AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [RP] Journal du Loup

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Loup
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 3
Localisation : Derrière vous..
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: [RP] Journal du Loup   Lun 13 Sep 2010, 23:47

Qu'est-ce qu'on peut s'emmerder dans ce bled. Pourtant, ce n'est pas l'occupation qui manque quand la contrée agite son croupion en direction d'entités territoriales enragées, dans l'espoir d'se faire fourrer. C'est un vrai nid de dindes où le Comte se pavane avec sa bouche en cul-de-poule. Moi, le Loup, je suis discret, je me cache parmi la foule et braille en compagnie de mes collègues paysans pour espérer l'établissement de nouvelles conditions de vie. Car gueuler chez le populaire, ça vous donne une bonne couverture. Les autorités sont bien plus perturbées par ce qu'elles vont bouffer lors de leurs dîners mondains, et se soucient très peu de la basse populace. Alors un piaf en plus dans le pigeonnier, ça ne va pas les inquiéter plus que ça.

Car ces politicards ont tendance à se reposer sur leurs subordonnés. Maintenant, quand vous parlez de paysages dans le territoire où je me trouve, on ne vous cite plus les espaces boisés ou les campagnes verdoyantes ; non, toute cette beauté écœurante a laissé place aux armées et les pigeons préfèrent s'accrocher aux oriflammes qu'aux branches des arbres. Ces gens d'armes, je préfère les éviter, car voyez-vous, ils font partie de la même espèce que les volatiles, certaines de leurs actions sont faites avec rapidité, un peu comme une envie de chier. D'la fange à n'en pas douter ces pions comtaux, et les juristes, ne m'en parlez pas. Il y a une Juge au fondement serré, dont sa vie se résume à envoyer les prévenus en prison, ses verdicts étant ponctués d'animosité. En aparté, je pense qu'elle fait partie des futures pondeuses qui attendent d'être engrossées. Les femmes aussi strictes sont pourtant les moins effarouchées, ou du moins si elles accueillent dans leurs draps un type louche et mystérieux. Vous voyez un peu le tableau : une crispée des lois qui refoule des désirs pas très Aristotéliciens. D'la vraie parodie sociale, et je ne vous détaille pas la vie des autres Conseillers qui se morfondent dans un sérieux morbide. Ça en devient dérisoire.

Je vous parlais tout à l'heure de ces armées. Leur présence est justifiée, ce serait pour défendre les frontières, mais ça n'aide pas pour brigander. A chaque villes frontalières vous avez des pantins prêts à vous tailler en pièce. Foutre-dieu, heureusement que l'artifice existe, et que les déguisements sont de rigueur dans ce Royaume en proie à un style vestimentaire plus stylé (des froufrous, des plumes, des habits de religieux...)

C'est pour cela, pour ne pas connaître la ruine, je préfère dés ce jour quitter cet endroit pourri. Paraît que dans l'Ouest du Royaume de France, c'est le Nouveau Monde, alors pourquoi ne pas s'y diriger. Baluchon sur les épaules, je m'en vais gaiement sur les chemins en direction de cette mine d'or où l'agitation pourra cacher de bons méfaits. Comme quoi, devenir brigand, c'est un gros travail sur soi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[RP] Journal du Loup
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP] Journal du Loup
» Loup solitaire et souvenir de jeunesse
» Azov ou le journal d'un patriote.
» Brève du Journal Officiel du Donjon.
» Loup-garou : l'Apocalypse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Grotte des Joyeux Brigands :: La Grotte des Joyeux Brigands :: [RP] Dans les profondeurs de la grotte… :: Journal Intime-
Sauter vers: