AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 parce qu'on aime pas se faire marcher sur les pieds .....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Fauchette
Bandit de grand chemin
Bandit de grand chemin
avatar

Nombre de messages : 31
Localisation : tout près ... juste derrière ... Trop tard !!!
Date d'inscription : 17/03/2010

MessageSujet: parce qu'on aime pas se faire marcher sur les pieds .....   Lun 22 Mar 2010, 05:14

Elle était là La Fauchette ... tapie dans le noir, à l'abri d'un bosquet non loin du chemin.... Des heures d'attente avec son acolyte. Le froid commençait à les engourdir, l'appréhension aussi. Leur premier coup, leur premier larcin ... parce qu'il fallait un début à tout.

Un coup d'oeil de côté, un coup de coude dans les côtes de sa voisine qui dodeline de la tête
:" oh ! pionces pas ! pas le moment !" C'est qu'elle avait pas envie de se retrouver seule sur ce coup là ! Elles avaient pris l'habitude - Mauvaise sans doute - de s'entraîner mutuellement dans les coups les plus foireux possibles ! L'une suivant l'autre tour à tour dans les galères ! C'te fois-ci c'était son idée à La Fauchette !

Un coup d'oeil sur le chemin qui reste desésperement désert ....
Nouveau regard sur la droite et la blonde secoue à nouveau son acolyte
:" Ohhh t'vas nous faire avoir des ennuis ! Faudrait pas qu'on nous tombe dessus en ce moment ! t'roupilles !"

L'étrange sentiment qui l'habite fait parler la blonde un peu fort ! L'attente - l'impatience même - de passer enfin à l'acte ... Parce que le dire c'est bien mais le faire c'est mieux ! V'là des jours qu'elles en parlaient la Noiraude et la blonde ... C'te nuit elles se sont décidées !

Dernier regard à droite ...
"hmpfff" rien vu ... un mauvais coup sur la tête l'envoie direct brouter l'herbe qui tapisse le sol derrière le bosquet ! Les éclats de voix qui ont sans doute alerté les passants ... La discrétion, v'là bien un truc qui va falloir apprendre ...
Etalée; La Fauchette ne tarde pas à voir la Noiraude la rejoindre .... Premier coup ... premier échec ....
Le regard voilé, l'air goguenard
" va se foutre de not" gueule l'patron ..Z'avaient pourtant pas l'air bien costauds ..... "

Citation :
21-03-2010 04:08 : Vous vous êtes battu avec un groupe composé de XXXXX et de XXXXXXXX (coefficient de combat 2), qui essayait de vous résister. Hélas, il a triomphé de vous, vous laissant vous enfuir en boitillant


Dernière édition par La Fauchette le Jeu 25 Mar 2010, 19:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Saleté
Bandit de grand chemin
Bandit de grand chemin
avatar

Nombre de messages : 35
Localisation : En train de preparer un mauvais coup.
Date d'inscription : 22/03/2010

MessageSujet: Re: parce qu'on aime pas se faire marcher sur les pieds .....   Lun 22 Mar 2010, 20:44

Déjà plus de trois heures qu'elles patientent, planquées dans ce fichu bosquet, sans bouger. Elle a pas l'habitude la Saleté, elle qui tien pas en place. En plus, la veille elle a eut la bonne idée de boire bien plus que de raison. Mais bon, quand le patron est la, la bière coule a flot. C'est aussi pour ça qu'elle la suivit. Et voila qu'accroupie dans ce bosquet, à guetter une arrivée, la petite Noiraude se remémore comment elle en est arrivée-la. Les retrouvailles avec sa Fauchette, les nombreuses entreprises foireuses qu'elles avaient déjà connues, et cette dernière idée, devenir brigande pour échapper à l'ennui. Et voila ou ça l'avait menée...

Un coup de coude dans les cotes la rappelle à la réalité brusquement.
Citation :
oh ! Pionces pas ! Pas le moment !"
Elle lève son étrange regard vers sa compère de toujours et un sourire serein s'affiche sur son visage.
Je dors pas, arrête de paniquer! On va s'en sortir, comme toujours. J'te couvre, tu m'couvres! Ca va aller, alors cesse de me meurtrir les côtes par pitié!
Le ton est un peu plus sec et la voix un peu plus forte qu'elle l'aurait voulue. Mais voila, elle a beau jouer les fanfaronnes, il n'en reste pas moins qu'elle appréhende aussi la peste aux yeux verrons. Et la vla repartie dans ses pensées, imaginant tout ce qui pouvaient leur arriver cette nuit. Une nouvelle secousse la tire de ses songes, mais cette fois elle ne râle pas et ne relève même pas la remarque cinglante qui suit.

De longues minutes s'écoulent encore, et la Saleté est sur le point de proposer à sa blonde d'aller se planquer plus loin, quand cette dernière s'écroule a coté d'elle. La Noiraude a juste le temps de se retourner et d'apercevoir leurs agresseurs, deux jeunes femmes pas bien plus costaud qu'elles, et un bon coup de bâton sur le crane l'envoie rejoindre sa complice.

Un moment passe et la voix de son amie s'élève, faisant naître un sourire de dépit sur ses lèvres:

Citation :
va se foutre de not" gueule l'patron ..Z'avaient pourtant pas l'air bien costauds .....

La Saleté se remet assise, lentement et en se frottant la tête.

M'en parle pas! On va vraiment passer pour des nulles. Et dire qu'on lui a dit qu'on rentrerait plus riches que lui... On va en entendre parler des semaines, je le sens.


Dernière édition par La Saleté le Jeu 25 Mar 2010, 19:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Fauchette
Bandit de grand chemin
Bandit de grand chemin
avatar

Nombre de messages : 31
Localisation : tout près ... juste derrière ... Trop tard !!!
Date d'inscription : 17/03/2010

MessageSujet: Re: parce qu'on aime pas se faire marcher sur les pieds .....   Lun 22 Mar 2010, 22:10

Estourbie La Fauchette … Groguie, les quelques mots qui s’échappent de sa bouche sont plus une pensée à voix haute que véritablement prononcés ! Une tentative pour se redresser « Outchhh ! Les sales bêtes m’ont pas loupée ! » Grognement sourd qui accompagne une autre tentative …

Enfin assise aux côtés de sa Noiraude, elle ne peut qu’opiner du chef devant la constatation de leur échec.
Une main portée dans ses cheveux et la viscosité du liquide qui macule sa chevelure ne fait aucun doute
« les vaches ! Elles ont salopé ma blondeur !!! suis défigurée ! »

Fouillant dans sa besace maintenant vide de toutes victuailles , la blonde en sort un chiffon à la propreté douteuse qu’elle se colle sur le crâne . Le tenant d’une main, elle tourne son visage vers sa comparse et gromellant plus que ne parlant vraiment « bon on fait quoi maint’nant ? « C’est qu’elle aime pas perdre La Fauchette … surtout la face ! Et l’idée de rentrer tête basse pour se faire chambrer ne l’enchante guère !

Un coup d’œil sur le chemin maintenant deserté
« bon on va pioncer et on avisera d’main ! »

Joignant les gestes à la parole, La Fauchette s’allonge à nouveau, espérant calmer un peu la douleur intempestive qui tambourine dans son crâne.


Dernière édition par La Fauchette le Jeu 25 Mar 2010, 19:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Saleté
Bandit de grand chemin
Bandit de grand chemin
avatar

Nombre de messages : 35
Localisation : En train de preparer un mauvais coup.
Date d'inscription : 22/03/2010

MessageSujet: Re: parce qu'on aime pas se faire marcher sur les pieds .....   Mar 23 Mar 2010, 19:35

Etendue prés de sa blonde, la Saleté regarde les étoiles. Elles ont encore du boulot avant de devenir de vraies brigandes. Leur défaite de ce soir le montre bien. Mais bon, même cette défaite n'a pas réussi à entamer son moral. C'est décidé, un peu de repos et des demain, on recommence! Elle est pas du genre à rester sur un échec, la demoiselle! Et elle sait que sa Fauchette non plus.
Tournant la tête pour faire-part de ce qu'elle a prévu pour la suite à sa compère, la Noiraude se rend vite compte que son amie est déjà dans les bras de Morphée. Avisant la jolie chevelure de son amie, elle grimace: d'ordinaire couleur champs de blé, les cheveux de la Fauchette ont viré au rouge sang sur une bonne partie de l'arrière du crane.

Ma foi, elles ne l'ont pas raté ma blondasse.... Elle va être d'une humeur massacrante pendant un moment...une chance pour moi, j'ai la tête plus dure qu'elle, je m'en suis bien sortie. Juste une belle bosse.

Toute discussion étant momentanément impossible, la Saleté décida d'imiter son amie et de prendre un peu de repos. Elle s'enroula dans sa cape trop grande pour ses frêles épaules et s'allongea.


Dernière édition par La Saleté le Jeu 25 Mar 2010, 19:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Fauchette
Bandit de grand chemin
Bandit de grand chemin
avatar

Nombre de messages : 31
Localisation : tout près ... juste derrière ... Trop tard !!!
Date d'inscription : 17/03/2010

MessageSujet: Re: parce qu'on aime pas se faire marcher sur les pieds .....   Mar 23 Mar 2010, 20:03

Le chant d'un coq lointain la tira progressivement d'un sommeil court mais réparateur. Quelque chose se passait mais l'esprit encore embué d'un reste de rêve où le fruit de ses différents larcins l'avait prodigieusement enrichie; La Fauchette mit un certain temps à se rendre compte que l'humidité sur son visage n'était pas due à une servante qui la lavait mais .... à la rosée qui s'écoulait des feuilles de l'arbre qui les surplombait.

Ouvrant un oeil, la donzelle émergea enfin et rassemblant ses esprits, elle cligna des yeux à plusieurs reprises avant de jeter un oeil alentours et de se rendre compte de l'endroit où elle était.
Tournant alors sa tête de côté, elle vit La Saleté encore endormie et emmitouflée dans sa cape
" l'a eu froid aussi elle ... "

Se redressant alors, la douleur dans son crâne lui rappela violemment les évènements de la nuit et une grimace vint déformer son visage tandis qu'un grognement sourd se fit entendre.

Coup d'oeil dans la besace ... Rien ... Ventre qui grogne..... Alors, sans prendre garde au dérangement qu'elle pourrait éventuellement causer, elle reveilla sa voisine d'un tonitruant
" Reveilllllllll" lui assénant dans le même temps un bonne bourrade dans les côtes.

La Fauchette ne prenait que très rarement des précautions, habituée qu'elle est à penser d'abord à ses besoins à elle, elle ne prétait aucune attention au fait que les autres avaient sans doute eux aussi des envies .... De cela, elle n'en avait cure ! Seul lui importait le besoin de se satisfaire et pour le moment elle avait faim ! Sans laisser le temps à la Noiraude d'émerger totalement, elle dit d'une voix marquée d'impatience
:" t'as rien à grailler ? S'fait faim et elles m'ont tout piqué !"

Sans même attendre la réponse, elle s'empara de la besace de son acolyte et la visita sans succès ....
" t'as même pas penser à en planquer un peu !" omettant totalement de signifier qu'elle non plus n'avait pas pris cette précaution ...

Elle lança alors la besace aux pieds de la Noiraude toujours moitié endormie, le geste sec ayant pour effet de réveiller la douleur de sa blessure.
Portant une main sur sa tête, La Fauchette grimaça à nouveau
" J'te jure que si j'les r'croise ...." Le sang séché donnait à sa chevelure un aspect bien plus crasseux qu'à l'accoutumée mais de ça non plus elle ne se préoccupait pas.

Regardant à nouveau sa comparse : " bon c'est pas l'tout mais ... on fait quoi ? T'as envie d'rentrer toi ? Parce que moi ... euh bof hein ... entendre les sarcasmes ... Pis faut qu'on s'refasse ! Plus rien à bouffer ! Va quand même pas retourner en ville bosser bravement hein ma Saleté ?"

A cette seule idée, La Fauchette se dit que non ! Elles ne rentreraient pas pour retrouver la vie qu'elles avaient fui!


Dernière édition par La Fauchette le Jeu 25 Mar 2010, 19:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Saleté
Bandit de grand chemin
Bandit de grand chemin
avatar

Nombre de messages : 35
Localisation : En train de preparer un mauvais coup.
Date d'inscription : 22/03/2010

MessageSujet: Re: parce qu'on aime pas se faire marcher sur les pieds .....   Mar 23 Mar 2010, 23:20

Son village... Elle marche dans ces rues si familières, qu'elle a parcouru durant tant d'années.... Une taverne, celle qu'elle a l'habitude de fréquenter, ou elle retrouve presque chaque soir ses amis et son grand frère... Ils sont tous la, même ceux qui, dans la réalité, ont disparus. La bière coule a flot, on rit , on danse, on chante. Et elle, elle rit et elle joue de la flûte pour accompagner les chants. Elle est heureuse... Et un hurlement retentit dans ses oreilles. Les images se voilent, les visages se brouillent, et elle se réveille.

Une bourrade dans les côtes acheva de ramener la Saleté dans le monde réel. Décidément, la Fauchette avait l’art et la manière pour un réveil en grande pompe. Pas encore tout à fait réveiller, la pauvre Noiraude se redressa péniblement, s'assit en tailleur et se frotta les yeux. La forêt...Ainsi elles avaient passé la nuit à la belle étoile...Pour quelles raisons? Les évènements de la veille lui revinrent en mémoire et elle passa toute la soirée en revue pendant que son acolyte brailler, lui arrachant sans ménagement sa sacoche avant de lui rendre tout aussi délicatement. Durant tout ce cirque, la Saleté se contenta de fixer son amie, le regard passif et un sourire serein sur le visage. Une fois les humeurs de sa camarade blonde calmées, la demoiselle se leva, prit le temps de s'étirer longuement avant de se planter en face d'elle:

Bon, t'as finie de brailler comme un veau? Je pense avoir suffisamment mal au crane comme ça, pas toi? voyant qu'elle avait capté l'attention de sa blondasse, elle reprit Bien, alors pour commencer, Si ! J'ai prévu de la nourriture! Seulement, si tu avais un tout petit peu de cervelle, tu te souviendrais qu'on l'a laissé dans le bosquet, bien planqué, pour éviter justement qu'on se le fasse piquer!

Joignant le geste a la parole, la Saleté alla fureter dans le-dit bosquet et en ressortie deux belles miches de pain et un bout de jambon qu'elle avait mis de coté .Elle prit une miche et jeta l'autre a sa complice avant de reprendre:

Bien, avec le ventre plein tu seras peut être plus agréable! Sourire moqueur qui tourne vite en franche rigolade. Elles sont comme ça les deux apprenties brigandes, deux égoïstes qui se fichent des autres, mais aussi deux amies liées par de nombreuses galères traversées cotes à cotes. Et jamais l'ombre d'une dispute, car "qui se ressemble s'assemble", ou plutôt dans leur cas, "qui se ressemble s'associe!" Retrouvant son sérieux, la brunette repris:

En attendant, je suis d'accord avec toi, hors de question de rentrer comme ça, sinon le patron va pas nous rater... Et j'ai pas envie de devoir vider ma bourse pour le soûler et le faire taire. Et, bien evidement, il est absolument exclu qu'on retourne jouer les gentilles paysannes honnêtes et bien élevées! Il y a longtemps qu'on s'est rendu compte que c'était pas une vie pour nous, hein ma Fauchette? Je suis d'avis qu'on reste ici ce soir. Mais cette fois, on fait bien plus attention, on reste concentrées et on ne hurle pas... Et avec un peu de chance, on recroisera peut être les deux autres morues! Histoire de nous venger!


Dernière édition par La Saleté le Jeu 25 Mar 2010, 19:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Fauchette
Bandit de grand chemin
Bandit de grand chemin
avatar

Nombre de messages : 31
Localisation : tout près ... juste derrière ... Trop tard !!!
Date d'inscription : 17/03/2010

MessageSujet: Re: parce qu'on aime pas se faire marcher sur les pieds .....   Mer 24 Mar 2010, 09:09

Une miche de pain balancée ... avec douceur ... vint faire taire les braillements. La Fauchette pouvait se rassasier et c'était bien pour le moment tout ce qui lui importait. Nul remerciement à sa comparse, elle engloutit rapidement pain et bidoche pendant que La Saleté s'exprimait.

Lui prétant une attention toute relative, elle termina son frugal repas par une bonne lampée d'un alcool sans nom mais efficace pour se réchauffer, tandis que la Noiraude lui exposait son point de vue qui -elle le savait - rejoindrait le sien. Toujours d'accord pour les coups tordus ces deux-là ! Enfin repue, un sourire vint éclairer le visage de la blonde tandis qu'elle levait son regard vers sa comparse
:" bien ... on est d'accord ... planque et on remet ça c'soir ! C'te nuit ! "

Se levant à son tour, elle s'etira, ramassant besace et cape, elle leva le nez vers le ciel et se dit que la journée risquait d'être longue ... l'attente ... Alors elle se tourna à nouveau vers La Noiraude :" moi j'serai d'avis d'changer d'coin ... on reste dans les environs mais ce bosquet ..." Elle désigna le buisson derrière lequel elles avaient planqué pour leur premier larcin et reprit :" nous a pas porté chance pour not' premier coup.."

Sans attendre et voyant que sa compère ramassait à son tour ses affaires, elle se dirigea sur le chemin, puis s'y arrêta, balayant le coin du regard à la recherche d'une nouvelle planque pour commettre leur prochain méfait.

La Saleté rappela alors à son bon souvenir les deux grognasses qui les avaient dépouillées la veille ce qui eut pour effet de déclencher un grand rire sonore
:" Qu'elles repassent et on leur fait leur fête ... hein ma Saleté ?" adressa t'elle à sa comparse toujours secouée d'un fou rire.


Dernière édition par La Fauchette le Jeu 25 Mar 2010, 19:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Saleté
Bandit de grand chemin
Bandit de grand chemin
avatar

Nombre de messages : 35
Localisation : En train de preparer un mauvais coup.
Date d'inscription : 22/03/2010

MessageSujet: Re: parce qu'on aime pas se faire marcher sur les pieds .....   Mer 24 Mar 2010, 10:46

Citation :
" Qu'elles repassent et on leur fait leur fête ... hein ma Saleté ?"

Et plutôt deux fois qu'une ma Fauchette! On va pas les rater ces deux garces sournoises!

Riant-elle aussi à gorge déployée, la Saleté termina de rassembler ses affaires et prit la route aux cotés de son amie. Le long du sentier, elles finirent par tomber sur une petite rivière à l'eau claire et fraîche. Une aubaine pour la brunette, d'un naturel très coquet et un endroit parfait pour une nouvelle embuscade car juste à coté se trouvait un petit fossé suffisamment profond pour les cacher toutes les deux. Pendant que sa complice prenait ses aises, elle retira ses vêtements et entra dans l'eau fraîche. Elle n'aimait pas particulièrement l'eau, elle en avait même peur pour être honnête. Mais la rivière n'était pas très profonde et ce petit bain lui fit le plus grand bien. Elle prit soin de se débarbouiller, de faire disparaître les traces de crasse laissées par plusieurs jours passés sur les chemins et de réarranger sa tignasse brune foncée. Une fois suffisamment propre, elle sortit de l'eau et s'allongea au soleil. Son surnom de Saleté n'était absolument pas dû à son aspect malpropre, mais plutôt à son sale caractère.

La journée s'écoula lentement, et plus la nuit approchée, plus l'excitation et l'appréhension la gagnaient. Le soir venu, la Saleté ne tenait plus en place, dépensant son trop plein d'énergie en cabrioles et pirouettes diverses, provoquant l'exaspération de la Fauchette.


Dernière édition par La Saleté le Jeu 25 Mar 2010, 19:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Fauchette
Bandit de grand chemin
Bandit de grand chemin
avatar

Nombre de messages : 31
Localisation : tout près ... juste derrière ... Trop tard !!!
Date d'inscription : 17/03/2010

MessageSujet: Re: parce qu'on aime pas se faire marcher sur les pieds .....   Mer 24 Mar 2010, 11:07

Cheminant, elle ne tardèrent pas à trouver l'objet de leur convoitise : une planque digne de ce nom pour patienter tranquillement dans l'attente des prochains passants sur qui elles pourraient se venger.
Se defaisant de sa besace somme toute bien légère, La Fauchette prit ses quartiers sur les bords du chemin, au creux d'un fossé qui leur parut tout approprié.
Se retournant, elle vit alors la Noiraude se diriger vers la rivière non loin de là. Dans un soupire, elle secoua la tête et lui adressa sur un ton exaspéré
:" t'peux pas t'en empêcher hein ! tssss.... " Elle se fichait royalement de son apparence et contrairement à sa comparse, elle se fichait d'être propre ou non.

Un coup d'oeil sur sa tenue déplorable, sa cape maculée de boue, sa chemise couverte de sang séché, ses braies déchirées et dont la couleur était désormais indefinissable. Elle tenta alors de se remémorer à quand remontait son dernier contact avec l'eau et y renonçant, se dit que c'etait bien lointain ....

Après avoir déposé cape et besace, elle résolut néanmoins de se dévetir, ne gardant sur elle que ses haillons et elle rejoignit La Saleté. Cependant loin de se prélasser dans ce bain de fortune, elle s'aspergea rapidement le visage, frotta vigoureusement jambes et bras, tenta d'effacer rapidement toute trace de sang dans sa chevelure puis ressortit prestement de l'eau fraîche.

Adressant alors un regard à la brune, elle lui lança
:" manqu'rait plus qu'tu t'parfumes comme les catins du coin .... on s'rait vite répéré !"

Se dirigeant vers ses effets, elle s'essuya rapidement avec sa cape à la propreté plus que douteuse et enfila ses vetements avant de s'asseoir au bord du fossé et d'empoigner la carte qu'elle tira de sa besace, jugeant plus utile de préparer leur prochain périple plutôt que d'se prelasser dans une eau trop froide.

La journée s'écoula entre coups de gueule et fous rire, les estomacs commençant à tirailler en fin d'après midi, La Saleté avait décidé de tuer le temps en gesticulant dans tous les sens, ce qui eut pour effet de rendre La Fauchette encore plus désagréable qu'à l'accoutumé.

N'y tenant plus, et après des remontrances appuyées et répétées, elle se leva d'un bond et sauta sur sa comparse, la plaquant au sol. S'en suivi un combat amical duquel aucune des deux ne sortit vainqueur mais qui eut le bénéfice de calmer quelque peu leurs nerfs et de tuer le temps.

Il était l'heure de se faire discrètes .... Les deux compères plongèrent alors dans le fossé et l'attente recommença .... sans un mot... pas un geste .... seules leurs respirations troublaient le silence ....


Dernière édition par La Fauchette le Jeu 25 Mar 2010, 19:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Saleté
Bandit de grand chemin
Bandit de grand chemin
avatar

Nombre de messages : 35
Localisation : En train de preparer un mauvais coup.
Date d'inscription : 22/03/2010

MessageSujet: Re: parce qu'on aime pas se faire marcher sur les pieds .....   Mer 24 Mar 2010, 11:50

Et les voila reparties pour une longue et insoutenable attente, véritable supplice pour la Saleté qui ne supportait pas l'inaction. Cependant, la petit bagarre avec sa Fauchette avait au moins eu le mérite de la détendre un peu et de la calmer. Les heures passaient et aucun signe de voyageurs a l'horizon. Pour passer le temps, la brunette avait sorti sa dague et elle taillait une branche en pointe, passe temps totalement inutile mais passe temps quand même. Sa compère, elle, semblait dormir, yeux clos et respiration calme, mais la Saleté savait parfaitement qu'il n'en était rien et que tous les sens de son amie étaient aussi en éveil que les siens.

Soudain des bruits de pas se firent entendre au loin, ainsi que les échos d'une conversation. Sans même échanger un mot, les deux voleuses se redressèrent de concert, les oreilles aux aguets, attendant de pouvoir distinguer leurs probables futurs victimes. Deux femmes, a en juger par les formes qu'elle apercevait et leurs voix. Au fur et a mesure que les deux voyageuses s'approchaient, les visages se firent moins flou et bientôt, elles furent parfaitement identifiables. La brunette saisit le bras de son amie et lui souffla d'une voix surexcitée:

Faufau!! C'est elles!! Les deux garces qui nous ont eut par surprise! C'est elle, j'en suis sure! Aucun doute, j'ai bien eu le temps de voir leurs faces de morues! L'heure de la vengeance a sonné ma Fauchette, elles vont devoir payer! Tu prends la garce de droite, moi je me charge de celle de gauche. Pas de pitié!

Patiemment, elles attendirent que leurs victimes les dépassent, et à pas de loup, elles sortirent de leur fossé, dégainèrent leurs épées et se glissèrent dans le dos des deux jeunes femmes. Puis d'un regard les deux brigandes se mirent d'accord. La Saleté, tout sourire, lança à sa proie d'une voix enjouée et joyeuse: Hey, la morue, tu te rappelle de moi? , avant de brandir son épée, en garde. Elle laissa à l'autre le temps de prendre son bâton pour se défendre, non par sens de l'honneur mais uniquement pour le plaisir de la massacrer. S'avançant d'un pas, elle attaqua et désarma son adversaire d'un geste aussi vif que précis avant de l'assommer d'un coup de pommeau sur la tête.


Dernière édition par La Saleté le Jeu 25 Mar 2010, 19:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Fauchette
Bandit de grand chemin
Bandit de grand chemin
avatar

Nombre de messages : 31
Localisation : tout près ... juste derrière ... Trop tard !!!
Date d'inscription : 17/03/2010

MessageSujet: Re: parce qu'on aime pas se faire marcher sur les pieds .....   Mer 24 Mar 2010, 12:23

Tapie ... Aux aguets .... La Fauchette ne bougeait pas ... ne parlait pas ... Paupières à demi closes, regard fixé sur le chemin que seul le fossé séparait des deux brigandes.
Un cours instant, elle tourna la tête vers La Saleté qui fabriquait on ne sait quoi avec sa dague. Taisant les remarques acerbes qui lui vinrent à l'esprit, la blonde reprit sa surveillance. Hors de question de se faire avoir une fois de plus par un moment d'inattention ! Elle avait bien dans l'idée de se refaire cette nuit ! Et tant pis pour les badauds qui s'aventureraient sur le chemin que les deux jeunes femmes avaient pris pour repère momentané !

Et puis .... Après une longue attente .... Enfin une récompense ... des voix étouffées ... des bruits de pas qui s'approchent.... Un large sourire se dessine sur le visage de la blonde tandis qu'elle scrute l'obscurité attendant de pouvoir détailler leurs victimes potentielles et surtout pouvoir jauger de la grosseur de leurs besaces.


"Arf ... encore des donzelles ... " grogna t'elle à l'adresse de la brune .. La Fauchette savait les femelles sournoises et fourbes et enclines à aller gémir dès le premier ongle cassé ....
C'est alors que La Saleté lui sussurra quelques paroles, lui assurant qu'il s'agissait des deux pestes qui les avaient depouillées la veille ... Il est vrai qu'elle n'avait pas eu le temps de voir grand chose, ayant été attaquée la première mais La Saleté avait pu les apercevoir ...
Ses yeux se mirent alors à petiller, son sourire s'élargit tandis qu'elles sortaient du fossé à pas furtifs, les deux voyageuses venant de les dépasser...
Doucement .... precautioneusement... elles avancèrent derrière leurs proies et dans le dernier mètre, elles sortirent toutes deux leurs épées tandis qu'elles se jettaient sur leurs victimes ....

D'un geste rapide, La Fauchette attrapa l'objectif désigné à la gorge, l'enserrant tandis qu'elle lui glissa à l'oreille d'un air mauvais
:" tu t'souviendra d'nous ... La Fauchette et La Saleté ... La prochaine fois, tu réfléchiras à deux fois avant de t'attaquer à nous ...." Un rictus machiavélique sur la tronche, elle relacha alors la femme, lui assénant dans le même temps un violent coup de la garde de son épée dans les côtes ...
Sa victime agenouillée, elle la poussa d'un violent coup de pied qui la projetta en arrière et sans attendre La Fauchette pointa son épée sur sa gorge
:" Maint'nant il est temps de reprendre nos biens ... " et sans plus perdre de temps, la blonde remplaça la pointe de son épée par son pied qu'elle appuya sur la gorge de la donzelle apeurée tandis que son arme coupa rapidement la lanière de la besace.

La délaissant pour le moment, elle se pencha et attrapa violemment la bourse qui pendait à la ceinture de la femme, se tournant alors vers la brune, elle observa l'autre voyageuse inconsciente
:" ben t'l'as pas loupée .... " puis elle soupesa la bourse qu'elle tenait toujours en main avant de partir d'un grand éclat de rire :" y'a tout c'qu'elles nous ont piqué et bien plus à en croire le poids !"

Se tournant à nouveau vers sa proie, elle se pencha sur elle, ses yeux la fixant, elle lui adressa :" dis nous merci d'vous laisser la vie ... dégage ! Et n'oublie pas ...ça !" montrant d'un signe du menton l'autre paysanne qui semblait recouvrer un peu ses esprits.

Un rire mauvais ponctua ses paroles tandis que les deux victimes s'éloignaient, se trainant sur le chemin.

Un coup d'oeil à La Saleté, elle ramassa la besace délaissée quelques temps avant et se dirigea vers le fossé afin de détailler leur butin.


Citation :
22-03-2010 04:08 : Vous avez racketté un groupe composé de XXXXXX et de XXXXXX qui possédait 217,68 écus et des objets.
22-03-2010 04:08 : Vous vous êtes battu avec un groupe composé de XXXXXXX et de XXXXXXX (coefficient de combat 2), qui essayait de vous résister. Vous avez triomphé, l'obligeant à vous ouvrir sa bourse.


Dernière édition par La Fauchette le Jeu 25 Mar 2010, 19:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Saleté
Bandit de grand chemin
Bandit de grand chemin
avatar

Nombre de messages : 35
Localisation : En train de preparer un mauvais coup.
Date d'inscription : 22/03/2010

MessageSujet: Re: parce qu'on aime pas se faire marcher sur les pieds .....   Mer 24 Mar 2010, 14:04

Du bon boulot, rapide et propre. En quelques instants, la Saleté et la Fauchette avaient maîtrisé leurs proies sans l'ombre d'un problème. La brunette en était très fière, quoiqu'un peu déçue. Elle aurait aimé rencontrer plus de résistance chez les deux femmes. Elle ne se sentait que plus bête de s'être fait avoir par ces deux minables. Mais bon, leur victoire était écrasante.

Citation :
" ben t'l'as pas loupée .... "

La Saleté adressa à sa complice un sourire faussement désolé , jouant a l'excés de son air innocent et lui répliqua d'une voix tout aussi fausse:
Oups, c'est vrai que j'ai tapé fort....Suis vraiment désolé! Nouveau sourire d'excuses hypocrites et la Noiraude arracha sans ménagement le sac de sa victime, qui gémissait de douleur a terre. Ce son fit largement sourire la jeune femme, qui avait connu la même douleur quelques heures auparavant, de la main même de celle qui gisait à ses pieds. Un dernier coup, pour la forme, dans les côtes de la paysanne et elle s'en alla rejoindre sa blondasse pour faire l'inventaire de leurs nouvelles richesses durement et malhonnêtement acquises.


Dernière édition par La Saleté le Jeu 25 Mar 2010, 19:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Fauchette
Bandit de grand chemin
Bandit de grand chemin
avatar

Nombre de messages : 31
Localisation : tout près ... juste derrière ... Trop tard !!!
Date d'inscription : 17/03/2010

MessageSujet: Re: parce qu'on aime pas se faire marcher sur les pieds .....   Mer 24 Mar 2010, 15:44

Un franc sourire sur les lèvres, de ceux qu'on a quand la mission est accomplie avec brio ... La Fauchette sortait un à un morceaux de bidoche, miche de pain et fruits divers que la besace soustraite renfermait.

Une fois l'inventaire effectué -et satisfaisant-, elle s'empara d'une miche de pain et d'un fruits qu'elle lança à son acolyte avant de s'empiffrer à son tour, leurs estomacs étant restés vides de toutes substances depuis le matin.

Rassasiée, elle remit en place toutes victuailles dans sa propre besace, abandonnant celle vide de sa victime. Elle accrocha alors la bourse dérobée à sa ceinture et ainsi parée de ces nouvelles acquisitions, elle tourna un visage radieux vers sa comparse
:" beau boulot ma Saleté !"

Repensant aux deux voyageuses s'éloignant en titubant, elle éclata d'un rire teinté d'une pointe de regret. Elle était comme ça La Fauchette, elle faisait pas de sentiments mais elle n'aimait pas tuer quand elle n'y était pas obligée. Même si après elle se demandait toujours si elle avait bien fait de leur laisser la vie sauve .... Un témoignage, une plainte et elle pouvait risquer sa vie à elle.

Haussant les épaules, elle chassa ses pensées, rabattit sa capuche sur sa tête et empoigna le bâton qu'elle venait de chaparder à la gueuse qu'elle avait dépouillée.

Se levant, elle regarda la brune
:" allez ! on se tire d'ici ! ya' plus rien à y faire ... " Tapotant alors la bourse bien pleine accrochée à sa ceinture, elle ajouta :" allons profiter de ces quelques écus que nos jeunes donzelles ont bien voulu nous offrir !" Riante, elle pressa le pas en direction de la ville voisine tandis que sa compére l'avait rejointe.

Elles repartirent vers d'autres horizons ... d'autres larcins ... d'autres rencontres ....


Dernière édition par La Fauchette le Jeu 25 Mar 2010, 19:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: parce qu'on aime pas se faire marcher sur les pieds .....   

Revenir en haut Aller en bas
 
parce qu'on aime pas se faire marcher sur les pieds .....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 30/10:Faire marcher le lapin suite à la migration+ MAJ 06/11
» je crois que mo felyne ne m'aime pas
» comment faire marcher des jeux Sega MegaCD Japonais ?
» comment faire un mame cable
» Faire marcher une coleco

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Grotte des Joyeux Brigands :: La Grotte des Joyeux Brigands :: [RP] Dans les profondeurs de la grotte… :: La Taverne-
Sauter vers: