AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [RP] Caravane en Germanie !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Briseys
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: [RP] Caravane en Germanie !   Dim 12 Avr 2009, 16:01

La Rebelle :



Orléans ville maudite, dès qu’ils s’étaient sentis mieux, ils avaient repris la route.
Trop de temps perdu, plus de temps à perdre, son cœur avait des affaires à régler.
C’est tout d’abord c'est à cheval qu’ils quittèrent les contrées de l’Orléanais ne s’arrêtant que quelques heures afin de récupérer un peu. La Rebelle ne savait toujours pas où il l’emmenait, mais peu importe, elle suivrait son amour les yeux fermés jusqu’au bout de monde.

Ce fut ensuite La Champagne, un sourire illumina le visage de la jeune femme, la rappelant à de bons souvenirs ici lieu. Ce Duché, elle l’avait en horreur depuis fort longtemps, depuis que celui-ci s’était attaqué à son Comté de naissance et de cœur l’Artois et chaque fois qu’elle pouvait y commettre un méfait que ce fut lors de la fronde aux côtés du Roy, les Bourrins d’Artois où avec des brigands elle fonçait tête baissée.

Des routes, toujours des routes, des chemins de traverse, il fallait se faire discret, éviter les pièges qu’on leur tendait. La Bourgogne, où ils étaient attendus, puis un laisser passer offert par une bonne âme à l’esprit aussi tordu que le diable. Tonnerre, Sémur, Autun, Chalons, tien direction le sud, retournaient ils chez lui ?

Ils ne se parlaient que très peu, un simple regard suffisait pour qu’ils se comprennent.
Bifurcation à l’est le SERG français, le Duché de Savoie, Bourg, Chambéry, Annecy. Ils s’arrêtent pour la première fois en ville dans une auberge. Son brigand d’amour lui fait par de ses craintes, la liste noire, rouge, elle ne sait plus mais ils sont fichés...C’est dans les moments difficiles qu’on reconnaît ses vrais amis et ils le restent à vie. Ceci se confirme pour le couple, ils quittent sans encombre la Savoie pour la Suisse, Genève Lausanne...
Il fallait rattraper le convoi sur les routes de l’est germain, ce qui fut fait à Solothurn.

Le balancement monotone de la charrette berçait ses passagers... enfin un surtout, Tino qu’elle se chargeait de réveiller avec une claque. Elle le surprenait parfois à la dévisager, elle aimait sentir son regard l’effleurer. Lorsqu’il l’embrassa pour sauter sur son destrier et disparaître dans la forêt, elle se sentit abandonnée. Chaque qu’il s’éloignait un peu trop d’elle, elle perdait tous ses repères. Elle n’avait qu’une envie qu’il revienne vite auprès d’elle. Elle ne connaissait que très peu de monde et dans cette cohue impossible de reconnaître qui que ce soit tous emmitouflés qu’ils étaient tellement il faisait froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briseys
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: [RP] Caravane en Germanie !   Dim 12 Avr 2009, 16:02

Briseys :

Briseys était maintenant seul dans la forêt glaciale, le Castillais avait prévu le froid Germanique et sur lui il avait trois chemises deux paires de bas, un bon mantel et un keffieh pour le protéger du froid, malgré ses couches de vêtement ses orteilles, ses doigts et le bout de son nez étaient gelés. Le Brigand c'était soit disant éloigné de la caravane pour visiter les parages, il était une sorte d'éclaireur, mais c'était plus le besoin de solitude qui l'amena à se promener dans cette épaisse forêt. Briseys méditait, sa faisait déjà une dizaine d'années qu'il brigandait et volait, sa faisait déjà huit mois qu'il était en France et avant elle il y a eu le Portugal, la Castille et l'Aragon, et maintenant le voilà en Germanie, quelle drôle de destinée, il était partit pour deux châteaux, avant eux il y avait eu Montpellier, Tours et Reims, maintenant Munchen et Augsburg. Briseys était soucieux, la réussite de ses deux attaques n'allaient surement pas être simple.

Sous le poids de la neige une branche craqua et tomba sur la nuque de Briseys laissant la neige pénétrer dans ses chemises, un léger gémissement se fit entendre et Briseys sortit de ces pensés, il c'était déjà trop éloigné et il était temps de faire demi tour, à l'aide de ces bottes boueuse il claque le cheval qui se mit au trot, impossible d'aller plus vite car il y avait trop d'arbres et de racines qui risqueraient de blesser la jument, pour revenir il suffisait de suivre ses traces laisser dans la neige mais valait mieux se dépêcher car la neige qui tombait rebouchait déjà les empreintes de sabot. Après quelque minutes de trot l'hispanique arriva sur le chemin empreinter par la caravane et c'est au galop cette fois ci que Briseys partit les rejoindre. Il arriva à la clairière de rendez vous, mit le pied à terre et alla attacher la jument à sa charrette. Il reconnu beaucoup de ses confrères, mais il ne trouvait pas celui qu'il cherchait, il demanda alors à un brigand qu'il ne devait pas connaitre si il savait ou se trouvait l'ami Renard, dès que celui ci montra du doigt le feu de camp l'Hidalgo s'approcha et remarqua une baguette d'or et conclue que la carrure assise sur une barque n'était autre que son fidèle ami. Briseys se plaça à ses côtés et ne trouva pas d'autres mots que :


Allons amis brigands
Nous sommes hors-la-loi
Et nous courons sans foi
Détrousser les manants

Aux nobles et aux valets
Les bourses nous volons
Au diable l'écusson
Qu'ils portent à leurs livrées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briseys
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: [RP] Caravane en Germanie !   Dim 12 Avr 2009, 16:04

Le Renard :

Quelqu'un venait de s'assoire à ses côtés pourtant L'Renard ne cessait d'observer la danse des flammes. Puis, entre le crépitement des flammes, le souffle du vent et les bruits des confrères qui s'activaient au campement, vint s'imposer une mélodie que le Brigand connaissait, une mélodie qui coulait dans son sang.
Jeta un regard à son confrère, le Barbu souria légèrement, sacré Briseys.

Portant sa main à sa ceinture, il s'empara de son sceptre en Or et le présenta à son ami.


Il vient de Reims celui là, j'espère que je pourai en avoir un autre qui vient de Germanie..

L'Renard redevint silencieux puis, après cinq bonnes minutes, il dit.

Dis moi Bris', pourquoi on fait tout cela? On a déjà pris de nombreux chateaux, et voilà qu'on n'est de nouveau sur le point de piller et de Défier la Couronne Germaine. On a tout deux assez d'écus pour le reste de notre vie, une famille merveilleuse, nos noms sont connus et pourtant on continue. Quand viendra t'on nous stopper, et qui le fera? Le Temps? La Corde? Ou l'Epée?

Les charettes protégaient quelque peu le campement contre les assaults du vent, pourtant ce dernier revenait à chaque fois à la charge avec toujours plus de réussite. Forte heureusement le feu procurait une chaleur des plus appréciable. D'un léger coup d'oeil, L'Renard balaya les confrères qui l'entouraient et eut un léger rire.

Et eux, pourquoi ils nous suivent? Beaucoup sont ceux qui nous ont déjà suivi, j'hésiterai pas à leur confier ma vie, du temps que ceci gardent toujours leur joie qui battit notre beau métier. J'suis heureux d'pouvoir faire ce long voyage. Même s'il est long et fatiguant, c'me fait penser à mes débuts. Quand j'attendais pendant des heures, derrière un rocher, près d'un chemin pour bondir sur un pauvre paysan et lui prendre tout ce qu'il avait de valeur sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briseys
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: [RP] Caravane en Germanie !   Dim 12 Avr 2009, 16:05

Briseys :

A la fin du début de l'hymne des Brigands, Briseys laissa apparaitre un léger sourire qui vint s'agrandir quand il entendu son ami Renard lui dire qu'il voulait un nouveau sceptre en or de Germanie, l'Espagnol se retenu d'affirmer que si quelqu'un devait avoir un sceptre se serait certainement un sceptre en bois sec, voir en paille, ses Germain n'ont pas l'aire bien riche et évoluer, es-ce une culture totalement différente et le climat que vient ternir la réputation Germanique rustrale ? Le Brigand ne tardera pas à le savoir lors de l'attaque. Le froid picoter les lèvres de Briseys, assez frileux le Castillais tremblait de partout mais cela ne l'empêchait pas de comprendre son compagnon.

Dis moi Bris', pourquoi on fait tout cela? On a déjà pris de nombreux chateaux, et voilà qu'on n'est de nouveau sur le point de piller et de Défier la Couronne Germaine. On a tout deux assez d'écus pour le reste de notre vie, une famille merveilleuse, nos noms sont connus et pourtant on continue. Quand viendra t'on nous stopper, et qui le fera? Le Temps? La Corde? Ou l'Epée?

Pourquoi est qu'on fait tous cela ? Hmmm pour ma part sa dépend des jours, je m'imagine toujours plus riche, toujours plus glorieux, et aller toujours plus loin, mais je pille aussi pour le plaisir, parce que je n'ai que ça à faire de ma vie, la voie malhonnête est la plus courte vers la richesse, les femmes, la gloire et la classe... Se sont mes principales motivations. Quand à nous stopper, je pense que se sera le temps qui nous stoppera, quand on l'aura décider car jamais l'homme n'aura le droit de vie ou de mort sur moi, Briseys est immortel, je suis immortel !

L'homme souria à ses bonnes paroles et continua à répondre au Renard.

Eux nous suivent par ce qu'on est les meilleurs et preuve du contraire m'étonnerait, on se connait depuis sept mois et on a à notre actif déjà deux châteaux dont celui de la célèbre Reims, et on a encore de très grand projet. Si nos compagnons nous suivent c'est aussi par ce qu'ils sont les meilleurs sans eux nous ne saurions pas mieux loger qu'un vagabond, après je pense que chacun à sa motivation, l'or, la gloire, une histoire à racontée, les femmes... Et même si on a pas tous les mêmes convictions la chose la plus importante qui nous rattache c'est l'envie de brigander ! Maintenant je continue à piller les châteaux pour défier chaque couronnes de ce monde et montrer à la population à quel point les Brigands peuvent être fort et noble d'esprit.

Puis Briseys se tut dans le silence, fixant le feu il se demanda si le Renard ne c'était pas endormit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briseys
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: [RP] Caravane en Germanie !   Dim 12 Avr 2009, 16:07

Hell :



Hell rentre dans son Vago en sifflottant...
Sourit en voyant son Amour enfouit sous les couettes...
Son amour???,Elle ronfle??? Pfff Pas possible,et puis cette odeur...
Sourit, elle doit etre fatiguee,ce long voyage,toutes ces nouvelles peripeties.
Hell se met a l'aise,mais il sent le froid,Regarde le lit avec tout ces duvets,et aussi son amour a l'interieur.
Sourit,et se jette sous les couettes.Enlace son amour et....................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briseys
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: [RP] Caravane en Germanie !   Dim 12 Avr 2009, 16:08

Ramon_Bout :

Il recule sa tete brusquement en sentant des lévres séches et rêches sur les siennes!
Ces yeux s'ouvrent pendant ce mouvement et avec stupéfaction il voit la tete d'un homme. Se demande si c'est Ma' Laughing Laughing pendant un centième de seconde.
Mais c'est le fiancé de Nej! Se leve et sort du lit à toute hâte, à moitié habillé comme il s'était couché.


Je n'aurais jamais osé penser ça de toi! Saches que je n'ai pas ce genre de tendances... Pour etre sûr de se faire comprendre, il ajoute: Je ne suis pas interessé!

Sans laisser le temps à l'autre homme de s'exprimer, sans comprendre que Hell croyait qu'il était Nej:

Mais que va dire Nej si je lui raconte ce que tu viens de faire? Elle est toute gentille pourtant! Je sais que j'ai un charme mais quand même.

A bout de souffle après ces phrases dites avec vitesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briseys
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: [RP] Caravane en Germanie !   Dim 12 Avr 2009, 16:11

La Dévouée :

Brigand et brigande étaient retournés vers la clairière maintenant bondée. Les chariots en cercle protégeaient quelque peu du froid, et des bûches étaient déposées régulièrement dans le large feu qui ronflait au centre de la place. La douce chaleur des flammes dispensaient d’étranges ombres sur les gens présents en ce lieu. Satyne regarda autour d’elle, fronçant les sourcils. C’était donc cela un rassemblement de brigands, un rassemblement de marauds… Pour le coup elle avait l’impression qu’ils étaient trop nombreux et manqua de se sentir mal en prenant conscience du peu de distance qui les séparait tous. Elle recula de quelques pas, s’adossant à un des bancs de bois des voitures tsiganes. Son nez huma l’air doucement, le froid emprisonnant quelques secondes ses poumons dans un étau de glace, elle soupira, s’essuya ses narines humides contre sa manche et marmonna une vieille chanson en regardant les étoile.

« Autant de torches dans le ciel que d’or en France. » Voilà ce qu’on lui avait dit un jour concernant le ciel. C’était donc des torches ? Mais comment se consumait-elle sans fin ? Y’avait-il quelqu’un pour les alimenter en amadoue ? Elle douta un moment de la véracité des propos qu’on lui avait tenu, si c’était comme le coup des mômes elle pouvait bien revoir la théorie ! Mais même si ce n’était qu’un conte l’explication lui plaisait, la confortant dans un royaume où subsistait un peu de magie. La chanson se changea en grognement quand la jeune fille prit conscience de sa faim. Ses yeux perçant reconnurent quelques gigots cuisants à la broche, et son flair lui indiqua la route à suivre. Près de l’âtre La Palourde somnolait.


Hey la grosse tu te pousses un peu, que je puisse poser une fesse sur ce banc improvisé ? Pas bête le coup de la barque… Moi qui suis malade sur l’eau, c’est bien la première fois que je suis contente de voir un engin pareil prés de moi. Hum… ? Pas faim toi ? Moi j’crève de soif et de faim. Elle joignit le geste à la parole et attrapa une outre à vin. Euphra, boit un coup ça t revigorera, tu me fais pitié là… Et c’était pas s tasse de thé la compassion. On dirait une pucelle sans sa mère pour protéger sa fleur… Panique pas grande, ta gamine elle va bien s’porter hein. Y’avaient que mes parents pour me laisser un tas de fumier croupir des jours malheureux. Elle ricana de cette blague qui n’en était pas une. Ta Clotilde elle en a dans la caboche. Pas une éducation à refaire… Bon un peu si… Mais elle se débrouillera bien seule va ! Buvons, ripaillons que demain on crèvera peut-être la bouche ouverte. Elle haussa les épaules, lorgnant encore les étoiles, cherchant un brin de fumée dans le ciel qui la mettrait sur la voie de la Vérité.

Mouais…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briseys
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: [RP] Caravane en Germanie !   Dim 12 Avr 2009, 16:12

La Palourde :

Euphra aurait pu faire un beau rêve au coin du feu si elle n'avait pas été aussi éreintée par le long voyage qu'elle avait encore dans les pattes. Le double de lieues que la Dévouée avait fait quand même, c'était pas rien. Elle aurait pu rêver de sa petite Clotilde, d'une balade en forêt ensemble, d'un rayon de soleil venant chauffer leur peau. Au lieu de cela, elle rêvait d'un incendie, ravageant tout sur son passage. Elle cherchait Clotilde du regard, hurlant son nom pour que la petite puisse venir à elle, mais rien... Des gens couraient dans tous les sens, la bousculant, lorsque soudain...

Hey la grosse tu te pousses un peu, que je puisse poser une fesse sur ce banc improvisé ?

Elle ouvrit les yeux doucement, se demandant une courte seconde où elle se trouvait, puis leva le nez vers Sat' avec un air renfrogné.

Grumf....

Elle n'écouta pas ce que son amie lui dit. Elle n'entendait que le murmure des conversation alentour, dans un flou total. Elle se mit sur son séant et se frotta les yeux. Prenant l'outre que lui tendait Satyne, elle la regarda un instant, puis en bu une gorgée pour se réveiller. Reprenant ses esprits, elle se tourna consciemment cette fois vers Satyne.

Mais elle se débrouillera bien seule va ! Buvons, ripaillons que demain on crèvera peut-être la bouche ouverte.

T'es romantique toi dis donc... Je préfère mourir la bouche fermée, au moins les asticots mettront plus de temps à trouver une entrée supplémentaire pour m'bouffer de l'intérieur.

Elle pouffa de rire, imaginant la scène.

Moué au moins la p'tite elle sera bien où ell est si chuis plus là. C'est mieux que si elle avait été avec son père ou son oncle. Là au moins c'est la famille, chuis sûre qu'ils la vendront pas pour se faire des écus !

Puis tel un éclair de génie, ses yeux s'illuminèrent...

T'avais pas parler de faim un moment ? Je m'enfilerais bien un bon sanglier rôti là !

Elle soupira d'aise à l'idée de faire ripaille avant la mort... Un insecte germain s'effondra dans son sillage, foudroyé par l'odeur de son haleine sûrement... Pris d'un sourire très niais, elle souffla au visage de Satyne pour voir si, par chance, la même chose se produirait... ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briseys
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: [RP] Caravane en Germanie !   Dim 12 Avr 2009, 16:14

Le Renard :

Un léger sourire se dessina sur les lèvres du Renard puis laisser echapper un léger soupire. Plaquant ses mains sur les hanches, il se leva d'un bond puis partit en direction du chariot de provision sans une expliquation. Malgrès les flocons emportés par le vent qui s'écrasaient sur les visages, cela n'affectait guère le morale et le calme des Brigands. Levant d'un coup sec la nappe qui recouvrait les réserves de Rhum, Le Barbu tira la caisse pleine de bouteille à lui et revint auprès du feu.

En tout càs, meilleur ou pas, une bonne bouteille restera encore une des meilleurs compagnies.

Plongeant sa main dans le caisson, L'Renard en prit une et la lança à son frère de coeur avec un sourire. Continuant sur sa lancée, il en offrit également une paire aux Tsiganes.

Content que vous soyez du Voyage, j'espère qu'on fera une belle aventure.

Allant plus sur la droite il vit Gram' qui semblait quelque peu grincheux dans sa carriole.

Allez attrapes l'ami. Ca soignera pas ta jambe, mais ca peut pas te faire de mal non plus! dit il en joignant le geste à la parole.

Tient! Wizard était présent. S'approchant de lui, le Barbu lui versa sa Solde.

Ravi que tu sois là Wizard, bon un peu étrange comme type m'enfin t'as pas l'air d'une sodomite.

Juste à côté, le Brigand vit Zarti et Batbot. Il les connaissait pas des masses mais c'étaient des types biens alors il leur fila du Rhum.

Bienvenue dans l'Métier, quand on commence on s'arrête plus.

L'Renard ricana. L'Ivrogne d'Satyne avait pas tardé à commencer sa cure d'alcool.

Nan cherches pas! T'auras une bouteille quand t'auras fini la tienne. Ca devrait pas te poser problème.

Enfin, il chercha du regard Yo' et Joker, s'interrogeant sur qu'est ce qu'ils pouvaient bien branler ces deux là mais impossible de mettre là main sur eux. Posant l'caisson à tard pour ceux qui accepteraient de lever leur séant pour se servir, il déboucha sa bouteille et s'tourna vers la compagnie.

A la votre mes Amis, ainsi qu'à notre putain de bonne étoile! Vivons Riche, vivons Joyeux!

Souriant, il porta la bouteille à ses lèvres et but une bonne gorgée de Rhum pour cloire ses paroles d'espoire. Pas besoin d'expliquer à une bande de Brigands comment s'occupait quand celle ci se trouve réunit autour d'un grand feu, une bouteille à la main, des vivres en tout genre et l'idée proche de faire une belle aventure. Reposant son séant sur la barque, le Barbu tira une plume, de l'encre et un parchemin de son baluchon. Une personne manquait à la fête, un jeune Brigand qui se promettait talentueux quand il aurait un brin de plus d'expérience sur la vie, Ko. N'oubliant pas le service qu'il rendait pour leur noble et beau projet L'Renard s'était promis de lui écrire.

Se penchant sur la papier posé sur ses genoux à fin de le protéger tant bien que mal des flocons qui tombaient en pagaille, le Brigand trempa la plume dans le flacon d'encre et se mit à écrire une lettre qu'il lui envoya.


Citation :
Salutations Ko.

Nous recevons bien tes rapports qui chaque fois sont d'une aide précieuse. Je dois avouer que j'ai été surpris de voir avec quel sérieux tu accomplissais ta tâche et il est rare que nous ayons besoin d'informations complémentaires.

J'espère que tes journées ne te semblent pas trop longue. J'ai croisé peu de Germains mais fichtre je ne comprend un mot de leur langue gueularde. Quand à la bouffe, d'après ce que je sais cela doit être très bourratif. Payes toi une bonne cuite avec leurs bières si tu le souhaites mais n'oublie pas ta mission.

Pour notre Part nous avons stoppé notre avancée à cause des assaults de l'Hiver cependant nous serons bien à Munchen pour la date prévue. Les Gitans sont bien marants, un peu tête en l'air, mais ils en restent sympathiques. J'ai aussi fait la rencontre d'un ancien Militaire je crois, un certain Yohann qui les accompagne. Un type avec un poil trop d'orgueil mais qui sait de quoi il parle. Wizard est quelque peu bougon mais je pense qu'il est content d'être de la partie. Quand à Satyne elle est dévouée à l'alcool, comme d'habitude quoi. Il y a aussi un Gram. Je ne peux te dire son vrai nom car le bougre est à cheval sur cela mais c'est un vieux de la vieille et il est plein d'ressources. Puis tout les autres, certains de la Grotte.

Un beau et joyeux rassemblement de Brigands. Je suis désolé que tu ne puisses vivre cela.

Donnes nous de tes Nouvelles.

Bien à Toi

... dict L'Renard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briseys
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: [RP] Caravane en Germanie !   Dim 12 Avr 2009, 16:16

Ko :

La neige tombait aussi sur la route rejoignant les deux capitales. Le vent s'était calmé, la route était praticable même si une chute de cheval était vite arrivé avec toute cette neige fondue. Sur ce chemin blanc et désert, un voyageur s'était arrêté. Surement le seul fou pour faire une pose à 10 lieux de Mûnchen.

L'adolescent avait regroupé un petit tas de branches mortes qu'il avait trouvé dans les bois, protégés par les branches dénudés des arbres. Il avait ensuite frotter les bouts de bois, encore et encore, pendant une grosse demi-heure, jusqu'à ce qu'enfin une étincelle veuille apparaitre. Il se leva, croisant les doigts pour que le feu ne soit pas éteint par un coup de vent, et attrapa un bout de viande, dans un coin de sa charrette qu'il tirait seul, le cheval étant mort de froid et de fatigue.

Plus tard, quand le jeune brigand essayait de mâcher le bout de viande qui n'était plus de la première fraicheur, un pigeon se posa près du feu crépitant. La première chose à laquelle il pensa, c'est lancer une pierre pour assommer le volatil, le déplumer, et le manger. Mais au moment où Ko saisit un caillou, il remarqua le parchemin à sa patte. Il s'accroupit, faisant signe au repas volant de venir sur sa main, pour qu'il puisse prendre le message.

C'était L'Renard qui lui envoyait des nouvelles du camp. Au moins, Ko était pas oublié. Regardant autour de lui, il ne trouva pas de papier, ni d'encre, ni de plumes. Il allait falloir faire avec ce qu'il avait. Le jeune brigand retourna le papier sur lequel on lui avait écrit, se serait le support. Il arracha ensuite une plume du pigeon, et s'enfonça le bout, jusqu'à ce que du sang apparaisse. Ce sera l'encre. Il commença donc à rédiger un courrier, s'appliquant pour que les mots soient compréhensibles :


Citation :
Salut L'Renard.

Je m'occupe comme je peux. La patiente n'a jamais été mon point fort, alors ça me permet d'apprendre cette "vertu". Je bois jamais d'alcool avant de partir sur les routes, j'ai pas envie de m'endormir dans la neige sans jamais me réveiller.

Yohann ? Hum... J'ai entendu ce nom beaucoup de fois à Genève. Il aurait été un des responsables de la Croisade, d'après ce que j'ai compris. Combien de fois j'ai pu entendre "Si je tenais Yohann, je le pendrais !"... Mais se ne sont que des paroles. J'ai l'habitude avec les Réformés. Ils me menaçaient toujours qu'il m'arrive quelque chose, mais quand il fallait sortir l'épée, ils disaient "Pas en taverne". Quand je voulais aller sur un nœud, c'était "J'ai pas de temps à perdre avec toi".

J'ai déjà vu Wizard, un brigand avec un drôle de masque en bois. Je crois jamais avoir vu son vrai visage. Faut dire que j'ai jamais été lui parler, moi et les nouvelles rencontres... Ça m'a jamais attiré.


On se rattrapera en fêtant les prises de châteaux en Germanie, t'en fais pas.

Buvez à ma santé !

Chaos

Quand il eut fini, il eut le sentiment que cette lettre n'était pas aussi bien que celle du troubadour. Qu'importe, le jeune brigand n'a jamais été doué pour l'écriture, c'est pas maintenant qu'il va commencer. Le pigeon partit donc, une plume en moins, rejoindre son propriétaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briseys
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: [RP] Caravane en Germanie !   Dim 12 Avr 2009, 16:18

Wizard :

La tempête ne s'arrêtait pas et augmenter en puissance au fur et à mesure que le temps passe. Le descendant germain baissa donc son chapeau le plus bas possible, pour se protéger comme il pouvait de l'intempérie.

Seulement, il avait très froid.

Ses compagnons avaient monter un feu au milieu du campement. Il se demandait bien vraiment comment ils avaient plus déclencher une telle braise par un pareil déluge de flocon et par un froid glacial. Il se leva, et les bandes de tissu qui recouvraient son masque, son crâne et par son épaule droite; il trouvait sa très classe; flottaient dans le vent d'ouest, poussé par la force de la tempête dans diverses directions.


Ravi que tu sois là Wizard, bon un peu étrange comme type m'enfin t'as pas l'air d'une sodomite.

Ah! Tu veux parler de mon masque? C'est vrai qu'il est un peu flippant, mais je l'aime bien, sa force le respect à celui qui me voit avec sa.
Le feu est tellement réconfortent... dit-il en admirant les flemmes du petit brasier vous ne trouvez pas?

Il prit son verre de rhum. Ce n'était pas sa boisson favorite mais sa réchauffait bien de l'intérieur.
Puis il se leva, marchant vers le sentier où il voulait admirait la plaine germanique, cette étendue de mousse blanche qui rejoignit l'horizon, d'un ciel blanc, aussi blanc que la terre. On aurait dit que terre et ciel ne faisait qu'un, et qu'il n'y avait pas d'horizon.

En marchant, sa hallebarde s'enfonçait drôlement dans cette mousse blanche. Il voulait reprendre le voyage, resté assis dans un tel froid était plus mauvais qu'autre chose, selon lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briseys
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: [RP] Caravane en Germanie !   Dim 12 Avr 2009, 16:19

Gramgroum :

L'Gram attrapa la bouteille que lui lançait le Renard. D'un geste preste et expérimenté il l'ouvre à l'aide de son couteau et sans un mot la porte à ses lèvres. Un brin d'intelligence, ou un simple réflexe lui fit reposer la bouteille avant d'en boire la moindre gorgée. Il y a longtemps qu'il n'avait pas bu et son dernier médecin - la poisse l'emporte - lui avait interdit tout prise d'alcool avant rétablissement complet. Gram tend la bouteille à son infirmière assise sur le banc de conduite de la carriole à l'arrêt en se demandant si un jour il pourra reboire. Celle ci refuse et retire les nombreuses couvertures des genoux du Gramgroum pour masser les jambes paralysées dont le sang circule de plus en plus mal avec le froid.

Des rires et des discussions à l'extérieur retentissent et Gram grogne encore de ne point pouvoir y participer. Sa dulcinée le regarde d'un œil inquiet et continue ses massages sans mot dire. Depuis leur départ pour l'Allemagne, personne ne pipe mot dans la carriole, soit par discrétion, soit parce que les mots sont inutiles entre eux deux.

Les autres brigands semblent joyeux, mais le visage du Gram exprime plus d'inquiétude et de préoccupation que de joie. Les aventures comme celle là lui apportent toujours leur lot de problèmes et l'Gram sait à quel point ils ne sont pas au bout de leur peines. Préférant ne pas gâcher leur plaisir, il s'abstient d'exprimer ses soucis.

Prenant une plume et un morceau de parchemin, il commence à écrire dans son code si particulier à ses hommes restés en arrière. Quand le pigeon part, un autre arrive avec une réponse d'un autre de ses groupes. Ceux ci avancent dans le blizzard et ont eu des soucis avec des coupe jarrets allemands. Encore des soucis et la mine du Gramgroum s'assombrit de plus belle. Un bref souvenir de ses anciennes exactions françaises lui rappelle la liesse provoquée par le pilage. Mais ce souvenir est vite balayé par une bourrasque de vent qui le ramène illico à son courrier et au pigeon fatigué qui attend son message de réponse.

L'Gram passe la tête par la bâche de la carriole et hèle un gars qui passe, les bras chargés de victuailles.


Et toi ! Appelle moi l'Renard, dis lui que c'est urgent.


Des gars dans la mouise, ça commence déjà. Il ferme les yeux et tente d'apprécier les mains douces qui le masse. Se rejetant en arrière, il ne peut évacuer de son esprit le problème. Déjà deux rackets sur la route et des milliers d'écus envolés. Ce sont les risques du métier se répète t'il mais cela n'est jamais une bonne nouvelle quand les délais sont court pour se retrouver à Munchen.
Avant même que le Renard revienne, il commence à rédiger une réponse pour d'autres gars qui attendent loin en France ses instructions. Il regarde sa guerrière et lui assure qu'ils ne bougeront plus après ces aventures. Trop de projets sont en cours et il sent que trop sa santé décliner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briseys
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: [RP] Caravane en Germanie !   Dim 12 Avr 2009, 16:21

Le Renard :

L'Renard suivait du regard le pigeon qui s'éloignait au loin dans les airs. Le petit messager volant allait avoir bien du mal à se frayer un chemin entre les fortes bourasques de vent glacial mais le brigand esperait tout de même que l'animal réussirait trouver Ko. Buvant une gorgée de sa bouteille de Rhum pour porter sa bénédiction au petit oiseau gris, L'Renard fut interrompu par un confrère qui lui disait que Gram le demandait. Plaquant ses mains sur ses genoux le barbu se leva, quelque peu déçu de devoir quitter la chaleur des flammes puis marcha jusqu'à la Caravane du vieux bougre.

Qu'est ce que Gram le Traine la Jambe me veut? se dit L'Renard à lui même.

A tout les coups la vieille branche ne voulait pas papoter du temps qu'il faisait mais plutôt de questions sérieuses sur leur aventure. L'était comme ca le Gram, sans cesse à réfléchir, on pouvait même penser qu'il considerait sa femme comme une recrue. M'enfin faut dire qu'il l'aimait bien le bougre, c'était à chaque fois un plaisir de discuter avec lui de choses sérieuses. C'était un Brigand qui était quelque peu similaire au foncionnement perfectionniste du Renard. D'ailleurs souvent le Barbu aimait dire au vieillard qu'il avait tort, peut être est ce dû à l'habituelle rivalité entre les générations.

Peu surpris d'être accueilli par l'épouse de Gram qu'il salua respectueusement, L'Renard grimpa dans le véhicule de son confrère qui était allongé dans un tas de fourrures avec sa jambe blessée qui depassait. Masquant son expression de degout, le Troubadour prit soin de s'assoir bien loin de cette partie du corp de Gram où le sang avait de plus en plus de mal à circuler. Faut dire que L'Renard n'affectionnait vraiment pas la vision des blessures ou maladies, en particulier chez un homme. La médecine n'était pas sa tasse de thé.


Bonjour Gram, parait il que tu voulais me voir. Me voici.

Adressant un sourire à l'espiègle marchandeur, il attendit légèrement impatient de savoir de quoi il voulait lui causer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briseys
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: [RP] Caravane en Germanie !   Dim 12 Avr 2009, 16:22

Gramgroum :

Le Gram ne s'offusque pas du regard que pose le Renard sur sa jambe. Les soucis lui évitent de voir autre chose que le parchemin qu'il tiens dans ses mains. A peine le barbu a t'il achevé sa question que le Gram lui met le papier qu'il tiens sous le nez, celui ci empli de hiéroglyphes, code convenu entre le Gram et ses complices.

Regarde ça !

Des éclairs sortent de ses yeux, son poil est tout ébouriffé

Deux de mes hommes se sont fait rackettés sur la route derrière nous ! Les malandrins allemands sont sans pitiés ils s'y sont pris de façon odieuse en les attaquant séparément.

On perd au moins 4 milliers d'écus et de valeurs !

Et aujourd'hui j'apprends que l'un de mes espions en voyage en Italie a aussi des soucis avec des brigands Génois. Les routes ne sont plus aussi sûres.

Je veux que mes pertes soient compensées !


Il frappe du poing sur le bois de la charrette en gueulant la dernière phrase. Les heures de marchandages passées en mairie ou en château l'aideront peut être cette fois ci à obtenir gain de cause. Ses couteux projets demandent du fric à la tonne et aucune meilleure idée il n'a eu que de participer à des attaques avec l'Renard. Encore quelques efforts et la guilde de commerce qu'il rêve de voir naitre un jour sera fin prête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briseys
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: [RP] Caravane en Germanie !   Dim 12 Avr 2009, 16:23

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Caravane en Germanie !   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Caravane en Germanie !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Event RP JCJ] Les loups aboient et la caravane trépasse
» CARAVANE II: TRAJET SANS RETOUR
» Une caravane
» transfert caravane
» La caravane

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Grotte des Joyeux Brigands :: La Grotte des Joyeux Brigands :: [RP] Dans les profondeurs de la grotte… :: A travers les Royaumes-
Sauter vers: