton, un Vieux Panda Sage [Level 168]
» Un tres vieux Joueur d'hattrick
» Azov ou le journal d'un patriote.
» Brève du Journal Officiel du Donjon.
» Journal d'un paysan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Grotte des Joyeux Brigands :: La Grotte des Joyeux Brigands :: [RP] Dans les profondeurs de la grotte… :: Journal Intime-
Sauter vers: