AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [RP] Mais quelle guigne !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Satyne
Scribe officiel
Scribe officiel
avatar

Nombre de messages : 4819
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: [RP] Mais quelle guigne !   Dim 24 Jan 2010, 20:54

Ceci est un topic RP !

Dans votre post, nul besoin d'écrire un roman si l'envie ne vous dit pas : quelques lignes suffisent ! Mais je vous demande des phrases lisibles (sujet + verbe + complément tant qu'à faire) afin que l'action réalisée reste compréhensible par tous, et parce que nous sommes sur un forum RP ! Vous devez y préciser le nom/pseudo connu ici de votre personnage, ou bien le nom du groupe avec lequel vous avez commis le vol, le montant du butin, les caractéristiques de ce brigandage si vous le souhaitez, et bien entendu la date.

Citation :
Ko a écrit :

Encore une nouvelle prise pour ce mois de novembre 1456. Cette fois ci, l'adolescent n'avait pas un baluchon mais une charrette. Une charrette dont le contenu était camouflé par une toile brune. C'est avec un grand enthousiasme que Ko enleva le tissu pour laisser apparaitre sa prise.

Je viens de faire ma fortune ! Enfin, pour un second brigandage, c'est pas mal, quoi...

Le jeune brigand laissa aux gens voir les 402,89 écus, 6 miches de pain, 1 sac de maïs et 55 légumes contenus dans la charrette.



Il faut enfin agrémenter le tout d'un screen : pas de screen = pas de post ! Si certains passent outre cette demande j'effacerai les posts moi-même ou bien ils ne seront pas pris en compte, dommage ^^

Bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satyne
Scribe officiel
Scribe officiel
avatar

Nombre de messages : 4819
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: [RP] Mais quelle guigne !   Lun 05 Juil 2010, 19:30

Sale petite fouine qui l'avait prise de revers. Il lui avait bien égratigné la tête à coup de bâton jusqu'à ce qu'un état comateux s'empare d'elle. Le salopiot en avait profité pour vider les poches de la demoiselle.

Faire ça à une soeur... La honte...

Un brin vexée La Dévouée décomptait les pertes de cette douloureuse nuit.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le_Petits
Brigand en herbe
Brigand en herbe


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 01/08/2010

MessageSujet: Re: [RP] Mais quelle guigne !   Lun 02 Aoû 2010, 13:43

Il avait volé quelques jours sur le même noeud et le jour ou il voulait changer de noeud, il s'est fait volé par un groupe de femme. Grrrr, il avait la haine mais c'était bien joué de leur part enfin il aurait sa vengeance et les volerait toutes les deux un autre jour. Il avait un peu mal, on lui avait tapé par derrière. Il avait perdu tous ce qu'il avait mais il recommencera à voler demain et verrait ce qu'il gagnerait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zoko
Scribe officiel
Scribe officiel
avatar

Nombre de messages : 625
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: [RP] Mais quelle guigne !   Lun 30 Aoû 2010, 16:38

Je crois qu'on tient la palme à 3 contre 1, alors qu'on doit être 2 fois plus fort :

Citation :
24-08-2010 04:06 : Vous vous êtes battu avec Rom******ouss (coefficient de combat 5), qui essayait de vous résister. Hélas, il a triomphé de vous, vous laissant vous enfuir en boitillant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lespiques.forumdediscussions.com/forum
batle
Brigand en herbe
Brigand en herbe


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: [RP] Mais quelle guigne !   Lun 30 Aoû 2010, 17:04

Quand la chance vous fuis...vous vous vengerais sur les prochains!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pearl
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 28/04/2010

MessageSujet: Re: [RP] Mais quelle guigne !   Lun 30 Aoû 2010, 22:19

Pas de bol ça....la fierté en prend un coup.... Elle doit pavaner la pauvre victime : 3 brigands à elle toute seule...Faut quand même tirer son chapeau.... king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serrallonga
Seul maître à bord après Dieu, Oeil de Nuit et Chasseur
Seul maître à bord après Dieu, Oeil de Nuit et Chasseur
avatar

Nombre de messages : 2621
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: [RP] Mais quelle guigne !   Mer 17 Nov 2010, 13:20

Serra entra dans la salle de la honte en trainant la jambe.

Bon ... Bah je m'appelle Serrallonga.

La salle en coeur : "Bonjour Serrallonga"

Je me baladais tranquillement sur un chemin. J'essayais de pas trop me faire remarquer car dans la région, je n'avais pas été très très bien reçu par les armées locales auxquelles j'avais miraculeusement échappées -ou presque- la première fois... Enfin bref, j'étais donc aux aguets pour prévenir toute présence d'armée et v'là ti pas que deux zigotos me tombent dessus! Bim! Bam! J'me défends comme un p'tit Sansnom mais j'termine quand même dans un fossé avec la sacoche vide et un charrette bien remplie en moins. Faut dire que je me balade jamais les mains vides... Bah oui quand même, j'pense aux autres hein. Tout travail mérite salaire après tout.

Mais bon là quand même... C'est vexant quoi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satyne
Scribe officiel
Scribe officiel
avatar

Nombre de messages : 4819
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: [RP] Mais quelle guigne !   Mer 17 Nov 2010, 19:40

Lève le nez de son bout de pain, et arrête d'en gratter la croûte.

Shocked

Nan... Naaaaan... Interloquée la gamine regarde le vieux déconfit.

Nan... Y'avait qu'un mot en bouche ce soir.

P'tain de poisse quand même...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briseys
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: [RP] Mais quelle guigne !   Mer 17 Nov 2010, 19:59

Bonjour Serrallonga !

Se retenant de rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serrallonga
Seul maître à bord après Dieu, Oeil de Nuit et Chasseur
Seul maître à bord après Dieu, Oeil de Nuit et Chasseur
avatar

Nombre de messages : 2621
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: [RP] Mais quelle guigne !   Jeu 18 Nov 2010, 13:36

Haaaa !! Mais c'est toi qui m'a r'filé ta poisse !!, dit-il en regardant La Dévouée. Il s'avança vers elle un doigt accusateur pointé sur la jeune donzelle.

Non mais sérieusement... T'as un don. Enfin plutôt une malédiction que tu propages autour de toi c'est ça ? Ou alors tu essayes de te séparer de ce mauvais oeil en le rebalançant sur les autres... Depuis que j'ai trainé avec toi, 'm'arrive que des tuiles !

Puis il lança un regard noir à Briseys et passa le seuil de la salle en bougonnant.

J'vais pas en rester là...

...
Le lendemain, Serra entra de nouveau dans la pièce. Cette fois, il avait un sourire affiché au milieu du visage.


Bah voilà ! Moi faut pas m'chercher !
Bon les deux chiabrenas qui me sont tombés dessus n'ont même pas osé rester quelques temps sur place de peur de s'en prendre une. Ils ont déguerpi comme des lapins! J'les avais pourtant félicité pour leur coup. Même pas une réponse de l'un d'eux! Et ça... J'apprécie moyen. Qu'on me brigande -à 2 contre 1 hein ! Je rappelle quand même-, c'est une chose. J'accepte. Mais quand c'est fait sans respect... alors là c'est autre chose.

Bon heuuu... oui non c'était pas pour ça que je suis r'venu. C'est pour dire que par vengeance, j'suis tombé sur le museau du premier type qui est passé. Et devinez quoi !! Bah rien de moins que l'actuel Porte-Parole de la région ! Un certain Antonio ... ou Sirantonio pour ceux qui connaissent. Hahaha!! Un ancien plein d'choses... Enfin bref... Ca fait du bien de taper sur du nobliau. Ca vous requinque un homme !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'écervelée
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 9
Localisation : Derrière toi...
Date d'inscription : 26/11/2010

MessageSujet: Re: [RP] Mais quelle guigne !   Ven 18 Fév 2011, 15:54

Non pas qu’elle soit longue à la comprenette… quoique… mais elle avait pris le temps de faire le tour de la grotte ; un coup d’œil ici, une oreille qui traine par là et, rien à faire, fallait se rendre à l’évidence, c’était bien cette salle. Profonde inspiration et la blonde d’entrer en laissant son orgueil au placard :

Erf… dans l’genre minables, on s’pose là. Quatre contre deux et la raclée fut pour nous… une folle furieuse la greluche hein, fallait voir !

Citation :
31-01-2011 04:11 : Vous êtes affaibli : vous avez perdu des points à certaines de vos caractéristiques.
31-01-2011 04:05 : Vous vous êtes battu avec un groupe composé de S... et de E... (coefficient de combat 10), qui essayait de vous résister. Hélas, il a triomphé de vous, vous laissant vous enfuir en boitillant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serrallonga
Seul maître à bord après Dieu, Oeil de Nuit et Chasseur
Seul maître à bord après Dieu, Oeil de Nuit et Chasseur
avatar

Nombre de messages : 2621
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: [RP] Mais quelle guigne !   Mar 19 Avr 2011, 18:16

Le périple promettait d'être long... En plus, c'était pas la grande forme même s'il était de nouveau sur pieds. Une de ses jambes, après lui avoir fait souffrir le martyre, ne transmettait plus aucune sensation. Elle bougeait, réagissait mais ne ressentait plus rien. Pas évident de s'habituer et de marcher correctement sans trébucher sur la moindre caillasse. C'était un truc à se ramasser sur le bas-côté et se foutre la tronche dans un buisson d'orties.

Une fois de retour dans des contrées plus habituelles, l'homme au chapeau décida de reprendre un peu du service et surtout... de trouver des vivres qui commençaient à sérieusement manquer. La première nuit se passa plutôt bien car un voyageur solitaire se défendit et Serra pu voir que même sans arme, il maitrisa son adversaire sans trop de difficultés.

Citation :
16-04-2011 04:05 : Vous avez racketté M********* qui possédait 23,64 écus.
16-04-2011 04:05 : Vous vous êtes battu avec M********* (coefficient de combat 3), qui essayait de vous résister. Vous avez triomphé, l'obligeant à vous ouvrir sa bourse.
Le butin était cependant bien maigre. Qu'à cela ne tienne, il se remit en embuscade pour une seconde nuit.

Mais là, les choses tournèrent autrement.

Citation :
18-04-2011 04:05 : Vous vous êtes battu avec K****** (coefficient de combat 5), qui essayait de vous résister. Hélas, il a triomphé de vous, vous laissant vous enfuir en boitillant.
C'est donc en boitillant et affamé que Serrallonga se dirigea dès le lendemain matin vers les remparts d'une ville qu'il apercevait depuis le chemin où il était planqué.

A bout de force, il passa la porte non gardée de la cité. Une chose bien étrange de nos jours qui devait être la première des surprises. En effet, la ville était entièrement abandonnée. Pas un rat, pas un chat... et pas un brin de nourriture à se mettre sous la dent ! Aucun marchand ambulant ne se trouvait dans le patelin...

C'est donc le ventre grondant que Serra s'affala contre un coin d'un bâtiment abandonné...

Citation :
Vous êtes mourant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucius
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 5
Localisation : Langres
Date d'inscription : 18/11/2011

MessageSujet: Re: [RP] Mais quelle guigne !   Sam 14 Jan 2012, 19:13

[à faire figurer dans un « hall oh shame »!]

Tout avait pourtant si bien commencé! Pour le premier jour de brigandage en solo sur les routes, le cadre était idéal. Une croisée de trois chemins, perdus dans l'est du pays, des auberges miteuses aux panonceaux grinçants, au milieu des ruines d'une ville oubliée. Et un brouillard à couper au couteau. A défaut, une bonne hache ferait l'affaire. Le voleur avait trouvé un dolmen en bordure de route, comme cachette, d'où il pourrait attendre le passage de la voyageuse sans se faire remarquer. Une poignée de branchages noués autour de sa tête pour ressembler à un massif de fougères, quelques trainées de boue en guise de peinture de guerre, et le camouflage était prêt. Son ventre grognait un peu, l'épi de maïs du matin était loin. La proie était facile, une noble porteuse d'une bonne centaine d'écus, voyageant seule, et qui ne semblait pas intéressée par l'art de la guerre. Elle était clairement identifiée: robe bleue de prix, nattes blondes. Impossible de la confondre. Tout seul , il ne visait que des proies facile, c'était plus prudent.
Des pas. C'était elle aucun doute! L'homme sauta au premier signe de couleur bleue.

Bom

La femme ne remua pas quand Lucius s'écrasa contre elle. Immense, grasse, elle devait faire au moins trois fois le volume du bandit, qui serra plus fortement le manche de son arme, envahi par une peur soudaine. Tournant un visage rond vers lui, elle abattit un poing gros comme un jambon sur le dessus de son crâne, dans un souffle ressemblant à un « meuh ». Instantanément, les ténèbres envahirent son esprit, et il s'écroula face contre terre dans la boue.

La lumière revint, apportée par de nouveaux bruits de pas. Ce fut de courte durée. D'un coup bien placé, la voleuse polonaise au long cours le renvoya au pays des songes, le délestant de sa bourse et des 3 écus 40 qu'elle contenait.

Et dire qu'après, il restait encore à faire le chemin jusqu'à la ville la plus proche. Lucius doutait d'y arriver vivant... Mauvaise journée.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Wachkyrie
Brigand en herbe
Brigand en herbe


Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 16/06/2012

MessageSujet: Re: [RP] Mais quelle guigne !   Mer 20 Juin 2012, 18:27

Les gens s'imaginent que la vie d'un brigand est une fête perpétuelle, et qu'il suffit de se promener sur les chemins en faisant des grands moulinets avec sa rapière pour que les écus, ducats et autres florins tombent et s'empilent dans votre bourse par paquets de dix ...

Hélàs, hélàs, hélàs, la réalité est tout autre, et le quotidien d'une honnête voleuse peut aussi n'être qu'une longue suite d'épreuves.

La suite vous le va démontrer ...

Pas plus tard que le mois dernier, nostre pauvre Wachkyrie cheminait, guillerette et insouciante, l'esprit tout accaparé à imaginer ce qu'elle allait bien pouvoir faire de tout le butin honnêtement gagné les jours précédents à la force de son poignet, lorsqu'elle fut déloyalement attaquée, au détour d'un bois, par une racaille transalpine (d'ours) de très mauvais aloi, n'ayant aucun respect pour la convention de Genève, et au mépris de la plus élémentaire galanterie.

Ce malapris la prit au dépourvu, et lui prit tous les bien meubles et immeubles dont elle était pourvue, jusques et y compris la collection de boules de neige qu'elle avait peu auparavant cravatée à l'évêque de Modane, un bien Sainct Homme, que le Très-Haut le tienne en Sa Divine Protection. Que faisait un évêque avec autant de boules de neige, en Italie, en plein mois de mai, seul Dieu pourrait répondre à cette question, et encore ...

La belle se retrouva subséquemment en grand dol, sans le sou et fort meurtrie, et lorsqu'elle parvint au plus proche village, ce fut pour se faire écrouer sur le champ par les argousins du cru, rapport à un procés lancé plusieurs jours auparavant pas ces chiens galeux de vénitiens, que le Très-Haut leur colle la vérole jusqu'à la fin des temps.

Pour arranger le tout, elle fut obligée de vendre son dernier bien, si elle voulait survivre, son épée que ce bâtard d'italien, qu'il soit maudit jusqu'à la septième génération, avait, dans sa hâte, fort heureusement omis de lui prendre.

Chienne de vie, je vous dis.
Méfiez-vous, braves brigands, les chemins ne sont pas sûrs, de nos jours ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Wachkyrie
Brigand en herbe
Brigand en herbe


Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 16/06/2012

MessageSujet: Re: [RP] Mais quelle guigne !   Mar 03 Juil 2012, 13:21

La Wachkyrie suivait son petit bonhomme de chemin, le nez au vent, lorsque le vent, justement, apporta à ses narines de curieuses effluves. Elle suivit un petit sentier qui la mena vers un épais taillis, le long duquel gisait une forme sombre.

Foutredieu, ça pue la charogne, icelieu, s'exclama t'elle avec élégance, ce pèlerin n'a pas dû se récurer le séant depuis quelques lustres.

Elle parlait en connaissance de cause, elle même ayant des rapports parfois plus qu'épisodiques avec l'eau et le savon.

Après avoir ramassé un fort bâton, elle s'approcha prudemment, et donna quelques coups au corps étendu, histoire de voir sa réaction. Rien ... Elle examina le cadavre, pas de bourse, pas de sac, rien à se mettre sous la dent.

Du bout de son bâton, elle dégagea la capeline qui recouvrait le visage . Un tête de mort la dévisagea en souriant de toutes ses dents gâtées.


Ce particulier n'a pas dû recevoir la visite de son âme depuis un bon bout de temps. Au moins les doigts de mes deux mains qu'il est là, à vue de nez, jugea t'elle. Fi, le vilain rappiat ! Pas même une pauvre petite dent en or pour me payer de ma peine. Les gens n'ont plus de respect pour le petit commerce, de nos jours.

Laissant le mort aux bons soins du Très-Haut et des asticots, elle rejoignit le chemin en essayant d'être positive.

Au moins, celui-ci ne portera pas plainte, c'est toujours ça.

Et elle repartit vers de nouvelles aventures ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shawie
Taulière qui roule les R
Taulière qui roule les R
avatar

Nombre de messages : 4293
Date d'inscription : 25/08/2010

MessageSujet: Re: [RP] Mais quelle guigne !   Mer 04 Juil 2012, 16:44

[Les malheurs de Sophie, de Shawie.]


Tout ce qui se dit à la grotte reste à la grotte. Alors t'ention si jamais ca sort d'ici ! Je vous maudirais avec ce début de poisse, qui semble quand même partir vers d'autre cieux.

En fait, elle avait jeté un sort au groupe d'Eles, héhé.

Je ne suis pas de ceux qui viennent marquer ou narrer uniquement les belles prises. Nop ! Nous avons tous une période noire, une période où on se dit : "pourquoi moi ?". Et bien, voici en quelques jours ce qui m’est, non, ce qui nous est arrivé.

Oh nous en sommes plutôt fier je crois …


Regard vers le ciel, pour se remémorer aussi bien que possible.

Tout a commencé un beau jour de Juin. Une mairie était à notre portée, nous étions tous excités par la nouvelle et bien mal nous en prit. Le premier assaut, des coups de savates, des baffes, des cris, tout ca pour nous faire jeter hors de la mairie par le fond des braies. Oui oui. Et puis comme nous sommes persévérant, et bien, nous avons dis : encore !

La seconde fois fut pire que la première déjà parce qu'il parait que j'ai chanté trop fort devant la mairie. J'allais m’apprêter à toucher du bout du doigt le mur de la mairie, et bien non. Un coup sur le crâne et quand je me suis réveillée, j'étais enchainée dans un tribunal !


Spoiler:
 

S'avance pour montrer la bosse imaginaire qu'elle n'a pas sur le crâne.

Spoiler:
 

J'ai même pas eu le temps de réagir qu'on me piquer dans ma bourse ! Tout ça pour avoir chanter à tû tête sous la fenêtre d'un maire.

Et puis après, on m'a relâché, et j'ai donc rejoins mon groupe. Mais partez pas, c'est pas finis !


Fait quelques pas devant surement des spectateurs imaginaires puis enchaine.

J'étais donc énervée, vous l'imaginez. Alors je me suis dis, ben je vais aller brigander sur leur chemin et puis c'est tout. C'est ce que j'ai fais sauf que, quand j'ai sauté sur l'homme, enfin quand nous avons sauté sur l'homme et bien on c'est rendu compte que c'était un collègue à nous. On l'a lâchement volé, autant finir ce qu'on a commencé vous me direz.

Spoiler:
 

Pauvre Eles au passage ... Il n'avait pas cas être la aussi !

Ensuite, s'enchaina des jours sombres : nous avons volé plusieurs écus de la honte. C'est à dire que sur un groupe de 5 personnes, nous avons du nous partager 1 écu souvent

Spoiler:
 

La conclusion de tout ca c'est que même dans le pire des cas, c'est toujours nous les meilleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Bartsimson
Brigand en herbe
Brigand en herbe


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 18/05/2012

MessageSujet: Re: [RP] Mais quelle guigne !   Mer 04 Juil 2012, 19:16

C'est qui "vous" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shawie
Taulière qui roule les R
Taulière qui roule les R
avatar

Nombre de messages : 4293
Date d'inscription : 25/08/2010

MessageSujet: Re: [RP] Mais quelle guigne !   Mer 04 Juil 2012, 19:59

Après avoir bu quelques gorgées, elle releva le nez :

Nous ... bien le groupe. S'ils veulent se faire connaitre, sont bien assez grands pour montrer le bout de leur minoi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Valentina...
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 2284
Date d'inscription : 12/05/2012

MessageSujet: Re: [RP] Mais quelle guigne !   Jeu 05 Juil 2012, 19:03

Sourire de circonstance sur le visage – déconfite et amusée – Val écoutait les récits de Shawie. Ventrebleu ! Ils avaient collectionné la malchance au mois de juin. Mais, dans leurs malchances, ils avaient quand même bien rigolé et en avait profité. Et puis, c'est toujours dans les moments difficiles que l'on voit la solidité d'un groupe.

Quelque chose tracassait Valentina dans le discours de son Mentor. Une première mairie, un échec, bien sûr, elle s'en souvenait. Il y avait eu la fois où Shawie chantait trop fort. Cette fois là, c'était la seconde mairie, dans la ville des masseurs. Non décidément quelque chose clochait dans le discours de son maitre. Mais bien sûr ! Elle avait oublié de parler de la tentative où il y avait cette bonne femme bizarre qui parlait aux nuages.


Psss... Shawie. Tu en as oublié une. Il y a eu un troisième essai.

Etait-il utile de rappeler qu'il avait été un échec ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valentina...
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 2284
Date d'inscription : 12/05/2012

MessageSujet: Re: [RP] Mais quelle guigne !   Mar 25 Sep 2012, 01:29

Il y a des jours avec et il y a des jours sans. La petite rousse avait fini par en déduire que la guigne était cyclique. Depuis quelques temps et peu importe avec qui elle faisait équipe, la malchance était de mise. Des nuits et des nuits de patience, terrée dans les sous-bois, dans un buisson de genêt – et le genêt pique – à observer, guetter pour ne pas voir l'ombre d'un client pointer le bout de son nez ou de sa bourse. La petite rousse commençait à dépérir, tapie dans son fourré...

Et les choses n'allaient pas s'améliorer. Ils avaient changé de routes, de comtés, divisé les groupes pour en reformer des nouveaux mais rien, rien ne changeait jusqu'à cette fameuse nuit où...

Alors qu'ils attendaient un gros convoi ce fut une femme qui leur apparut, belle, et discrète. La proie parfaite en somme. Le petit groupe n'eut pas trop à se démener ce qui en gâcha presque leur plaisir puisque la jolie blonde ouvrit sans broncher son baluchon.


Spoiler:
 

Une épée et une vingtaine d'écus pour la petite rousse. Le cycle de la malchance semblait terminé. Mais il ne faut jamais se fier aux apparences. Le lendemain, ils avaient remis le couvert en espérant tomber là encore sur un gros convoi. Pas de convoi, mais un homme... Beau, brun, ténébreux, une peau douce que l'on a envie de croquer, des lèvres pulpeuses que l'on souhaite goûter, une voix suave et des muscles... Il ne s'était même pas défendu. Quel ennui ! Frustrée, Val l'était. Et la déception ne s'était pas arrêtée là...


Spoiler:
 

Zéro écu divisé par cinq... Navrant... Et le même jour, elle reçut en prime sa convocation pour le tribunal. Tss. Le petit groupe avait finalement choisi de se replier puis de se diviser afin de ratisser tout un coin. Et Valentina était repartie avec ses deux collègues, motivée plus que jamais, et prête à faire de bonnes affaires commerciales. Le groupe avait observé le lieu en détail, une place privilégiée avec de nombreux fourrés pour se cacher, une route passagère. Cette fois, tout était parfait, les éléments étaient réunis.

Oui mais non !

Spoiler:
 

Le client avait combattu. Cela lui en aurait presque mis du baume au coeur, lui rappelant ses premières fois, si excitantes, si palpitantes, tellement moins fades que les dernières fois. C'était peut-être cela la routine. Ne plus regarder les choses que l'on a tant aimé de la même façon, ne plus avoir les yeux qui pétillent et surtout ne plus s'extasier devant de petits riens. En l'occurrence, cette fois, le petit rien s'élevait à 3 écus !

Et le pire de tout ? Sur le petit chemin, d'autres collègues trainaient...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valentina...
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 2284
Date d'inscription : 12/05/2012

MessageSujet: Re: [RP] Mais quelle guigne !   Lun 17 Déc 2012, 21:10

Après la pluie vient le beau temps ! Mais l'inverse est aussi vrai malheureusement et la troupe du Kentinalix en avait fait les frais après leurs deux coups d'éclats. Que voulez-vous ? La chance ne peut pas toujours être au rendez-vous.

Cette nuit là – et bien qu'ils ne se doutaient aucunement du dénouement de l'histoire – les trois compères Grotteux Crotteux s'étaient réfugiés à proximité d'un dolmen, spécialité locale et curiosité du Grand Ouest, pour s'abriter du crachin breton – et non, il ne pleut pas que sur les... – qui leur glaçait les os à n'en plus finir depuis de longues heures. Ils étaient restés là cacher un moment, à respirer l'odeur d'humus et de pierre mouillé qui leur chatouillait les narines, avant de ne voir surgir un homme, nu comme un ver – drôle de coutume même du point de vue de la déshabilleuse – et ne portant que pour seule arme, une sorte de "bâton de berger", l'arme, pas le saucisson...

Ne réfléchissant pas même l'ombre d'une seconde, le groupe avait tendu une embuscade – dont la méthode était des plus simple, un devant et deux derrières un peu sur les côtés – au voyageur afin de le délester, si ce n'est de ses vêtements de quelques écus en trop. Mais la prise avait été franchement décevante.




L'homme n'avait même pas essayé de se défendre. Il avait seulement montré ses mains vides, retourné son haillon et effectué quelques gestes. Un muet ? Ou alors, peut-être ne parlait-il pas la langue. Et dépité, le groupe l'avait laissé repartir comme il était venu. Ils avaient pourtant déjà fait affaire avec des pauvres, récolté des écus de la honte, mais là c'était le pompon. Le voyageur n'avait rien, rien de chez rien. Et pourtant précédemment, ils avaient, lors d'un grand jour, déjà brigandé un mort !
Les trois Grotteux Crotteux en étaient restés abasourdis. Comment pouvait-on de nos jours voyager sans même un écu en poche ? Et comment pouvait-on se promener presque totalement nu en Bretagne ?
Questions qui restèrent à jamais sans réponses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valentina...
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 2284
Date d'inscription : 12/05/2012

MessageSujet: Re: [RP] Mais quelle guigne !   Mer 07 Aoû 2013, 20:07

Les gens se vantent souvent de leurs exploits omettant de mentionner les petits ratés. Pourquoi donc ? Ce sont ces loupés - comme on dit - qui pimentent un peu la vie et même celle de la prétentieuse. Il faut dire que de malchance, en ce moment, elle en jouait la rouquine, tout comme la plupart des membres du groupe. Il y avait eu de brillants coups, les marchands de pierre avait été le meilleur... mais depuis, c'était guigne sur guigne ! Tout d'abord, il y avait eu le procès pour le vol de trois/quatre écus, un couteau et une charrette en Auvergne, puis le procès en Lyonnais pour le délestage express de 200 quintaux de pierre en Auvergne, puis toujours en Lyonnais, le procès pour un larcin - plusieurs en fait... tant qu'à faire ! - dans la pampa poitevine en décembre 1460 en compagnie de son Mentor. Navrant... Actes d'accusation et témoignages bidons. La justice française était décidément bien décevante.

La petite rousse compulsait ses convocations au tribunal du 29 et 31 juillet puis du 2 août se disant, qu'à raison de 5 jours de prison le procès, elle avait de quoi passer toute la fin de l'été bien au frais dans les geôles du coin, lorsque la proie du soir fit son apparition. De proie, en réalité il y en avait plusieurs. Trois hommes et deux femmes. De quoi follement s'amuser toute la nuit. Quatre contre cinq. Le match promettait d'être serré. Valentina - peut-être un peu en manque d'action - s'avança au devant du groupe, la tête remplie de son idée qui ne s'avérerait pas si lumineuse que cela.

Messieurs, dames, bonsoir, dit-elle de sa petite voix enjôleuse.

Contrôle de douane. Veuillez sortir vos papiers, marchandises diverses et colis suspects. Ouvrez vos sacs également que nous puissions les contrôler.

Bah quoi ?

Après tout, les douaniers, victimes et autres maréchaux étaient toujours au courant de son nom, prénom, état-civil, lieu de résidence, contenu de la bourse et autres lors des mises en procès, quand bien même elle ne leur avait jamais adressé la parole ou bien jamais vu. Ils ne lui en voudraient pas de se faire passer pour l'un des leurs l'espace de quelques heures.

La petite rousse prit un air très sérieux faisant signe aux voyageurs de s'exécuter.

Bizarrement, allez savoir ce qui se passa, en deux temps trois mouvements, c'est un aïe qui s'échappa de ses lèvres et la Caprese se retrouva la tignasse dans le fossé, tout comme ses collègues.




Quelques heures plus tard et un reniflement de fierté entachée, Val était debout, doigt levé en l'air.

Je vais porter plainte contre ces malotrus pour refus d'obtempérer !

Qui ne tente rien, n'a rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Praseodyme
Grande Chroniqueuse devant l'éternel
Grande Chroniqueuse devant l'éternel
avatar

Nombre de messages : 2181
Date d'inscription : 11/10/2013

MessageSujet: Re: [RP] Mais quelle guigne !   Mer 22 Avr 2015, 11:26


Praséodyme errait, poursuivie par la guigne.
Depuis un certain temps, elle se mangeait des beignes,
Tombait sur des clients méchants comme des teignes,
De sa réputation, elle se montrait indigne.


Cent fois sur le métier remettant son ouvrage,
Elle vint à brigander un coreligionnaire.
Mais celui-ci hélas n'étant pas débonnaire,
Chacun rentra chez soi le nez dans le cirage.


Citation :
22/04/1463 04:07 : Vous vous êtes battu avec Emrik (coefficient de combat 4), qui essayait de vous résister. Hélas, il a triomphé de vous, vous laissant vous enfuir en boitillant.
22/04/1463 04:07 : un malfaiteur nommé un brigand (coefficient de combat 4) a tenté de vous détrousser. Vous lui avez infligé une bonne correction, et il est parti en boitant, après s'être excusé à genoux.

_________________


Praséodyme  (login RR)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Gurnack
Maniaque du brigandage
Maniaque du brigandage
avatar

Nombre de messages : 103
Localisation : Derrière vous !
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: [RP] Mais quelle guigne !   Sam 11 Fév 2017, 12:14

Gurnack avait souvent du flair pour détecter les gros pactoles, mais pour ce coup, il s'est bien fait avoir...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Mais quelle guigne !   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Mais quelle guigne !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP] Mais quelle guigne !
» Mais quelle est cette photo ?
» Besoin de conseille pour les sacrieur.
» topik à flood - saison 10 (mais quelle bande de floodeurs !)
» Mario Kart 8 oui!!! mais quelle version pour vous?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Grotte des Joyeux Brigands :: La Grotte des Joyeux Brigands :: [RP] Dans les profondeurs de la grotte… :: Hall of Fame-
Sauter vers: