AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [RP] Le cadet des DeGaulles... (Genève)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LeCadet
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 464
Date d'inscription : 17/03/2009

MessageSujet: [RP] Le cadet des DeGaulles... (Genève)   Jeu 20 Aoû 2009, 20:02


Eddy, c’était son surnom, on l’appelait ainsi partout où il allait, ou parfois le géant. Car si cet être avait bien un seul attribut qui puisse lui servir, c’était bien sa taille immense, ce gabarit imposant qui en faisait un être unique, que l’on remarquait où qu’il aille. Et ça pour le remarquer, certains Duchés l’avaient bien remarqué, car même à côté du géant Eikorc, il paraissait immense…
Incapable de prononcer un beau discours, ou d’enflammer une armée, Eddy avait pourtant organiser et lancé une énorme campagne, à travers la Bourgogne et la Champagne.
L’échec final de celle-ci permit, contre toute attente, à son esprit arriéré de tirer malgré tout des réflexions. Mais son apprentissage des arts de la guerre n’en n’était pas là. L’été tirait sur sa fin, bien que le soleil frappe encore fort sur les toitures de Genève, lorsque la brute revînt enfin des montagnes.

Eddy était parti à la fin du mois de Juillet vers les sommets environnants, emmenant un peu de nourriture, d’eau et ses armes éternelles. Chaque pas le rapprochait un peu plus d’un sommet qui paraissait toujours inaccessible, et les enfants lui manquaient… Quand donc pourrait-il les revoir, les reprendre dans ses énormes bras musculeux ?
Chose étonnante, alors qu’il marchait, la brute demeurait pensive, se rappelant chacun des combats qu’il avait livrés, chaque homme que sa lame avait traversée. Il ne le faisait pas sans but, il n’était pas un brigand qui volait pour le plaisir de la richesse, ni un mercenaire qui oeuvrait pour l’argent. Cette brute dénuée de toute forme d’esprit tactique, qui tuait à tour de bras, capable de trancher un homme en travers de la taille comme une femme coupe un oignon, se battait et massacrait par vengeance.

Les réflexions du géant allant bon train, du moins pour un être ayant de telles capacités intellectuelles, il finit par arriver au détour d’un vieux sentier. Sans doute était-il arrivé plus haut dans les alpages que nul autre auparavant, car il ne restait que peu du sentier, et la flore reprenait déjà son bon droit sur la terre. Pourtant, quelque chose poussait Eddy toujours plus avant, et ses énormes jambes traversèrent les ronces et fougères, en arrachant certaines, écrasant d’autres. Petit à petit, l’homme, ou devrions-nous dire la bête, continuait de grimper toujours plus haut dans les montagnes, se traçant un chemin dans la nature…

Mais bientôt, le plus jeune des trois s’immobilisa, car face à lui quelque chose se dressait, à l’ombre de la montagne. Quelque chose semblait fondu dans la roche, comme si l’on avait taillé à même la pierre, une… maison? Oui, cela semblait être une porte, immense, comme si elle eut été faite à même la caillasse pour un être d’une carrure particulièrement imposante. Réflexe devenu habitude, Deg’ attrapa la garde de son épée au fourreau, la tenant avec fermeté, avant de continuer à avancer vers ce qui semblait être une maison, sculptée dans la pierre. Déjà, le géant distinguait des fenêtres taillées dans la roche, les volets tristement pendus à de vieux gonds rouillés…

Son énorme main libre se posa contre la porte de bois massif, et il la poussa, celle-ci s’ouvrant dans un terrible grincement…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeCadet
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 464
Date d'inscription : 17/03/2009

MessageSujet: Re: [RP] Le cadet des DeGaulles... (Genève)   Dim 04 Avr 2010, 12:26

… et il poussa… L’énorme porte pivota sur ses gonds rouillés, ne tenant que par la volonté de Dieu sait qui à la vue de leur état. Obscurité totale, la seule source de lumière étant un grand raie clair de lumière, semblant provenir du plafond, et qui illumine ce qui doit être les restes d’un énorme feu. Voilà le géant qui recule d’un pas : contre le mur, une petite fenêtre, fermée par de vieux volets, qu’il ouvre doucement… Cette fois, pas d’exploits pour les gonds, qui cèdent sous le poids du bois sec, Eddy n’évitant que de peu de prend les volets sur le pied.

Mésaventure passée, la lumière s’infiltre dans la pièce, l’éclairant légèrement… Pas encore assez, soit, mais c’est déjà mieux que précédemment, et le géant peut enfin entrer dans le bâtiment, qui, pour la première fois, semble être fait pour lui : pas besoin de se baisser…
Du peu visible à l’intérieur, tout semble démesuré, du moins pour un humain normal… une table longue pour dix, mais seulement cinq chaises… L’une est plus poussiéreuse que les autres, soit dit en passant, chaque meuble de la pièce semblait fait pour des êtres du gabarit de Eddy : énormes.

Les pas du géant le fond avancer jusqu’au centre de la pièce, et il se place sous l’énorme conduit qui semble « amener » la lumière… Il s’agit d’une très longue cheminée, qui grimpe sur plusieurs dizaines de mètres dans le roc, et donne tout là haut, dans le ciel clair où les oiseaux piaffent…

Le fond de la pièce, deux ouvertures, l’une très sombre et l’autre plus claire, visiblement éclairée par une quelconque lumière…
Brute qui se remet en mouvement, ayant lâchée la garde de sa lame, Eddy s’avance jusqu’aux deux ouvertures… des escaliers, l’un descendant vers ce qui doit être une cave, des odeurs de moisi en remontant, et l’autre montant, les deux escaliers formés de marches gigantesques, qui, comme il le remarqua en grimpant dans les étages, lui évitent d’avoir à les prendre deux par deux…

L’escalier est en colimaçon, mais cependant assez large pour les épaules du Deg’, et une vingtaine de marches plus tard, le voilà à un nouvel étage… Un couloir, éclairé par une fenêtre tout au bout, qui donne sur l’avant de la falaise dans laquelle la maison est bâtie… Eddy s’y penche, mais pourtant, on ne voit pas grand-chose, les arbres cachant la vue. L’étage est occupé par plusieurs pièces, visiblement quatre chambres, chacune apprêtée différemment, bien que trois d’entre elles contiennent le même mobilier : un énorme lit pour deux personnes, et une armoire de bois massif, le sol protégé par un grand tapis de laine de mouton, dont s’échappa, lorsque le pied gigantesque de Eddy se posa dessus, un énorme nuage de poussière et d’insectes desséchés. La dernière pièce est un peu différente, le lit est plus petit, de même que l’armoire, qui semblent tout deux de taille plus humaine…

Chaque chambre semble personnalisée, la première pourvue de quelques livres, et d’armes en bois tandis que la seconde est emplie de barres de fer au bout desquelles des disques percés, fait de pierre et de fonte, on été emboîtés, ainsi que de jouets cassés. La troisième au grand lit, n’est pas personnalisée, comme une chambre d’hôtes plutôt, tandis que la dernière est pourvue de nombreux livres ainsi que de divers instruments étranges, comme ceux utilisés dans les tours des sciences des grandes villes. Ces chambres, Eddy a le sentiment de les connaître, de déjà les avoirs vues, comme dans un rêve et pourtant, il n'en n'a aucun souvenir... Ne sachant pas lire, les livres ne lui auraient été d'aucune utilité et, aussi loin que remontent ses souvenirs, il a dû apprendre par lui même à se battre, lorsqu'il est parti à la recherche de Angel... Et ces objects, que l'on appelera dans quelques siècles ''haltères", la brute n'a aucune idée de comment les utiliser, ni même à quoi cela peut servir...

Les pas et la curiosité de la brute, le conduise à l’extrémité du couloir d’où il est arrivé, et il put alors remarquer un autre escalier en colimaçon, à côté de celui menant au rez-de-chaussée et qui mène quant à lui encore plus haut dans le roc… Sans attendre, empressé d’une curiosité qu’il ne se connaît pas, le géant grimpa les marches…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[RP] Le cadet des DeGaulles... (Genève)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP] Le cadet des DeGaulles... (Genève)
» [RP] Le Très Grand Tournoi de Genève
» Oh Genève ! [irl by Vero et Atch']
» [Genève] Résultats du tournoi du 16 avril
» [RP] Arrivée du Cadet Mathis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Grotte des Joyeux Brigands :: La Grotte des Joyeux Brigands :: [RP] Dans les profondeurs de la grotte… :: A travers les Royaumes-
Sauter vers: