AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Journal de D.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
D
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Journal de D.   Jeu 06 Mai 2010, 01:39

Citation :
*Traduit d'une autre langue
Les noms de villes et les noms des personnes s'arrêterons à leur première lettre pour ne pas trahir mon identité.


Ville de M. 8 Janvier 1458.
Maudit soient-ils! Après s'être servit de moi, après tout ce temps! Ils m'ont trahit, après tout ce que j'ai fait pour eux!
Mais comment peuvent-ils manigancer un projet tel que celui-ci, une telle félonie envers leur pays! Et ces personnes sont dangereuses, mes plaintes restent inaudibles et mon honneur bafoué. J'ai déjà quitter ma ville, ma vie, j'ai changé de nom, de visage, mis cela ne leur suffit pas, ils continuent de me traquer! Ils tentent de me tuer pour avoir révéler leur complots, et même s'ils ont réussit à étouffer cette histoire auprès des habitants cela ne leur suffit plus. Il veulent faire de moi un modèle pour ceux qui comme moi voulaient mettre à jours les magouilles qui sont cachés aux villageois.

Ville de L. 10 Janvier.
Je suis recherché pour haute trahison! C'est inconcevable, moi qui est m'était conformé à la vie de citadin modèle! Quelques écarts par-ci par-là, j'avoue, mais rien de méchant, aucune qui m'aurait valu de démarches devant le tribunal.
Ma brillante carrière militaire s'arrête donc là... J'en peut plus, je croit que c'est la fin. Même si j'ai réussit à fuir à temps de M. avant que l'on ne me mette en justice. Jusqu'où va-t-on me traquer? Je n'ai fait qu'essayer de sauver ...
Tout cela me retombe sur le dos. Alors que je n'ai fait que suivre les ordres me voilà traitre!


Page 1


Dernière édition par D le Jeu 06 Mai 2010, 01:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Journal de D.   Jeu 06 Mai 2010, 01:51

Citation :
Sur la route pour rejoindre U. le 11 janvier.
Ils m'ont tendu un piège les salauds!! Je n'en revient pas! Comment ont-ils pus prévoir ma fuite? Comment connaissaient-ils la route que j'allait prendre, alors que seuls quelque proches étaient au courant? Qui m'a trahit???
Heureusement que ces bouffons de rebuts de caserne étaient faibles, car ils étaient nombreux, cinq contre un ce n'étaient pas aisé, mais je triomphe sans un égratignure. De plus j'ai reconnu ces bâtards! Ils viennent de différentes casernes du Duché de A! Ils ont chacun dérouillé comme les brigands et autres que je chassait sur les routes avec ses hommes jusqu'à il y a quelques mois.
J'ai toujours de bons réflexes ça c'est sûr! Même si je me suis beaucoup affaiblit ces derniers temps. Mais je suis fier de moi, ça leur apprendra à se frotter à moi!!

Ville de U. le 12 janvier.
Je sait d'ou vient mon traitre, en vérité un amis, lui aussi accusé de trahison qui n'eu pas la chance de partir par convictions religieuses, le prêtre B. Qui par ma faute avait risqué l'excommunication la pire chose possible pour un cureton! Il m'a avoué l'avoir fait par égoïsme mais qu'il ne l'avait pas fait bêtement, il avait attendu que j'ai quitté le pays pour que je soit hors de leur portée.
Je ne lui en veut pas car sa vie en dépendait, je n'aurait pas eut le droit de lui demander de renoncer à sa religion. De plus ce complots le touche plus qu'intimement, il m'a aidé et je sait qu'il me soutient dans cette entreprise. Mais je n'aurai jamais pensé que l'on aurait pu préparer des pièges pour m'empêcher toutes échappatoires, cette affaire me dépasse vraiment.


Page 2


Dernière édition par D le Jeu 13 Mai 2010, 16:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Journal de D.   Jeu 06 Mai 2010, 02:28

Citation :
Ville de F. le 14 Janvier.

Ici je devrait normalement plus craindre de représailles, mais je continurai mon chemin dans quelques jours pour être plus en sécurité. Je peux enfin ralentir le pas, gagner un peu d'argent en vendant mes armes et mon bouclier, les deux chapeaux et quelques produits que j'avais réussit à ramener pour m'acheter de la nourriture et commencer à économiser pour m'en sortir.
Cette fuite m'a épuisé, jamais je n'avais eu à fuir, fuir pour ma liberté et pour fuir cette justice partiale! Ces longues marches de jours sous la pluie la neige et le vent. Ces nuits à dormir dehors sur les chemins en pleins hiver, caché pour ne pas que l'on me repaire. Oui ces derniers jours ont été particulièrement rudes.

Ville de N. le 10 Février.

J'ai parcouru les routes, beaucoup plus au nord, j'ai plus un écus en poche, ce voyage m'a couté cher et je boit beaucoup, mes salaires me servent à me nourrir et à me saoûler, tout ce qui m'arrive c'est pas ma faute, c'est à cause de ses pourris ils m'ont noyés dans la défection!! Les gens d'ici je les connais pas et pour cause, il ne sorte pas de chez eux, je m'ennuie je poursuit ma route vers le nord est. Travaillant un jour pour payer deux jours de nourriture.
Je pense partir vers P ou B qui sont proches, se sont des villes dont on m'a dit pas mal de choses interressantes et où je connait quelques personnes.


Page 3


Dernière édition par D le Jeu 13 Mai 2010, 16:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Journal de D.   Jeu 06 Mai 2010, 03:05

Citation :
Ville de R. 24 Février.
Le destin aura voulu que ma destination finale soit R, une ville tellement acceuillante, une terre tellement libre et bien faite. Je suis partit là bas car quelqu'un que je connaissais voulait me voir au nom de mes anciens amis qui voulaient me venir en aide. Ils avaient appris que même après ma fuite je n'était pas arrivé à remonter la pente. Au nom de notre amitié, de cette éppreuve que l'on a eu à passer, de l'aide très précieuse qu'il m'ont donné quand je fuyait, retard de procédures, aides de douaniers, refus de nombreux militaires à aller combattre contre moi, refus de coopérer, ils se sont mis en danger pour moi.
Ma cause avait soulevé quelque consciences qui m'ont été redevables ce jours là d'avoir voulut préserver mon ancienne patrie de la perversion. Quelque amis, connaissances et partisans de ma cause ont rassemblé de nombreux fonds pour me venir en aide une dernière fois.

Ville de R. le 28 Fevrier.
Je me fait arrêter la maréchaussée pour un bagarre en taverne, je passe quelques jours en prison et j'ecope d'une amende. Tout ça, la maraîchaussée, la police, la justice, les lois, l'idéal que j'envisageait, se pourquoi je me suis battu... Plus rien n'a de sens, les dignitaires sont des brigands fait de soie et de paroles! Assez de cette vie, de ces illusions de justice, la seule loi c'est celle du plus fort!
J'ai d'ailleur pour cela provoqué en duel le juge pour le jour de ma sortie.

Ville de R. le 02 Mars.
Le juge a osé relever le défi, je l'ai donc retrouvé ce jours la sur le terrain de lice. La chance m'a sourit, comme toujours et je suis sortit vainqueur d'un adversaire redoutable avec quelque légères blessure et une blessure un peu plus grave à la hanche, causé par un coup d'estoc. Ça lui apprendra à cet escroc

Page 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Journal de D.   Jeu 13 Mai 2010, 16:51

Citation :
Ville de N. le 8 mars.
Je suis revenu à N. finalement, R. qui me semblait une bien belle ville pour que je puisse redevenir se que j'étais autrefois, or c'est un véritable nid de vipères. N. quand à elle est une ville bien morne et ennuyeuse, comme toujours. Je prépare mon dernier voyage pour m'installer définitivement dans une région plus au sud et vers l'Est de là où je suis actuellement.

Ville de L. le 10 mars.
Je me fait arrêter par la douane car les frontières étaient fermées, cela faisaient déjà plusieurs jours que je circulait librement, pourquoi maintenant? Ces chiens me retardent, tampis je pars sans leur autorisation!

Ville de S. le 11 mars.
Ces maudits bâtards commencent à m'énerver à m'accuser de ne pas vouloir coopérer alors qu'ils disent que je n'ai pas donner "de réponses à leur courriers d'avertissement", je n'ai rien reçut!

Page 5


Dernière édition par D le Jeu 13 Mai 2010, 18:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Journal de D.   Jeu 13 Mai 2010, 17:08

Citation :
Sur les chemins vers A. le 12 mars.
J'ai eu chaud, je l'ai échappé belle, ces chiens galeux voulaient me mettre en procès pour trouble à l'ordre public alors qu'ils sont les premiers à commettre des erreurs. Je n'en revient pas! Heureusement que je suis hors d'atteinte maintenant. Je ne suis pour rien s'ils font mal leur travail, ce n'est pas mon affaire. Plus que quelques semaines et je pourrai enfin m'installer, j'espère ne pas avoir de nouveau problèmes.

Sur les chemins vers P. le 13 mars.
Maudits soient-ils tous avec leur justice!! Pourquoi s'acharnent-ils sur moi, je n'ai rien fait. La coopération entre ces justices pourries me harcèle, je serait jugé pour avoir fui il y a deux jours par la justice du voisin! C'est insensé! Comment peut on me juger pour un "non-crime" alors que je suis parti! J'enrage que bâtards puisse continuer à me poursuivre impunément alors qu'ils ont tord.

Ville de P le 20 mars.
Je perd le procès a causes de ces rats qui disent appliquer la justice alors que se sont les maitres de l'injustice et de l'escroquerie, ils ont autant d'or que des seigneurs, de cruauté que les tyrans et sont plus malhonnêtes qu'une hordes de brigands. Je doit leur donner 50 écus à ces sales chien, ces enfants de catin. Je provoque en duel le juge qui m'a fait payer une erreur dont je ne suis pas responsable.

Page 6


Dernière édition par D le Ven 14 Mai 2010, 00:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Journal de D.   Jeu 13 Mai 2010, 18:38

Citation :
Ville de P. le 22 Mars.
Le juge se pisse dessus, il refuse de se battre contre moi. Il prétend qu'il ne comprend pas pourquoi il devrait se battre! Il me fait rire cet idiot, je vait le pousser à bout, pour qu'il accepte, cet homme de pacotille, ce fantoche, ce trouillard!! Aurait-il entendu parler de mon précédent défi contre une de ces ordures de juge? J'irai bien voire l'autre pourris qui m'a mis en procès dans l'autre Comté si je ne risquais pas de me faire déferrer à l'instant où je pose le pied sur le sol.

Ville de P. le 23 Mars.
J'ai harangué la foule toute la journée pour montrer que leur juge était une mauviette, que mon cas de culpabilité avait été orchestré par la justice, les raisons du duel en lice contre le juge. Certain m'ont donné raison, et j'ai finalement réussi à obtenir mon duel. J'ai rendez vous demain sur le terrain, je suis prêt à lui faire bouffer sa toge à ce représentant de l'injustice.

Ville de P. le 24 Mars.
Il s'en ai fallut de peu mais je l'ai eut se bâtard! Je suis sérieusement touché à plusieurs endroits mais le juge lui a morflé, lui qui avait paradé à l'entrée du terrain. J'avait une haine contre cette homme, j'ai perdu le contrôle, j'ai foncé comme une brute sans réfléchir, j'aurai pu aisément faire mieux si j'avait davantage réfléchit. Je passe la soirée à l'hôpital à me faire soigner mes blessures. Mon paquetage est prêt, j'ai un cheval, je pourrait voyager plus vite et poursuivre ma route dès demain.

Page 7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Journal de D.   Ven 14 Mai 2010, 00:44

Citation :
Ville de B. le 26 Mars.
Je me suis fit bien trop remarquer à P. dans ce duché en défiant ce deuxième Juge. Dès demain je serai à M. et personne ne saura qui je suis de nouveau. Ces justices truquées s'enchaînent, n'y a-t-il donc aucun endroit à l'abri des magouilles, des complots et autres alliances secrètes? Un village ou la corruption n'existerai pas? Je me le demande... Au moins un brigand on sait à quoi s'en tenir, mais quand ce sont les personnes qui sont élus par et pour les citoyens qui bricolent pour plus d'argent, de pouvoir en usant de la cruauté et de malhonnêteté.

J'avoue être perdu, j'erre depuis tellement de temps déjà. Déçus de tout les endroits que j'ai visité, où j'ai vécus. Maintenant que j'ai bien assez pour m'installer et vivre je ne trouve nulle terre qui me convienne. Je fus tellement heureux, rien que de songer à la tristesse de ma vie actuelle me rend encore plus triste. J'ai tellement mal d'avoir perdu tant dans cette histoire. Finalement le Père B. s'en ai bien sortit, malgré se que supposaient les évènements à son encontre et sa participation à ma fuite. Aujourd'hui il n'est plus curé, il se promène dans des livrées de soie à une fonction bien plus noble. Moi je suis un pauvre poivrot qui écume des terres étrangères en quêtes de chimères.

Les gens me fuient à cause de mon aspect sordide et de mes difficultés à comprendre et à me faire comprendre, ou bien on se moquent de moi, on me surveille quand je rentre dans une nouvelle province, on m'interroge! Quand va-t-on me laisser tranquille! Qu'ai-je fait pour gouter à la gloire et en retomber traîné dans la défection? Personne ne peut comprendre se que je subit, se que j'endure chaque jours, les méprises, la douleur de mon passé, la jalousie de ceux qui vivent dans l'opulence alors qu'ils sont mes bourreaux, mes traitres, mes ennemis, la justice et ont profité de ma déchéance...

Je croit qu'il est temps de mettre un terme.

Page 8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Journal de D.   Ven 14 Mai 2010, 01:20

Citation :
Ville de M. le 27 Mars.
Toujours pareil ces douaniers, me questionner et tout ce qui s'en suit sur les lois etc... Ils m'énervent, mais au moins eux font bien leur boulot. Il n'empêche que quelque soit l'endroit où l'on va ou se que l'on fait il y a toujours un de ces chiens de garde pour te rappeler la loi contre les étrangers. Ils s'enrichissent sur leur dos en imposants des lois stupides! J'ai discuté avec le responsable de la maréchaussée, une véritable ordure qui me fait payer une amende "à l'amiable avec lui" pour ne pas passer devant le tribunal, pot-de-vin!!

Ville de M. le 28 Mars.
Vendu, pourris, petite défection!! Il me met en procès pour trouble à l'ordre public et escroquerie!! Ce chien galeux, se fils de... Je défierai ce bâtard de la maréchaussée après le procès. et le roulerai dans la fange, je lui ferai regretter d'avoir voulut m'extorquer de l'argent.

Ville de M. le 31 Mars.
Il s'est avéré que ce pourris était bien un escroc! Je suis relaxé pour les deux procès par la corruption dont à fait preuve Z. contre moi. Je ne me bat pas contre un Juge cette fois-ci, mais la satisfaction est plus jouissive, un vrai combat, contre un homme d'arme. Mais avant il faut qu'il finisse son procès pour escroquerie dont il est l'accusé.

Ville de M. le 5 Avril.
J'ai fêté ma victoire de ces procès, et félicité le Juge pour son intégrité, sa compassion et son écoute. Je témoigne contre Z. apportant les preuves de ces méfaits, et participer à mettre cet enfant de salaud en justice.

Ville de M. le 6 Avril.
Il est désigné coupable pour extorsion de fond et abus d'autorité! Une amende exorbitante en compensation pour avoir voulut m'arnaquer, dont une partie qui revient à la justice et au Duché, et un long séjour en prison. Voilà qui m'aide bien! Comment je vais faire pour le défier s'il est emprisonné durant tant de temps? C'est sûr que la récompense qui m'est revenu m'aide bien mais je ne veut pas laisser cet homme sans lui avoir infligé une grosse dérouillée. Cette fois-ci ça va être un vrai combat.

Page 9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Journal de D.   Ven 14 Mai 2010, 02:29

Citation :
Ville de M. le 10 Avril.

Avec les brigand on sait à quoi s'en tenir, ils sont malhonnêtes et il ne faut jamais totalement accorder sa confiance, être toujours vigilant au moment où il voudra te rouler ou t'abandonner. Mais quand se sont les personnes que l'on suppose honnêtes, notre vigilance est amoindrie; les rencontrer, les connaître les rend forts sympathiques et l'on prend leur partit quand ils sont accusé des pires maux.

Le brigand lui est mal-vu dès le début de par ces actes alors que les gens que l'on croit honnête sont en fait des personnes qui ont de nombreux contacts et par leur nombreuses connaissances réussissent par le biais d'arrangements secrets et de la réputation dont ils jouissent à échapper à la justice. Quelle est la meilleure voie? Celle des criminel notoires ou de bandit élu?

J'ai connu des gens honnêtes, ou du moins ils m'en ont fait impression d'intégrité, mais j'ai trop souvent connu de "faux-honnêtes gens" pour penser pouvoir trouver une ville qui me convienne. Pour sûr que le Juge I. m'a été d'un grand secours. Toujours est-il que cette affaire ne m'aide pas à me faire porter dans le coeur de tout les villageois, bien au contraire. Certaines rumeurs disent qu'il aurait eu peur de ma réputation de bagarreur et qu'il aurait largement préféré rester loin des terrains de lice. Le Juge aussi a peut être bafoué les lois pour se protéger et me donner raison. J'attend toujours que Z. sorte de prison pour le défier et lui infliger une réelle honte.

Page 10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Journal de D.   Ven 14 Mai 2010, 03:02

Citation :
Ville de M. le 15 Avril.
Je travaille, je mange, je vais en taverne, je bois, je me réveille et ça recommence comme ça depuis que j'attend... Il en est à la moitié de sa peine, cette ville ressemble aux autres à présent, les gens me dédaignes, m'évitent, les militaires jouent les fiers-à-bras. J'ai la trentaine passée, n'ayant pour seul but dans la vie qu'à me venger d'une injustice commise qui a été réparé rapidement et généreusement.; et de me caser dans une ville pas trop véreuse ou je pourrait me faire des amis et commencer ma nouvelle vie, mais quelle vie?

Rester le même toutou intègre que j'ai était toute ma vie et gratifié des trahisons, des injustices, récolter la défection que chacun fait, être une personne responsable dans la vie en société et des méfaits des autres? Ou de vivre dans la déraison, la luxure, la ripaille, le meurtre, la folie, le brigandage, pillage... Cette question me trotte dans la tête depuis le premier juge, mais... je ne sais pas, quelque chose m'en empêche, toutes ces années passé à servir un idéal de droiture dans la limite du légal, avoir traqué ceux qui commettaient ces actes, cette voie est dure et risquée. J'ai la peur au ventre à m'imaginer parmi des brigands pourtant c'est une profession dont j'ai toujours admiré le courage.

Je ne sait pas quoi faire, d'abord je m'occupe du foireux qui croupis en prison, puis je rejoint A. la ville que j'avait prévue au départ. Après on verra! Il faut quand même que je m'installe et que je démarre une nouvelle vie dans cette ville, si je doit brigander, je le ferai bien plus loin pour éviter les alliances qui pourraient avoir avec le Duché dans lequel je vivrai. Enfin, ce n'est pas demain que j'aurai fini.

Page 11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Journal de D.   Mer 09 Juin 2010, 16:23

Citation :
...Quelques pages arrachées...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Journal de D.   Mer 09 Juin 2010, 16:36

Citation :
Sur la route vers T. le 26 Mai.
Haa j'ai bien fait de faire équipe avec lui!! Même s'il est plutôt jeune il faut dire qu'il est habile, puis on eu de la chance de tomber sur quelqu'un d'aussi facile à détrousser! Près de 535 écus le bougre!! Ainsi que de la nourriture pour presque un mois!!

On l'a tellement amoché qu'il ne pourra sans doute pas bouger avant un certain temps, il gisait dans son propre sang, il a presque pas eut le temps de se débattre qu'on lui enfonçait nos lames dans le poitrail!

On peut dire que celui-là il a eut une raclée à la hauteur du butin qu'il nous a rapporté! On poursuit notre route pour éviter les ennuis avec la justices

Ville de T. le 27 Mai.
Rhaa manque de chance, damnation, le jeune avec qui je fait équipe c'est fait attraper, j'attend dans cette ville alors que je suis peut être moi aussi recherché! Je me fait discret mais ça ne m'empêche pas de profiter de l'occasion d'être en ville pour faire du commerce lucratif.

J'achète de nombreuses denrées avec ma part du butin, des denrées qui me serviront pour mon échopes.

Page 15
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Journal de D.   Mer 09 Juin 2010, 16:50

Citation :
Ville de T. le 30 Mai.
J'ai eu de la chance de ne pas me faire attraper, maintenant que le jeune est sortit de prison on va pouvoir poursuivre notre chemin. On part en direction de S. la route est longue et nous serons une de ses embuches, nous allons continuer de brigander malgré les problèmes judiciaire de V.

Sur la route vers S. le 1 Juin.
Ha un autre, bin ça alors je ne m'attendais pas à avoir tant de veines dans ce métier, je comprend maintenant pourquoi certain se lance comme brigand, tellement rentable et amusant. Attendre, embusqué dans la forêt, le long d'une route, attaquer une cible choisie, le détrousser...

Celui-là était vraiment geignard, pleurnichard et pauvre que l'on lui a laissé la vie sauve, le délestant tout de même de ses quelques deniers et e sa nourriture.

Ville de S. le 3 Juin.
V. est resté en arrière, je ne sait pas pourquoi, le deuxième froussard que l'on a détroussé avait moins de verve il y a quelque jours, menaces, insultes... Il est ridicule.

Je vais rester quelque jours pour donner une deuxième correction au froussard qui maintenant me menace avec sa justice, alors qu'il n'est ni chez lui, que ce que j'ai fait se passe ailleur... Il est pathétique et je m'en vais lui faire cracher ses tripes en duel.

Page 16
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Journal de D.   Mer 09 Juin 2010, 17:07

Citation :
Ville de S. le 04 Juin.
Ce peureux se cache, il refuse le duel, il a peur et s'excuse de s'être emporté contre moi!! Quelle honte pour un homme de refuser un défis loyal, quelle honte pour un homme de devoir s'excuser face à l'homme qui l'a dépouillé. C'est un misérable lâche, un pleutre, une ordure sans honneur!!

Ville de P. le 05 Juin.
V. ne m'a toujours pas donné de nouvelles, je poursuit ma route sans lui. Je verrai bien se que la chance m'apportera.

Sur la route vers A. le 07 Juin.
J'ai vraiment de la chance, je tombe sur un cadavre de nobliaux. A première vue je dirait qu'il est tombé sur ses créanciers car il avait plusieurs reconnaissance de dettes dans les poches.

Je n'ai pus lui dérober que quelques aliments que les premiers pillards ont délaissés. Il va falloir que je quitte ces terres car j'ai reçut un courrier de la justice pour des denrées interdites à la vente aux étrangers, il ne manquerait plus qu'ils sachent que je fouille les cadavres et que j'ai brigandés ailleurs.

Ville de P. le 08 Juin.
Je suis toujours recherché, mais je commence à m'habituer à me faire discret, j'ai reçut un courrier de V. il est en ville et on doit se retrouver dans la soirée.

Il est maintenant tard, je n'ai toujours pas de ses nouvelles, que c'est il passé?

Page 17
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Journal de D.   Mer 09 Juin 2010, 17:30

Citation :
Ville de P. le 09 Juin.
Il s'est encore fait arrêter! On ne sait toujours pas pourquoi. J'ai acheté de nouvelles marchandises interdites aux étrangers, je risque de nouveau de me faire attraper.

Je quitte P. car c'est vraiment devenu trop dangereux pour moi d'y rester. Je retrouverai V. quand il sortira de prison. On se donne rendez-vous ailleurs. En attendant je vais brigander dans les alentours.

Quelle malchance V. peut avoir de se faire emprisonner à deux reprises sans procès ni raison alors qu'il n'avait encore rien fait sur les terres ou il est jugé coupable d'office.

Pendant ce temps je touche du bois, je n'ai encore jamais eut ces problèmes, mais lui comment peut il tolérer ces injustices? J'aurai déjà mis en procès tout ceux qui se serai mis en travers de ma route et contre qui j'aurais put me battre.

J'ai remarqué que la violence ne m'atteint plus, les duels, les combats dans l'armée, le brigandage... Tout cela m'a-t-il rendu insensible au fait de tuer ou de faire le mal des personnes innocentes ou pas? En tout cas j'y ai pris goût et je ne compte pas m'arrêter là!

J'entrevoit un avenir au crime, faire avancer la criminalité.

Page 18.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Journal de D.   Ven 18 Juin 2010, 16:08

Citation :
Ville de S. le 18 Juin.

Rhaa on piétine, ce n'est pas la première fois qu'il oubli de se réveiller et que je part seul sur les chemins ou que je passe ma journée à attendre qu'il veuille se montrer.

Enfin, on part plus au nord, on va pas mal brigander en chemin, j'espère que le chemin parcouru nous apportera la fortune, il est temps que je rentre chez moi quelque temps pour déposer les marchandises que j'ai glané sur les chemins ou sur les marchés.

Puis V. connaissait une bande de bandits, on a rejoint leur organisation et on va pas tarder à les rencontrer en chemin pour aller détrousser des passants et piller des mairies. C'est une très bonne opportunité pour que je découvre les ficelles du crime et pour faire fortune.

Mais ça fait tellement de temps que l'on écume les routes et que l'on est discret que j'ai pas eu le temps de me saouler la gueule en taverne. Ma réserve est finie depuis déjà plus d'une semaine et qu'on ne boit que de l'eau, autant boire de la pisse de porc!!

Depuis que l'autre juge m'a battu comme j'ai la rage contre ces nobles, ces escrocs de soie, cette "justice". Je ne ferai plus de distinction entre pauvres et nobles, qu'ils aillent tous aux diable. Je n'ai pas hésité à tuer le premier que l'on a croisé, le deuxième, un pauvre, lui on aurait du le tuer pour sa gueule trop béante, le troisième lui avait déjà son compte. Je tuerai pour détrousser et je détrousserai pour tuer, l'or pour les femmes, l'alcool et le luxe.

Page 19
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tranquilidad
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : dans l'ombre mon frère, comme toujours!
Date d'inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: Journal de D.   Sam 05 Jan 2013, 11:33

...2 ans et demi plus tard après avoir dépoussiéré son appartement dans lequel il n'était pas passé depuis. Toujours écrit dans une langue étrangère mais l'écriture semble s'être affirmée et affinée...

Citation :
Ville de T. le 05 Janvier 1461.
Un homme rangé, suis-je devenu un homme rangé depuis cette époque? Marié, propriétaire d'une échoppe et de champs, étudiant dans la voie de l'état. Militaire pour du Duché de B., marchand ambulant à mes heures perdues, même parti en campagne ducales... Oui je suis bien devenu un homme rangé. Même si j'ai réussit à négocier mon double statut de voleur et de militaire auprès de mes supérieurs, même essayé de créer une unité spécialisée dans la rapine sur les territoires ennemis.

Même si j'ai fait quelques coup par-ci par-là ce n'était pas organisé, prévu, pas de longs voyages comme autrefois. Je suis devenu riche, par le travail, en économisant, en réalisant des contrat juteux et des transactions assez souvent malhonnêtes, on ne peut pas dire que je soit resté un brigand. Cela fait bien longtemps que je n'ai pas foulé la terre battue d'un terrain de lice même!

Je suis devenu un de ces porcs gras, qui me faisaient horreur il y a 3 ans. Je suis redevenu celui que j'étais à B. en E. dans Duché de C. un bon toutou bien sage et obéissant. Pour une autre patrie, pour combien de temps avant que je ne décide à repartir? De peut être à nouveau tout abandonner?

page 20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tranquilidad
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : dans l'ombre mon frère, comme toujours!
Date d'inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: Journal de D.   Sam 05 Jan 2013, 12:09

Citation :
Je suis déjà en voyage, loin de R. et de la B., à destination de P. dans le R. de P., pour des achats important de denrées de luxe pour Dame T, une riche noble du Duché de B. Cela m’emmène loin de ma femme M., cette femme qui me désespère tellement elle est incapable de ce se gérer. Je pense que je vais lui faire vendre ces champs, tout récupérer avant de la tuer. Au moins elle m'aura été d'une véritable utilité pour une fois. Je suis déjà parti pour reprendre cette vie que j'avais sur les routes pourquoi ne pas reprendre mon célibat? J’honore ma femme aussi souvent que je la déshonore, mais elle m'a été utile par le passé et elle le sera dans un avenir proche, je dois attendre le bon moment pour pouvoir en profiter davantage.

Mais j'ai reçu une proposition d'une autre personne, MD. Ça c'est une femme comme on en voit rarement, une femme d'action, jouant parmi les grands du peuple et sa lie, qui a de la verve et qui semble pleine de ressources. Elle m'a proposé quelque chose qui pourrai me permettre de financer une bonne partie de mon bateau, quelques appartements et pour acheter les tonneaux de porto et les kilos de jambon. Avant de revenir en B., et si tout se passe bien, avant la fin de l'année j'aurai mon bateau et je pourrai voguer à travers le monde.

Page 21
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tranquilidad
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : dans l'ombre mon frère, comme toujours!
Date d'inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: Journal de D.   Lun 04 Fév 2013, 19:02

Citation :
Ville de B. le 21 janvier 1461.
J'y crois pas, je suis revenu après tout ce temps dans cette ville qui m'avait vu naître, si loin de la F.! Si loin de la B.! Si loin de la prétention de tout ces gens là, de retrou dans mon pays, cette ville! Elle a tellement changé depuis mon époque, depuis ces 4 années! Je me fais discret, sait-on jamais, "la prudence et l'espérience sont mères de sûreté et de sécurité". Je n'oubli pas comment j'ai du fuir ce si beau pays et combien de fois j'ai échapé à la mort sur ces route pour leur échaper.J'achète un appartement sous le nom de Tranquilidad, c'est moins risqué. Et dire que j'achète du vin qu'à une époque je produisais.

Néanmoins le voyage aura été profitable, j'ai trouvé des marchands qui m'ont beaucoup "aidés", ils avaient plein de nourriture, d'or et d'autres babioles que je revendrai sans mal, un pécule de 1500 écus au total, ce qui rattrape le brigandage raté du chef des brigands de l'E., le groupe à dut être dissout à cause de la maladie, et d'une mobilisation de certain dans "la guerre d'Aristote". Même MD n'a pu m'accompagner jusqu'en E.

Mais avec toutes les denrées que j'ai et que je vais revendre, je vais en avoir pour beaucoup. Surtout si ma femme récupère les marchandises de ses mourrantes amies. Cela me fera un énorme paquet d'écus, de quoi m'acheter un navirre de guerre à moi seul et devenir corsaire pour B.. Et si ma femme vend ses champs et qu'elle me "donne" sa rente j'aurais de quoi vivre sans plus jamais travailler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tranquilidad
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : dans l'ombre mon frère, comme toujours!
Date d'inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: Journal de D.   Lun 04 Fév 2013, 19:31

Citation :
Ville de B le 04 Février 1461.
J'ai eu beau me faire discret, les rumeurs du retour du "chef des Antichristos" commencait à me parvenir aux oreilles, et après quelques chuchottements entre eux les gens semblent bien différent à mon égard. Même les nouvelles générations avaient entendues cette histoire et du massacre d'un haut dignitaire de la foi sur les routes et de ses gardes et valets. Comment m'ont-ils reconnu? Je n'ai pourtant plus rien à voir du misérable soldat qui partait à cheval en entendant les flèches qui sifflaient autour de moi et du galop des chevaux de mes poursuivants qui hurlaient au traître.

Ma femme qui était enfin arrivait à T. qui ne comprennais pas pourquoi j'étais parti plus au sud encore, risquant de me faire attraper pour mes soi-disants crimes passés et elle-même en plein état de dénutrition, encore une fois. Mais l'or que pourraient m'apporter les richesse me mon ancienne patrie me conduirai sans doute à la richesse. J'en profite aussi pour y acheter un appartement, mon troisième au total avec celui de R. et de celui de T.. Il me sera utile si je souhaitai un jour revenir ici.

J'aurais bien voulu que V. soit encore de ce monde pour voir ce pays, ce compagnon qui est parti depuis longtemps maintenant. C'était une sacré teigne au combat, ce type-là, mais se battre contre une armée de 15 hommes entrainnés relevait de la folie. Je me rappellerai du moment où il m'a regardé souriant avant de partir comme une furie sur son cheval en me disant "ça passe ou ça casse" pendant que je le priais de me suivre plutôt que de tenter cette farce au destin. De la dépouille grimaçante et ensanglantés, piétinnée, diforme dans une position grotesque comme un pantin désarticulé tombé d'une étagère, empestant la mort et la pourriture des chairs, que j'ai retrouvé deux jours après pour récuperer le peu que je pouvais de mon ami. Du brasier que je fit pour brûler sa dépouille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Journal de D.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Journal de D.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Azov ou le journal d'un patriote.
» Brève du Journal Officiel du Donjon.
» Journal d'un paysan
» Un journal de la Horde...
» Journal de l'Infirmerie de Gnomeregan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Grotte des Joyeux Brigands :: La Grotte des Joyeux Brigands :: [RP] Dans les profondeurs de la grotte… :: Journal Intime-
Sauter vers: