AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [rp] attaque du chateau de Dole (echec) [Mort de Aly' ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alystrael
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 583
Localisation : Dans la grotte
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: [rp] attaque du chateau de Dole (echec) [Mort de Aly' ]   Dim 14 Déc 2008, 13:23

ANNYAH :

Citation :
L’air était frais ce soir là mais elle savait que cette fraicheur n’allait durer qu’un temps…
Elle avait prit soin de se reposer pendant ce long voyage et la monture de son cousin lui avait évité bien des efforts inutiles…

Son corps recouvert du mantel qu’on lui avait offert, elle arpentait les rues de la ville de Dole…Enfin….

Silencieuses et peu éclairées…Les quelques torches suspendues aux murs commençaient à faiblir à cause du froid et du vent qui se levait peu a peu...

Quelques hommes étaient là aussi, mais chacun faisait ce que bon lui semble du moment qu’il n’oubliait pas l’essentiel..

La jeune femme referma un peu plus son mantel quand l’air commença à effleurer sa peau puis elle continua sa marche. Son visage à découvert elle n’avait cure de l’opinion des autres.

Elle s’arrêta un court instant devant l’une de ces torches et lança un regard aux autres confrères présents. Un sourire corrompu se dessina sur ses fines lèvres puis elle s’empara de la torche.

Les rues de Dole s’étaient remplies d’ombres toutes différentes mais animées par la même envie… « libérer » la ville.

Il était temps d’annoncer leur venue et de réchauffer cette atmosphère bien trop impassible…

Annyah se dirigea vers une vieille bâtisse…ses bottes s’enfonçaient dans les quelques centimètres de neige tombés il y a peu…Ses mèches blondes cachaient son visage dont les joues étaient rougies par le froid…et sa main se releva fièrement pour approcher la torche du toit en chaume.

Il fallut peu de temps pour que la paille prenne…La brigande cacha son visage, recula d’un pas et observa le feu se répandre sur l’ensemble du toit…

Un magnifique brasier…et cela n’était que le début des festivités.

Elle empoigna la torche et la lança avec force sur le toit d’une autre demeure…
L’incendie créera ainsi l’agitation nécessaire pour servir de diversion…Les habitants ne voudraient tout de même pas perdre de si belles battisses si durement construites…

La brigande posa sa main sur sa ceinture et caressa du bout des doigts ses dagues, avant de s’approcher de quelques hommes …

On peut y aller….ce feu les occupera un bon moment…concentrons nous sur l’essentiel désormais..

L’incendiaire retourna auprès de son cousin et afficha un sourire qui en disait long sur le plaisir qu’elle prenait à être là ce soir…

La ville de Dole était désormais animée de vives couleurs flamboyantes et néanmoins dangereuses pendant que la plupart des hommes et femmes présent se dirigeait la château…


ALAE:

Citation :
La jeune femme affichait un grand sourire. Elle avait étudiée 10 fois le relevé des personnes vue entrant dans la capitale, le nombre était trop élevé, il n'y avait pas de doute, l'attaque prévue aurait bien lieu, en traversant le village elle croisa même certaines personnes qu'elle connaissait déjà, mais malheureusement pas en bien.

On lui avait collé dernièrement l'image de pacifiste, et elle l'avait porté sans problème, après tout personne n'était sensé savoir qu'elle avait par le passé assassiner sans problème de conscience. Quoi qu'il en soit elle portait aujourd'hui une besantine en cuir et en riverets de fer, l'épée reposait à son flan bien au chaud dans son fourreau, à coté de deux dagues, un carquois débordant de flèches au dos. Les chevaux avançaient au pas, ses gardes la suivant eux aussi à cheval, l'un d'eux tenant son arc en attendant qu'elle le réclame, le petit groupe était en tenu pour la bataille, et étrangement tout le monde semblait heureux.

Malgré qu'elle eu promit à son cousin de filer en cas de guerre, il ne fallait pas rêver, elle avait toujours aimé le sang, et on lui offrait une boucherie ou elle aurait le droit de tuer sans enfreindre de loi. Aussi oublia t'elle ses promesses, que son cousin n'était pas là pour lui rappeler, et fit franchir à sa monture les derniers mètres la séparant du milieu de la place.

Brigands, voyageurs, et autres inconnus !

Vous n'êtes pas les bienvenus à Dole,
Toute personne arrêtée sera pendue haut et cour avant d'être jugée.
Les frontières sont fermées, votre présence est interdite icelieu, et seulement ceux qui partiront aujourd'hui ne subiront pas ce sort, qu'il soit su que pour moi tout étranger encore présent demain sera considéré comme brigand essayant d'attaquer notre belle capitale, et sera passible de tortures, d'humiliations et de la peine de mort.

Que ce message soit porté à toutes les personnes présentes à dole. Que les dolois se préparent à se battre, que les étrangers se préparent à mourir.


La mairesse abandonna la les passants, et retourna au trot avec ses hommes au château qui avait été préparé depuis pas mal de jours à cette attaque. Le soleil baissait déjà à l'horizon et sans aucun doute la première attaque aurait lieu très bientot.


Dernière édition par Alystrael le Lun 15 Déc 2008, 16:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alystrael
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 583
Localisation : Dans la grotte
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: [rp] attaque du chateau de Dole (echec) [Mort de Aly' ]   Dim 14 Déc 2008, 14:05

KENNY :
Citation :

Le caporal était arrivé le matin même à Dole. Il était revenu de Pontarlier, car des rumeurs d'attaque couraient. Et il haissait le désordre. Il avait donc organisé un petit groupe d'intervention rapide avec deux autres militaires.

La soirée était froide. L'hiver approchait et le caporal n'aimait pas cette saison bien trop froide à son goût. Il avait rencontré des gens en taverne qui lui paraissaient étranges. Deux femmes et un homme. Mais après tout, des voyageurs bizarres c'était monnaie courante. Néanmoins, il se tenait sur ses gardes.

Il patrouillait en ville avec ses deux camarades et néanmoins amies, lorsqu'il entendit une personne crier :

ALERTE ! ON NOUS ATTAQUE !

Les réflexes du jeune homme prirent le pas sur ses réflexions. Il donna les ordres en conséquence.

Que des gens m'éteignent ces foutues flammes ! Je veux des groupes aux portes du château ! Ils ne doivent pas entrer ! Donnez ordre aux archers et arbalétriers de tirer à vue sans sommation !

Puis il se tourna vers ses deux amies et leur dit :

Venez avec moi. On va au contact. Pas de pitié pour ces rats.

Il dégaina son épée courte et prit des raccourcis qu'il connaissait pour arriver au château. Il se posta en garde, épée au clair et bouclier au bras. Il aperçut un groupe d'individus qui se dirigeait vers eux. Il ne put s'empêcher de les défier. L'inaction de ces derniers mois avait généré beaucoup de frustration et là il allait se faire plaisir.

Allez amenez vous bande de rats ! Moi, Kenny, le faucon de Poligny je vous défie ! Vous voulez le château alors amenez vous ! Je vais vous découper le gras du cul ça vous fera ça de moins à trimbaler !

S'ils voulaient le château, le jeune homme allait leur en faire baver. Il était déterminé à prouver à la face du monde qu'on ne pouvait pas souffler dans le nez des franc-comtois sans que ceux-ci se défendent
.

REGI :

Citation :

Plusieurs jours à traverser la Franche Comté d'Ouest en Est, éloignés les uns de autres dans la fôret, afin de ne pas attirer l'attention.

Passage rapide à Dijon pour aller assister au procès d'un curé hérétique, Lingus. La tournure des évènements a fait qu'il a ainsi pu s'enfuir du tribunal. Gonflée par l'orgueil de cette réussite, Reginae rejoint son sicaire dans la capitale Comtoise. Hostellerie obligatoire à 1 écu la nuit, autant en profiter pour se réchauffer..ça pèle la Franche Comté en ce moment. Journée fougueuse et câline..la passion est toujours entière.



A la nuit tombante, Reginae descend sur la place. Elle entend alors une Dame armée à cheval crier

Citation:
Citation :
Brigands, voyageurs, et autres inconnus !

Vous n'êtes pas les bienvenus à Dole,
Toute personne arrêtée sera pendue haut et cour avant d'être jugée.
Les frontières sont fermées, votre présence est interdite icelieu, et seulement ceux qui partiront aujourd'hui ne subiront pas ce sort, qu'il soit su que pour moi tout étranger encore présent demain sera considéré comme brigand essayant d'attaquer notre belle capitale, et sera passible de tortures, d'humiliations et de la peine de mort.

Que ce message soit porté à toutes les personnes présentes à dole. Que les dolois se préparent à se battre, que les étrangers se préparent à mourir.


Accueil habituel comme dans tout le royaume en ce moment..plus moyen de voyager au gré du vent.

Peu loin, quelques collègues croisés en taverne, qui semblent aussi pressé qu'elle de prendre l'assaut.

Les toits s'enflamment ensuite..il faut y aller. Vérification du bouclier et de l'épée

L'idée du combat galvanise ses sens, elle s'approche discrètement d'un soupirail donnant dans les caves du chateau et commence à vouloir faire tomber les barreaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alystrael
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 583
Localisation : Dans la grotte
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: [rp] attaque du chateau de Dole (echec) [Mort de Aly' ]   Dim 14 Déc 2008, 14:52

CHARLOTE :
Citation :

Vêtue d'un mantel qui partait en lambeaux, Charlotte serrait son bâton entre ses mains. Le bois dur qui le constituait était glacé, elle tentait vainement de le réchauffer avec la chaleur de son corps. Cheminant à travers les rues de Dole, elle s'approchait au plus près des portes et des fenêtres pour sentir la chaleur qui en fuyait. Rires gras, chocs de choppes. Des gens qui se réunissaient dans une taverne, comme s'ils ne savaient pas qu'il allait se passer quelque chose. Et pourtant, il allait se passer quelque chose, Charlotte en avait l'intime conviction. Avec sa mère, elle avait épluché le registre des douanes une bonne partie de la matinée. Pas de mouvement dans l'après-midi ; les brigands allaient certainement tenter d'attendre que la ville dorme pour agir. Action classique. La Franche-Comté n'avait jamais été pillée, Charlotte avait ce soir une partie des clefs en main pour que cela n'arrive pas cette nuit-là.

Les maréchaux qu'elle dirigeait la suivaient en silence. Par moments, elle se retournait et vérifiait que tout allait bien. Puis elle soufflait sur ses doigts bleuis par le froid, et reprenait sa marche. La jeune femme n'était pas entravée dans ses mouvements par le poids d'une épée et d'un bouclier, n'ayant pas les moyens de s'en munir. Elle espérait ainsi se mouvoir plus facilement si une attaque se déclenchait.

Le groupe vit passer Alaellyra sur un cheval au galop. Charlotte haussa les épaules : sa mère avait certainement repéré quelque brigand à l'autre coin de la ville. Puis elle aperçut une lumière faible qui s'élevait au dessus des habitations. Et une fumée âcre lui emplit la gorge. Dans la rue voisine, un incendie démarrait. Accident, acte volontaire ? Charlotte ne le savait pas, mais elle n'avait pas le temps d'y réfléchir. Elle intima seulement aux maréchaux : « Au château. Vite ! » Il était inutile d'aller vérifier l'origine du feu. Ce n'était pas leur travail.

Arrivés au château, les maréchaux ne rencontrèrent pour le moment pas grand-monde. « On attend. » dit-elle simplement. Il devait se passer quelque chose. La première fut l'arrivée de Kenny. La seconde fut l'arrivée de ceux que défiait Kenny.

Un soupir. Un sourire. Charlotte dégagea son bâton de son mantel et fit face aux inconnus en compagnie de Kenny
.

ANNYAH :

Annyah a écrit:
[rp]La chaleur des flammes venaient à se faire sentir…et les habitants et soldats commençaient à s’organiser.

Elle saisit le visage de son cousin Raider entre ses mains, gelées et elle lui déposa une bise sur la joue…signe afflictif qu’il la caractérisait.

Ils se sont uan peu trop bien organisés à mon goût…comme si ils s’en doutaient…Mais que cela ne nous empêches pas de nous amuser comme il se doit….

Annyah sourit en coin et empoigna l’une de ses dagues, elle essaya de contrôler cette envie insatiable de répandre le feu...mais en vint.
Elle quitta son cousin, comptant le rejoindre plus tard et s’avança dans les ruelles, elle devait à tout prix faire diversion…

Son corps se plaqua contre les murs froids de la ville, à chaque passage de soldats….Les cris des villageois qui voyaient leurs maisons se faire dévorer par les flammes se rajoutaient aux ordres catégoriques des soldats..

Un brouhaha comme il y en avait dans chaque attaque…quelques habitants, un peu réfléchis commencèrent à saisir des sceaux et les remplir avec l’eau continue dans le puit du village….

Une chaine se crée…quelle solidarité…déconcertante….

La dernière des De Memma…enfin elle le pensait..vit un soldat s’approcher d’elle…Son air interrogateur et la main venant retirer l’épée de son fourreau n’annonçait rien de bon…

Sans attendre elle accéléra le pas et saisit attrapa le poignet du soldat avant de brutalement diriger sa tête contre le mur…Pas de temps à perdre pensa t’elle.

Le garde glissa lentement le long du mur et son corps se déposa nonchalamment dans la neige…Certes la rapidité et la surprise avait joué un rôle dans cette petite attaque mais elle savait que cela ne fonctionnerait pas à tout les coups…

Le combat…elle n’en était pas à son premier…Dijon, Orléans..et les brigandages, tout cela l’avait forgé mais aussi affaiblit…

L’incendiaire saisit une autre torche et elle s’arrête brusquement dans sa marche quand elle entendant la voix grave et imposante d’un soldat…

Elle le suit du regard et l’entend parler de feu..et d’éteindre les flammes….Un ricanement se fait entendre puis elle les suit, se mêlant aux habitants sans grande difficulté…
Un visage découvert attire moins l’attention d’une capuche cachant l’ensemble du visage…

Sa torche flambe encore et enfin le soldat s’arrête…Il se présente comme étant Kenny… le faucon de Poligny...Elle en a cure

La blonde le regarde au loin et s’approche d’un toit en chaume…et laisse ainsi la paille prendre devant les yeux de cet homme…La provocation, Annyah la connaissait que trop bien….et elle savait y répondre à sa manière…


Commence déjà par bouger le gras de ton arrière train pour défendre les villageois qui se trouvent dans cette vieille bicoque...
murmure t'elle entre ses lèvres

Les soldats qui l’encadrent lui annonce un mauvais présage puis ne faisant pas le poids devant autant de flèches elle recule d’un pas et se mélange à la « populas »…quel fou oserait cribler des innocents de flèches pour une simple brigande…
[/rp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alystrael
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 583
Localisation : Dans la grotte
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: [rp] attaque du chateau de Dole (echec) [Mort de Aly' ]   Dim 14 Déc 2008, 15:35

SARA :

Saramarinet a écrit:
Suivant ces deux compères depuis Pontarlier, elle était arrivée à Dôle dans la nuit. Ils avaient eu vent d'une attaque et c'est avec les armes qu'ils s'étaient rendus dans la capitale. Quelques groupes de voyageurs affluaient aux portes de la ville... plutôt suspect avec les frontières fermées, il fallait rester prudents. Quelques heures passées en taverne, des gens suspects. La nuit commençait à tomber, la fraîcheur tombait. Sara marchant dans la rue, la main posée sur son épée sursauta en entendant l'alerte

Citation :
ALERTE ! ON NOUS ATTAQUE !

Elle se retourna, dégaina son épée et se mit à courir. Tous les villageois sortaient de leurs habitations, hurlant ou pleurant, enfants des les bras ou à la main. La foule se dirigea vers la place du village, formant une chaîne menant jusqu'au puit. Les seaux se passaient de personne en personne jusqu'à la dernière qui jetait l'eau contre les toits enflammés.

CONTINUEZ COMME CA ! IL FAUT L'ETEINDRE !

Elle aperçut enfin Kenny et son amie, armes sorties tout comme elle. Elle se dirigea vers eux, il fallait agir, les flammes commençaient à se répendre sur toute la ville et les incendaires étaient toujours en course.

Citation :
Venez avec moi. On va au contact. Pas de pitié pour ces rats.

Tout à fait d'accord avec toi... du rat grillé ça doit pas être mauvais...

La jeune femme se mit en quête, suivant son groupe rejoint par Charlotte, des incendiaires. Suivant le jeune caporal, elle aperçut juste devant eux, une femme tenant une torche à la main qu'elle posa contre le toit de chaume qui doucement s'enflamma. Sans aucun doute... de la provocation.

HE VOUS ! REPOSEZ CETTE TORCHE IMMEDIATEMENT !

Elle s'avança, sortant son épée mais la jeune femme se reculait déjà pour se mêler à la foule. Hors d'elle, Sara s'avança... elle ne la laisserait pas s'en sortir comme ça.

ALAE:

Alae** a écrit:
Le plus important c'est de coordonner le tout, après avoir fait fermer les portes séparant les bas quartiers en feu du reste du village, elle revint sur ses pas, les maréchaux semblaient être rendu combattre le feu plutôt que défendre les premières murailles. Le jeune femme enrage, et fait demi tour, obligée de galoper à travers les ruelles entre la foule inquiète plutôt qu'a se battre, elle reperd les uniformes, et rejoint les soldats présents.

Par le très haut, que faites vous ? Que les femmes et les vieillards éteignent ce feu, on vous met une diversion et vous accourrez.

Peut être ne pensait elle que trop peu aux villageois, mais là n'étaient que les bas quartiers, sa maison brulerait aussi... Soit, elle n'en avait cure, ça ferait disparaitre certaines chose. Le plus important était le reste, pas ce quartier réservé aux brigands, voyageurs de passages et gens de peu d'importance.

Ils n'ont pas mit le feu pour s'amuser, mais pour qu'on quitte nos postes. Si on reste là dole brule, et on nous pille, si on remonte les bas quartiers brulent, mais au moins il nous restera de quoi reconstruire, de quoi nourrir les habitants, les dolois sont déjà en sécurité au château, il n'y a là que des étrangers.

La jeune femme laisse son regard courir sur les personnes qui traine, elle veut retrouver les imbéciles croisés en taverne qui l'ont traité de sale gueuse, mais avant tout, il faut défendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alystrael
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 583
Localisation : Dans la grotte
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: [rp] attaque du chateau de Dole (echec) [Mort de Aly' ]   Dim 14 Déc 2008, 16:07

SALAM :

[quote="--Salam***"][Quelque part dans Dole]

Les deux sicaires du Lion de Juda avaient pour mission avec d'autres de placarder partout où ils le pouvaient les papiers qui avaient été imprimés en grand nombre.
L'un tenait une torche, l'autre clouait le texte sur la porte de l'église de Dole.


Citation :
Tout homme et toute femme de Franche comté, même les pas beaux et les pas belles, a droit à la boulasse, à égalité avec ces morpions de nobles curés et autres parlementaires et Franc-Comte et faux-cultois !

Tout homme et toute femme de Franche Comté, même les plus beaux et les plus parfumés, a le devoir de nettoyer ses écuries !
Ce jour est le Jour du Grand Ménage de printemps, mais en automne, voire en hiver, vu le temps qu'il fait.

Ils entendirent au loin une série de clameurs et ils comprirent que l'opération venait de commencer.


KENNY :

Kenny a écrit:
Kenny avait repéré la première personne du groupe à la lumière de la torche qu'elle tenait à la main. Une femme . Et plutot jolie apparemment. Elle marmonna quelque chose que l'homme ne put saisir et se fondit dans la foule. Les archers allaient tirer dans le tas comme des bourrins. Kenny leur fit :

Ne tirez pas ! Vous allez tuer des innocents !

Puis il se tourna vers les soldats à pied et leur dit :

Gardez vos postes ! J'y vais.

Il courut en direction de la foule qui s'écartait devant lui. Des soldats avaient repéré la brigande et allaient se jeter dessus comme un affamé sur une miche de pain, mais le caporal s'interposa.

Laissez là ! Cette femme m'a provoqué elle est à moi.

Les soldats s'écartèrent et le jeune homme s'avança.

Alors comme ça vous pensiez cramer la ville hein ? Alors en garde !

Il se mit en garde. Son épée courte était bien affutée. Le combat allait enfin s'engager.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alystrael
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 583
Localisation : Dans la grotte
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: [rp] attaque du chateau de Dole (echec) [Mort de Aly' ]   Dim 14 Déc 2008, 17:07

ANNYAH :

Citation :
[rp]La brigande entendit une femme crier…apparemment elle lui en voulait.
Elle se retourna légèrement et la vit s’avancer dans sa direction, suivit de loin du Kenny….les choses se gâtent pour elle..

Soudain elle perd l’équilibre…Une personne vient de la heurter brusquement sur le côté.

Un soldat !...La main de la jeune femme empoigne sa dague avec assurance et ses yeux bleus dévisagent ce jeune gueux qui se présente à elle.

Les cris des habitants qui éteignent l’incendie et ceux des gardes qui commencent à se replier autour d’elle, résonne dans son esprit.
De nouveaux visages recouverts de casque arrive près d’elle, et l’encerclent peu à peu.

L’un d’eux affiche un sourire narquois et pose la main sur elle..certainement sure qu’elle ne dirait rien…
Mais ce ne fit pas le cas….elle écarta cette main d’acier avec force et lui assène un coup avec le pommeau de sa dague sur la tempe…

Ne me touche pas, sale gueux ! dit t’elle avec rage alors qu’elle recule d’un pas pour et se mettre en position.

Elle sent les gardes agités et désireux de se venger du coup qu’elle vient de porter à leur confrères mais aucun d’eux ne bouge….

Qu’attendez vous ?? Allez y !

La brigande ne comprend pas leur impassibilité…puis une voix…elle la reconnait…Kenny ??!!
Il désire donc jouer au fier …
Annyah se retourne, laissant les quelques mèches balayer son visage et un sourire emplie de provocation fut la seule réponse à ces paroles…

Elle ne pu s’empêcher de sourire en voyant son épée et elle dégaina alors une autre dague…Elle ne possédait aucune épée, préférant ainsi la légèreté des dagues qui lui confèrent une certaine rapidité…

Autour d’elle, les gardes s’écartent, enfin, mais leur présence ne fait que lui donner l’impression d’être prisonnière…
L’incendiaire se decide enfin à prendre la parole, s’adressa à lui d’une voix suave mais néanmoins déterminé.


Vous avez laissez vos hommes sans commandements aux portes du château…cela n’est pas des plus prudent…Pour ma part je ne compte pas me battre ainsi…entourée de soldats..On dit les brigands fourbes mais les gueux le sont également….
[/rp]

BERCH:

Berch** a écrit:
L'affaire s'annonçait mal dès le début. D'abord, ces damnées armées de faux-cultois n'étaient pas allées jusqu'au bout. Alors que le Parlement n'avait pas cédé -conformément aux attentes de la Grande Coalition-, les deux trois beaux parleurs n'étaient apparemment pas prêts à aller jusqu'à une guerre civile pour imposer leurs opinions. Logique, direz-vous, mais qui n'espère rien n'a rien.

Et puis la consigne était mal passée : vendredi matin, quelques benêts avaient tenté de prendre d'assaut la mairie. Le Bébert, qui avait pris une place dans la milice, avait vu tout cela, mais n'avait su reconnaître personne. Et puis viser la mairie, en plus, ils devaient avoir trop bu, ces collègues.

Tout cela couplé à l'arrivée plus que massive, le même jour, d'une horde de gens pas nets, avait dû mettre tous les indicateurs de la prévôté au rouge. Mais il avait été décidé de tenter l'affaire, puisqu'on était là. Qui sait si le Très-Haut ne les aurait pas soutenus, un peu ?

Bébert avait tenté d'entrer dans le château d'une manière non-violente, en arguant sur son engagement de milicien l'autre jour, puis d'aller mettre la garde hors d'état de nuire, depuis l'intérieur. Seul problème, la patrouille sur laquelle il était tombé n'était pas très compréhensive et on lui répondit qu'ici, en Franche-Comté, les contrats des défenseurs sont limités à un jour. Boudious, une vraie armée de procéduriers. C'est ainsi qu'il se retrouva à nouveau au milieu de la place, dans un tumulte fabuleux, des flammes léchant les murs de quelques maisons autour de lui. Il en cherchait une en particulier, investie quelques jours auparavant et où avait été entreposé un peu de matériel, dont un lourd bélier portatif. Mais dans la pénombre, avec certaines des ces bâtisses presqu'en ruine, il ne retrouvait plus l'endroit. Il finit par se retrouver devant l'église de Dole, où il croisa deux hommes peu nets, des parchemins plein les bras. Ce devait être les sicaires chargés de la propagande. Mais en ces lieux, ils pourraient bien faire autre chose. Berchtold leur montra son médaillon et fit un signe entendu, montrant l'église de la tête.


On vide les caisses du cureton et on brûle ce machin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alystrael
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 583
Localisation : Dans la grotte
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: [rp] attaque du chateau de Dole (echec) [Mort de Aly' ]   Dim 14 Déc 2008, 17:37

KEnny :

Citation :
La voix de cette femme était agréable à entendre. Mais elle était un adversaire. Il ne devait pas se laisser distraire. Surtout qu'elle avait une dague dans chaque main. Donc plus rapide. Mais cela ne l'effrayait pas.

Vous croyez vraiment que je serais assez bête pour laisser le château sans commandement ? Rassurez vous, il est bien gardé.

Puis il vit que les gardes n'avaient pas bougé. Il était sidéré. Qu'ils étaient bêtes !

Allez fichez moi le camp ! Défendez la ville ! Dole doit tenir à tout prix !

Mais caporal...

Y a pas de mais ! Ceci est un duel. Le premier qui intervient je l'égorgerai moi-même ! Allez en ville et capturez les révoltés ou tuez les. Cette femme et moi allons nous battre seuls.

Les gardes filèrent bien vite. Le caporal voulait à tout prix voir si elle se battait aussi bien qu'elle parlait. Il fit un sourire charmeur à la femme et lui dit :

Tsss. Quel dommage. Une si jolie femme. Ca va me faire de la peine de devoir vous tuer. Mais après tout, vous l'aurez cherché. Néanmoins, comme vous pouvez le voir, ce sera un duel entre nous sans intervention extérieure. Si vous êtes prête, alors on y va.

Il avança un pied pour assurer son équilibre. Une chance que son épée était légère. Il pouvait la tenir à une main sans souci. Mais face à deux dagues, il devait être prudent. Les dagues étant faites pour la rapidité et non la force, le combat n'allait pas être simple. Mais il était prêt. Un duel s'engageait et il était résolu à vaincre.

REGI :

Citation :
Satanés barreaux..bien trop solides..Reginae a beau utiliser toute sa force et faire levier avec son épée, rien ne cède.

Dans l'affolement,général, personne ne la remarque, de noir vêtue et de stature fine.

En sa possession un sac de poudre explosive. Voilà quelques temps déjà que Reginae s'interesse de près à cette technique, en fait, depuis le saccage de l'Abbaye de Noirlac, où elle a vu L'Farfa tout faire sauter.

Technique éprouvée encore la veille..tout semble parfait.


D'un geste assurée, elle pose le sac plein du détonnant mélange à l'entrée du soupirail. Elle a pris soin dans la journée de voler un peu d'huile et de tissu dans une taverne vide. Euh dans une taverne tout court..à Dôle il semblerait que les tavernes soient toujours vides..A se demander d'ailleurs d'où sortent tous les villageois et guerriers qui défendent la ville.

Trempe la mèche dans l'huile
Met la mèche dans le sac
question feu..y'a ce qu'il faut, la blonde incendiaire a allumé le tout Dôle !

Reginae chope un tison ardent, et allume le bout de tissu..qui s'enflamme bien trop vite. Un coup de bourasque de neige déplace le sac de poudre mal fixe..et se rapproche d'elle.

Tout se passe alors trop vite. L'explosion a lieu, mais au mauvais endroit, ne causant aucun dommage aux épais murs du château.

Par contre, la déflagration projette Reginae, qui retombe inanimée et brülée au bras gauche,

Le contact froid de la neige ne la réveille pas.


Dernière édition par Alystrael le Dim 14 Déc 2008, 19:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alystrael
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 583
Localisation : Dans la grotte
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: [rp] attaque du chateau de Dole (echec) [Mort de Aly' ]   Dim 14 Déc 2008, 19:50

Annyah :

Citation :
[rp]Les gardes l’obéissent tel des chiens devant un maître…il n’y a pas de doute que cet homme est leur chef… Il allait lui donner du fil a retordre celui-là.

Le mot de « caporal » parvint à ses oreilles et soudain son esprit s’éclaire.
Elle avait devant elle un homme de combat…un adversaire comme elle les aime.

Puis soudain, il parle de son charme…et là elle ne peut s’empêcher de rouler des yeux..
S’il fait comme le soldat à Orléans qui a préféré fermer les yeux sur le meurtre qu’elle avait commis juste pour ne pas la voir en geôle ou la faire souffrir, le combat n’allait avoir aucun intérêt.

Les soldats s’éloignent et se dirige vers les brigands non loin dans l’espoir de les attraper…peine perdu à son avis…

La brigande plonge son regard dans celui du caporal et sourit malicieusement, tout en jouant de ses doigts sur la lame de ses dagues.
Tu as raison, tu n’oserais pas frapper ou blesser une si belle femme n’est ce pas….femme qui n’est pas indifférente à l’élégance d’un soldat…
Elle lui adresse un clin d’œil emplie de provocation puis elle lance le premier assaut.

Annyah fonce sur lui, mettant son bras devant son visage et en positionnant la lame de manière à longer son avant bras et ainsi éviter que la lame du soldat ne lui entaille cette partie du corps en cas de riposte
Sa main droite brandit la dague, pendant qu'elle raccourcit les quelques mètres qui les séparent.

Au dernier moment la brigande suffisamment proche de lui, balance son pied avec force contre son flanc droit.
Des attaques en traitre de la sorte, elle en connaissait bien mais celle-là était de loin sa préférée.
Sans attendre elle se recule rapidement, toujours en prenant soin de protéger son visage puis elle se met en position de manière a retrouver un bon équilibre sur ses deux jambes.

Vous avez de la chance d’habitude j’entaille la joue dès la première attaque…Je suis sûre que cela ne fait que vous mettre en appétit, je me trompe ?

Elle se met en position de défense attendant la revanche de son adversaire….

Me trouvez vous toujours aussi plaisante pour ne plus vous battre et vous laisser faire avec....La brigande n'a pas le temps de finir sa phrase qu'une explosion attire son attention...Elle ne fait plus attention au soldat tant sa surprise et grande et soudain elle s'inquiète pour celle qu'elle nomme Regi...
Son visage impassible fait passe à l'inquiétude....
[/rp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alystrael
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 583
Localisation : Dans la grotte
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: [rp] attaque du chateau de Dole (echec) [Mort de Aly' ]   Dim 14 Déc 2008, 22:08

SARA :

Citation :
Sara cherchait toujours et encore, errait au milieu de cette foule sans vraiment la trouver. Mais voilà que Kenny se trouvait face à elle, il s'en était chargé... Tout le monde hurlait autour d'elle, les enfants pleuraient et les gens gémissaient la perte de leur maison. Des tas de gens qui se retrouveraient sans foyer à cause de ces rats...

MAIS...

Elle se sentit soudainement tirée et se retourna brusquement portant la main au pommeau de son épée mais ce fut un visage familier qui apparut devant elle. Elle la suivit sans grande conviction regardant autour d'elle les gens déséspérés, que pouvait-elle faire pour les aider ?

Mais attend... on les abandonne là... Dodo

Son amie la menait vers les portes de la capitale, loin des bas-quartiers où les gens tentaient de mettre fin à cet incendie. Elle n'avait pas retrouvé un seul chien et Kenny qui provoquait cette jeune femme en duel... s'il lui arrivait quelque chose ? Elle n'avait pas le temps de réfléchir, perturbée par toutes ces plaintes et ces cris... Elle se retrouva bien vite devant les portes, prête à défendre Dôle de n'importe quelle arrivée suspecte se jurant de retourner bien vite sur les lieux du duel.

CHARLOTE:

Citation :
Kenny partit plus loin s'occuper de la pyromane ; Charlotte quant à elle resta au château. Mais rien ne bougeait de ce côté-ci. Avec une pointe d'optimisme, Charlotte se mit à espérer que les brigands avaient finalement abandonné l'idée d'attaquer le château. Ainsi pourrait-elle rentrer s'abriter dans une taverne. Et réchauffer les extrémités de ses membres, qu'elle ne sentait pratiquement plus. S'il devait y avoir un combat, elle ne savait pas si elle serait à même de se défendre. Comme on le dit, l'espoir fait vivre.

Au loin, Charlotte vit une autre maison s'embraser. Elle espéra que cela réchaufferait l'atmosphère, tout en étant triste pour les occupants de cette maisonnée qui n'avaient rien demandé à personne.

Tout à coup, elle entendit un bruit étrange. Elle qui n'avait jamais entendu d'explosion de poudre ne pouvait pas décrire ce phénomène, mais c'était pourtant ce qui venait d'arriver. Charlotte se dirigea vers l'origine du bruit. Une femme gisait allongée auprès des murs du château. Sans savoir si cette femme était une simple Doloise, une touriste ou une brigande, Charlotte se précipita vers elle. Elle vérifia qu'elle vivait encore, et la retourna sur le dos. Elle eut un instant d'hésitation, puis se débarrassa de son mantel et l'étendit sur la femme inconsciente. Puis elle lui prit la main, et lui demanda d'une voix inquiète :
« Dame ! M'entendez-vous ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alystrael
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 583
Localisation : Dans la grotte
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: [rp] attaque du chateau de Dole (echec) [Mort de Aly' ]   Dim 14 Déc 2008, 22:10

KENNY :

Citation :
Cette femme délicieuse était une combattante aguerrie ça se voyait de suite. Rien qu'à sa garde, il savait qu'elle s'était battue de nombreuses fois. Les débutants hésitaient ou laissaient des failles. Il n'en voyait aucune. Il décida de rester en garde tout en la surveillant. A la moindre faille, il la découperait en tranches.

Un clin d'oeil plus tard, elle fonçait déjà sur lui. Elle courait vite. Plus le temps de se pousser, il allait devoir parer la dague. Mais au dernier moment, il reçut non pas un coup de dague comme prévu, mais un bon coup de pied au flanc droit. Il l'encaissa avec un grognement de douleur. Elle visait bien en plus, mais ça l'excitait. Enfin un adversaire valable ! De plus elle avait reculé de manière vive et assuré son équilibre d'un mouvement fluide.


Citation :
Vous avez de la chance d’habitude j’entaille la joue dès la première attaque…Je suis sûre que cela ne fait que vous mettre en appétit, je me trompe ?
lui demanda son adversaire.

En effet. En plus d'être jolie vous êtes souple, et rapide. Un adversaire comme je les aime. On va bien s'amuser vous et moi.

Il déposa rapidement son bouclier et sortit une dague de sa botte. Etant ambidextre, il n'avait pas de handicap au niveau du maniement des armes.

Citation :
Me trouvez vous toujours aussi plaisante pour ne plus vous battre et vous laisser faire avec...

Il lui fit un sourire charmeur, lorsqu'une explosion retentit dans la nuit. Ce bruit caractéristique il le connaissait.

Poudre noire.pensa-t-il aussitôt.

Un soupçon d'inquiétude passa sur le visage de la brigande, qui ne faisait plus attention à lui. Il en profita pour courir vers elle, et lui décocha un coup de pied dans le ventre, avant de reculer. Il se remit en garde, la dague parallèle au sol devant le nez, l'épée prête à frapper. Il redéplaça ses pieds pour conserver son équilibre et dit à la jeune femme :


Règle numéro un en combat ma chère. Ne jamais quitter son adversaire des yeux. J'aurais pu vous tuer d'un coup de lame, mais le plaisir aurait été court. Vous l'avez aimé celui-ci j'espère. Car la suite promet d'être encore plus excitante.

Il la regarda avec un plaisir certain. Plaisir dû aux formes agréables de la jeune femme, mais aussi plaisir de se battre avec un adversaire de cette qualité. Les comtois sous-estimaient les brigands. Le caporal avait la preuve vivante que certains d'entre eux étaient des combattants redoutables.

Il ne savait pas comment le combat allait finir, mais il savait qu'il allait s'en souvenir toute sa vie.

ANNYAH:

Citation :
[rp]Son souffle se coupa brutalement et une douleur se fit sentir au niveau de son ventre…
Le bougre n’y était pas allé de main morte…et il avait profité de sa surprise.

Elle porta par réflexe sa main, maintenant toujours solidement sa dague contre son abdomen et elle flanchât sous le coup.
Un genou a terre elle l’observa se remettre en position…un soupire s’échappa de ses lèvres puis elle releva la tête, un sourire vicieux en coin.

Sa main droite rangea la dague sur sa ceinture, prête pour être sortie avec rapidité puis elle se plongea dans la neige…

La brigande le laissa parler se contentant de plonger son regard dans le sien et se mordiller la lèvre d’envie…Elle espérait surtout attirer son attention sur ses lèvres….

Sa main saisit la neige fraîche et elle la jeta subitement au visage de caporal, profitant de l’effet de surprise pour se relever et empoigner la dague.

Cette fois elle ne jouait plus…

Annyah frappa le bras qui lui servait de garde avec sa dague, laissant le bruit des lames se rajouter aux cris environnants. Son autre main toujours un peu froide empoigna la dague et elle entailla sa joue légèrement…

Elle retourna rapidement sa dague et laissa la lame en contact avec la paume de sa main pendant que le pommeau, lui, heurtait les côtes du soldat.

La jeune femme retourna rapidement à sa position, et elle observa sa lame…découvrant cette nouvelle couleur qui venait de raviver la simple froideur de sa lame…

Et mon conseil sera…moins de parlotte plus de méfiance…

Ses pieds prennent des marques dans le sol, comme pour mieux s’y accrocher et garder un meilleur équilibre puis elle ne peut que lui adresser léger haussement des épaules en signe de compassion…
[/rp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alystrael
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 583
Localisation : Dans la grotte
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: [rp] attaque du chateau de Dole (echec) [Mort de Aly' ]   Lun 15 Déc 2008, 12:35

SYRIUS (ou le pauvre*** Twisted Evil )

Citation :
Ah Dole... Quoi de plus ennuyeux que Dole ? Censée être le centre nevralgique de la Franche-Comté, elle n'était pourtant réellement animée que lorsque les franc-comtois se faisaient la guerre entre eux. Cette fois, l'action allait être tout autre, puisque le Franc-Comte en personne l'avait invité à se rendre en la capitale afin d'assurer la défense. Il ne recevait plus d'ordre au sein de l'armée, depuis que certains avaient tenté d'abuser de leur grade pour faire de l'armée leur jouet personnel. Sans doute n'était-il plus membre de cette armée, mais il restait franc-comtois tout de même, et avait donc répondu à l'appel de son suzerain. C'est donc accompagné de sa vassale et de quelques hommes en armes et aux couleurs de Saulx, que le Margny avait investit la capitale.

C'est ainsi que le Vicomte avait passé ces derniers jours à se rendre à l'université, afin de perfectionner ses connaissances, pourtant déjà très grandes, dans moult domaines, son favori étant l'art héraldique. Malheureusement, les ouvrages à ce sujet n'étaient pas légion et rapidement il dût se rendre à l'évidence : il ne restait plus que les tavernes pour se divertir. Certaines femmes se dévouaient, semblait-il, à l'art du massage, comme par exemple la maire de Dole et future Franc-Comtesse, Alaellyra, qui avait eu l'immense privilège et le grand honneur de relaxer le Vicomte, l'espace d'une soirée.

C'est suite à cette soirée, alors que la maire était partie rejoindre Occorax on ne savait où pour faire certainement ce que personne ne voulait savoir, et que le Vicomte commençait à s'endormir sur sa table, entre les chopes vides et renversées, qu'un soldat dolois fit son entrée en défonçant à moitié la porte de la taverne municipale. Essoufflé, les joues rougies par le froid, et la mine sombre, l'homme parcourut rapidement la pièce du regard avant de s'arrêter lorsqu'il reconnut le Vicomte, qui entre temps avait reprit de son aplomb.


Monseigneur ! L'alerte a été donnée, des toits brûlent et le château est menacé !

Le Vicomte sortit de sa stupeur, pour se lever subitement, bousculant sans ménagement la table en bois, et renversant au passages quelques chopes.

Bien, que l'on aille mander ma fidèle vassale et quérir mes hommes, Saulx va respecter son serment.

Et le garde quitta la taverne sans demander son reste, réfléchissant sur le lieu où pouvait bien se trouver la vassale du Vicomte de Saulx, qu'il connaissait bien puisque personne ne devait ignorer le nom des proches du Margny, car ce dernier en avait décidé ainsi.

HANADORA

Hanadora a écrit:
Un instant de torpeur, un seul. Ou tout se mêlait instinctivement sur les mêmes personnes, les mêmes gestes, les mêmes actions. C’était ce soir, que se déroulerait l’événement ! Lequel, soit, on ne le sait, elle ne le sait encore ! Mais elle le saura, puisqu’elle avance, imperturbable, dans les couloirs noirs, sombres, pièges de cette forêt abrupte.
Un instant de solitude, de recherche, de visage. Toujours ces visages. Un cri, un peu plus loin ! Etrange, grave, guttural, voir même monstrueux ! Il s’approche de plus en plus. Elle se tourne à droit, à gauche. Personne, personne, sauf elle, lui, eux !


Ma Dame ? Ma Dame, levez-vous, on m’envoie vous chercher.
Un instant de lumière, puis,... Rien ! Un visage au dessus du sien. Une femme rousse. Valentine.
Ola vilaine ! Ne vous a-t-on jamais appris qu’il ne faut point éveiller les Demoiselles qui dorment ? Elle grommela, et chassa sa dame de compagnie d’un mouvement brusque qui la fit reculer de deux mètres. Des bougies éclairaient la pièce à droite à gauche. L’ambiance était feutrée, et des bruits divers se faisaient entendre à l’extérieur ! Encore des bêtises, quelle heure devait-il bien être. Pas l’heure de la grande mangeaille en tout cas.
Ni l’heure pour une visite quelconque. L'heure simplement de ne rien faire.
La vilaine, deux mètres plus loin, la regardait d’un air anxieux ! Quelle fourbe ! La Dame se leva. Dubitative. Certes elle avait été brusque, mais la mioche l’avait cherché !
Cherchant, de ses deux mains, une vêture à se poser sur les épaules, la jeune femme toisa sa demoiselle de compagnie du regard

Que me vaut ce réveil si subtil ? Lui posa-t-elle d’une voix ferme en fermant les cordons de sa veste.
Un envoyé du Vicomte de Saulx m’est parvenu à l’instant, il voulait lui-même entrer mais,…Hanadora la fit taire d’un geste de la main.
Un envoyé du Vicomte de Saulx ! Son suzerain la mandait pour une cause ! Soit ! Il fallait qu’elle fasse vite.
Etant à Dole pour un état d’alerte, elle ne pouvait qu’agir promptement. S’habillant en deux trois gestes, ajustant sa coiffure avec l’aide de sa demoiselle, elle enfila ses bottes s’arma d’une écharpe, et sortit dans le petit salon ou le garde attendait !


Hanadora Grimwald ? La jeune femme acquiesça en serrant son col. Ma Dame !
L'alerte a été donnée, des toits brûlent et le château est menacé ! Le Vicomte vous attend, je me dois de vous conduire à lui à l’instant !


Bien, Valentine, mon épée, mon bouclier, en vitesse ! Je vous suis mon brave, dépêchez-vous.
Le garde sortit dans le noir de la nuit, qui, finalement, n’était plus si noir que ça avec la Dame à sa suite ! Des ombres de lumières vacillantes semblaient lécher le ciel et les toits sombres de la ville ! Ils coururent, leurs pas raisonnant dans les étroites ruelles puantes ! Le Vicomte était là, devant une taverne vide attendant sans doute son arrivée. Reprenant son souffle, elle s’inclina devant son suzerain et fixa son épée à sa ceinture.

Monseigneur, me voici à vos ordres !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alystrael
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 583
Localisation : Dans la grotte
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: [rp] attaque du chateau de Dole (echec) [Mort de Aly' ]   Lun 15 Déc 2008, 12:37

Charlotte a écrit:
L'inconnue cligna des yeux puis les ouvrit totalement. Charlotte planta son regard dans celui de la femme. Surprise, elle y vit passer une expression qui lui fit subitement peur, sans qu'elle ne sût pour quelle raison. A ce moment-là, l'autre se jeta sur elle. Charlotte ne s'y attendait pas le moins du monde, mais la faiblesse de l'attaque ne la fit pas chuter. Elle parvint à garder l'équilibre en plantant son bâton au sol et en s'y appuyant de toutes ses forces. Elle saisit également un des bras rougis de son adversaire pour s'y tenir brièvement. Mais face à elle, l'autre était maintenant debout, quoique vacillante.

Charlotte ne réfléchit pas, ce n'était plus le moment. Elle savait qu'elle avait agi sottement en secourant une personne qu'elle ne connaissait pas. Mais au fond d'elle même, elle savait également qu'elle aurait été bien incapable de regarder une blessée sans lui apporter la moindre aide. La prochaine fois, elle saurait prendre garde à ses actes, sans doute. Encore fallait-il qu'il y eût une autre fois !

Charlotte était désemparée, elle ne savait que faire. Elle tenta une molle attaque avec son bâton, puis décida que la fuite était décidément une formidable preuve de courage. Elle se retourna, trébucha, s'appuya une nouvelle fois sur son bâton pour ne pas tomber, et s'enfuit à toutes jambes en direction des autres membres de son groupe de maréchaux, abandonnant la brûlée à elle-même.

----------------------------------

Salamander a écrit:
[Devant l'église de Dole]

Les deux hommes avaient sorti leur sica en voyant arriver l'individu. Lorsque ce dernier montra son médaillon, ils les rangèrent et sourirent à demi.


Nous devons placarder tous ces papiers, mais pourquoi ne pas aller faire un tour dans l'église. Ce sera un plaisir.

L'un d'eux sorti un trousseau d'objets longs et métalliques, aux formes plus ou moins coudées. Il en introduisit un dans la serrure de la lourde porte sans succès. Il en pris un second, puis un troisième. Un lourd déclic se fit entendre. L'homme poussa un grognement de satisfaction. Il tourna la poignée, la porte s'ouvrit. Ils entrèrent dans l'édifice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alystrael
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 583
Localisation : Dans la grotte
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: [rp] attaque du chateau de Dole (echec) [Mort de Aly' ]   Lun 15 Déc 2008, 12:39

KENNY :

Citation :
La jeune femme se plia sous la douleur. En effet, sa botte avait du la faire souffrir mais le caporal s'en fichait royalement. Son opposante plongea dans la neige et l'observa attentivement tout en se mordillant la lèvre d'une manière très sensuelle.

Kenny était connu pour aimer les jolies dames. Et celle-ci, bien que brigande, était magnifique. Il se contenta de l'observer tout en restant en garde. Grave erreur. En effet, il reçut une poignée de neige en pleine figure, ce qui le désorienta.

La jeune femme en profita pour frapper à gauche. Il para avec sa dague par réflexe. Le bruit des lames qui s'entrechoquaient se mêlait aux cris de la population affolée. Mais un autre cri se fit entendre. De douleur, mais surtout de surprise. En effet, le militaire avait récolté une belle entaille à la joue ainsi qu'un bon coup dans les côtes qui le fit reculer de deux pas.

Personne n'avait réussi à blesser son visage. Il pensait qu'elle aurait pu faire une compagne d'armes fantastique, mais il se reprit. Là on ne jouait plus, on se battait pour de bon.

Le jeune homme essuya rapidement le sang sur sa joue avec sa manche et se remit en garde. Il avançait prudemment, aussi souple qu'un chat, vers son adversaire. Il tenta deux ou trois passes avec sa dague, pas bien dangereuses, mais il voulait tester les réactions de son adversaire.

Tout à coup il vit une toute petite ouverture. Il allait en profiter. Il se permit de distraire son ennemie avec sa dague, lorsque, sans prévenir, son épée fendit l'air de haut en bas. Il entendit le bruit du tissu qui se déchirait, mais il vit du sang sur la pointe de son épée.

Il recula et observa son adversaire. Il aperçut une blessure. Superficielle, certes, mais il avait réussi son coup.


Un partout demoiselle.


ANNYAH:

Annyah a écrit:
[rp]Le cri de douleur qu’il émit la fit légèrement sourire…il souffrait c’était pas trop tôt.
Alors qu’il recula suite à son attaque, elle se positionna et attendit l’offensive.

Elle ne tarda pas… Il approcha d’elle avec une certaine aisance et elle contra la plupart de ses attaques avec ses dagues.

Concentrée elle essaya de ne pas perdre de vue ces gestes.

Mais en vint, l’un d’eux lui échappa et elle vit la lame de son épée s’abattre sur elle…

Harg..Bougre de…. ! cria t’elle alors qu’elle porta l’une de ses mains à son épaule gauche.

Elle amena sa main devant elle et constata avec stupeur que le bout de ses doigts étaient recouvert de sang…
Son épaule était entaillée et sa chemise était dans le même état…

Encore une blessure de plus sur son corps...Annyah ne pu s’empêcher de lui adresser un large sourire quand il lui adressa « Un partout demoiselle »…

La jeune femme s’approcha de nouveau de lui et voulu lui montrer sa véritable nature….fourbe…

Tout comme sa première attaque elle porta ses lames en direction de son visage, qu’elle avait déjà marqué, de manière à ce que son attention se porte que sur la partie supérieure de son corps.
Elle fit plusieurs attaques qu’il contra sans soucis….Cet homme était vif et véritable adversaire, elle le reconnaissait…

Une fois très proche de lui elle leva son genou et lui assena un coup dans son entrejambe avec une certaine force.

Le soldat perdit son équilibre puis sans hésiter elle saisit son visage, entre ses mains, et déposa un baiser sur ses lèvres. La brigande le lâcha pour qu’il se rende entièrement compte de la douleur puis elle le regarda…

Rien de mieux que de gouter les lèvres d’un soldat souffrant…Maintenant on est a 2 pour moi et 1 pour toi il me semble non ?

La jeune femme resta sur ses gardes, elle se doutait bien que l’humiliation et la douleur qu’elle venait de lui infliger allait lui être rendu…Elle se méfiait de sa réaction avenir, ce coup là il l’aurait certainement en travers de la gorge…
Cependant l’impertinence de la brigande n’avait pas de limite et ce combat allait certainement lui apprendre où elles se trouvent…

[/rp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alystrael
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 583
Localisation : Dans la grotte
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: [rp] attaque du chateau de Dole (echec) [Mort de Aly' ]   Lun 15 Déc 2008, 14:07

KENNY :

Citation :

La brigande faillit lâcher une insulte mais elle avait été surprise d'être blessée. Elle eut même le sourire. Cependant, bien que ce sourire était ravissant, il restait concentré. Une blessure au visage lui avait suffi.

Elle attaquait à présent au visage. Kenny parait et contre-attaquait. mais Annyah était douée aussi. Aucun des deux ne prenait l'avantage sur l'autre. Le jeune homme se demandait même si elle n'avait pas été entrainée dans une armée, car elle arrivait à prévoir ses attaques et à les parer sans effort.

La distance entre les deux opposants était infime. Annyah en profita pour lui décocher un bon coup de genou dans les parties génitales. Il sentit ses poumons se vider et son souffle se couper.

Il perdit l'équilibre. La pyromane en profita pour l'embrasser sur les lèvres avant de le lâcher. Il tomba un court instant à genoux pour souffler un peu. Ca faisait très très mal ça. Mais il se releva péniblement et trouva même la force de sourire lorsque son opposante lui annonça le score actuel.


En effet. Bravo.

Ce combat était plus que ça. Pour lui ça devenait un jeu. Jeu mortel certes, mais cela faisait longtemps qu'il ne s'était pas autant amusé. Il savait qu'il devrait en finir rapidement, mais il s'amusait beaucoup. Il décida donc de faire durer son plaisir encore un peu. Il attaqua, tantôt aux jambes, tantôt sur le haut du corps. Ces attaques de diversion étaient parées ou esquivées sans effort.

Pourtant il se rapprochait doucement mais surement. Une fois assez près, il lâcha son épée et empoigna la jeune femme par le devant de sa chemise pour l'attirer à lui. Il entailla légèrement la gorge de la jeune femme de manière superficielle, et mordit la plaie.

Le goût du sang de la jeune femme était exquis. Mais il lui chuchota à l'oreille :


Deux partout ma belle.

Il lui mordit la lèvre inférieure puis la repoussa. Annyah fut légèrement déséquilibrée, ce qui lui permit de ramasser son épée. Il la regarda avec un petit sourire coquin et se remit en garde.

ANNYAH :
BON J'ANNONCE QUE ANNYAH DOIT MOURIR LORS DE CE COMBAT POUR CEUX QUI L'IGNORENT ENCORE ^^

Annyah a écrit:
[rp]Désormais il attaquait….Il avait de la hargne et il savait y faire. Ces gestes, ces attaques ne lui étaient pas étranger….Elle avait reçut le même entrainement quand elle était dans l’armée.

Période de sa vie qu’elle préférait oublier…

La fatigue commençait à se faire sentir alors qu’elle contrait et attaquait…le froid caressait son visage et celui-ci commençait à brûler ses joues…

Alors qu’elle s’apprêtait encore à se défendre elle fut saisit par le col de sa chemise pour être approcher du corps de Kenny, ce qui lui arracha un léger soupire.

Annyah grimaça quant elle sentit sa gorge être entaillée..puis soudain elle sentit les lèvres de Kenny se poser contre sa plaie pour ensuite la quitter et sentir sa lèvre inférieure se faire mordiller.

Il manquait pas d’audace…elle aimait cela…

La brigande fut repoussée, de manière à ce qu’il puisse ramasser l’épée qu’il avait du abandonner.

Elle passa aussitôt ses doigts contre ses lèvres et sourit à Kenny.

Ne crois pas que tu vas t’en sortir aussi facilement…

Annyah esquissa un sourire mesquin et fonça sur lui. Au dernier moment elle se baissa et elle fit basculer violement une de ses jambes pour faire une « balayette » au soldat.

Une fois celui-ci tombé au sol, elle lâcha une de ses dagues dans la neige et plaqua le soldat au sol…

Ses cheveux basculèrent et effleurèrent le visage de Kenny alors que sa main libre se porta contre la gorge de celui-ci.
Son autre main qui gardait précieusement sa dague se positionna contre son abdomen..
Elle lui adressa un sourire et se contenta de l’embrasser avec douceur pendant qu’elle lui entailla le ventre…

La brigande recula son visage et essaya de forcer pour le laisser dans cette position mais il avait plus de force qu’elle…

Je crois que nous sommes à égalité mais…aussi que c’est peut être la fin pour toi…

[/rp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alystrael
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 583
Localisation : Dans la grotte
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: [rp] attaque du chateau de Dole (echec) [Mort de Aly' ]   Lun 15 Déc 2008, 14:44

CA SENT LA FIN DE ANNYAH Bravo !

KENNY :

Citation :
Le combat n'en était plus vraiment un. Ca devenait une danse mêlant art du combat et une pointe d'érotisme provenant des deux adversaires. Ils se provoquaient mutuellement, et chacun répondait à l'autre d'une manière adaptée.

Un léger sourire plus tard, Annyah fonça vers lui et d'un mouvement souple, lui faucha les jambes. Il bascula au sol, ce qui arrangeait la brigande qui lui mit une main sur la gorge. Il sentit la pointe d'une dague lui ouvrir l'abdomen et il pensait que c'était la fin. Mais la blessure n'était que superficielle. Annyah l'embrassait avec douceur et il lui rendit ce baiser. Le mélange de la douleur et du baiser était fort plaisant. Mais s'il ne voulait pas mourir, il devait réagir.

Il lâcha ses armes qui l'encombraient. De sa main droite il écarta la main armée de son ventre, et la tint fermement. De l'autre, il attrappa la brigande par les hanches et la fit pivoter. Là il était en position de force. Il ramassa sa dague de la main gauche et entailla légèrement un sein de la femme. Il se permit de d'embrasser ses lèvres en même temps. Après tout, autant en profiter.



La fin ? Non pas encore. Mais si tu veux que ça se termine maintenant, je peux arranger cela facilement.

Tout en disant ceci, il avait posé sa lame sur le ventre d'Annyah. Il devait la tuer, mais il voulait voir si elle allait avoir peur de la mort ou si elle l'accepterait sans souci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alystrael
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 583
Localisation : Dans la grotte
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: [rp] attaque du chateau de Dole (echec) [Mort de Aly' ]   Lun 15 Déc 2008, 15:14

LA MORT DE ANNYAH ARRIVE BIENTOT

Citation :
[rp]Le combat prenait une tournure qu’elle ne pouvait que apprécier…un tel combat elle en rêvait.
Les deux mélangeaient l’art du combat de celui de la séduction..

La brigande croyait avoir le dessus mais sentit sa main ferme se poser et saisir sa main armée et elle lui jeta un regard noir.

Puis elle se retrouva le dos dans la neige…Un cri de surprise quant à cette soudaine fraîcheur sur sa peau puis la brigande grimaça..

Il venait de lui entailler l’un de ses seins…Personne ne s’était permis de toucher à ses formes, ou du moins de les entailler…

A la froideur de la neige se rajouta celle de la lame qu’elle sentit près de son abdomen…

Elle essayait en vint de se dégager….Annyah remarqua que l’une de ses mains étaient toujours libre mais désarmée cependant.

Un sourire plein de malice à l’attention du soldat et elle porta un coup dans sa mâchoire…
Elle empoigna sa chevelure et attira son visage contre le sien et l’embrassa avec fougue avant de le repousser… La jeune femme remonta une de ses jambes pour heurter son entrejambe puis elle le fit basculer une dernière fois sur le côté.

Avec cette attaque la lame du soldat l’avait néanmoins entaillée à l’abdomen et elle ferma les yeux sous la douleur.

Elle essaya de rester impassible et récupéra sa dague avant de la placer sous la gorge de Kenny…

C’était lui ou elle…. Elle le savait et il semblait avoir comprit l’enjeu du combat..

L’entaille à son ventre était difficile à ignorer…Sa main libre se posa près de son visage pour prendre appuie, tandis que son autre main, menaçante, restait contre la gorge du soldat…

Le combat…se finira là…

[/rp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alystrael
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 583
Localisation : Dans la grotte
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: [rp] attaque du chateau de Dole (echec) [Mort de Aly' ]   Lun 15 Déc 2008, 16:04

ANNYAH EST MORTE VIVE LA GROTTE



Citation :
Kenny a écrit:
Kenny avait volontairement entaillé le sein d'Annyah pour la mettre en colère. Il la trouvait incroyablement belle, et se disait qu'en d'autres circonstances, ils auraient fait un couple explosif.

Mais là le sort a voulu qu'ils soient ennemis. Cependant il avait oublié la main désarmée de la brigande. Main qui atterrit tout droit en pleine mâchoire du caporal. De plus elle en profita pour l'embrasser avec une fougue rare. Il lui rendit son baiser avant de se faire repousser violemment.

Il sentit une douleur fulgurante dans le bas ventre. Douleur due à un bon coup de genou. Si le caporal voulait des enfants il allait devoir attendre un long moment. Il bascula à nouveau sur le dos. Ce faisant il sentit un liquide chaud couler sur lui. Il se rendit compte que le ventre de la jeune femme était entaillé sur une bonne longueur. Ses réflexes avaient agi pour lui.

Malgré la douleur, Annyah trouva encore la force de plaquer une dague sur sa gorge. Là c'était elle ou lui. Elle se mit en position et lui dit :



Le combat…se finira là…


Tout à fait.... d'accord.
répondit le caporal tout en remontant son bras armé.

Il sentit la dague pénétrer la chair de la jeune femme et son sang tremper son uniforme.

Il vit le regard de la brigande se voiler, tandis que la vie la quittait. Il la serra contre lui et la retourna sur le dos avant de s'asseoir à côté du corps. Durant l'agonie de la jeune femme il lui murmura à l'oreille :


Bravo Annyah. Pour une brigande tu as été une grande guerrière et une combattante exceptionnelle. Tu as gagné mon respect éternel.

Il embrassa une dernière fois les lèvres de la jeune femme désormais morte et lui ferma les yeux. Il ramassa ses armes et son bouclier puis il décida de conserver un souvenir. Il prit la dague qui lui avait entaillé le visage et la passa à sa ceinture. Puis il regarda le corps de la jeune femme et murmura au vent :

Parfois, nous avons trop de préjugés envers nos frères humains. Elle avait choisi son chemin et en tant que brigande je devrais la hair. Mais, je sais à présent qu'on peut trouver des guerriers d'exception parmi eux. Puisse le Tout-Puissant te pardonner et t'accorder la paix éternelle Annyah.

Les clameurs des combats se rapprochaient. Le caporal, couvert de sang, repartit d'un pas chancelant vers le château. D'autres soldats avaient besoin de son aide. De multiples combats et de nombreuses aventures l'attendaient encore. Mais pour le moment, il fallait se battre pour survivre. Et ça il savait le faire.


Dernière édition par Alystrael le Mar 16 Déc 2008, 16:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alystrael
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 583
Localisation : Dans la grotte
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: [rp] attaque du chateau de Dole (echec) [Mort de Aly' ]   Lun 15 Déc 2008, 16:20

Annyah a écrit:
[rp]La brigande sentit la lame s’enfoncer dans sa chair sans pouvoir lutter….
Toutes ces années de combat et elle venait de tomber….Elle se sentit faible….La douleur était bel et bien là mais elle n’y songeait pas…
Elle esquissa un dernier et ultime sourire à celui qui avait pu enfin la tuer..
Son corps sentit une dernière fois la froideur de la neige et elle se sentit mourir….
La sœur de Nathan de Memma n’est plus…Alystrael de la Grotte comme on la surnommait git désormais sur un tapis de neige rougeâtre…
[/rp]



[hrp][Merci à LJD Kenny pour ces RP….La morte de Annyah était prévue je rassure certains ^^ Bonne continuation a vous et bon jeu…Cordialement LJD Annyah.....Une dernière remarque : Musique d'ambiance pour la mort du perso Laughing http://www.youtube.com/watch?v=mmbQEQltOwM&feature=related
]
[/hrp]

[He voilà Annyah ou Alystrael pour les grotteux est morte ^^ Bon jeu a tous Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alystrael
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 583
Localisation : Dans la grotte
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: [rp] attaque du chateau de Dole (echec) [Mort de Aly' ]   Lun 15 Déc 2008, 22:11

COUSIN DE ANNYAH

Citation :
La nuit fut tombée, Raider surveillait toujours le château. Il comptait et recomptait le nombre de soldats qui défendaient le château. Ils n’étaient pas nombreux, voir très peu pour une telle tâche. Ses camarades présents à ses cotés attendaient impatiemment un signe de sa part pour prendre d’assaut le château mais le brigand lui attendait toujours de voir un feu quelques parts dans la ville, une incendie que sa cousine voulait produire. Quelques minutes plus tard, une lueur se fit distinguer dans un quartier de la ville de Dole. Sans hésiter, il dégaina son épée puis s’écria :
Il est temps de terminer ce qu’on est venu faire, chargez !

Sans rien rajouter, il se lança en direction des soldats accompagné de ses confrères. Les combats se sont déclenchés, plusieurs sont tombés, mais les renforts sont arrivés plus vite que prévu, les autorités comtoises ont bien su réagir. Raider frappait tout soldat qui bloquait son chemin, mais ceux-ci ne semblaient ne pas finir. Ses collègues et lui ont été un peu repoussé, cependant ils n’étaient pas encore prêt à lâcher l’affaire, même si la prise du château semblait déjà être impossible.
Occupé par deux soldats qui essayaient de l’achever, son attention fut posée sur sa cousine en train de se battre. Son adversaire semblait maitriser l’art du combat, il savait qu’elle n’avait aucune chance face a lui, mais ne pouvait pas encore aller l’aider, il fallait qu’il se débarrasse de ses deux gueux. La bataille avait trop durée avec ceux-ci, il commençait à s’inquiéter du sort de sa cousine.
Deux coups bien frappés mis fin au duel l’opposant aux deux défenseurs, le brigand regarda en direction de sa cousine à nouveau, il était trop tard, celle-ci était allongée par terre, couverte de sang.
Désespéré, il commença à courir, espérant qu’elle n’est pas encore morte.
Celui qui l’a tué venait juste de ramasser ses armes et de quitter, il a bien pu le dévisager. Arrivant juste devant le corps allongé par terre, sans souffle, ni aucun signe de vie, il se jeta sur ses genoux et ne peut se retenir de pleurer.
Il devait l’aider, la protéger, mais il a échoué. Il contempla le responsable qui s’éloignait, et jura de le tuer pour ce qu’il a fait.
D’un siffle bruyant, il appela son cheval où il posa le cadavre d’Annyah et monta juste derrière.
Puis d’un appel, il demanda à ses amis de se retirer avant de se mettre en route.
La tentative fut un grand échec qu’il n’oubliera jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alystrael
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 583
Localisation : Dans la grotte
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: [rp] attaque du chateau de Dole (echec) [Mort de Aly' ]   Lun 15 Déc 2008, 22:47

Saramarinettee a écrit:
Sara, protégeant les portes de la ville, frappait les quelques personnes qui se présentaient devant elle et qui s'évaporaient ensuite comme si de rien n'était. Pourtant, les coups semblaient porter leurs fruits et de moins en moins de brigands se présentèrent devant eux. Elle tourna la tête vers Dodo pour s'assurer de sa santé, son amie le rouge aux joues se battait toujours avec ferveur.

ILS RECULENT ! NE BAISSEZ PAS LA GARDE !

En effet, les hérétiques semblaient se reculer, comme ayant reçu l'ordre de se replier. Etait-ce un piège ? La jeune femme sur ses gardes, les mains serrant son épée prête à s'abattre sur n'importe quel ennemi. Un cheval passa devant elle portant le corps d'une femme ensanglantée, un homme derrière... Cette femme elle l'avait déjà vu... le duel avec Kenny ? Elle regarda rapidement autour d'elle et s'approcha de Dodo.

On les a fait fuir je crois... Je pense que... que c'est bon... m'enfin il faut rester sur nos gardes...

Elle respirait difficilement et regardait de gauche à droite, de peur que quelqu'un ne surgisse de nulle part. Elle regarda une masse venir vers lui, du sang sur la chemise et sur le visage... cette personne elle ne la connaissait que trop bien. Ouvrant de grands yeux, elle le regarda s'avancer le pas chancelant.

KENNY !

Elle se mit à courir, tirant Dodo par le bras, étant donné que son amie était médecin. Arrivant aux côtés de son meilleur ami, elle lui attrapa le visage, passa son doigt sur l'entaille.

Mais qu'est-ce qui s'est passé ? Tu l'as tué c'est ça ? C'est pour ça qu'ils ont tous pris la fuite ?

Elle observa ses blessures : la joue, l'abdomen, le torse... il avait des entailles un peu partout, elle ne l'avait pas loupé.


Kenny a écrit:
Kenny était vidé. Ce combat avait été extrêmement difficile. Mais il entendit du bruit provenant du château. Et si jamais le château était déjà tombé ? Et si ce combat n'était qu'une diversion ?

Les mendiants et loqueteux du coin s'approchèrent de lui. Sans doute pour lui faire les poches. Mais lorsqu'il tourna son visage ensanglanté vers eux, ils fuirent bien vite.

Il se mit à courir vers le château malgré sa fatigue. Chaque pas était pour lui une douleur sans nom. Ses poumons était en feu, mais il continua son chemin. Arrivé aux portes, il ne put voir que l'arrière train d'un cheval au loin. Il vit Sara accourir avec Dodo et ne put s'empêcher d'éclater de rire.


Ouais ça va t'en fais pas la majorité du sang, c'est pas le mien. C'est leur chevaux que je viens de voir partir apparemment.

Il leva son épée, et la fit tournoyer au dessus de sa tête en signe d'allégresse. C'était une victoire pour les comtois. Il décida de faire un petit discours afin de célébrer ça. Il avait aussi des consignes à donner. Malgré sa fatigue, il parla d'une voix forte.

A tous les soldats, gendarmes, et civils de Dole et d'ailleurs qui ce sont battus ce soir je dis félicitations ! Malgré les tensions, les doutes et même la peur, nous avons prouvé que les comtois étaient fiers et forts ! L'ennemi s'est replié, mais il reviendra et nous le repousserons encore et encore. Nous résisterons et jamais nous ne nous rendrons !

COMTOIS REND TOI ! NENNI MA FOI !


Il se racla la gorge et poursuivit.

Bien que tous les blessés aillent se faire soigner ! Je veux un inventaire des pertes éventuelles en hommes en vivres et matériel ! On double la garde cette nuit au château ! Ah et organisez des chaînes pour éteindre ces foutues flammes !

Il se tourna vers ses deux amies et leur dit :

Bon alors je sais pas pour vous mais moi je vais cramer cet uniforme et me changer, après m'être lavé. Et ensuite je compte bien dormir dans la journée je suis crevé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamazone
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 406
Localisation : Le Jardin des Délices
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: [rp] attaque du chateau de Dole (echec) [Mort de Aly' ]   Jeu 18 Déc 2008, 19:35

[Une taverne de Dôle, quelques jours après l'attaque]

Quelques heures plus tard, le pigeon revient avec la réponse de Serrallonga. Reginae est restée là sans rencontrer âme qui vive.

Le lecture du message de Serra la galvanise, rien de mieux que l'appui d'un collègue pour pousser au crime.


* sourire intense*

Elle repense alors à la blonde incendiaire, Annyah, qui est tombée sous les remparts, dans un duel avec Kenny..Une vague de tristesse la traverse. Oui c'est le lot des brigands, oui elle avait choisi son destin, oui cela ne serait pas arrivé si elle était restée dans sa chaumière à astiquer le sol (attention aux idées tordues là ..!). Reginae ne l'avait que peu connue, mais le moment avait été intense. Deux perles de tristesse roulant sur ses joues, elle décide de lui rendre un dernier hommage.

Pas de tavernier, pas de client...une cheminée presque éteinte, mais dont on aperçoit des tisons ardents sous un monticule de cendre.


Reginae trouve des bouts de tissus dans l'arrière salle de la taverne, les imbibe d'huile, les enflamme, puis les répand partout dans la taverne.


Le feu commençant à prendre par endroit, elle sort de la taverne. Sur la porte est écrit


Citation :

Aux Spartiates Rassasiés
Propriétaire : _m**
Tavernier(e) : K*******
Bière à 0,75 écu, menus à partir de 6,60 écus

Grand merci aux électeurs FCR !

Bienvenue dans l'échoppe des Spartiates Rassasiés!

Menu:
Baguette à 6.60écus
Bœuf à 18.4écus/Filet de Sole à 20 écus
Ici vous pourrez manger en toute simplicité, on se satisfait du nécessaire....fort heureusement la bière en fait partie^^.Vous serez servis vite et bien par notre chère tavernière K*****a.

L'armée recrute, fait vivre de belles aventures et paye bien


Reginae est aux anges ! Une taverne de militaire ! Annyah mérite bien cela

Sur la Place de Dôle, elle disparait dans la nuit, sans même vérifier si quelqu'un l'a apercue ou non.

Elle a une idée sur l'endroit où passer la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [rp] attaque du chateau de Dole (echec) [Mort de Aly' ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[rp] attaque du chateau de Dole (echec) [Mort de Aly' ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [rp] attaque du chateau de Dole (echec) [Mort de Aly' ]
» [RESOLU]besoin d'aide mix attaque
» chateau de dole
» [La Confrérie des Macabés] Récits, Actions et Réactions.
» [SECU] Armée de Kran

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Grotte des Joyeux Brigands :: La Grotte des Joyeux Brigands :: [RP] Dans les profondeurs de la grotte… :: Hall of Fame :: Catacombes-
Sauter vers: