AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [RP] Retour d'un fier malandrin déchu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kandler Le Renard
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 362
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: [RP] Retour d'un fier malandrin déchu   Mer 08 Juil 2009, 11:30

Au petit matin d'une magnifique journée d'Eté, la forêt bordant l'entré de la Grotte aux Joyeux Brigands se réveillait sans trop de précipitation. Les petits oiseaux chanteurs se lancer à l'assaut du ciel, sifflotant gaiement tandis que les timides rongeurs sortaient le nez de leurs terriers. La rosée avait offert aux larges fougères des centaines de perles d'eaux qui scintillaient à la lueur des premiers rayons du soleil qui parvenaient à percer l'épais feuillage des grands chênes.

Cependant la beauté de cet harmonieux paysage n'allait pas tarder à être ternie. En effet, un homme, ou plutôt une raclure couverte de bouts de chiffons, marchait bancalement sur le chemin à l'aide d'une canne. Au premier regard on aurait pu dire que ce bougre était un vieillard. On ne distinguait guère son visage puisqu’il marchait la tête baissée. Seule sa barbe affreusement mal rasée avec des poiles raidies par la crasse était visible. Ses jambes étaient couvertes d’innombrables écorchures auquel venait s’ajouter par dessus un mélange de terre et de boue.


-Un chemin! Quel foutre dieux de crétin a eu l'idée de faire un chemin! maugréa-t-il.

Visiblement le pouilleux semblait de bien mauvais poiles. Il marmonnait, grognait, pestait dans sa barbe sans être affecté le moindre instant par la beauté qui l’entourait. Un personnage qui respirait en tout point l’antipathie.

Et il continua ainsi, avec sa drôle de démarche, sur se chemin qui était fort utile mais qui apparemment n’était vraiment pas de son goût. Puis enfin il s’arrêta, leva la tête légèrement et laissa échapper un léger sourire sur ses lèvres. Le bougre se trouvait face à l’immense entrée caverneuse d’une Grotte. Ce n’était sûrement pas la première fois qu’il arrivait en ces lieux. Mais soudain les traits de son visage famélique se durcirent et le lascar cracha furieusement par terre. Son regard s’était posé sur la voûte rocheuse où était accrochée
une immense fresque peinte sur des planches de bois récupérées. Certes l’artiste qui en était l’auteur avait de quoi être fier. Les couleurs employées se mariaient merveilleuses tandis que le dessin, une scène d’un quelconque détroussage de passants, était magnifiquement réussi. Mais ce n’était pas tellement ce qui dérangeait le bougre, même s’il trouvait cela artistiquement beau, il n’en prenait pas compte. Le truc c’était que cette fresque apportait une source de changement et il en grinçait des dents. Le conservateur qu’il était maudissait cette foutue chose qui, il était sur, n’était pas là avant.


-Encore une lumineuse idée de cette diablesse d’aveugle ! Ou peut être de cette idiote de Sara ! Rah ! Sur qu’avec ce gigolo de Serra à la tête de la Grotte la fête promet d’être belle ! Sainte catin à croire que tous les pègres ont perdu la paire qu’ils ont entre les jambes et que les donzelles jouent maintenant les gros bras chez les brigands ! pesta-t-il.

Et c’est grognon qu’il pénétra dans la Caverne redoutant déjà toutes les mauvaises nouveautés qu’il sentait qu’il allait découvrir. L’habitude de se parler à lui-même lui était venue d’on ne sait d’où mais c’était un caractère bien encré chez lui. Et plus s’énervait, plus il perdait patience, plus la fièvre montée et au plus ses propos en devenaient sexistes.








Salut la Peuplade! RP ouvert à qui le désire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Joker
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 332
Localisation : Jamais très loin...
Date d'inscription : 13/08/2008

MessageSujet: Re: [RP] Retour d'un fier malandrin déchu   Mer 15 Juil 2009, 11:35

Au détoure d'un sentier, dans une sombre foret se trouvait un homme étendu sur le sol. Sa chevelure verte s'accrochait dans les branchages au sol et son corps mal en point dormait encore. Pendant 6 mois il avait vécu seul dans cette foret a se nourrir d'animaux mort et de plantes aux gout immonde. Plus un écu en poche, Le Joker décida d'aller voir se qui se tramer a la Grotte.

Bordel ! c'est a 300 bornes cette foutue Grotte !!

Avec calme et difficulté, il se leva et chercha par habitude son épée et sa besace ou se trouvaient habituellement les marchandises du Receleur. Mais aujourd'hui ni épée ni marchandise pour ce brigand sans morale ni scrupule. Il entama son chemin de croix vers la Grotte comptant retrouver ses fidéls amis, L'Renard, Briseys et tant d'autre avec qui il avait partagé de nombreuses attaques de chateaux et mairies.
De sa démarche bancale et incertaine Le Joker avait l'allure d'un fantome, il était maigre, tellement même que l'on pouvait voir ses os. Des rides marquaient son visage toujours maquillé et des cicatrices marquaient ses bras, visage, jambes et torse. Mais parmi toutes ces cicatrices une seule le marquerait toute sa vie. Celle de l'épée d'un soldat Germain dans le bas de son ventre, l'épée l'avait traversé de par en par le laissant pour mort. C'est alors que le receleur arriva dans une ville, ou était il ?
Il fixa la taverne de la ville avec l'espoir d'enfin boire du vin !


Avec discrétion il alla jusqu'au tavernier.

B'jour tavernier ! Il passa la langue sur ses lévres rapidement, il avait perdu toute humanité mais avait gardé ses tics d'en temps.
On est dans quelle ville la ??
Lausanne messire.

J'ai soif donne moi du vin... Le tavernier lui servit son vin et le Joker reprit. Dis moi, tu connais Le Renard, un brigand pas très grand, mais pas trop petit non plus, avec un regard arrogant mais pas trop quand même, un sourire malicieux... enfin une gueule d'ange qui te poignarderait dans ton sommeil... alors tu connais ?
Monsieur vous m'importunez !
Oh p'tain ! Réponds moi ou je fais cramer ta baraque du con !!
Non non j'vous en supplie Monsieur Le Joker !!! C'est que... tout le monde vous croit mort ! De même pour Le Renard...
Quoi !! Mort !! Moi !! gné Le Renard serait mort... Une larme coula de l'oeil droit du Joker... Son ami serait mort, il avait vu mourrir L'Tik et maintenant il allait pleurer son cher ami... Il se leva pour sortir de la taverne.

Vous comptez quand même me payer !?
J'ai la tête d'un type qui compte payer ?? Puis il sortit avec la misère du monde sur le dos. Il voulait en savoir plus sur la mort de son ami...

UNE SEMAINE PLUS TARD AUX ALENTOURS DE LA GROTTE:

Il n'en pouvait plus, ses vétement plein de boue étaient déchirés, il n'avait pas mangé depuis 5 jours et il avait parcouru pret de 300 kilométres. A la simple vu du chemin qu'il avait emprunté tant de fois il s'écroula sur le sol. La vie n'avait plus de sens pour lui. il n'avait plus d'argent lui qui en avait tellement, plus d'ami, alors qu'il en avait tant... il avait tout et aujourd'hui il n'avais plus que la mort en face de lui. Il arriva devant la porte camoufflée de la Grotte il la poussa et s'avança dans les couloirs a la rechercher d'on ne sait quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sara Tancredi
Maniaque du brigandage
Maniaque du brigandage
avatar

Nombre de messages : 86
Localisation : là ou on s'y atttend le moins .....
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] Retour d'un fier malandrin déchu   Mer 15 Juil 2009, 22:54

[Dans l’antre de la boule]

Quelques semaines après son sommeil prolongé, ses amis avaient enfin décidé de quitter son chevet, pour aller boire une choppe et se détendre. La jeune femme allait beaucoup mieux, son crâne lui faisait toujours mal, quelques piques de douleur qui entraînaient une perte de mémoire temporaire…mais elle était en vie.
Sara tenta alors d’enfin se lever de cette couche, qui l’énervait de plus en plus, restait allongée pour elle était une véritable épreuve.
La belle posa un pied à terre, puis le deuxième, et enfin se leva en se tenant au pied du lit, elle attrapa sa robe et l’enfila. Quelques minutes plus tard, la brune était enfin prête à quitter l’antre de La Boule, pour errer dans la grotte, comme à son habitude.


[Dans Les allées de la grotte]

Son regard ne voulait pas se fixer, depuis le choc, elle n'arrivait pas à voir comme elle le devrait. C'est donc environnée d'ombres et de flou qu'elle déambulait à travers les couloirs.
D’un pas peu assurée, les jambes molles, la brune arriva presque à l’entrée de la grotte, une lumière vive la parcourait. Sara avait besoin de respirer, se retrouver.
Elle se posait toujours autant de question : Comment avait-elle pu oublier la mort de Tik ? Une mort qui lui avait fait tant de mal. En ravivant une douleur encore bien présente.
De plus, elle restait convaincue que son fils avait à peine trois semaines, alors qu’il allait achevait sa troisième année. Pourquoi son esprit se jouait il d'elle ainsi ? Un jour elle se rappelait, le lendemain elle était de nouveau dans le flou, ravivant les douleurs anciennes. Pourquoi oubliait elle son passée ? Un passé qu’elle préférait oublier, oublier tout ses amis perdus, sa vie ressemblait plus à un cimetière, qu’autre chose…
Avait elle bien fait de se battre avec la mort, pour pouvoir revenir dans un monde ou celle-ci était son quotidien…
Sara ressentait une douleur constante, la douleur était trop vive et réelle, il y en avait trop pour que le temps puisse les effacer.

Soudain une voix se fit entendre, une voix déjà entendue auparavant, qui semblait en colère et peu agréable, la jeune femme s’avança vers la lumière du jour et cette voix qui lui semblait familière

Encore une lumineuse idée de cette diablesse d’aveugle ! Où peut être de cette idiote de Sara ! Rah ! Sur qu’avec ce gigolo de Serra à la tête de la Grotte la fête promet d’être belle ! Sainte catin à croire que touts les pègres ont perdu la paire qu’ils ont entre les jambes et que les donzelles jouent maintenant les gros bras chez les brigands.


C’est alors que la brune aperçut, une silhouette, elle s’approcha encore, cette voix lui disait quelques chose…elle ne l’avait pas entendu depuis longtemps…mais elle ressentait une impression étrange….son esprit cherchait toujours à mettre un nom sur cette voix si singulière. Puis en un éclair quand elle entendit l’homme prononcer son nom, sa mémoire se déclencha…pour enfin trouver son identité.
D’une voie peu rassurée, elle entreprit de le nommer.


Re…Renard ? C’est toi ? Comment tu vas ?

Elle s’approcha encore, pour enfin être à côté de lui…n’étant toujours pas sûre, que c’était lui…troublée

Quelques minutes plus tard, une autre silhouette se présenta dans l’entrée de la grotte.
La jeune femme était encore un peu éblouie par la lumière, elle qui était restée cloîtrée plusieurs semaines dans une sorte de maisonnette, à dormir. Elle plissa les yeux pour regarder l’homme avancer…sa démarche était irrégulière.
La brune entreprit une nouvelle fois de s’approcher, sans vraiment mesurer le danger…se demandant si elle le connaissait…vus qu’en ce moment, les anciens revenaient de plus en plus au bercail…Galuche il y a peu, auquel elle devait la vie, ainsi qu‘à sa nouvelle compagne …


Tu es qui toi ?

N’étant pas assez proche pour le reconnaître…elle s’aventura à poser la question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kandler Le Renard
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 362
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Retour d'un fier malandrin déchu   Jeu 16 Juil 2009, 12:26

Le martèlement de sa canne sur le sol rocheux raisonnait tout autant que ses jurons pestaient à tout va. L'Renard ne faisait même pas attention à où il allait mais ce qui était certain c'est qu'il y allait. Cette grotte il la connaissait comme un menuisier connaît le bois. Le malandrin ne savait vraiment pas comment allait être les premières rencontres avec les brigands de la grotte. Enfin brigand, c'était un bien grand mot! A l'époque des dizaines de raclures puceaux ramenaient leurs méprisables carcasses à la Grotte alors sur qu'avec cette débauche le métier se perdait comme une goutte d'eau dans la mer! A quoi il devenait s'attendre maintenant? Etait ce au moins encore un lieu de Hors la Loi ou bien une taverne quelque peu orthodoxe voir on ne sait quel rassemblement de catin ou asile pour aveugle et cas perturbé.

Les idées tout autant rageuses que farfelues, L'Renard mettait un pied devant l'autre quand une forme encore peu distingue s'approcha. Ne daignant pas la regarder il se contenta de l'observer du coup de l’œil sans pour autant y faire attention. Puis les traits se précisèrent et le Barbu n'eut aucun mal à reconnaître la bougresse de Sara. Serrant les dents il cracha furieusement par terre.


Re…Renard ? C’est toi ? Comment tu vas ?

L’Renard ne répondit pas. Il continua d’avancer, la démarche de moins en moins assuré à cause des ses furtifs tremblements de rage. Son sang bouillonnait. La voix de la donzelle lui faisait peine, il avait pitié de cette femme qui restait à la grotte on ne savait pour quelles raisons puisqu’elle était aussi honnête qu’un bébé qui vient de naître. Le pègre laissa un long moment de silence rythmé par les « Toc Toc » répétitifs de sa canne, s’installer. Puis, sans pour autant s’arrêter, sans la regarder, il lui rétorqua :

-C’est toi qui a eu l’idée de faire ce foutu chemin à travers la forêt pour se rendre à la grotte ? Autant tout de suite aller indiquer au Roy l’emplacement du plus grand repère brigand de son royaume !

Crachant une nouvelle fois par terre le Malandrin qui avait tout perdu n’avait nullement senti que quelqu’un d’autre s’approchait, une personne dont il éprouvait du respect, un des rares qui en valait la peine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Joker
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 332
Localisation : Jamais très loin...
Date d'inscription : 13/08/2008

MessageSujet: Re: [RP] Retour d'un fier malandrin déchu   Ven 17 Juil 2009, 10:28

Pauvre Joker, on ne sait même pas s'il aurait réussi a mettre un nom sur un visage... ou un visage sur un nom tellement il était affaibli et proche de la mort. Son corps squelettique se trainait dans l'entrée de la Grotte aux couloirs qui paraissaient plus grande qu'avant. Tous ces nouveaux brigands ne le connaitraient même pas... Ils avaient perdu les bonnes manières du brigandage, depuis la Germanie, il n'avait pas entendu même le cri d'un brigand disant qu'il avait réussi a prendre un chateau... remarquez il était a moitié mort dans la foret...
A une dizaine de métres il vit deux hommes... ou plutot une femme et un éspéce de vieu clochard.


Ah bah c'est l'bouquet !! Maintenant chez les joyeux brigands, on a des clodos et des bonnes femmes !

Le Joker avait lui aussi l'allure d'un clochard mais il ne s'en rendait pas compte étant rongé par la folie et par la tristesse. Il avança encore sans preter attention a la femme qu'il venait de dépasser.

Il avança encore jusqu'a arrivé au niveau du clochard, il marchait lentement avec une canne.

Aie aie aie, mais quel age il a celui-la !

Oh bouge de la l'ancien avant que j'te fasse bouffer ta canne ! Tu crois qu't'es dans un auspice ici ?! Dégage de la !

Sans faire attention qu'il s'agissait de son ami L'Renard il avança a son rythme en riant aux éclats comme a son habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briseys
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: [RP] Retour d'un fier malandrin déchu   Dim 19 Juil 2009, 00:21

"Sifflote bien qui sifflot'ra l'dernier" qu'on lui avait dit en Aragon quand le Brigand, sa rapière à la main arracha la bourse de cette charmante demoiselle accompagnée d'un colporteur d'impôt bien chargé ! Un bon pactole de quasiment 3000 écus, les temps sont durs en Espagne, les voyageurs peu nombreux et pas bien chargés, Briseys en venait même à racketter les vêtements de ses victimes en guise de monnaie d'échange contre leur modeste vie. Ses 3000 écus étaient une bénédiction pour le Bris' qui depuis quelques mois vivait sur ses réserves personnelle de ces anciens pillages.

Bon dieu* que sa lui manque les pillages au Bris', depuis son échec en Languedoc, il s'empâte dans son blède infester de puces et de crasse, s'engraissant comme un nobliaux et cherchant quelques passants à détrousser. Le bon vieux temps avec son frère le Renard remonte parfois dans les pensées de Castillan, lui remémorant tout les beaux coups et belle chopes vidées en sa compagnie, et c'est avec impatiente que le Brigand attendait le retour de son fidèle compagnon car lui savait bien que malgré les rumeurs, son Renard n'avait pas trépassé.

Toujours sur le coup de son fier hold-up, Briseys prit la route de la grotte pour s'en vanter comme il sait si bien le faire, il avait besoin d'un peu de repos et de revoir des têtes familières.


Allons amis brigands
Nous sommes hors-la-loi
Et nous courons sans foi...


C'est en chantant que Briseys arriva aux alentours de la grotte après cinq beaux jours de cheval. Toujours de sa démarche osé il approcha de l'entrée quand de loin il aperçut une touffe verte, non pas un buisson, ni une grosse chenille rampant mais bien son vieux Jok' mouahaha, l'Bris' il l'a tout de suite reconnu et il s'empressa de le rejoindre. L'hispanique passa à côté de lui l'air de rien...

Oh bouge de la l'ancien avant que j'te fasse bouffer ta canne ! Tu crois qu't'es dans un auspice ici ?! Dégage de la !

...Détrousser les MANANTS...


... Briseys souria et lui ébouriffa les cheveux tout en cherchant de vu la bourse de son ami pour, comme l'hymne aux Brigands le dit : détrousser ce manant. Et c'est en ricanant légèrement qu'il s'aperçut que celui qui se faisait appelé le Joker n'avait que la peau sur les os comme richesse. N'attendant aucune réponse de son ami aux cheveux vert Briseys se retourna pour se diriger vers la taverne cela sans compter le boiteux qu'il faillit renverser par mégarde. Dedioux ! Il fallut pas plus de deux secondes pour que le Castillan se rende compte que se fier boiteux n'était autre que son fidèle ami, celui qu'on attendait tous le retour. C'est avec un large sourire que Briseys continua joyeusement et rapidement l'hymne.

... Aux nobles et aux valets
Les bourses nous volons
Au diable l'écusson
Qu'ils portent à leurs livrées

Buvons, buvons, en brigands assoiffés
Chantons, chantons,et volons en gaité
Courons, courons, v'la la maréchaussée

Au détour d'un fourré
Rusé comme L'RENARD...


A sa fin de phrase Briseys prit le soin de shooter légèrement la canne du grincheux le laissant à son sort.

... Caché sous son foulard
A l'embuscade vous tombez...


Puis Briseys prit pour de bon la direction de la taverne pensant bien que ses anciens amis iraient le rejoindre une fois remis debout.

...Et partageons en frères
L'amitié et les FEMMES...


Appercevant Sara, Briseys se permit un p'tit clin d'œil.

...Nous, les crapules infâmes
Sans honte et sans frontières

Buvons, buvons, en brigands assoiffés
Chantons, chantons,et volons en gaité
Courons, courons, v'la la maréchaussée...



[*Dieu = Briseys ]

[J'arrive un peu tard sur le RP, excusez moi. J'en fais beaucoup en un alors si quelque chose ne va pas faut me le dire]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Joker
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 332
Localisation : Jamais très loin...
Date d'inscription : 13/08/2008

MessageSujet: Re: [RP] Retour d'un fier malandrin déchu   Lun 20 Juil 2009, 10:51

C'est en insultant Le Renard que Le Jok entendit légérement une douce mélodie. Il pensa tout d'abord que c'était dans sa tête, mais non il reconnu la voix de son vieu compagnon de route et ami Bris' ! Quelle joie, de voir que les amis du Joker n'était pas tous mort ou devenu fou ! Quoique ce bon vieu Castor était déja bien allumé. Celui-ci chantait l'hymne aux brigands... pleins de souvenirs revinrent a l'esprit du receleur, la belle époque ou lui et toutes la pègre des brigands détroussaient les chateaux ! Hey hey c'était l'époque des Couronnés ! Ou cette bande d'ami n'avait peur de rien n'y personne, l'époque ou ils étaient tous plein d'écus et ou ils puaient la noblesse a des kilométres. C'est alors que sortit de ses pensées par Bris' lui ébourrifant les cheveux il manqua s'écraser sur le sol. Il éclata de rire comme toujours et eut une pensée pour le Renard au moment ou le Castillan prononça son nom. Il se re mit a rire quand le Brigand Espagnol donna un coup dans la canne du clochard. "il n'a pas changé celui-la !" pensa t'il.

Voyant L'Castor s'éloigner en direction de la taverne, Le Joker murmura ces paroles en même temps que son ami.


...Nous, les crapules infâmes
Sans honte et sans frontières

Buvons, buvons, en brigands assoiffés
Chantons, chantons, et volons en gaité
Courons, courons, v'la la maréchaussée...


Le Joker revivait tellement il était heureux d'entendre cette chanson -chanson qu'il avait oublié tellement la folie l'avait détruit-
Il était toujours aux cotés du vieillard avec la canne quand il poussa un soupir nostalgique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kandler Le Renard
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 362
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Retour d'un fier malandrin déchu   Lun 20 Juil 2009, 11:04

Aveuglé dans sa sombre tourmente spirituelle, l’esprit embourbé de rage, L’Renard ne vit pas le comble du comble arrivé. Un gueux famélique tout aussi pouilleux que lui avec une tignasse grasse et verdâtre osa l’insulter de clodo, sacré Joker. Un léger sourire se nicha sur les lèvres du Brigand qui sentait en lui la nostalgie des larcins passés. Puis un chant ou plutôt une hymne de fierté vint bercer ses oreilles. Le barbu mal rasé oublia quelque peu sa colère, son regard se renforça. D’une manière très ironique le trio était rassemblé. Certes cela ne donnait aucunes certitudes mais un désir vagabondait dans la tête du Renard. Le désir de recommencer.

Soudain le malandrin sentit la canne sur laquelle il s’appuyait décrocher du sol. Pris de surprise le pègre tituba dangereusement mais réussi à éviter la chute en s’appuyant contre la paroi rocheuse de la grotte.


-Corniaud de bougre d’âne ! maugréa-t-il.

Engaillardi L’Renard laissa filer son fidèle ami vers la direction de la taverne et préféra s’approcher de ce farfelu de Joker. Saisissant fermement sa canne, il la souleva et l’abattit fortement sur le crâne du bougre.


-Je me demande lequel de nous deux doit aller en premier à l’auspice mon ami. Mais si tu veux bien on verra ça plus tard, on a bien mieux à faire.

Sans même se préoccuper de Sara pour qui il éprouvait bien d’énervement, L’Renard reprit sa marche mal assurée direction la Taverne .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Joker
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 332
Localisation : Jamais très loin...
Date d'inscription : 13/08/2008

MessageSujet: Re: [RP] Retour d'un fier malandrin déchu   Lun 20 Juil 2009, 12:05

Le Receleur de Provence sentit que l'homme a la canne venait justement de lui en donner un coup sur le dos. Il se demanda tout d'abord si il ne lui avait pas cassé quelque chose puis si il ne devait pas lui rendre son coup en lui explosant le genou comme il savait si bien le faire dans le temps. Mais la fatigue du malheureux le fit se résigner. Il se retourna pour voir le visage de celui qu'il appellait son bougre d'ami.

-Je me demande lequel de nous deux doit aller en premier à l’auspice mon ami. Mais si tu veux bien on verra ça plus tard, on a bien mieux à faire.

Le Joker se mit a rire en regardant son ami qu'il croyait mort, finalement ils n'étaient pas si mal en point le barbu. Il avait du mal a marcher et sentait affreusement mauvais mais il avait l'air plutot en forme... ou du moins plus en forme que Le Joker.

Vieille Canaille ! Regarde un peu dans quel état tu t'es mis ! On dirait ma grand mère avec un peu moins de barbe... et tu veux me foutre dans un hosto !

Il continua de rire, sa bonne humeur était revenue mais la folie était toujours la. Il regarda de bas en haut Le Renard, qu'il n'avait pas vu depuis leur attaque en Germanie. Depuis Le Joker était rentré en Provence dans le but de reprendre son activité sous un nouveau nom pour éviter tous soupçon.

Ah ah alors... Comment ça va ?

Le Balafré n'arrétant pas de rire, comme a son habitude. Il invita d'un geste de la main Le Renard a entamer la marche en direction de la taverne pour rejoindre leur ami Bris' et ainsi échanger quelques souvenirs... et aussi pour se faire payer un verre.

Comme tu dis on a mieux a faire... Mais quoi ?

Il commença a marcher tout en riant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sara Tancredi
Maniaque du brigandage
Maniaque du brigandage
avatar

Nombre de messages : 86
Localisation : là ou on s'y atttend le moins .....
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] Retour d'un fier malandrin déchu   Lun 20 Juil 2009, 14:54

[Avant l’arrivée de Bris]

C’est toi qui a eu l’idée de faire ce foutu chemin à travers la forêt pour se rendre à la grotte ? Autant tout de suite aller indiquer au Roy l’emplacement du plus grand repère brigand de son royaume !

A peine arrivé, que le Renard commençait déjà à critiquer, le moindre petit changement, c’est vrai quand on se fait vieux un changement perturbe, mais Sara n’était pas d’humeur à entendre des critiques envers elle, alors qu’elle n’avait rien fait. De plus il pourrait dire bonjour avant de s’énerver pour rien, la brune sentait l’agacement et la colère montait en elle, prête à tout moment à exploser, et à rentrer dans le jeu du Renard.
La jeune femme lui lança un regard noir, quand il eut fini de débiter connerie après connerie.


La belle n’eut pas le temps de répliquer, qu’une autre remarque macho entrait dans la danse, mais pas du même locuteur, Sara tourna la tête, « l’estropié » s’était approché…Sara pouvait enfin distinguer la couleur de sa chevelure, une chevelure verte…soudain la voix du géant vert lui parvint, en une fraction de seconde voila qu’elle le reconnut.

Ah bah c'est l'bouquet !! Maintenant chez les joyeux brigands, on a des clodos et des bonnes femmes !

Il faisait peine à voir, ce n’était pas l’homme qu’elle avait connu, il avait changé physiquement…il s’était amaigri, mais il n’avait pas perdu son foutu caractère !
Déjà énervée par la remarque du renard, Sara était encore plus énervée…ces deux amis revenaient, tant mieux la brigande en était heureuse, mais elle aurait voulu qu’ils laissent leurs remarques sexistes à l’entrée de la grotte.
Sara prit une grande inspiration, puis haussa un peu le ton, pour leur faire comprendre qu’elle aussi avait changé, qu’elle n’était plus l’innocente Sara, mais qu’elle mordait réellement quand on l’attaquait…


Norf de Norf !! A peine revenue que vous faites déjà chiez avec vos remarques à la con !! Nan Renard, c’est pas moi qui en ai eu l’idée ! Mais tout change et évolue dans la grotte aussi !
Et Joker je te signale qu’il y avait déjà des femmes avant que tu partes ! Alors ta remarque est ridicule et sans aucun intérêt !


Le ton de la belle s’adoucit un peu

Sinon heureuse de vous revoir…même si vous avez un foutu sale caractère !

Soudain une voix retentit dans l’allée principale de la grotte, cette voix chantait l’hymne aux brigands. Elle le reconnut de suite, c’était le castor…il ne manquait plus que lui pour faire le triangle parfait des chieurs !

[L’arrivée de Bris en fanfare !]

... Aux nobles et aux valets
Les bourses nous volons
Au diable l'écusson
Qu'ils portent à leurs livrées

Buvons, buvons, en brigands assoiffés
Chantons, chantons,et volons en gaité
Courons, courons, v'la la maréchaussée

Au détour d'un fourré
Rusé comme L'RENARD...


A peine avait-elle entendu et reconnu l’hispanique, qu’il arriva près d’eux en chantant. Le Joker se retrouva décoiffé par Bris qui apparemment l’avait reconnu, lui aussi…par contre il ne semblait pas avoir reconnu le vieux Renard, tout en partant dans ses songes, la jeune femme émit un sourire quand le Castor tenta de faire tomber le Rusé, qui se rattrapa de suite aux parois de la grotte. Arf il n’avait pas tout perdu le bougre !

-Corniaud de bougre d’âne

Voila qu’à peine les trois compères réunis, que Bris partit vers la taverne, toujours en chantant.

... Caché sous son foulard
A l'embuscade vous tombez

...Et partageons en frères
L'amitié et les FEMMES...


La brune ne put s’empêcher de rire sous le clin d’œil de Bris et la situation comique, qui se jouait sous ses yeux, malgré sa vue encore floue…

...Nous, les crapules infâmes
Sans honte et sans frontières
Buvons, buvons, en brigands assoiffés
Chantons, chantons,et volons en gaité
Courons, courons, v'la la maréchaussée...


C’est alors qu’un souffle lui parvint dans la nuque, comme un long soupire, elle tourna la tête vers Joker qui semblait heureux et très nostalgique… Puis ses yeux allèrent regarder le renard, lui aussi semblait moins colérique…Voila qu’en une chanson, les deux bougres devenaient des « agneaux ».
Apres une tentative échouée pour faire tomber le renard, voila qu’il se vengeait sur le crâne du pauvre Joker.


-Je me demande lequel de nous deux doit aller en premier à l’auspice mon ami. Mais si tu veux bien on verra ça plus tard, on a bien mieux à faire.

La jeune femme fit un long soupir, puis les laissa se débrouiller...partant en direction de la taverne, sans un mot, économisant le peu de forces qu'elle a...espérant trouver son frère dans la taverne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briseys
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: [RP] Retour d'un fier malandrin déchu   Lun 20 Juil 2009, 21:15

...La fierté chantante
A nos dames de cœurs
Leurs apportant sur l'heure
Des écus trébuchants

Revendiquons le fait
D'aimer la liberté
Pillards invétérés
Refusant pauvreté

Buvons, buvons, en brigands assoiffés
Chantons, chantons,et volons en gaité
Courons, courons, v'la la maréchaussée...


L'Bris' toujours joyeux de son jolie coup, et encore plus heureux d'avoir retrouver ses vieux confrères prit la peine de prendre trois chopes et partit s'asseoir sur les nouveaux tabouret de la grotte. Il déposa la chope du Jok', celle du Renard, et le sienne sur les nouvelles table, il remplit les trois choppes à ras bord et voyant Sara rentrée il s'exclama :

FEMME ! J'AI FAIM !!! Steuplait...

Il lui sourit pour donner un effet bien gentil, et que ses vœux soient réaliser. En attendant ses amis l'Bris repensa à la situation, bordèle, deux de ses meilleurs amis dans un tel état, j'ai hâte de les entendre, à croire qu'il n'y a que le Brisou capable de surmonté toute les épreuves de la fougueuse vie de Brigand ? Il prit sa choppe et la porta délicatement à ses lèvres. Ignorant la réponse de Sara, qu'elle soit négative au positive Briseys reprit son hymne.


...Allons piquer des thunes
A ces affreux noblards
Dont nous sommes avares
Détournons les fortunes

Que ces écus bien gagnés
Nous claquons en taverne
Et que seul se prosterne
Un tonneau bien vidé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sara Tancredi
Maniaque du brigandage
Maniaque du brigandage
avatar

Nombre de messages : 86
Localisation : là ou on s'y atttend le moins .....
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: Re: [RP] Retour d'un fier malandrin déchu   Mar 21 Juil 2009, 00:58

Sara avait a peine poser un pied dans la taverne, qu’elle entendait déjà Bris donner un ordre à une femme. La brigande regarda autour d’elle, il n’y avait que des hommes, c’est alors qu’elle compris, que le castor osait lui demander de jouer à la boniche.

FEMME ! J'AI FAIM !!! Steuplait...

Bris se remit à chanter comme si de rien n’était, ce qui énerva encore plus la brune

...Allons piquer des thunes
A ces affreux noblards
Dont nous sommes avares
Détournons les fortunes

Que ces écus bien gagnés
Nous claquons en taverne
Et que seul se prosterne
Un tonneau bien vidé...


Ayant un caractère bien trempé, la jeune femme ne chercha pas à comprendre si l’hispanique riait ou non, elle s’approcha de lui puis lui lança un regard noir, et lui mit une bonne calotte derrière la tête, ne le quittant pas des yeux.

Tu disais Le Castor ? Désolée pas bien compris …Enfin je te conseille une chose si tu as faim tu bouge ton séant et tu va te chercher à bouffer !

Sara se dirigea vers le comptoir, commanda une choppe, et s’assit à celui-ci…énervée, paumée après les derniers événements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kandler Le Renard
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 362
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Retour d'un fier malandrin déchu   Mar 21 Juil 2009, 11:34

L'Renard, suivis de son ami l'Joker, s'arrêta devant la porte de la taverne pour la contempler. C’était une porte sans aucune originalité. Juste une épaisse plaque de bois vieillie par le temps, insérée dans deux gros gonds noirâtre et calée dans une ouverture dans la roche. Voilà bien longtemps que le malandrin n’avait pas mis les pieds dans cette salle de la grotte. Qu’allait-il y trouver ? Les bougresses de la grotte avaient elles changé la décoration de la taverne avec d’immondes artifices féminins que ce gigolo de Serrallonga aurait accepté ?

Serrant les dents L’Renard poussa la porte et afficha un regard satisfait, rien avait changé. Balayant la pièce du regard il aperçut cette idiote de Sara accoudée seule au bar. Ayant perdu tous principes de galanterie dans la solitude des cachots où il avait été emprisonné ces quatre derniers mois il ne se préoccupa vraiment pas de faire un geste envers la donzelle. Détournant son regard le Brigand alla directement s’asseoir près de son fidèle ami, Briseys.

Sans un mot il tendit le bras, s’empara d’une choppe et la porte à ses lèvres pour en boire une bonne rasade. Fermant les yeux, il apprécia la délicate et fraîcheur descente de la bière dans ses entrailles. Puis d’une voix calme il dit :


-Père Castor, racontes moi une histoire..

Ses yeux fixaient son confrère, il but une nouvelle gorgée puis L’Renard rouvrit la bouche comme sur un ton de confidence :

-Suite au bordel de ces foutus tziganes l’armée se disloqua. Après notre début d’aventure si glorieux avec la prise du Château et le meurtre de l’évêque, nous avons connu la débâcle sur le champs de bataille d’Ausburg. Le reste n’est qu’une zone d’ombre. Je me suis retrouvé capturé par une bande de soldats germains. Ils m’ont fait traversé la capitale sur un chariot dans une cage en guise de trophée. Le fils de catin de juge m’a collé quarante-cinq jours au trou. Puis a même doublé la mise. Voilà où j’étais tout ce temps. Traité comme un chien galeux avec pour seule compagnie les rats et passé à tabac par les gardes qui s’amusaient à me gueuler dessus dans leur langue de chien ! C’était l’hiver, la température était glaciale, et enfin au bout d’une éternité ils m’ont relâché sans me laisser la moindre de mes affaires. J’ai marché, marché et encore marché à travers les montagnes que nous avions traversé avec la caravane. J’suis passé par l’Helvétie et je suis retourné sur sol français. J’ai appris que j’avais perdu ma fortune et j’ai pris la décision d’aller à la Grotte et me voilà.

Le barbu porta une dernière fois la choppe à ses lèvres, la finit et la claqua sur la table. Il jeta un regard à chacun des deux lascars les invitant à parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briseys
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: [RP] Retour d'un fier malandrin déchu   Jeu 23 Juil 2009, 00:12

Briseys se prit une tape au derrière de la tête, ridicule comme ci sa le ferait pleurer ou devenir galant, elle veut pas aller lui chercher à manger la bougresse, tant pis, elle aura son compte plus tard. En attendant le Renard s'approchait et Briseys le regarda de la tête au pied, le malheureux s'assied et c'est avec une petit sourire que le Castillan se laissa insulter de "castor"... Pas grave, il a l'habitude. Briseys prit sa choppe et écouta attentionné son ami qui n'en arrêtait pas. L'Bris' y savait bien c'qui c'était passé pour le Renard à Augsburg et c'est plein de remord qu'il avait quand il du le quitter au lieu de l'attendre et de l'aider en Germanie, mais bon, le devoir l'appelait et le barbu ne donnait aucun signe de vie, aucun pigeon. Il semblait que ce Renard demanda ce qui c'est passé après son embarcation, pourquoi faire ? Peut importe l'histoire passé, il faut se contenter d'écrire son présent, et entamer son futur. Briseys l'avait bien compris et il ne tarda pas à se faire entendre à ce sujet. Une fois le Joker à porter de voix Briseys bu une gorgée de sa choppe, les coudes sur la table, les doigts croiser il commença.

Peu m'importe ce qui vous ai arrivé, toi et le Jok' vous êtes là et ce n'est certainement pas le fruit du hasard, mais plutôt notre envie de reprendre nos aventures, laissons le passé en Germanie, derrière nous et reprenons la route ensemble pour de nouveaux coups. La main du destin nous a rassemblé, faisons en sorte de lui faire écrire des romans sur les trois pègres que nous somme ! En attendant mes amis "Buvons, buvons, en brigands assoiffés. Chantons, chantons, et volons en gaité"

Briseys leur sourit et porta sa choppe à ses lèvres, satisfait de son petit discours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Joker
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 332
Localisation : Jamais très loin...
Date d'inscription : 13/08/2008

MessageSujet: Re: [RP] Retour d'un fier malandrin déchu   Jeu 23 Juil 2009, 20:04

Le Joker suivait de pret son ami L'Renard jusqu'a la taverne. Arrivé la bas, il posa son derche sur un tabouret aux cotés de l'Espagnol. Il soupira dépité quand il entendit une jeune femme répondre au brigand réclamant a manger, cette femme c'était Sara, une demoiselle qu'il avait connu il y a longtemps... Hélas la mémoire lui faisait plus ou moins défaut et il reconnaissait que très peu les visages de ses amis... mis a part biensur ceux des brigands de la pègre internationale. Il prit la chopede bière que Bris' leur avait offert gracieusement, lui qui avait l'air si heureux, peut être avait il fait un bon coup !

Le Jok écouta le Renard raconter son histoire.

M'ouarf, m'en parle pas ! J'étais resté dans la ville après l'assaut, j'connais deux ou trois types la bas qui voulaient que je leur rachéte des trucs et que je leur présente un ripoux chez ces foutus cons procureurs. Et la semaine d'après en sortant de la ville... seul, une sale armée m'est tombée sur le coin d'la gueule ! Ca m'a refait penser quand on s'était fait poutrer avec l'Tik dans le Rouergue. Sauf que la les mecs ne parlaient pas la langue ! J'ai vaguement compris "rends toi ou on te saigne" ou j'sais pas quoi. Aussitot j'ai sortit mon épée... et j'me suis fait pourrir par une trentaine de types.

Il releva le haillon qui lui servait de chemise pour montrer sa plaie encore ouverte au ventre.

Bref j'ai habité dans une grotte avec un type sans jambe que j'ai fini par buter tellement il me prennait le chou. Puis après il y a eu des gamins qui venaient me faire chier... bref j'ai passé 3 mois la bas et je suis de retour !

En réalité, le Joker hallucinait quand il voyait les enfants, il était devenu fou a tel point qu'il ne se souvenait plus de tout ses amis.

Aujourd'hui j'suis a nouveau dans ma provence et j'recommence doucement mon boulot. Et j'ai changé de nom aussi !

Il sourit ensuite a Bris'

C'est très beau c'que tu dis l'ami ! Moi j'suis pour faire un come-back ou j'sais pas comment disent ces foutus Anglais !

Il éclata de rire et leva sa bière.

A la bonne amitié mes amis !

Puis il but une bonne gorgée de sa chope.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kandler Le Renard
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 362
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Retour d'un fier malandrin déchu   Mar 28 Juil 2009, 20:51

La main droite tenant sa choppe, la gauche portée à sa barbe, L'Renard écoutait avec attention le discours quelque peu amusant de ce bon vivant de Joker qui pouvait paraître farfelu à une personne qui ne connaîtrait pas la folie de ce bougre. Son regard sérieux était fixé sur la table. Désireux de retrouver rapidement le chemin de l'aventure et de la gloire, le pègre, en tout bon perfectionniste qu'il s'appliquait à être, analysait toutes les informations sur leur audacieuse campagne en Germanie. Depuis près d'un mois il ne faisait que ça, récolter des informations. Et à ce qu'il avait compris dans les échoppes où il avait fait escale durant son voyage, le royaume de France se portait fort bien. Le noble métier de Brigand semblait perdre son honneur et son prestige.

Quand Joker eut fini son discours, le fier malandrin but une bonne gorgée de bière, et laissa parler son frère de cœur, Briseys, qui réussit à lui arracher un léger rire. Son confrère n'avait pas changé, il était toujours impulsif, fonceur et d'une fraternité à toutes épreuves.

Calmement, L’Renard imita Jok’ en levant sa choppe et déclara :


-A la votre mes Amis ! Et à notre beau métier !

Portant la choppe à ses lèvres, le brigand finit chaleureusement sa bibine et la claqua sur la table. Regardant tour à tour ses compagnons il leur dit :

-Soit j’en attendais pas moins de deux comparses comme vous ! Il y a pas à tordre le cul pour chier droit, depuis Reims il c’est presque rien passé sur les terres de notre bon vieux Levan et les Brigands deviennent de plus en plus risible aux yeux des nobles. J’vous propose d’aller retrouver la base de toutes illégalités, les chemins. Ca nous permettrait de se faire la main sur quelques passants et de bien se marrer. Puis bon mes bourses seraient pas mécontentes de s’alourdir, je pense que pour Jok’ aussi. Toi Briseys on sait que t’es pas dans le besoin. Alors ? Un trio de brigands faisant perdre toute sécurité aux voyageurs, ça vous dit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briseys
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: [RP] Retour d'un fier malandrin déchu   Mar 28 Juil 2009, 21:29

L'Bris' suivit ses confrères et bu à la santé des Brigands. Une fois la choppe terminer il la posa sur la table et s'essuya les lèvres d'un revers de manche tout en écoutant Kandler, ses idées étaient bonnes, quelque peu calme et douce pour un Brigand de sa trempe mais pourquoi pas. L'Bris' en pleine étude ferait bien une petite pose et pourrait même étudier de temps en temps quand ses frères briganderont de leur côté, et oui l'Castillan porte la grosse tête et les lunettes dans les universités maintenant, dans des buts moins bon qu'on ne le pense bien évidement. Quand le Renard mit fin à ses paroles Briseys sourit et commença à son tour.

Rassembler les trois plus grands Brigands Internationaux sur un même nœud ? C'est pas très recommander pour la populace, mais pourquoi pas héhé. M'enfin je tiens à vous prévenir tout de suite, si y'a des livres à piquer dans les charrettes on les prend ! Sa peut toujours être utile....

En attendant, en vu de votre piteux état je vous propose de venir chez moi en Catalogne, cinq, six jours de cheval tout au plus, vous mangerez à votre guise, prendrez quelques vêtements, profiterez de quelques Espagnoles et nous reprendrons la route de la Grotte. J'propose qu'on se rassemble les trois dans une partie légèrement oublier, notre cabane de Pègre. On pourra discuter des nœuds appétissant et j'aurais un projet à vous soumettre, simple mais qui vaudra notre grandeur, du tout nouveau dans le monde du Brigandage héhé...

D'un regard malicieux Briseys pensa à son projet, ôh oui sa fait un moment qu'il la en tête, à vrai dire, plusieurs années, tout est en sa faveur, ne reste plus qu'à passer à l'action.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Joker
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 332
Localisation : Jamais très loin...
Date d'inscription : 13/08/2008

MessageSujet: Re: [RP] Retour d'un fier malandrin déchu   Mar 28 Juil 2009, 21:37

Le receleur lisait dans les yeux de son ami le barbu l'envie de recommencer le brigandage. Pour Le Joker ça ne serait pas tache facile, il n'avait plus de force et avait perdu son charisme légendaire. La seul chose qui lui resté de ses belles années c'était ses connaissances a travers le royaume. Le Renard lui fit remarqué que lui aussi aurait besoin d'argent. Cette idée de brigandage a trois que venait d'énoncer son ami ne semblait pas être si mauvaise que ça. En effet, on pourrait croire que trois vieux brigands comme eux ne feraient pas long feu sur les chemins dangereux de France... Mais en réalité, le danger, c'était eux.

Comme tu dis cher Renard, j'ai bien besoin d'or car je vis dans la rue et je n'ai plus une marchandise... Ironie du sort pour le Receleur de Provence !

Entrainait par sa folie il s'énerva quelque peu pour se calmer un instant après.

Mais il faut avouer qu'avec la force et l'impulsion de Bris, ta manie du perfectionnisme et mes connaissances a travers le royaume on peut être pas mauvais sur route. D'autant qu'on peut de temps en temps se faire une ptite mairie par ci par la.

Il passa sa main dans ses cheveux verts puis regarda Briseys.

Qui venait de les inviter chez lui et de soumettre une idée qui plaisait beaucoup au Jok.

Ouais c'est une bonne idée ! J'ai quelques écus sur moi, j'vais m'acheter un cheval pi j'vais v'nir chez toi dans l'espoir d'y trouver Le Renard ! On se donne rendez vous dans notre Caverne de Pègres ? J'aurai deux ou trois trucs a vous dire quant a ma "nouvelle vie".

Il sourit et reprit la parole.

Mais pour l'instant pas la peine de se faire chier avec le boulot, bienque ça soit très alléchant ! Qu'est ce que tu racontes de beau cher Bris ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kandler Le Renard
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 362
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: [RP] Retour d'un fier malandrin déchu   Mer 29 Juil 2009, 13:37

Satisfait et déjà impatient de se planquer dans un talus pour surprendre des passants en compagnie de ses deux confrères, L'Renard prit une nouvelle gorgée de bière qu'il savoura bien puis répondit au Joker.

-M'ouarf! J'ai eu très peu l'occasion de traiter avec des bouffeurs de paella mais à chaque fois ça c'est terminé avec des tentions, sauf Bris' bien sur. Peut être est ce parce que c'est Espagnols étaient en France. M'enfin s'il faut vraiment, oui. J'irai chez les Espagnols d'Espagne...L'Barbu se pencha vers l'Jok et lui murmura...m'enfin vu la gueule de Bris' faut s'attendre à tout qu'en à la beauté des donzelles de son pays.

Le malin pègre sourit en coin et lança un léger regard amusé vers Bris’.

-J’ai pas oublié que je te dois un Cheval Jok’, je tiens à être honnête avec un confrère. Une fois en place on verra qui a le plus perdu la main question métier. Vois tu il paraîtrait que notre cher ami soit devenu un érudit. Mônsieur étudie. C’qui me perturbe c’est de savoir comment il fait pour obtenir ses diplômes. Soit il triche, soit il fayotte avec son maître d’école. Mais je pense pas qu’il soit assez futé pour la triche donc bon..

L’Renard sourit de plus belle.

J’espère que ton professeur ne te donne pas des coups d’batons mon ami ! Peut être es tu devenu un de ces puceaux de nobles qui sont aussi dégourdis qu’un oisillon sans sa mère. On se marrera bien !

L’Brigand plaqua ses mains sur les épaules de ses deux compagnons et rigola !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Joker
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 332
Localisation : Jamais très loin...
Date d'inscription : 13/08/2008

MessageSujet: Re: [RP] Retour d'un fier malandrin déchu   Mer 29 Juil 2009, 15:55

Le Joker sourit amusé quand son ami Le renard se moqua du physique assez typé de leur ami espagnol. Le Joker ne lui trouvait rien de laid si ce n'est quelques cicatrices propres a tout brigand qui se respecte. Mais l'esprit taquin et tordu du Renard avait raison de la vision du Joker, ainsi donc, il se mit a rire avec lui. C'était une chouette affaire qu'ils soient ensemble dans cette taverne a se raconter leurs histoires... tout en s'insultant et en buvant une bonne bière. Bière qui d'ailleurs n'avait pas coulé dans le gosier du receleur depuis un bout de temps !

Il regarda le Renard tout en l'écoutant dire que celui-ci lui devait un cheval... c'est vrai pensa t'il, c'était l'époque ou Le Joker roulait sur l'or ! il sentit tout a coup la nostalgie du parfum du savon, du bruit des écus dans le fond de sa poche et surtout les tonnes de clients qui venaient dans son repère pour lui vendre des marchandises ! Ah c'était l'bon temps. Mais avec ces deux amis, l'argent n'allait pas tarder a montrer le bout de son nez !

T'es fou espèce de chien galeux, tu crois que tu vas me rendre un cheval ! Avec la tête que tu as aujourd'hui j'imagine pas le cheval que tu vas pouvoir me donner ! Disons que quand tu auras un peu d'or, récolter illégalement biensur -comme si j'allais utiliser de l'argent gagné honnétement !- peut être que tu pourras me rendre ce cheval. Mais pour l'instant je ne veux pas d'une chévre a moitié morte que tu auras piqué en chemin pour l'espagne !

Il se mit a rire et éxplosa de rire quand il entendit que Bris' était un érudie, qui faisait des études. Bon sang, celui la c'est un sacré numéro ! Le Jok essayait d'imaginait L'espagnol assis dans une petite pièce avec un curé lui apprennant les principes de base du commerce et le fonctionnement d'un duché... Rien qu'a cette pensée, Le Joker manqua s'étouffer tellement il riait.

C'est vrai Bris ! tu fais des études ? Olala, c'est vrai il faut dire que tu as toujours été le plus intelligent d'entre nous ! Et tu fais quoi d'la médecine je parie ! Comme ça tu peux planquer un peu d'or dans un patient ou alors pouquoi pas opérer tes victimes pour qu'elles te donnent leur or ? On t'appellerait Le Boucher !

Il se mit a rire puis regarda le Renard.

Nan franchement tu l'imagines devant sa table d'école et un curé lui disant "dis moi Bris, tu as fait tes devoirs aujourd'hui ? Non ? Et bien tu me copieras 10 fois je dois faire mes devoirs !" Nan mais vraiment, lui qui ne va même pas en prison quand 50 gardes veulent le foutrent au trou, tu l'imagines devant un gugus l'obligeant a faire quelque chose ?!

Se tournant vers Bris.

Franchement chapeau cher monsieur... Aller, c'est la récrééé !!!!

Il éclata de rire s'attendant a prendre une bonne droite dans la tête, mais bon il l'avait bien mérité !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Retour d'un fier malandrin déchu   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Retour d'un fier malandrin déchu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP] Retour d'un fier malandrin déchu
» [Vds] Carte retour de force Atomiswave + Maximum Speed/FTS
» Retour du magazine Casus Belli
» Retour au Pays Imaginaire(libre)
» Euh,C'Thun le retour ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Grotte des Joyeux Brigands :: La Grotte des Joyeux Brigands :: [RP] Dans les profondeurs de la grotte… :: La Taverne-
Sauter vers: