AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Vida mala

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sélène
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 06/02/2009

MessageSujet: Vida mala   Sam 07 Fév 2009, 14:44

Chapitre premier : La Veusa Negra,
Quelque part en Limousin.


C'est ainsi que les voies tracées, au préalable, des destins amorcés sont mises à rude épreuve. Toute jolie et bourgeoise qu'elle était, la blonde avait décidé autrement que ses pairs, mariées à certains marchands qui finiraient gras et insultants ou à d'autres bourgeois qui ne parlaient qu'en pinçant leurs lèvres fines de vipères.
Le père était mort dix jours plus tôt, au petit matin et encore dans ses grands peignoirs, blanc comme un linge, et si peu fièrement dressé sur son seul trône, chaise perçée qui avait reçu les derniers repas du défunt. Avait-on idée de manger à s'en faire crever ? Ou alors était-il simplement vieillissant ... Mais, diantre !, il était entré dans la force de l'âge avec toute la vigueur de la jeunesse ! Une semaine avant ses derniers selles, lors que la mort entamait de voiler son regard, il racontait à blonde sa cadette comment, alors qu'il avait rejoint quelque fille de joie, il avait voulu marquer la catin au tisonnier, tant son désir avait été puissant. Il était un homme, sûr ! Et sa fille l'avait écouté en souriant gentiment, ravie que son père fut content et absolument certaine qu'ils, lui et ses exploits, auraient encore de beaux jours.
Outre son goût pour la chair, le défunt de la cuvette avait de maigres talents culinaires et laissait à sa progéniture le soin de les vanter. Il oignait des bécasses - dont il raffolait - avec minutie et disait à sa fille comment leur trancher la tête le plus proprement possible, sachant que si bécasse ne giclait pas, c'était qu'elle était morte de trop longue date, mon enfant ! La blonde opinait du bonnet pour le contenter.

Et donc, aujourd'hui même, elle avait réglé l'enterrement dans ses moindres détails et considérablement changé les plans de feu son père. Non, pas question pour l'heure qu'elle se marie, la jeune femme ouvrait boutique ! Et pas des moindres ... L'hôtel du pater en était ressorti transformé ! Et l'enseigne affichait :


Veusa Negra, Maison close.
Montrez patte blanche ... et sang bleu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Vida mala
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Virus chopé ... formatage en cours
» [Sans titre]
» Critter 1.4
» CDC ~Viva la Vida~
» Connaissez-vous cette fille?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Grotte des Joyeux Brigands :: La Grotte des Joyeux Brigands :: [RP] Dans les profondeurs de la grotte… :: Journal Intime-
Sauter vers: