AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [RP] Enlèvement en Savoie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LeCadet
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 464
Date d'inscription : 17/03/2009

MessageSujet: [RP] Enlèvement en Savoie   Mer 01 Juil 2009, 01:37

[hrp] Retranscription d'un RP se déroulant sur un forum privé [/hrp]

Louis 1er a écrit:
Plus claire la lumière, plus sombre l'obscurité... Il est impossible d'apprécier correctement la lumière sans connaître les ténèbres.


[Retour à Bielle]

Anabase, Eddo, Pygaer et moi rentrions à Bielle le baume au cœur de la découverte que nous venions de faire. Dincan fit ouvrir la herse à la vue de nos étendards, les trompettes furent sonner, Melisende, Aelis et Arthur nous attendais dans la cours du château. Je sautais de cheval et allait embrasser ma tendre épouse sur la main. Nous étions tous revenues sein et sauf…

Nos chevaux furent confié à Chartres, je convoquais alors le conseil de Bielle dans une salle du château. Là, chacun notre tour avons comptés aux absents notre aventure. Du voyage vers les échelles, du repas en compagnie de Noria et son épouse, suivit du voyage vers la grotte, puis l’épisode hallucinatoire, l’apparition de l’homme encapuchonné qui se concluaient par la découverte du parchemin et l’éboulement du passage qui menait au trésor…

Nous confiâmes alors le parchemin à Mélisende, qui essayera de comprendre ce qu’il y avait dessus.


[9 Juin]

Cela faisait un mois que nous étions rentrés, le parchemin oublié par la naissance d’Adrien qui avait eu lieu quelques jours après notre retour. Un soir, Mélisende entra dans ma chambre, elle avait le regard excité et tout son corps montrait la joie d’une grande découverte. Elle avait enfin trouvé une piste pouvant mener à la compréhension du parchemin. Je ne compris pas grand-chose à son explication, mais elle devait se rendre à Cluny, là un manuscrit l’aiderais à déchiffrer le texte. Il fut donc décidé de partir des le lendemain avec Nashia, une simple escorte (une lance) pour Cluny. Nous laisserions Pygaer et Anabase à Belley, puis passerions par Bourg pour filer ensuite directement vers l’abbaye.


[15 Juin]

Le voyage se déroulait parfaitement, nous venions de quitter nos terres de Savoie et entrions dans les bocages Bourguignons. Je voyageais de temps à autre dans le carosse avec Nashia et Melisende, le reste du temps, je profitais de monter fastidieux. L’été était presque là et la chaleur rendait la côte de maille et le casque difficile à supporter. Mon heaume d’ailleurs avait été retiré à l’instant. Je profitais du moment pour converser par la fenêtre avec mon épouse et notre nourrice, alors que mon fils dormait paisiblement.


Alors Mesdames, je suis heureux de vous annoncer notre entrée sur les terres de sa majesté Levan, tout ce passe bien pour vous ? Besoin de faire une halte ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeCadet
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 464
Date d'inscription : 17/03/2009

MessageSujet: Re: [RP] Enlèvement en Savoie   Mer 01 Juil 2009, 22:00

Melisende a écrit:
La seconde mission, l’excitation de la duchesse était comme le soir ou elle avait réussit à déchiffrer le parchemin. Femme de lettre et de latin elle était, pas de place pour les armes dans les mains. Seule la voix d’Aristote la guidait. A son sou pendant le médaillon de l’archange saint Michel, saint de Bielle.

Le voyage se déroulait simplement, au rythme des sabots. Des conversations féminines et masculines. Elles recevaient régulièrement la visite du duc qui venait s’enquérir de la santé des dames. Mélisende avait parfois le ventre qui la tiraillait, l’accouchement n’était pas très loin. Nashia s’occupait parfaitement du petit héritier.

Tout va bien cher duc, nous profitons du soleil, et des senteurs de la nature. Et vous ?


Nashia a écrit:
Nashia était installée dans le carrosse. Les voyage elle avait l’habitude elle aimait ca. Mais dans un carrosse, c’était bien la première fois. Dans ses bras l’héritier de Bielle dormait comme un ange.
Le voyage se déroulais sans problèmes, la jeune nourrice était heureuse de retrouver les routes.
La jeune femme avais préférer laisser Juliette avec son père. Ca fille couvrait un petit mal. Elle était mieux a Belley. Pourtant l’absence de sa fille lui pesait. Mais elle savait aussi qu’avec Juliette et ses bêtises fréquente elle aurait eu du mal a se concentrer sur Adrien. Et un bébé de cet age demandait une attention de tout les instants.
La jeune femme regardais le paysage, le Duc passa plusieurs fois, elle écoutait les conversations si mêlant parfois. Nash tourna la tête, un sourire au lèvres et répondis au duc

Parfaitement bien messire le Duc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeCadet
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 464
Date d'inscription : 17/03/2009

MessageSujet: Re: [RP] Enlèvement en Savoie   Ven 03 Juil 2009, 12:47

Edouard DeGaulles a écrit:
[Quelque part, dans la même région]

Depuis bientôt 3 semaines, le géant visitait le Duché. Il en étudiait divers aspects autant que son maigre cerveau le pouvait, observait nature et villes, se demandant à quel point cela avait pu changer depuis le passage de Angel, il y a bien longtemps. A mesure qu'il rencontrait des personnes qui semblaient impliquées dans la vie du Duché, il comprenait tout doucement, ce qui avait poussé le beau Angel à devenir ce qu'il était devenu.

Dans certaines des tavernes qu'il visita, il croisa des gens de nature peu fréquentables, et ce qu'il entendit de leurs bouches était des plus intéressant : un espèce de nobliaux allait partir en voyage, et les ragots disaient qu'il aurait un énorme trésor, qu'il allait partir rechercher.
Il ne fallut pas bien longtemps à la brute pour se décider à partir à la rechercher de ce nobliaux : l'or qu'il ne manquerait pas d'avoir sur lui serait des plus utiles dans les projets à venir du Cadet...

Ainsi, lui et ses deux tout jeunes compagnons de voyage explorèrent la zone de la région où le nobliaux devait passer. Là, ils trouvèrent une espèce de petite forêt, de seulement quelques arbres, que la route traversait, et où ils s'installèrent pour camper, un peu en retrait de la route, en demeurant invisibles...

Gaultier & Iseult a écrit:
[Quelque part, dans la même région]

Les deux mômes avaient toujours autant de mal à suivre leur protecteur, Gaultier traînait presque Iseult derrière lui, la tenant par la main alors qu'il tentait toujours de rester à hauteur de Deg'.
Les heures de marche parurent interminables : depuis quand donc avaient-ils quitté la ville? Et pourquoi Eddy ne voulait-il pas dire de quoi il en retournait? C'était vraiment bizarre...

Eddy somnolait, dos appuyé contre un arbre, alors que Iseult dormait profondément, la tête appuyée sur les jambes du géant, en guise d'oreiller. Enfin, Gaultier écrivait dans son petit carnet : il prenait note des évènements de la journée, comme dans un journal intime. Soudainement, des voix provenants de la route attirèrent l'attention du marmot. Jettant un regard vers ses compagnons de route, il fila discrètement, et chercha quelques petites pierres, avant de se cacher dans un bosquet, proche de la route.

C'est là qu'il la vit, cette petite escorte : quelques soldats, et un homme à cheval, ainsi qu'un carosse... Pff, encore des nobliaux coincé d'derrière. Alors, autant s'amuser un peu! Eddy n'en saura rien, il dort après tout...

Ni une, ni deux, le garnement attrape une de ses petites pierres, et la lance aussi fort que ses petits bras le peuvent en direction du casque de l'un des gardes. Pas le temps de regarder si le coup a atteint le but, que déjà le petit file vers un autre abri, d'où il pourra continuer à leur lancer des pierres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeCadet
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 464
Date d'inscription : 17/03/2009

MessageSujet: Re: [RP] Enlèvement en Savoie   Ven 03 Juil 2009, 23:59

Louis1er a écrit:
De discussion en discussion, nous arrivions à l’orée d’une petite forêt. Le temps était depuis quelques moments à l’orage. D’ailleurs au loin l’on voyait quelques éclaires et l’on entendait le bruit du tonnerre. J’avais prit la tête de la troupe, lorsque tout dérapa.

Je ne sais pourquoi, l’un des chevaux qui tiraient le carrosse s’emballa. Un insecte sans aucun doute avait du le piquer, cela étant, il entraina le convoie dans une course un peu folle hors de la route. Les gardes et moi-même suivions donc l’engin hors de contrôle en espérant qu’il ne se renverse pas. Heureusement, le coche maitrisa bien vite et réussit à stopper l’engin qui malheureusement avait vu l’une de ses roues brisées.

Je me précipitais vers le carrosse, prenant des nouvelles de mon épouse, Nashia et mon fils. Tout allait bien, plus de peur que de mal. Les premières gouttes commençaient à tomber. L’orage serait terrible. C’est alors que j’entendis un cri. Un de mes hommes venait de se prendre une pierre en plein casque, et cela continuait. Ordre furent donner de se mettre en position de défense. Ecus levés, nous nous préparions au combat ne sachant d’où il viendrait.

Eclaire, Tonnerre, l’averse était désormais là. La situation devenait de plus en plus périlleuse. Je récitais alors un crédo et demandais à dieu de nous maintenir en vie ma famille, mes proches et moi-même…

Edouard DeGaulles a écrit:
Brusque cris, craquements et henissements qui font sursauter le géant, le sortant violemment de sa torpeur. Réflexe, son regard chercher les deux marmots : la petite est toujours allongée sur ses jambes, mais l'autre...

Gaultier? Gaultier!

Les cris s'intensifient alors que la brute se lève, écartant la petite et l'allongeant contre l'arbre, alors qu'il part à la recherche du morveux, son boucleir toujours accroché dans son dos et son épée pendant à sa ceinture, sa dague dissimulée à l'arrière de la ceinture, sous le bouclier...

C'pas d...drôle gamin!

A mesure qu'il avance, les appels s'intensifient : on demande des nouvelles, on crie après des bêtes et on ordonne, dans le cliquetis de métaux... Soudainement, le géant arrive sur ce qui semble être une clairière : là, il trouve des hommes, en armes, qui semble entourer une espèce de grosse charrette toute belle... A côté, y'a un espèce d'nigaud perché sur un ch'val...
Ni une ni deux, le maigre esprit du Deg' songe à un enlèvement...


Z'avez pris mon Gaultier!

L'épée est déjà dehors, la dague à la main et le bouclier accroché à l'avant-bras, ce qu'il a fait à une vitesse ahurissante à la vue de son gabarit. Mais déjà, il s'élance vers le soldat le plus proche, dont bien vite le regard se décompose...


Où qu'il est mon Gaultier!

La pauvre victime ne comprend sans doute pas ce qui lui arrive, alors qu'il a suffit une fraction de seconde à l'immensité musculeuse pour la traverser de part en part de son épée, laissant le corps sanguinolent chuter lourdement dans la boue.

[Quelques instants plus tard]

Il n'a pas falu longtemps avant que, continuant de beugler pour savoir où est Gaultier, persuadé que les hommes l'ont enlevé, le géant avance au milieu de la clairière. Son but est là, tout près à présent : cette espèce de charrette, ils ont dû le mettre dedans!
Mais la totale confusion laisse doucement place à une organisation militaire chez les gardes, après que l'un d'eux se soit empalé sur l'épée dressée du géant, le malheureux ayant glissé dans la boue...

Dressé entre deux cadavre, au milieu d'une clairière boueuse dont le sol commence à se teindre de sang, le géant avance à pas pesant vers la charrette : il n'est plus loin à présent...


J...j'arrive Gaultier... tiens l'coup g...gamin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeCadet
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 464
Date d'inscription : 17/03/2009

MessageSujet: Re: [RP] Enlèvement en Savoie   Dim 05 Juil 2009, 02:06

Nashia a écrit:
Le carrosse s’emballa d’un coup, par réflexe je resserra mes bras autours de l’enfant. Et heureusement, la folle chevaucher bien que courte duré se termina hors de la route et une de ses roue fut brisée. Un peut paniquer et bien secouer, l’incident avait réveiller Adrien qu’elle berçait pour éviter qu’il ne ce mettent a pleurer. L’enfant semblait en bonne santé. Rassurer elle se tournais vers la duchesse, elle semblait aller bien aussi. Puis le Duc passa demander des nouvelles. Les voyages en carrosse était décidément très mouvementée et confirmais l’avis de la jeune femme comme quoi voyager a pied était certes plus fatiguant mais bien moins dangereux !
Cet avis se vu confirmé par l’attaque a la pierre d’un des soldats ! Et voilà l’orage s’y met…. Inquiète la jeune femme se terra a fond du carrosse tout prêt de la porte. Elle regardait la duchesse d’un air d’incompréhension une question muette dans le fond des yeux, « qu’est ce qui se passe ! ».
Des cries encore des cries puis des bruits d’armes, un nom Gautier ! apeurer la jeune femme ne sais pas quoi faire, elle regarde la duchesse. Nash était incapable de bouger, tétanisée.

Melisende a écrit:
Le temps virait à l’orage, le coche avançait tranquillement, tandis que nous conversation. Le trajet était assez douleur pour la duchesse qui cherchait sans rien dire une position confortable. C’est la qu’elle fut projeter contre le dos du coche, les chevaux s’emballaient. La petite troupe fut engagée dan une course. Les roues sautaient sur les rochers c’est dans cette lignée que l’un d’entre elle fur brisé alors que le carrosse finissait sa course dans la boue.

Plus de peur que de mal, secoués mais pas de blessé, la jeune mère regardait son fils qui avait ouvert les yeux. Il allait bien. La contracture de son estomac s’estompa.

Peu de temps après, les hommes de bielle furent attaqués n premier par des pierres, les femmes furent jetées dans le carrosse par louis alors que la pluie se joignait à la fête.

S’en suivit des cris des bruits de lame. Et un nom, Gautier, gamins ? Les cris se rapprochaient. Il faudrait courir et vite. L’accouchement était encore top prêt et la dame n’avait pas encore recupérer toutes ses facultés de « jeunes fille ». Courir lui était insupportable d’ailleurs elle avait jamais essayer. 0 cette heure elle se demandait ou etait louis …. ;

Elle s’adressa en chuchotant à sa nourrice,

Nashia, il est probable que nous ayons à nous enfuir, ne m’attendez pas, courrez avec l’enfant et aussi vite que vous pourrez, ne vous retournez pas….

D’accord. ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeCadet
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 464
Date d'inscription : 17/03/2009

MessageSujet: Re: [RP] Enlèvement en Savoie   Dim 05 Juil 2009, 23:36

Nashia a écrit:
Partir… Ne pas attendre la Duchesse ? Courir sans se retourner avec Adrien ? Mais… Mais c’était impossible elle ne pouvait pas la laisser au main d’hommes pareille ! Melisende etait loin d’être en état de courir ! Elle en serait incapable ! La jeune femme jeta un regard effarée a la Duchesse

« Non… Non Duchesse je ne vous laisserais pas !»

Pourtant… C’était ca ou laisser l’héritier a ces monstres… Gamin ils en voulaient au gamin ! Enfin c’était ca qu’entendait l’esprit apeuré de Nash ! Pourtant Nashia ne pouvait pas accepter que Melisende reste seule aux mains de ceux qui les attaquaient ! Et le Duc ! Elle espérait qu’il aille bien !

Louis1er a écrit:
Je regardais la scène avec anxiété, mes hommes étaient tous mort et le géant me faisait face...

Tout était allé très vite. Les chevaux apeurer par la pierre qui volait se cabrait et glissais, éjectant leur cavalier qui se retrouvait à terre, blessé, là un géant qui avait fait son apparition et qui criait après un certain Gautier, avait massacré ceux qui lui avait fait face… La pluie avait redoublé d’intensité. J’avais prit la sage décision de descendre de cheval. J’avais Mélisende me regardait à travers la fenêtre, un sourire je lui lançais…

… Le combat commençât enfin. L’homme frappait fort, je me servais de mon agilité pour éviter sa lame. Je fus surpris par sa rapidité et ma vielle blessure au bras gauche se rouvrit… Au bout d’un long moment de combat et de passe, je commençais à prendre le dessus sur mon adversaire. L’espoir de la victoire était enfin là à porter de main. Je lançais ma passe d’arme secrète. Parade, Parade, feinte de riposte, pied droit sur le côté, demi-tour, ma lame vers la tête, le coup était imparable, l’homme se retrouverait sous terre…

Et pourtant, je me retrouvais au sol… La maudite boue m'avait fait glisser et évidement j'avais manqué ma cible… Je roulais sur moi-même et me relevais…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeCadet
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 464
Date d'inscription : 17/03/2009

MessageSujet: Re: [RP] Enlèvement en Savoie   Mar 07 Juil 2009, 18:58

Gaultier & Iseult a écrit:
[Caché dans un bosquet, le long de la route]

Ola, c'est qu'il en a fait une belle le mômee là. Il s'inquiète, et il a raison, car ce qu'il avait pris pour un jeu tourne vite en catastrophe, lorsqu'une de ses pierres atteint malencontreusement le naseau d'un des chevaux, qui se met à paniquer et à embarquer la charrette dans une folle embardée.

Vite, finir de lancer ses caillasses pour pas laisser de traces, ça fait plus "comme les grands", puis retourner l'air de rien jusqu'au campement, au cas ou les soldats décideraient de chercher l'origine de tout ça...
Quelques pierres lancées au hasard : p'tèt ben qu'elles toucheront quelque chose...

Alors que le marmot s'en retourne au campement, les cris au loin s'intensifient : des femes des hommes... et la pluie qui commence à tomber lourdement...

Le temps d'arriver au camp, que tout est déjà trempé : tout, pas tout à fait, car il n' ya plus ni Eddy ni Iseult... Fichtre où qu'ils sont?
La peur saisi les tripes : où peuvent-ils donc bien être?


C'est pas drôle Eddy!

A mesure qu'il appele, la peur grandit : où peut être passée la petiote, elle n'a pas plus aller bien loin! Les appels s'accroissent, alors qu'au loin les cris sont tus pas les grondements du tonnerre et le martellement de la pluie...
Ses recherchent semblent durer des heures, et ni le géant ni sa soeur ne semblent odnner signe de vie. Inquiet, il s'est muni d'un malheureux bout de bois comme arme... Et bientôt, enfin, il la retrouve, assise, tremblante sans doute autant de peur que de froid, sous un arbre...


Iseult!

Pas plus de temps avant qu'il ne la prenne contre lui, la serrant de toute la force de ses petits bras...

C'est moi... C'est Gaultier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeCadet
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 464
Date d'inscription : 17/03/2009

MessageSujet: Re: [RP] Enlèvement en Savoie   Dim 12 Juil 2009, 13:57

Edouard DeGaulles a écrit:
[Au milieu de la clairière, sous une pluie battante]

Tout s'était déroulé tellement vite... On ne voyait pas à plus d'un pas tant la pluie était intense, et les éclairs traversaient le ciel, élairant la malheureuse scène de ce pauvre géant, dressé au milieu d'une forêt détrempée, ses énormes chausses pataugeants dans une terre boueuse, plus proche d'un lit de rivière que d'un sol meuble, et dont l'eau se serrait mêlée à des quantités de sang...

Derrière lui, il y avait trois cadavres, l'un décapité et les autres sérieusement amauchés... Tout était allé si vite... Les deux premiers qui décèdent rapidement, surpris par sa charge beuglante, alors que les deux derniers, ont tenté de s'organiser... Mais bien vite, les nerfs lâchèrent pour le dernier, lorsqu'il pris la tête de son compagnon sur le pied, décrochée nette du reste de son corps... Sa course sera difficile, et pourtant, il s'en sortira, car Deg' préfère de loin retrouver le petit que de s'occuper de lui...


G...Gaultier! J...j'arrive!

Ca y est, seulement quelques pas encore, la charrette est là, tout près... Mais, sortant de nul part, un homme apparait, comme un héros mythique, il s'interpose entre le géant et sa cible... Ca a l'air d'être le chef, ouais il est habillé comme un noble...
Pas le temps de converser que déjà le malheureux se jete sur Eddy, qui l'évite en renversant les épaules. Bien vite, c'est le combat de David contre Goliath, Eddy contre Louis, le brigand contre le noble, le père contre le père.
C'est l'affrontement de la force énorme de Deg', contre l'agilité et l'expérience du nobliaux, et chaque fois que la lame du géant rencontre celle de son adversaire, celui-ci tremble, secoué comme un arbre par un tremblement des Enfers.
Et chaque fois qu'il accélère, la brute ne manque que de peu d'être touchée par son maigrelet belligérant.

Le duel semble durer une éternité, leurs corps sont détrempés et les habits les collent, lutter dans la boue est difficile et chaque mouvement devient épuisant. Puis soudainement, le minuscule être face à lui se met à gesticuler en tous sens, face à un Deg' immobile devant se spectacle surprenant, de son adversaire qui semble danser. Un sourcil qui se lève, et c'est sa propre tête qui a failli tomber, sauvée seulement par la glissade de son adversaire dans la boue.

Le noble s'écrase au sol, et sans attendre, une chausse géante s'abat sur son visage, visant à éclater son nez comme un fruit trop mûr...
Le combat finit, le sang coulant sur ses mains depuis la garde de son arme, le géant tourne son regard vers la charrette... enfin, Gaultier... Reprendre son souffle, et y aller...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeCadet
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 464
Date d'inscription : 17/03/2009

MessageSujet: Re: [RP] Enlèvement en Savoie   Mar 14 Juil 2009, 13:28

Melisende a écrit:
Le combat faisait rage, des bruits de métal s’entrechoquant. La peur commençait à paralyser la duchesse. Elle devait penser à son fils, mais son accouchement encore trop ressent l’empêchait définitivement de se mouvoir rapidement. Nashia refusait de bouger. Mais pour le salue de l’enfant il le fallait.

Nashia, je vous en prie, vous devez me laisser, l’enfant est votre seul préoccupation. Comme les votre qui vous attendent chez vous. Ne vous retournez pas courrez autant que vous pourrez et faites querir le seigneur Pyager. Filez.

C’est la qu’elles sortirent du coche. Nashia était toujours à coté d’elle. C’est la voix tremblante et dans un élan de panique que Mélisende hurla ces derniers ordres. La nourrice prit ses jambes à son cou et détala. La duchesse ne se doutait pas qu’ils étaient si proche, c’est la qu’elle vit cet affreux spectacle. Vision d’horreur : son époux au sol écrase par un pied gigantesques.. Elle se fit discrete se contentant d’étouffer un cris avec ses mains.

Le combat était terminé et le géant lui faisait face. Une foule de question lui traversa l’esprit en cet instant. La voiture était vide, louis semblait inconscient et couvert de sang, Eddo se trouvait on ne sait ou, Pygaer devait être à Bielle.
Elle recula machinalement entrant à nouveau dans le coche. L’homme faisait facilement 2 fois sa taille quand à son poids on n’en parle même pas.

Devant, ce spectacle martelé par la pluie elle se mit à regretter de ne pas voir prit le temps d’embrasser son fils avant de faire fuir Nashia. Elle ne prit pas la parole, Elle se contentait de le regarder ,le regard légèrement craintif.

Nashia a écrit:
Nash regardait la Duchesse d’un air effarer comment pouvait elle laisser Mélisende aux mains de ce monstre. Mais elle avait raison. Son rôle c’était de s’occuper de l’enfant. De le protéger aussi. Elle sortit du coche en même temps que la duchesse et resta, un instant, paralysée par cet horrible spectacle ! Le Duc, les soldats… Et tout ce sang… Les yeux écarquillés d’horreur ce ne fut que les cris de la Duchesse qui la fit réagir. Sans vraiment en avoir conscience, elle c’était mise à courir le plus vite possible, la pluie ne lui facilitait pas la tache, elle trébuchait le visage fouetter par l’eau elle ne voyait pas ou elle allait mais elle courrait. Pousser par le cri de Mélisende, par la carrure de l’homme, par l’image du Duc au sol, par tout ce sang autour du coche, par les pleures d’Adrien que la course folle de sa nourrice gênait. Sans s’en rendre compte elle c’était engouffrée dans la forêt qui bordais la route.
La jeune femme ne ce retournait pas. Mélisende était encore là bas… Elle n’avait pas suivit ! N’avait même pas tentée de fuir ! Nashia s’en voulait d’avoir obéis. Mais qu’aurait elle put faire? Elle ne pouvait rien faire à part suivre les ordres, prévenir Pygaer. L’homme qu’elle avait vu faisait bien son double… De haut comme de large !
Protéger Adrien et prévenir Pygaer. C’était tout ce qu’elle pouvait faire désormais. Retourner a Bielle par tous les moyens ! Ne pas ce retourner mettre Adrien à l’ abri et pour ca il fallait courir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeCadet
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 464
Date d'inscription : 17/03/2009

MessageSujet: Re: [RP] Enlèvement en Savoie   Lun 20 Juil 2009, 23:56

Louis1er a écrit:
Alors que je me relevais, je me senti projeté en arrière par une violente douleur sur le visage, à l'impact, mon casque se brisa sur un rocher. Dans un dernier effort, je tentais de me relever pour protéger ma famille des dernières forces que j’avais.

Peine perdu, déjà ma vue se troublais, je sentais peu à peu mes forces me quitter… Quand au géant, il venait de m'enjamber et vers le carrosse se dirigeait.

Quelques instants plus tard, je pouvais profiter de ce repos bien mérité
.

Edouard DeGaulles a écrit:
Il ne restait que quelques mètres, entre le coche et le géant, qui tenait son épée pointe vers le sol, dégoulinante de sang, son bouclier qu'il avait rangé sur son dos et sa dague dans son fourreau. Derrière lui, il ne restait que des corps immobiles qui se noyaient dans un vrai marécage où se mêlaient sang et terre en une boue glissante, et, face à lui, que ce coche à la roue brisée, avec quelqu'un à l'intérieur...
Sans attendre, il fit les quelques pas qui restaient à parcourir, puis commençant à beugler il se saisit de la jeune femme tremblotante qui était à l'intérieur. Pendant un instant, son regard électrique croisa celui, vert et terrorisé de la jolie brunette, avant de la projeter sans délicatesse aucune hors du coche, jusque dans la boue.

Où qu'il est!

Sans chercher à savoir où elle avait pu atterrir, le géant regarda dans le coche.

Gaultier!

Il n'était pas là... Non, il n'était pas là où il avait espéré... Son regard s'embrasa davantage encore lorsqu'il se retourna, furax, vers la jeune femme qui rampaient au sol, dans la boue et le sang, comme elle pouvait. Toujours l'épée à la main, emporté par le chagrin d'avoir perdu Gaultier, le géant saisit la jeune femme par les cheveux, et la souleva de sol sans difficulté, beuglant davantage...

Z'avez f...fait quoi d...d'Gaultier! Z'en avez fait q...quoi ?!

La tenant en l'air, Eddy la secoua un peu comme un sac que l'on chercherait à vider, puis la laisser chuter lourdement au sol. Là, il remarqua que son précédent adversaire bouger encore : il était fatigué, et avait assez tué aujourd'hui, pis ça s'fait pos d'achever quelqu'un au sol.
Un instant, la brute tenta de réfléchir comme il pouvait à une solution : c'ets là qu'il remarqua la jolie brunette au sol, visiblement sonnée. Sans attendre, toujours l'épée à la main, il prit sous son bras libre la femme à la manière d'un sac de farine, et s'éloigna à grandes enjambées vers la forêt d'où il était sorti
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Enlèvement en Savoie   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Enlèvement en Savoie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP] Enlèvement en Savoie
» Gargote Savoie RP: Chaises musicales et antipasti hydriques
» Arrivée de la Duchesse de Savoie et de la Duchesse des Bauges.
» [RP] Vous reprendrez bien d'un petit enlèvement ? (complementaire au rp : la ou mene l'ennui)
» [Fan-Fiction] Enlèvement Mystique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Grotte des Joyeux Brigands :: La Grotte des Joyeux Brigands :: [RP] Dans les profondeurs de la grotte… :: A travers les Royaumes-
Sauter vers: