AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'Alcool comme remède

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kandler Le Renard
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 362
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: L'Alcool comme remède   Mer 04 Mar 2009, 09:10

Dans un grand "Paf!" la porte de la taverne s'ouvrit à la volée pour aller s'fracasser contre le mur juste avant de se voir revenir en arrière avec tout autant de puissance. Seule une torche éclairait les lieux d'une lumière faible et vagabonde. Une certain humidité régnait dans l'air avec froideur pourtant le Brigand, déjà bien malade, s'en foutait royalement.

Brigand...tu parles!

L'Renard cracha par terre puis traversa la pièce d'un pas vif. Il passa derrière le comptoir, raffla un verre et la première bouteille qui lui venait à la main et se laissa tomber lourdement sur une chaise.

Un tas de catins et de bouffons!

La migraine montait en puissance dans la tête du bougre qui ouvrit grossièrement la bouteille et remplissa son verre à ras bord. Sans attendre, il s'envoya le liquide dans la gorge et bascula le visage en arrière. L'Alcool coulait dans sa bouche raclant dans une effroyable carresse les paroies de sa gorge. Fermant les yeux le Barbu ressentit pleinement ses maux et pesta dans sa barbe avant d'envoyer le verre se fracasser contre le sol rocheux. Portant brusquement la main à sa ceinture, il degaina son septre en or, souvenir du pillage de Reims, et plaqua brutalement l'objet sur la table. Ce fichu truc lui rappelait tellement les derniers mois! La Joie des grands pillages! Il lui rappelait Elle.. Rah! Il n'avait qu'une seule envie, que quelqu'un vienne lui prendre son septre et se casse avec très loin. Pourtant il était prêt à sauter à la gorge du premier bougre qui toucherait à son objet fétiche.

Eternuant sèchement, L'Renard en eut le souffle coupé. Il serra la bouteille dans sa main et vida grossièrement le contenu dans sa gorge. Il faisait froid! Une larme alla se prendre dans les poiles mal rasées de la barbe du Brigand qui balanca la Bouteille vide. Il déglutit puis lacha un soupire, ses pensées s'entrechoquant et sa migraine grandissait. Il avait soif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briseys
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: L'Alcool comme remède   Mer 04 Mar 2009, 13:22

Revenu il y a peu à la grotte, Briseys avait assisté de loin la scène qui opposaient un Lion à un Renard, ignorant que ses deux animaux savaient parler il garda en mémoire le cracha du Renard, rhooo, y avait plus de respect. Bris' qui était lié d'amitié avec Zarathoustra et l'organisation du Lion de Juda ainsi que d'une amitié fraternelle avec le Renard ne savait pas ou donné de la tête. Voyant son confrère mal en point partir se réfugier en taverne il décida de le suivre silencieusement.
Le claquement de ses bottes contre la paroi rocheuse de la grotte pouvait être familier au Renard et pouvait donc le trahir mais il semblait ne rien n'entendre, était il vraiment aussi malade que ça ? Peut être de toute façon j'm'en carre.
En voyant le Renard entré ainsi dans la taverne en claquant la porte qui partit s'écraser contre le mur qui ce dernier l'envoya se refermer aussitôt l'hispanique manqua de peut de se faire casser la gueule sur cette porte, heureusement que ses vieux reflex son encore bien utile et il recula avant de se bouffer la porte dans l'tarin.
Dans un grand "PAF" Briseys claqua la porte et entra dans la taverne tout en cherchant son Renard des yeux, une fois la cible en vision Bris' le rejoignit.

Même malade tu ne devrais pas être aussi irrespectueux avec les grotteux...

Dans un quart de pensé Briseys se demanda si il était bien placé pour dire de telle chose, enfin bref, Bris' aussi avait soif alors il leva le bras et claqua des doigts pour qu'on vienne le servir, depuis le temps qu'il c'était absenté il ne savait pas qui dirigeait cette taverne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chaos
Bandit international
Bandit international


Nombre de messages : 500
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: L'Alcool comme remède   Mer 04 Mar 2009, 14:07

Le jeune brigand était lui aussi revenu à la Grotte. Enfin, sorti de prison surtout. La compagnie des rats n'est pas très plaisante au bout de dix jours.

Ko écoutait distraitement les conversations ici et là, les projets de pillage, les brigandages fructueux, les brigands mangeures de champignons hallucinogènes. Mais son attention se posa sur une silhouette aux larges épaules. L'adolescent porta sa main à son bas ventre et appuya légèrement, avant de serrer les dents. On lui avait porté un coup d'épée à cet endroit là, déchirant sa chemise par la même occasion. Le porteur de ce coup était le vieil hispanique qui se dirigeait vers la taverne. Le sang de Ko ne fit qu'un tour, et il commença à suivre le pilleur de château.

Au moment où il entrouvrit la porte, le jeune homme eut dans l'idée de se jeter sur son adversaire de toujours, celui avec qui il n'arrêtait pas de se battre dans les tavernes germaniques, mais trop tard...


Paf !
Boum !

Le corps de Ko s'écrasa au sol. Il venait se de prendre la porte dans le nez au moment où il allait sauter au cou de Briseys devant lui, sans que ce dernier entende le gémissement de douleur à cause du fracas de la porte.

Il se releva doucement, avec une certaine difficulté dû à sa blessure encore bandée d'hier, sentant ce liquide chaud s'infiltrait lentement dans sa bouche, puis coulait le long de sa gorge pour se perdre sous sa chemise. Après tout, c'est pas la première fois que Bris lui casse le nez, les bleus sur le visage du "gamin" en sont les témoins. La cicatrice sur la joue, c'est pas lui, c'est Alystrael, son ancienne marraine maintenant décédée, dont le frère vient de réapparaitre, avec sa si oubliée faux.

Le brigand pesta des jurons et ouvrit doucement la porte, du bout des doigts, au cas où l'hispanique attendrait pour l'achever -oui oui, il en serait bien capable-. Mais non, personne, juste sa voix qui parle de respect.

Ko s'avança dans la taverne, main sur le fourreau de son épée, près à en découdre avec le porteur de sa part du pillage. Il le vit, avec L'Renard. Toujours en se tenant le nez pour éviter de trop se tâcher, ce qui paraitrait suspect si il croisait des douaniers, l'adolescent d'une quinzaine d'années fixa d'un air menaçant Briseys, qui, comme d'habitude, devait penser "Mais quel con celui là, avec sa gueule de puceau".


C'est rechpectueux de cacher le nez à un Grotteux ?! Enfoiré de catalan !

Pour appuyer ses propos énervés, il cracha au sol un mélange de morve dû au froid de l'est et de sang dû au coup porté précédemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briseys
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: L'Alcool comme remède   Mer 04 Mar 2009, 14:22

Briseys était assis et venait de baisser le bras de sa commande, il attendait une réponse du Renard qui commença à lever le bec vers l'Espagnol quand un jeune entra dans la taverne marchant légèrement de travers et se tenant le nez qui saignait abondamment. Briseys se dit que le propriétaire de la taverne pourrait engager des serveurs mieux vêtu, un peu plus mature, et moins fragile, pauvre garçon.
Bon bien sur il ne fallut pas deux heures au brigand pour reconnaitre son jeune KO, comme à son habitude de taquinerie Briseys ignora les paroles du sois disant brigand et il commanda plutôt.

Pour moi se sera une choppe de Rhum, enfin deux, voir quatre... Allez magne toi l'cul !

Puis Briseys se retourna vers son fidèle ami et lui chuchota tout en ignorant KO.

C'est moi qui offre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khrow
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 21
Localisation : Dans mon corps.
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: L'Alcool comme remède   Mer 04 Mar 2009, 15:24

Cela faisait bien longtemps que Khrow n'était pas venu ici, las du soleil et du temps sec d'Espagne il retrouvait enfin l'atmosphère humide de la grotte. Il en avait vécu des choses ici, il s'était à la fois rempli de bière et vidé de son sang !! Rien n'avait changé, quand il arriva, il vit un jeune homme le nez en sang, provoquer son ami Bris', spectacle auquel il avait du assister une bonne centaine de fois ... Il vint donc s'asseoir aux côtés de Bris' et du Renard et commanda une pinte...

Une bière ... et évite de cracher dedans, je suis pas à cheval sur l'hygiène mais y a des limites ...

Il devinait déjà que si rien n'avait changé, une bagarre éclaterai avant qu'il n'ai bu la dernière gorgée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kandler Le Renard
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 362
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: L'Alcool comme remède   Mer 04 Mar 2009, 16:23

L'Renard bercait douloureusement par sa migraine ne cessait d'revoir des moments vécus avec Elle, tant de temps! Sa tête lui faisait monstrueusement mal tandis que ces habits légèrement trempes lui collaient à la peau. Il marmona dans sa barbe:

Pas de place pour une fem.

<< PAF! >>

La porte venait de claquer à nouveau le sortant de ses cauchemars pour lui rappeler encore plus son mal de tête.

Quel est l'enfoiré qui..

Briseys venait de s'assoire à sa table. D'une voix rauque il dit sur un ton moins agressif.

M'ouarf, dés'lé j't'avais pas vu.

Meditant quelque peu sur ce le manque de respect qu'il avait fait preuve à Zara, il ne trouva rien à répondre à son frère de coeur. Plaquant sa main sur son front il eut un nouveau flash d'Elle. Frustré il secoua la tête par la chasser de ses pensées ce qui lui valut une nouvelle douleur au crâne.

Pas contre une tournée d'Rhum

Rah! De nouveau cette fichu porte claqua. Allait il arrêtait d'faire autant d'vacarme. La gueule d'ange de Ko se rammena suivit très vite d'l'amigo tueur de chiens.

Ca fait un bail que j'aurai pas bu en si bonne compagnie..puis il rejouta énervé..Bordel ca vient ce Rhum!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chaos
Bandit international
Bandit international


Nombre de messages : 500
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: L'Alcool comme remède   Mer 04 Mar 2009, 17:15

Ko, toujours sa main sur la garde de son épée, était d'un naturel trop impulsif pour comprendre les taquineries de Bris, mais quand en plus il fait couler son sang, c'est même plus la peine d'essayer de lui parler.

C'est donc en bon adolescent fonçant dans le tas sans réfléchir que le jeune brigand fronça les sourcils et parla fort pour se faire comprendre :


T...

Il n'eut pas le temps de commencer sa phrase, un autre homme s'était attablé, sans qu'on lui demande quoi que se soit, avec les autres brigands. Le comble était qu'en plus de son intrusion, il parla à Ko comme à un tavernier sorti d'un purgatoire.

Mais...

Cette fois, c'est L'Renard qui se met à réclamer du rhum. Lui au moins, il réclame pas au brigand devant lui.
Maintenant que les soiffards avaient réclamé leur pitance, le jeune homme allait pouvoir s'exprimer sans être couper.


Levez-vous même vos culs plein de bouse ! cria-t-il jusqu'à s'époumoner

Son regard balayait le duo Briseys / le Tueur de chiens, avant de s'arrêter sur l'espagnol qui allait dire quelque chose.

Toi, je te dois une cicatrice... Alors debout empoté !


Le jeune brigand se recula, commençant à tirer quelques centimètres de son épée pour un duel entre "rivaux", ne quittant pas Briseys de ses yeux marrons pour éviter qu'il le prenne en traitre, prétextant qu'il est bien plus fort que Ko.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briseys
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: L'Alcool comme remède   Mer 04 Mar 2009, 17:46

Briseys vit son ami Khrow arriver dans la taverne sous son invitation, en bon brigand il commanda sa boisson ne laissant pas le jeune KO l'ouvrir, ensuite se fut au tour du Renard de causer laissant encore KO sur sa faim. Briseys souriait de la situation, le voir s'enrager pour si peu était assez plaisant, surtout que la relation des deux brigands n'était pas des plus amicale ni des plus ennemiale d'ailleurs, ils s'appréciaient mais ne pouvaient pas s'empêcher de se taquiner mutuellement, malheureusement, Briseys gagnait le plus souvent.

Hey ! Ko ! Je ne t'avais pas reconnu... Arrête de bégayer l'ami, viens plutôt t'assoir, mais avant va nous chercher à boire comme je te l'ai demander, merci.

Tout en ignorant les attaques du jeune Briseys sourait et riait même intérieurement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tish
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: L'Alcool comme remède   Mer 04 Mar 2009, 18:52

Exténuée, la jeune brune ouvrit la porte de la taverne, Sam sur les talons. Un mal de tête lui battait les tempes et une grande lassitude lui lançait les membres. Sale journée… La jeune fille releva la tête et embrassa la pièce du regard, se questionnant pour savoir sur qui elle allait tomber cette fois ci. Son regard gris se posa sur le dos du jeune homme qui faisait face à une des tablées. Elle aurait put reconnaître ce dos en toutes circonstances. Au touché, nu, dans le noir… La mâchoire de la jeune fille se contracta et elle claqua violemment la porte derrière elle, ne se souciant pas le moins du monde des autres personnes présentes. Sam disparut prudemment sous une des étagères, ses grands yeux jaunes brillant dans l’obscurité.

Tish fulminait. Cela faisait deux semaines. Deux semaines d’ennui à jouer la sainte chez les Griffons. Deux semaines à faire la potiche devant la fenêtre. Et lui prenait du bon temps en taverne. Vêtue simplement de bottes, de braies et d’une chemise blanche entrouverte, la jeune fille s’approcha, les cheveux en bataille. Son regard gris s’était durcit et elle se planta devant Ko, avant de lui écraser son poing contre la mâchoire.

Inquiète, elle avait décidé de partir à la recherche du jeune homme. Grâce au bouche à oreille, elle avait finit par atterrir à l’entrée de la Grotte, et la « visite » des boyaux de l’avait pas vraiment mise en condition. Elle s’était inquiétée et était sincèrement soulagée de voir Ko sur ses deux jambes, mais ne l’avouerait jamais et le montrerait encore moins.


- Ca, c’est pour m’avoir laissée seule durant deux semaines à la forteresse.

Elle se redressa, le toisant de toute sa hauteur, son regard froid dans celui noisette du jeune homme. Il lui avait fait peur et allait devoir assumer. Enfonçant son index dans le torse du jeune homme, elle l’obligea à reculer.

- Je te préviens, que si un jour tu me refais ça, tu ne pourras plus te venter bien longtemps d’être un homme normalement constitué…

Tish enfonça plus fermement son doigt tout en s’avançant, jusqu’à ce que Ko soit bloqué contre le comptoir.

- Et n’imagine pas un seul instant que je plaisante…

Elle le toisa un long moment, lui décochant un regard froid avant de se retourner vers les hommes attablés et de se laisser tomber sur une chaise près de Briseys. S’affalant sur sa chaise, elle leva les yeux vers son voisin, prenant le ton de la conversation.

- Non mais où c’est que vous l’avez trouvé hein ? Bon dieu…

Tish releva les yeux sur Ko et leva un sourcil.

- Bon et tu attends quoi pour nous servir un verre l’puceau ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khrow
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 21
Localisation : Dans mon corps.
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: L'Alcool comme remède   Mer 04 Mar 2009, 19:25

Khrow ... Qui attendait toujours et désespérément sa bière ... Se dit que finalement la bagarre risquait de commencer avant même qu'il n'ait bu la première gorgée. Il assista avec un certain amusement à la scène de ménage. Avant que la donzelle ne s'assoit, il marmonna à l'adresse de ses compagnons de beuverie

Et beh, jamais vu un homme aussi bat que terre de toute ma vie, c'est que sa donzelle le mène par le bout du nez dis donc . Passe toute sa journée à servir des bières et obéir à des soulards et quand y rentre c'est à la femme qu'il est soumis. Je croyais pourtant que c'était Ève qu'avait croqué c'te putain d' pomme ... Les gars moi j'vous l'dit, je souhaite à aucun homme s'qu'on vient d'voir, j'prefere plutôt voir disparaître tout mon aubert que d'vivre ça. Le pire de tous les jours*, pour sûr !

Ainsi il se tût quand la femme s'assit et la becqua de ses grands yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kandler Le Renard
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 362
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: L'Alcool comme remède   Mer 04 Mar 2009, 19:33

M'ouarf mais c'était un joyeux bordel ici ou quoi? Qui était donc cette donzelle encore? Apparament à voir son attitude, soit Ko était un piètre amant, soit un piètre prince charmant. L'Renard souria d'un air moqueur en observant les querelles d'amourettes quand encore une fois cette pensée obsessionnelle lui revint à l'esprit..Elle. Sans rien dire il durcit son regard et laisser tomber brusquement le poing sur la table.

Ca vous direz d'baisser d'un ton bordel!

L'Renard commencait à en avoir assez d'tout se chahut! Brusquement il se leva et s'dirigea droit sur le comptoir pour saisir toutes les bouteilles d'alcools ainsi que quelques choppes. Revenant les bras chargés il posa le tout avec tout autant de brutalité. N'allant pas directement à sa place, il fit avancer d'un coup de pied une chaise de la table voisine pour qu'il y ait une place pour Ko et qu'enfin plus personne s'agite comme des exités. S'asseyant à son tour il prit temps d'observer la Bougresse de Jeunette qui s'plaisait à donner une large vue sur sa poitrine puis il dit à l'ensemble de la tablée.
Bon voilà! J'compte pas non plus vous servir. D'rien.

Tendant le bras il s'empara d'une bouteille, l'ouvrit puis se serva une bonne choppe.

A la votre.

Sans attendre qu'ils se servent il porta la choppe à ses lèvres et avala le liquide qui pour la seconde fois lui racla la gorge avant d'finir dans son gosier. Et toujours Elle qui revenait dans sa tête! Et Khrow qui discutait sur les femmes.

Les Femmes..L'Brigand pesta dans sa barbe. Non..c'est certain que ca poura pas m'arriver! Pas grand chose m'arrivera avec les Femmes maintenant d'ailleurs!

Plissant les yeux sous la douleur de sa migraine, le Barbu s'envoya une autre rasade d'alcool pour en finir avec ces pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briseys
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: L'Alcool comme remède   Mer 04 Mar 2009, 19:52

Briseys commençait à s'impatienter sur le fait que KO n'arrivait pas à bouger son cul pour aller nous chercher nos commandes, ralala y'a donc plus de jeunesse ? Aucun respect ? On écoute plus les vétérans ?.. Briseys allait se décider à se lever pour mettre la fessée à ce jeune insolant quand le bruit fracassant de la porte contre le mur se fit de nouveau retentir, par simple curiosité l'hispanique regarda le nouvel arrivant qui en faite n'était autre qu'une nouvelle arrivante, de plus qu'une nouvelle arrivante elle était une connaissance, une rencontre et surtout une ennemie !
Briseys se mit à grogner légèrement, et posa sa main droite sur la poignée de son épée, était elle seule ou est ce que les autres griffons à la con étaient avec elle ? Rien de sur, restons sur nos gardes. Sans la quitté des yeux le Castillan assista à la plus belle scène de ménage de sa vie, c'est dingue, plus c'est jeune plus c'est marrant à observer. Bris' prit aussi un malin plaisir à regarder Ko se soumettre à la donzelle, c'était pas tous les jours. Ko osait ramener sa poire avec moi, mais il avait déjà plus de mal devant une femme, quelle tapette cet adolescent !
Ensuite se fut à Khrow de la ramener, ahahahah on ne changera jamais son humour à celui là, Briseys lui sourit jusqu'à ce que Kandler ne devienne quelque peu violent, Bris' le connaissait bien dans les combats, les beuveries, les discours et autres mais quelque chose n'allait pas ce jour, l'Espagnol avait son idée mais fut un peu plus préoccuper par la jeune femme qui vint s'assoir aux côtés de Briseys, qu'elle erreur de croire que l'hidalgo acceptait aussi facilement la compagnie inconnue, et en plus de ça ennemie juré de la fière Confrérie des Couronnés. Une Confrérie créer par les deux frères, Renard et Briseys. Le brigand se força à un sourire devant sa voisine et s'approcha d'elle en faisant mine de vouloir lui chuchoter quelques mots, et pourtant se fut l'inverse.
Briseys attrapa l'un des pieds de la chaise et souleva rapidement cette même chaise de manière à faire basculer la petite femme, vu la carrure pas bien compliquée de celle ci il fallut seulement quelques secondes pour la faire tomber.


On ne vient pas à ma table aussi facilement ! Et on ne boit pas à la santé des brigands quand on ne l'est pas, maintenant dégage !

Briseys prit une bouteille qu'avait ramener le Renard, la déboucha et but goulument le liquide avant de sourire à la jeune ignorante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chaos
Bandit international
Bandit international


Nombre de messages : 500
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: L'Alcool comme remède   Mer 04 Mar 2009, 21:18

Ko était d'avantage énervé quand Bris ignorait ses menaces. L'espagnol savait que l'adolescent s'énervait comme à rien, tel un ballot de paille à porter d'une bougie. Il resserra donc sa poigne sur la garde de son épée, prêt à lui planter la lame dans le pied, mais la porte claqua.

Le jeune brigand s'en foutait complètement qu'un poivrot arrive en taverne pour assister à la bagarre, choppe à la main, mais le trio semblait dévisageait le nouvel arrivant. Lentement, Ko se retourna et resta bouche bée en voyant que c'était Tish, sa compagne, qui était entrée, et qui plus est avait l'air d'être en colère.

L'adolescent se tourna complètement vers elle, oubliant sa blessure au bas ventre, son nez en sang et leur auteur : Briseys.

Il laissa la jeune femme approcher, le foudroyer de ses yeux gris, avant de se prendre un coup de poing dans la mâchoire. Physiquement, c'était moins douloureux que quand c'était les grosses mains de Bris, mais pour la réputation, se faire frapper par une femme... Y a de quoi achever.

Ko écouta les lamentations de Tish d'une oreille distraite, ainsi que celles de Kandler, occupé à regarder cette chemise entrouverte, laissant voir une faible poitrine mais quand même !

Quand elle eut fini de le savonner, elle partit s'asseoir. Le jeune brigand regarda le brigand dont il ne connaissait toujours pas le nom et qui murmurait quelque chose, avant de regarder Tish comme une pucelle fixerait son premier homme. Il se rincerait pas l'œil des fois ?!

Le comble fut quand la jeune femme parla au brigand à la joue barrée par une cicatrice comme l'avait fait précédemment Briseys et Khrow. Là, s'en était trop. Le sang commençait à monter dans le corps couvert de cicatrice dont l'inventaire serait assez long.


Défection !


Serrant les poings, il se dirigea droit sur Tish qui était à terre, renversée de sa chaise

Tu vas commencer par fermer cette chemise ! Tu te crois où ?! Dans un bordel ?!

Il ne lui laissa pas le temps de répondre, Ko l'attrapa par le col et l'obligea à se lever, avant de la pousser de quelques pas vers la sortie, en criant :

Tu rentres chez les Griffons ! Et Tout de suite ! On reparlera de ça ce soir ! Nan mais oh !

N'attendant même pas qu'elle parle, il se planta devant Briseys, et parla aussitôt, sans lui laisser la réplique :

Tu touches pas à Tish ! Enfoiré !

Et là, le coup partit presque tout seul pour mettre à exécution ses menaces : le jeune brigand envoya une droite magistrale dans la face de Briseys.

Le jeune homme reprenait son souffle pendant que tout le monde était abasourdi, et continua sa tournée avec celui qui -Ko le croyait ferme- s'était rincé l'œil


Si tu tiens à pouvoir revoir ta génitrice un jour, tu gardes tes yeux loin de ma femme !

Il lui cracha au visage, un beau mollard comme à son entrée en taverne. Là non plus, il ne le laissa pas parler, et fit un pas de côté, face au Renard. Là, il posa sa main sur son épaule, et lui dit :

T'as de la chance de ne plus être leur jouet...

Une vraie tornade venait de passer. Ko regarda à gauche. Les brigands semblaient vouloir lui sauter au cou. Finalement, ils auront eu le temps de boire la première gorgé avant la bagarre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tish
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: L'Alcool comme remède   Jeu 05 Mar 2009, 18:01

Tish venait de s’asseoir sans se poser de questions. Ce n’est qu’après un léger moment de réflexion qu’elle se rendit compte qu’elle était entourée d’ennemis et qu’elle n’était pas armée. Un mouvement à sa gauche la sortie de ses réflexions et elle vit du coin de l’œil Briseys se pencher vers elle. La jeune fille se recula par reflex, lui jetant un coup d’œil méfiant. Avant de comprendre ce qui lui arrivait, ses fesses heurtèrent le sol. Les yeux gris de la jeune fille s’étaient fermés sous le choc qui remonta le long de sa colonne. Tish serra les dents. C’était une position tout à fait insultante et la facilité avec laquelle le brigand avait procédé l’irrita. Elle rouvrit les yeux et les leva vers l’homme, ignorant ses paroles. Elle aurait mieux fait d’écraser, de se lever et de partir tant qu’elle le pouvait encore. Mais Briseys avait touché son orgueil, et elle ne pouvait pas baisser passivement les yeux. La jeune brune attendit que celui ci porte la bouteille à ses lèvres, et toujours assise sur le sol crasseux de la taverne, leva la main et donna un coup dans le coude de l’homme qui était relevé. Une grande satisfaction l’envahit quand elle vit le liquide alcoolisé s’écouler du menton de Briseys et rouler le long de son cou. Tish prit un air contrit et inclina la tête sur le côté.

- Oh… Balors grand-père… On bave ?

Un sourire moqueur aux lèvres, elle le regarda, le défiant. Elle allait continuer, toute en impertinence, quand Ko se mit à crier. Apparemment, il semblait s’adresser à la jeune fille. Un sourcil arqué, elle l’observa s’énerver. Sa chemise ? Qu’est ce qu’elle avait sa chemise ? Il l’aimait bien pourtant, quand sa chemise était entrouverte… Elle allait lui répondre avec cinglance, quand le jeune homme se pencha, la prenant par le col de sa chemise et la leva sans ménagement. La jeune fille trébucha, heurtant le jeune homme avant de se redresser comme elle le pouvait.

- Hey oh ! Baisse d’un ton ! Tu…

Il la coupa net et l’obligea à reculer jusqu’à la porte. Tish le regarda, les yeux écarquillés avant de les plisser. Elle n’était plus énervée, sa fureur étant surtout dut à l’inquiétude qu’elle avait eu pour le jeune homme. Le voir en vie avait douché sa colère. Mais fallait quand même abuser.

-Non mais… Non mais… Rentrer chez les Griffons ? Tu crois quand même pas que je vais t’obéir sagem...

Il lui tourna proprement le dos, la laissant en plan. Les lèvres entrouvertes, elle l’observa s’énerver sur Briseys, un sourcil levé. Hey ben… Un léger sourire étira un instant ces lèvres en le voyant frapper le brigand. Sourire mi-moqueur, mi-amusée. Elle observa la scène, interdite. Tout se passait-il ainsi dans cette taverne chez eux ? Non parce qu’on devait bien moins s’emmerder que chez celle des Griffons. Son front se plissa soudain, et elle reporta son attention sur Ko. « Sa » femme ? Une grimace tordit ses traits en voyant l’homme recevoir le cracha de l’adolescent et elle leva les yeux au ciel.

- Je tombe toujours sur les bons moi…

La jeune fille grogna, allant s’accouder contre le comptoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briseys
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: L'Alcool comme remède   Jeu 05 Mar 2009, 19:04

Bien content de savourer sa bouteille Briseys s'en foutait légèrement que la jeune fille lui donne un coup de coude pour qu'il se déverse le liquide dessus, après tout un vrai brigand doit puer l'alcool non ? Et c'est pas comme ci elle avait fait se vider la bouteille, ça non, il en restait encore assez pour commencer à saouler Bris'.

- Oh… Balors grand-père… On bave ?


L'Espagnol sourit légèrement et se permit de marmonner dans sa barbe en regardant KO.

Non, mais je me demande comment certains réussissent à le faire en te voyant...

Briseys sourit un peu plus tout en continuant à ignorer la femme et à regarder Ko humilié se défendre comme il pouvait, il but quelques gorgés avant de se prendre une patate dans le menton par surprise. "Outch", sous le choc du poing Briseys manqua de tomber de son tabouret, la force de l'adolescent n'aurait en aucun cas déniché l'cul du Castillan de son tabouret mais Bris' trouva que plus le temps passait plus le jeune frappait fort. Remit de ses émotions Briseys reprit sans un mot une longue gorgée continuant à assister au spectacle.
Et v'là que le Ko il crache sur les confrères, pas bien du tout ça, encore un poing ok, mais le cracha pas d'accord, c'est à la mode ou quoi en ce moment, bref.


Khrow je te le laisse aujourd'hui, moi j'pense avoir un autre moyen pour le punir, héhé.


Bris' permit au tueur de chien, son fidèle bras droit de fracasser l'jeune Ko, c'est bien ce qu'il mérite non ? Il en aura prit plein la gueule aujourd'hui.


Dernière édition par Briseys le Jeu 05 Mar 2009, 20:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khrow
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 21
Localisation : Dans mon corps.
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: L'Alcool comme remède   Jeu 05 Mar 2009, 19:52

Khrow, et encore merci au Renard pouvait enfin picoler. Ah quel plaisir de sentir ce nectar choir jusqu'au plus profond de sa pense. Toute son attention convergeait vers un unique point, le fond de son verre, puis la bouteille et à nouveau le fond de son verre, et ceci jusqu'à une autre bouteille... En bref il ne prêtait guère attention à ce qui l'entourait, bien sûr il avait regardé la fille, mais ce n'était rien comparé aux courbes d'une bonne bouteille (de plus becquer signifie dévisager, enfin .. ). Il lui semble bien que la fille tomba, aidée de son ami Bris' s'il croît bien; son p'tit copain la ramasse.

A celui là... Soumis au point de l'aider à s' lever, une vraie mère poule ce gosse ... Dit il à son verre.

Ensuite c'est Arg' qui mord l' plancher, de toute façon il finit toujours tôt où tard la soirée comme ça, alors autant que se soit sans vomit...

Toujours en train d' biberonner, v'la qu'il sent qu'il a plus qu'la bouche d'humide, mais l' front, puis tendis qu'il relève lentement la tête en direction du garçon, la substance nauséabonde lui descend l' long du nez. Alors, toujours becquant l' garçon (ce qui veut dire dans les yeux et pas sur l'wonderbra ) il passa discrètement sa main sous la table et tout en finesse sortit lentement son ... mouchoir, puis épongea tranquillement son visage d'ange souillé par l'immonde crasse qu' un pauvre type avait peine à garder pour lui seul.

Khrow je te le laisse aujourd'hui ...

Enfin il se leva et dans le même temps posa son mouchoir sur la table. Peut être eut il été préférable pour le jeune homme qu' Bris' s'occupe de lui mais ce n'était pas l'cas. Alors il prit un dernier verre et s'avança vers la mère poule.

Crapaud ? Non, Ko c'est ça ? Pour sûr j'aurais préféré continuer à boire là, mais tu comprends bien que c'que tu viens d'faire c'est pas rien hein ? Donc c' qu' on va faire ...dit il en posant délicatement ses deux mains sur les épaules du crapaud, le dévisageant toujours. C'est que ... continua t il en le prenant doucement de ses deux mains par le col. J'vais t'faire mal. Acheva - t il en lui assenant un violent coup de tête.

Donc ... J'te bazie tout d'suite ou j'continue le jour ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kandler Le Renard
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 362
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: L'Alcool comme remède   Jeu 05 Mar 2009, 20:39

Décidément c'était pire que la basse cour ici! L'Renard secoua la tête! Non, c'était bon vivant! Enfin cette fichue Grotte portait bien son nom! Pas la moindre trace de ces trous du cul qui avaient foulé les lieux ces derniers mois. Souriant pensivement le barbu rétorqua.

A notre putain de Grotte adorée!

Trouvant pretexte pour boire, il leva brusquement sa choppe en l'air renversant un peu d'alcool sur la table, puis vida le contenu dans sa bouche. Mais apparament Ko et sa Donzelle n'avaient pas l'intention de lui laisser un instant de tranquilité avec d'moiselle Alcool! Irrité d'entendre les échos de ses hurlements venir à chaque fois atiser sa migraine il grogna puis s'exlama:

Ca vous direz de la Fermer un peu!

Sans ciller des yeux il fixa froidement la Pucelle quand il se rappela de sa tête! M'ouarf biensur! C'était la morveuse qui avait suivi les...les comment déjà?! Les Griffons! lors de l'attaque de la Confrérie!

Lachant un long soupire L'Renard ne trouva rien de mieux à faire que de boire à nouveau. Penchant la tête en arrière, fermant les yeux, il pensa ses maux avec l'alcool. Soudain un bruit sourd se fit attendre! Bien qu'agacé, la curiosité fut plus grande. Subitement, peut être un peu trop, L'Brigand rouvrit les yeux et vit Khrow et Ko debout. Khrow tenait l'ptit par les épaules qui lui saignait. Qu'était il arrivait? C'était pourtant pas habituel que l'Tueur de Chiens aille secourir un homme, surtout si celui ci avait seulement un saignement au nez..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chaos
Bandit international
Bandit international


Nombre de messages : 500
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: L'Alcool comme remède   Jeu 05 Mar 2009, 21:46

L'adolescent se tenait debout, devant L'Renard, regardant Briseys se remettre ses idées dans la tête et Khrow s'essuyait. La bagarre allait commencer, et Ko avait déjà les poings serrés, guettant les épées accrochées aux ceintures, au cas où il faille sortir la sienne.

Kandler sortit le jeune brigand de sa paranoïa en se plaignant encore du bruit. Il tourna doucement son regard vers le brigand, et lui dit :


Commence d'abord par toi même la fermer !

En temps normal, jamais il ne lui aurait parler comme ça, il était trop respectueux des exploits français du troubadour, et aussi honoré qu'il l'ait pris chez les Couronnés. Mais là, c'était un de ces moments -qui se faisaient fréquents- où il était dans une colère noire.

Après une longue seconde de silence, Ko plissa son nez tout en regardant Briseys qui semblait avoir quelque chose en tête. Le punir ? On croirait entendre un moine parlait d'un enfant qui suit des cours dans le monastère. Mais l'adolescent n'était pas d'humeur à réfléchir à ce que l'esprit tordu du castillan venait d'inventer. Depuis le temps, tout le monde savait que quand Ko était énervé, on ne pouvait plus le résonner, et il voyait ce qu'il voulait, comme Khrow entrain de se rincer l'œil -malgré que les ivrognes présents et les narrateurs sachent qu'il ne faisait que la dévisager-.

Le jeune brigand n'eut pas le temps de répondre, l'autre brigand à qui s'adressait Briseys se leva, ne semblant pas du tout énervé, ce que Ko prit pour une insulte car, dans sa tête, quand on l'ignore, c'est qu'il est insignifiant pour la personne.

L'adolescent écouta d'une oreille seulement les propos du brigand, trop occupé à se retenir de lui sauter au cou. C'était d'ailleurs l'un de ses points faibles : il s'attaque trop souvent à un plus gros poisson que lui, c'est ce qui lui a valu, par exemple, la cicatrice sur sa joue.

Quand Khrow posa ses mains sur Ko, il eut envie de reculer, tirer son épée et lui couper les mains, car il avait horreur qu'un étranger le touche. C'était comme ça. Certains diront qu'il est pudique, mais ceux qui ont mené l'expérience n'ont jamais eu l'espérance de vie nécessaire pour en parler.

Mais l'impulsif brigand n'en fit rien. Pas question de se défiler devait ce regard qui ose -car il hait quand la situation n'est pas entre ses mains- le soutenir. Il laissa donc le propriétaire de la malheureusement délaissée arène "Baston et Spiritueux" lui prendre le col de sa chemise, sans bouger, pour exprimer son sentiment de supériorité, même si l'air furieux sur son visage le trahissait.

Au moment où un "De quoi ?" d'incompréhension à l'écoute du dernier bout de phrase allait sortir de ses lèvres, Ko se prit un sacré coup de tête dans son nez déjà fêlé. Là, sûr et certain que son tarin était cassé, vu le sang qui coulait.

Ko recula de quelques pas, se tenant son nez qui lui donnait la sensation qu'il allait tomber en morceaux, titubant sur ses jambes tel un ivrogne après une cuite, avant de se prendre les pieds dans les chaises et se renverser de tout son long sur une table, qui tomba elle aussi.

Après une bonne minute où certains se réjouissaient déjà d'avoir assommer l'insolent, tandis que d'autres s'inquiétaient, un juron se fit entendre :


Putain de bordel de défection ! Je vais le tuer !

Et c'est à ce moment là qu'il se roula légèrement sur le côté pour tousser, expulsant le sang qui obstrué ses voies respiratoires. Il l'avait pas raté l'autre Tueur de chiens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tish
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: L'Alcool comme remède   Ven 06 Mar 2009, 16:50

Tish observait le dos des hommes présents dans la taverne. Il aurait été tellement simple de s’esquiver discrètement avant qu’on lui tombe vraiment dessus. A quoi pensait-elle en laissant traîner sa carcasse dans les parages ? Elle ne savait pas ce qui la retenait réellement en ces lieux. L’idée que Ko aille bien aurait dut lui suffire, elle ne devrait déjà plus être là. Un des trois homme se leva, après avoir essuyé le charmant souvenir de Ko, la tirant de ses pensées. La jeune fille le suivit du regard un instant, avant de reporter son attention sur l’homme assit près de Briseys, se sentant observée. L’homme la regardait avec froideur. Elle lui rendit son regard, un sourcil arqué.

Un choc sourd la fit relever les yeux. Tish grimaça. Il avait dut la sentir passer celle là. La jeune brune plissa le front et amorça un pas dans la direction de Ko. Le frapper, bah oui, elle pouvait, et sans remords. Mais le voir se faire frapper par quelqu’un d’autre qu’elle, c’était déjà autre chose. Sa lèvre inférieure coincée entre ses dents, elle s’arrêta à quelques pas du cercle des hommes, hésitante.


Les yeux gris de la jeune fille se posèrent un instant sur la porte, indécise à rester ou à partir de ce lieu..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briseys
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: L'Alcool comme remède   Ven 06 Mar 2009, 18:55

C'est avec plaisir que Briseys observait ses confrères, l'un gueulait pour du silence pendant qu'un autre s'expérimentait au coup de tête, et bien sur il en fallait un pour se le prendre, pas de question à se poser il s'agissait forcément de Ko, toujours lui qui se prend les coups de toute façon, pis comme il aime ça... C'est pas pour rien qu'on le met toujours en première ligne lors des attaques de château celui là. Héhé, sont marrant quand même, allez hop, une, deux, trois gorgés et c'est en buvant que le Brigand vit la jeune pucelle s'enfuir vers la sortie, un sourire aux lèvres... La bouteille terminer... Et que v'là encore un plus grand sourire. Briseys empoigna la bouteille par le goulot et prit le temps de bien viser la fille pour ne pas la manquer. "SHPLAK" la bouteille alla se briser par terre après s'être écraser sur la nuque de la jeune fille. Briseys se leva.

Casse toi espèce de Putain ! Cour chercher tes chevaliers à la con que je leur face bouffer leurs couilles !

Briseys se mit à rire grassement et se dirigea vers le comptoir tout en regardant la jeune fille pour éviter une attaque par derrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khrow
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 21
Localisation : Dans mon corps.
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: L'Alcool comme remède   Ven 06 Mar 2009, 19:48

Khrow venait donc de foutre un coup de boule au crapaud, il attendit par simple formalité la réponse de celui ci mais la connaissait déjà, il était évident que l'autre en voudrait encore, surtout si sa copine assistait à la scène. Il le regarda donc s'effondrer sur le sol.

Putain de bordel de défection ! Je vais le tuer !

Puis l'zieuta cracher une nouvelle fois sa saloperie. C'est qu'il l'aime sa cochonnerie pour l'envoyer valdinguer à tout va. Après tout il peut bien éclabousser où ça lui chante tant que c'est loin d' la bobine de Khrow. Apparemment il avait choisi de continuer le jour, ainsi Khrow rel'va ses manches, fit craquer ses jointures, et s'empara de ses deux mains calleuse d'une chaise que le jeune KO n'avait pas entraîné dans sa chute.
A ce moment là Bris' balança une bouteille vide sur la libertine.


Casse toi espèce de Putain ! ...

Visiblement les esprits s'échauffaient, il reprit donc ce qu'il avait commencé, sa chaise à la main, il suivi Bris' jusqu'au comptoir s'empara d' une bonne bouteille de pinard et retourna s'asseoir aux côtés du Renard.

Alors ? Ça va pas fort on dirait. Qu'est ce qui te tracasse comme ça ? dit il à son ami en lui serrant un verre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kandler Le Renard
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 362
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: L'Alcool comme remède   Sam 07 Mar 2009, 13:20

D'un regard légèrement ahuri L'Renard fixa Ko qui venait de lui rétorquer de se la fermer. Le P'tit Gars qui lui faisait face ne ressemblait en rien au jeune homme si débrouillard qu'il avait fait nombreuses recherches et rapports pour de nobles causes. Soutenant son regard plein de rage il finit par tendre le bras en arrière pour saisir le tabouret de la table voisine et le balanca à Ko par dessus la table.

Prends ça. Assis toi. Ferme là et bois.

Esperant qu'le Morveux allait le faire pour ainsi retrouver un semblant de calme, il prit une bouteille encore pas entamer et continua sa picole ne se préoccupant guède de Tish et ses malheures. Puis l'Khrow se rammena à la tablée pour venir le questionner.

Bougon, L'Barbu saisit l'verre qu'lui proposait son ami et le but avant de grommeler:


Rien! J'veux juste boire. Tout va bien.

L'Renard pesta, à coup sur L'Batisseur de Khrow, ni les autres, n'allaient croire qu'il ne se passait rien, l'ouvrant de nouveau le Brigand préféra mentir.

-Nan juste que un tas d'Bouffons a envahi la Grotte et salisse ce beau repère de Brigands. C'me prend la tête c'est tout.

Elle..toujours! Pas moyen d'oublier! Plus il mentait plus son prénom, son visage, son corp lui revenaient en tête! L'Renard en devenait dingue et bodel sa migraine lui faisait un mal de chien! Finissant d'un trait son verre il le plaqua sèchement sur la table en même temps qu'il y posa ses coudes. Plissant les yeux il rajouta:

Puis j'ai un maudit mal de tête!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chaos
Bandit international
Bandit international


Nombre de messages : 500
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: L'Alcool comme remède   Sam 07 Mar 2009, 18:17

Ko, le visage à quelques centimètres d'une marre multicolore, essayait de se relever en prenant appuie sur les chaises renversées qui se dérobaient sous son poids.

Le coup de tête qu'il avait prit l'avait bien secoué, plus que la chute. La vision du jeune brigand se troublait, et faiblissait. Ses membres tremblaient presque, surement les effets de la fatigue.

Après avoir réussi à se sortir des débris de bois en trébuchant plus ou moins volontairement en avant, l'adolescent se redressa de toute sa stature malgré le soudain vertige qui l'envahit. Il regarda autour de lui pour savoir où était Khrow, mais un quelque chose lui percuta une nouvelle fois la tête, le faisant écrouler une nouvelle fois à terre, avant que le tabouret qui avait été lancé tombe à côté du corps.

Cette fois, il fallut trois bonnes minutes avant qu'il ne se relève, la tête comme ci il avait une gueule de bois. Tel un animal blessé, le jeune brigand ne demanda pas son reste. Il alla près de Tish, qui était encore en proie à la douleur du projectile en verre, lui attrapa son bras et l'emmena d'un pas pressé et maladroit en dehors de la taverne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briseys
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: L'Alcool comme remède   Dim 08 Mar 2009, 15:38

Briseys prit deux bouteilles au comptoir, et retourna s'asseoir avec les autres, détournant le regard de Tish la voyant partir avec KO.

Les voilà enfin tout les trois réunis autour de la table, les deux mômes étant partit dehors fricoter je ne sais quoi il ne restait plus que le Renard de mauvaise humeur, Khrow l'homme de main voir même le bras droit de Briseys, était frais comme un gigot, toujours prêt à sauter sur qui les importunaient, et enfin, le meilleurs pour la fin Briseys, qui lui n'avait pas vraiment d'allure, du à sa seule envie de boire, d'ailleurs c'est ce qu'il fait il boit, et pense, tiens en pensant, Briseys regarda le Renard.


Alors mon ami, que devient ta p'tite fille ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khrow
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 21
Localisation : Dans mon corps.
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: L'Alcool comme remède   Dim 08 Mar 2009, 22:43

Khrow était assis à côté de son ami le goupil, et attendait la réponse de celui ci tout en continuant à boire. Enfin l'Renard se manifesta :

Rien! J'veux juste boire. Tout va bien.

Visiblement le Renard ne voulait en parler, préférant s'saouler pour ne plus y penser. Khrow n'avait nullement l'intention d'insister, mais de lui même le Renard continua :

Nan juste que un tas d'Bouffons a envahi la Grotte et salisse ce beau repère de Brigands. C'me prend la tête c'est tout.


Khrow n'était pas entièrement satisfait de la réponse du rusé, le fait que la grotte soit infestée de Bouffons n'avait rien de nouveau, et le fait qu'il conclut sa phrase par un "c'est tout" indiquait parfaitement qu'il y avait autre chose. Mais après tout Freud n'avait pas encore été mis au monde, alors il ne comptait pas faire de psychologie.


A ce moment là, il vit le sagouin rejoindre sa bergère comme un parfait petit mouton.

Quel lâche, un petit coup sur le pif et v'là qu'il va dans les jupes de sa mère. Moi j'vous l'dit les gars, ça c'est le digne fils d'un sacré branleur de bucherons. Dit il à l'adresse de ses deux comparses, et plus particulièrement de Bris' avec qui il partageait l'expression.

Enfin Bris' vint les rejoindre et imposa une nouvelle question au pauvre Renard, nullement disposé à discuter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Alcool comme remède   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Alcool comme remède
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Tord-Boyaux
» arbalette ou un truque comme ca
» [Sondage] Jolival 2011 - Rien ne sera jamais plus comme avant!
» Hotspots, objets (comme à chaque fois)
» figurine blood bowl sur internet (comme des troll de glace.)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Grotte des Joyeux Brigands :: La Grotte des Joyeux Brigands :: [RP] Dans les profondeurs de la grotte… :: La Taverne-
Sauter vers: