AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le bord du comptoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
nimoy
Malfrat
Malfrat
avatar

Nombre de messages : 67
Localisation : Espagne ou Italie ou peut etre France
Date d'inscription : 13/04/2009

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Dim 30 Aoû 2009, 06:04

Nimoy écoutait Mia en train de ronchonner quand il cru rêver.
un ange venait d'entrer et se postait au comptoir.
Il s'approcha à pas de loups et lui prit la main.

" Ange ? Tu es là. Tu viens avec moi ? je vais te présenter deux amies à moi. "

Il lui glissa un baiser dans le cou et l'attira jusqu'à la table.
Tiens, je t'en prie, assieds toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mia
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 15
Localisation : Quelque part que tu saura pas...
Date d'inscription : 06/08/2009

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Dim 30 Aoû 2009, 07:27

Mia regarde Nim se lever et aller vers une femme quil invite a notre table d\'une facon tellement affectueuse, chose qu\'elle n\'a pas l\'ahbitude de voir venant de sa part et elle se releva en riant malicieusement. Elle se dit qu'il avait le don de bien jouer pour gagner le coeur de ses dames!!! Une autre au tableau... Un vrai champion et lui sourit legerment.

Je vais laisser la place au ''tourtereau''...

Mia se leve en ricannant en dévisageant quelque peu cette femme...

Bon ben moi désolé mais je vais au bar me trinquer une coupe de bierre... Ann si tu veux faire connaissance alros tu sais ou me trouver, j\'offre les 2 premiere bierre!!!

Mia souri a Ann et se dirige au comptoire.


Dernière édition par mia le Dim 30 Aoû 2009, 07:55, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
angecassis
Collectionneur de bourses à plein temps
Collectionneur de bourses à plein temps
avatar

Nombre de messages : 169
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Dim 30 Aoû 2009, 07:29

Cassis n'avait même pas remarquer la présence de son ange gardien , quand elle sentit sa main sur la mienne .

Nim ,je ne t'avais même pas remarquer , tu sais a l'autre taverne ........ elle ne pu pas finir sa phrase il l'avait déjà amené a l'autre bout de la taverne .

Citation :
" Ange ? Tu es là. Tu viens avec moi ? je vais te présenter deux amies à moi. "

"heu ....." pensa telle "encore du monde ", elle qui ne supportait pas la foule c'etait pas son jour , m'enfin elle n'était que deux ça devrait aller .

Elle prit place a l'endroit que lui indiqué son ange mais avant de s'assoir lui déposa une douce bise puis se tourna vers les deux dames .

Bonjour , je suis angecassis enchantée .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thoros
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 641
Localisation : au fond d'un tonneau,d'un cachot et parfois sur les routes
Date d'inscription : 24/11/2008

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Dim 30 Aoû 2009, 12:34

Boum

Sa se furent les portes, deja branlantes, Ravenlord les ouvrit à grands coups de pieds, et s'y reprit à plusieurs fois pour faire tomber le dernier lambeau. Evidemment avec ce genre de betises il se fit mal, tant mieux sa le mettait d'autant plus mauvaise humeur.

Sa cape ses bottes ses habits jadis de tres bonne facture avaient desormais la meme couleur terne, boueuse tout comme son visage..
Il offrait une bien piteuse image, amaigri, amoché il sentait l'humus et le terreau..
On eu peut croire qu'apres une longue absence cet individu ressurgissait de nulle part, alors qu'on le croyait mort..un survivant de l'impossible..
Mais la réalité était légèrement moins epique..encore que..

Les yeux hagards cherchant ou s'effondrer en paix il ne preta tout d'abord pas d'attention particuliere à ceux present dans la salle .
Il se dirigea comme un automate vers un fauteuil miteux au fond gromellant dans sa barbe


grmblblforetbretonneplusjamais..

Il toussa un peu de terre sur la table et sortit de sa poche un écureuil obèse et coupé en deux, se sont des choses qui arrivent..

Plus jamais il ne se retirerai de ce monde barbare, pour la forêt..Lui qui croyai pouvoir mediter et etablir ses touts nouveaux projets delicatement tordus, bercé par les rayons de soleil entre les branches et le chant des oiseaux..Belle fumisterie de bisounours oui !
Il n'avait pas tenu deux semaines..Deux semaines de pluie en pleine Bretagne..Le nombre de fois qu'il s'est cassé la gueule sur le terrain glissé et qu'il avait mangé au choix un bon gros chene à l'écorce belliqueuse ou un magnifique parterre de boue et de feuilles mortes melés..ou encore..
grr rien que d'y repenser sa l'enervait davantage..
Puis il aurait du se douter aussi que 3 miches de pain sa serait insuffisant comme provision ! De toute façon apres avoir avalé la premiere les deux autres furent vite immangeables..
De l'eau ? ah bah non tiens curieusement sa il n'en n'avait pas manqué..
En toute logique après trois jours il avait attrapé la creve, fort bien..Très reposant..
Puis y'a eu cet idiot de sanglier aussi..Un combat homerique et absurde pour s'approprier le coin à champignons du dolmen sud est..
Il en était sorti vainqueur mais epuisé, savourant ce tresor largement merité..Et qui lui fila une colique carabiné pendant deux jours.. Puis la famille hibou qui l'emmerdait la nuit, puis..


rhaa je devrait arreter le terrorisme pour raconter mes exploits, je ferai fortune à coup sur..

La prochaine fois il ravalerait sa fierté et mediterai dans un monastère comme n'importe quel debris de la societé..Encore que..d'ici la il aura sans doute oublié ses mesaventures..

Cet ecureuil il n'en avait plus besoin à present, il avait reussi à l'attraper avant son retour..sans doute un moment d'egarement de la part du bestiau..
Il laissa son corbeau le depiauter à sa guise sur la table de l'auberge, celui ci poussant des croassements aigu, sans doute de contentement..
Et dire que poussé par la famine il avait failli faire griller son corbeau..Quelle tristesse, son plus fidele compagnon..le plus idiot aussi..

De retour à la grotte, capitulant, il ne vit pratiquement que des tetes nouvelles..qui se pavanaient, qui couraient partout..Les anciens semblaient se planquer..
Auparavant il se sentait encore "nouveau" à present il se sentait vieux tout simplement ,sa le foutait en rogne encore davantage. même si il avait encore de beau jour devant lui, en état de depression avancé et de renoncement, on voit tout en noir..

Il observa du coin de l'oeil les gus present et trop bruyant à son gout..
et voila encore des têtes inconnus, ou presque..D'ailleurs il se demandait ce que certain ou certaines foutaient en ces lieux glauques, delabrés, mal frequentés ou bagarres, assassinats, viols,rapines étaient monnaie courante..un endroit un peu dangereux mais ou on savait vivre quoi..
Sans même vraiment bien les connaitre ils l'enervait, de toute façon à cet instant precis tout l'emmerdait profondement..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ann-logh
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 9
Localisation : sur la route... padap, padap, padadadap...
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Lun 31 Aoû 2009, 01:15

Nimoy ramena une jeune femme brune. De toute évidence, il aimait être entouré de jolies femmes.

Citation :
Bonjour , je suis angecassis enchantée .
Enchantée également, vous pouvez m'appeler Ann.

Ann était bien embétée, elle aurait bien fait connaissance avec les deux femmes. Allez au comptoir avec Mia ou rester avec Nimoy et Angecassis.
Mia lui offrait une bière, ce serait dur de résister. Elle réfléchit juste un instant et la rattrappa en l'aggripant par le bras.


Mais rester donc avec nous, j'en offre deux de plus. Nous pourrons discuter tout les quatres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mia
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 15
Localisation : Quelque part que tu saura pas...
Date d'inscription : 06/08/2009

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Lun 31 Aoû 2009, 01:26

Au moment de quitter la table, Mia senti une main lA'gripper... se retournant vite fait, lui dégageant la main de sur son bras délicatement,
elle lui sourit gentiement.

Non merci ca va aller, j'ai besoin d'air un peu j'aime pas etre en trop grand norme pour discuter,,, je suis un peu .. hum.. un peu sauvage vous m'en voyez désolé... J'aime parler discretement et la.. j'ai tresss soif!!! je maintien mon offre! merci pour la votre mais j'ai besoin de me dégourdir un peu les jambe! Et.. l'esprit...

elle sourit legerement a Ann et a nim, elle se retourne vers le comptoire et sy rend pour caller 4 choppe qu'elle garde tout droit devant elle... Pensive a penser a ses plan futur qui se prépare, elle ne tien compte de personne autour mis a aprt ses choppe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
angecassis
Collectionneur de bourses à plein temps
Collectionneur de bourses à plein temps
avatar

Nombre de messages : 169
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Mar 01 Sep 2009, 00:22

Cassis s'approcha plus et prit le bras de nim en lui souriant et se retourna vers la charmante dame .

Citation :
Enchantée également, vous pouvez m'appeler Ann.

Merci bien Ann , vous êtes une amie de Nim alors ??

Puis voyant l'autre dame , qui n'avait pas dénié lui dire bonjour ni la regarder elle continua sa conversation , pensant que les brigands mal poli et désagréable elle en avait assez .

Alors que faite vous de beau en ce moment , de la cueillette , de la pêche ...

Un petit sourire narquois et un petit clin d'œil , elle se dirigea vers le comptoir commanda quatre chopine , une qu'elle déposa devant la dame sans nom , puis une fois regagner les bras de son ange elle déposa les trois autres sur la table .

A la votre !!!!dit-elle en levant sa chope .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nimoy
Malfrat
Malfrat
avatar

Nombre de messages : 67
Localisation : Espagne ou Italie ou peut etre France
Date d'inscription : 13/04/2009

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Mar 01 Sep 2009, 05:22

Nimoy recommença à respirer. L'ambiance semblait moins électrique.
Il espérait que Mia ferait un petit effort et serait plus agréable même s'il avait toujours apprécié son naturel.
Il prit la chope qu'avait ramené Ange et la vida d'un trait, non pas qu'il avait soif mais plutôt pour se donner une contenance.
Il écouta Ange et Ann entamer une discussion et les remercia intérieurement pour cette "courtoisie".
Bien calé dans sur sa chaise, il sourit en pensant au peu de jours restant. Il serait bientôt libre d'aller et venir.
Cette "convalescence", il l'avait mal vécu mais d'un autre côté il avait fait la connaissance de personne qu'il estimait.
Quel changement dans sa vie. Lui qui avait passé sa vie à courir.
Il se retrouvait là, en compagnie de trois charmantes dames.
Il prit la main de Ange et invita Mia à les rejoindre d'un signe de tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mia
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 15
Localisation : Quelque part que tu saura pas...
Date d'inscription : 06/08/2009

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Mer 02 Sep 2009, 04:02

Mia trinque ses choppes une derriere l'autre, en commande 4 autres et retourne prendre place trenquile a la table apres s'etre rafraichi les idées..
Elle tire la chaise ou elle était et reprend doucement place pour ne pas interrompre la conversation et regarde la femme qui leve sa choppe et hésite un peu mais leve tout de meme sa choppe.

Santé.... Bon! Alors moi c'est Mia... Hum... je devais prendre un peu l'air, je ne suis pas tres polie, je ne suis pas vraiment douée pour ca.. Je suis comme ca! On m'aime on ou m'aime pas je m'en fou un peu. tant que moi je m'aime et que les écus m'aiment aussi, ca me va...

Mia dépause doucement les 4 choppes qu'elle a rapporter et les glisses devan chacun et fais un sourir complice a nim qui lui fesait signe de revenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
angecassis
Collectionneur de bourses à plein temps
Collectionneur de bourses à plein temps
avatar

Nombre de messages : 169
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Mer 02 Sep 2009, 18:25

Cassis regardait Nim , son regard attrister ne pouvait le quitter , elle ne pouvait plus rester comme ça et préféra partir .

Excusez moi mes dames , je dois vous quittez une affaire urgente m'attend ....j'ai été ravie de faire votre connaissance j'espère vous revoir une autre fois .

Elle partit vers la porte passant devant le comptoir elle commanda trois chopes demandant au tavernier de bien vouloir les déposés a leur table et sortit sans se retourné .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mia
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 15
Localisation : Quelque part que tu saura pas...
Date d'inscription : 06/08/2009

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Ven 04 Sep 2009, 16:20

Mia regarde aller l'amie de nim qui prend un drole d'air si triste et elle se dit '' Mon dieu mais comme elle a l'aire désamparé et triste elle! Elle semblait pourtant en fome a son arrivé au bras de nim...'' bha tan pis! Mia sourit en coin et la regarda partir.

Hey ben merci pour cette bierre a une prochaine fois p-etre.

Elle se retourna alors vers nim. et parla sur un ton apaisé. excité mais doux

8 jours maintenant mon loup!!!! Que 8 !!! Apres nous pourrons nous déplacer et faire tout ce qu'il nous plait!!! Comme j'ai hate de partir faire de belles petites ballades!

Elle attira une de ses chppe qu'elle tinque doucement mais longuement et se retourna vers Ann et parla a voi tres basse...

Et vous, racontez moi , vous chercher des partenaires?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Gros Bob
Bandit de grand chemin
Bandit de grand chemin
avatar

Nombre de messages : 30
Localisation : Six pieds sous terre ... Enfin, même pas ...
Date d'inscription : 14/10/2008

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Jeu 01 Avr 2010, 20:45

Il est où le gnôme ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Fauchette
Bandit de grand chemin
Bandit de grand chemin
avatar

Nombre de messages : 31
Localisation : tout près ... juste derrière ... Trop tard !!!
Date d'inscription : 17/03/2010

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Mar 27 Avr 2010, 23:42

Elle avait delaissé le bon brigand. Trop fréquenté et entendre des piaillements à longueur de temps c'etait trop fatigant. Ils avaient à causer et une taverne moins bruyante serait bien mieux.

Furetant à travers les dédales de la grotte, elle fouinait et finit par dégotter une taverne qui semblait bien moins bondée.

Poussant la porte qui émit un grincement sinistre, signe qu'elle n'avait pas été manoeuvrée depuis un long moment, la blonde s'engouffra à l'intérieur de l'établissement, après s'être assurée que ses compères la suivaient.

Un coup d'oeil à l'intérieur lui confirma ce qu'elle avait pressenti
:" bah j'éspère au moins qu'il reste un tavernier dans l'coin" grogna t'elle tandis qu'elle avisait une table dans un coin reculé.

L'endroit était désolant, les araignées et autres souris et rats semblaient être les seuls habitants de ces lieux. S'approchant de la table convoitée, la Fauchette tira un tabouret à elle et s'assit sans cérémonie, son céant nettoyant au passage, la poussière accumulée.


Se tournant vers ses acolytes
:" bon ben on va d'jà s'rafraichir le gosier pis on causera après !" Regardant plus précisement l'Enjôleur :" dégotes nous un tavernier digne de ce nom ! "

Ce disant, elle lança un regard mauvais à l'homme affalé en bout de comptoir qui semblait avoir décidé de liquider lui même ses futs de bière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Saleté
Bandit de grand chemin
Bandit de grand chemin
avatar

Nombre de messages : 35
Localisation : En train de preparer un mauvais coup.
Date d'inscription : 22/03/2010

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Jeu 29 Avr 2010, 00:05

Pour une obscure raison qui lui échappait encore, La Fauchette avait décidé d'éviter leur auberge habituelle. Trop de piaillements d'après ses dires. La Saleté, elle, aimait bien l'endroit et les piaillements ne la dérangeait pas le moins du monde. Bien au contraire, ils lui servaient de prétexte pour faire ... sa saleté. Elle aimait particulièrement commenter les discutions sans intérêt des donzelle de passage, les pintades comme elle aimait a les appeler, et ainsi provoquer des querelles voir des affrontements avec les-dites pintades. Mais pour cette fois, sa blonde préféra délaisser l'endroit au profit d'une taverne isolée dans un coin sombre de la grotte.

En entrant, la brune cru d'abord a une mauvaise blague. L'endroit était dans un état pitoyable. Toiles et araignées infestaient l'établissement, la poussière s'accumulait sur les rares meubles encore présents et dans un état plus que délabrés, et pour couronner le tout, il y régnait une odeur inqualifiable, mélange d'urine, d'alcool et de moisissure. La mine déconfite, la belle s'approcha de sa camarade qui avait prit place a une table bancale.

Avisant le tabouret a coté de celui de Faufau, elle grimaça de dégout. Une couche effrayante de poussière le recouvrait. Hors de question de poser ses fesses la dessus, ses braies venaient d'être lavées. Un coup d'œil en coin et la solution de son problème lui apparut. Sans ménagement, elle attrapa la cape de sa copine de rapine et nettoya son siège, sans la moindre gène. Voyant que sa comparse n'appréciait pas le geste, la Saleté lui jeta un regard malicieux empreint d'une pointe de défi et lui lança, avant que l'autre n'ait pu parler:

Me regarde pas comme ça, c'est toi qui a choisi ce coin pourri! Ça pue, c'est moche et c'est crade! Tu sais pourtant que j'ai besoin d'un minimum de confort pour pouvoir me mettre a l'aise! Alors, parce que je t'aime bien, je fais un effort pour m'adapter a tes lubies, mais y a toujours un prix a payer! Et ce soir, c'est ta cape qui en fait les frais!

Nouveau sourire chargé de malice et la brune s'essaya tranquillement aux cotés de la Fauchette en attendant que Jojo daigne aller leur chercher de quoi se rafraichir, a ses frais bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Fauchette
Bandit de grand chemin
Bandit de grand chemin
avatar

Nombre de messages : 31
Localisation : tout près ... juste derrière ... Trop tard !!!
Date d'inscription : 17/03/2010

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Jeu 29 Avr 2010, 20:11

Arrachant des mains de sa complice, sa cape toute poussiéreuse, la Fauchette grommela :" du confort ! j't'en foutrais du confort ! tu t'fous d'moi là !"

Tournant alors son regard vers l'Enjôleur, elle décida de passer sa hargne sur lui :" bon t'attends quoi pour aller nous chercher des chopines ? Qu'on soit tous morts désséchés ? T'es pas un rapide Gueule d'Amour !"

Elle serrait toujours sa cape dans sa main et elle regarda le p'tiot qui s'était câlé dans un coin :" et toi ça t'fait marrer ? " Elle n'était pas très attentive à son apparence. En fait, elle s'en fichait totalement et que sa cape soit poussiéreuse ne la génait pas le moins du monde. De toute façon, elle était déjà dans un état tel qu'il était difficile de concevoir que cela puisse être pire. Mais le geste de la Saleté avait éveillé sa mauvaise humeur qui n'était jamais bien loin.

Se tournant à nouveau vers sa comparse, un sourire en coin vint étirer ses lèvres :" au moins c'te taverne a le mérite de n'pas être emplie d'oies sans cervelles .... à une exception près !" Elle accentua son regard sur la brune tandis qu'elle disait les derniers mots.

Puis se levant, elle prit sa cape à deux mains et la secoua allègrement au dessus de la Saleté :
"s'cuses ! Mais y'avait un peu de poussière !" Elle éclata de rire en voyant poussière, brins de pailles, terre sêchée et autres miettes de pain qui tombaient en pluie sur son acolyte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 20
Localisation : J'sais plus
Date d'inscription : 04/04/2010

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Ven 30 Avr 2010, 21:47

Théo entra dans la taverne, il regarda autour de lui: il n'y avait personne, même pas un rat... Quoique, il y avait un gros, qui était presque allongé sur le comptoir. Alors que faufau et la saleté se dirigeait vers une table éloignée avec l'enjôleur alors que lui, partis plutôt dans son coin. Il s'appuya contre un mur de la grotte, regardant la saleté et la fauch' se disputer gentilement. La plus jeune des deux voleuses commença par essuyer la poussière qu'il y avait sur sa chaise avec la cape de l'autre, ce qui ne manqua pas de faire sourire le jeunot. D'ailleurs celle-ci se retourna vers lui:


et toi ça t'fait marrer ?


Ben ouais, pas mal.


Faufau, n'ayant surement pas entendu la réponse de l'escroc, se vengea sur son amie en secouant sa cape crasseuse au-dessus de la belle. Ce qui fit sourire de plus belle le brun. Mais son sourire disparut aussi vite qu'il était venu, une fois que l'enjôleur déposa une bouteil sur la table des deux donzelles.


L'pouilleux, nan pas toi faufau, l'jojo là! Viens voir, j'ai à t'parler! Sur ce il se redressa, son dos ayant quitté le mur rocheux, il attendit l'enjôleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Saleté
Bandit de grand chemin
Bandit de grand chemin
avatar

Nombre de messages : 35
Localisation : En train de preparer un mauvais coup.
Date d'inscription : 22/03/2010

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Sam 01 Mai 2010, 00:13

Sa garce de compagne, après l'avoir comparé a une oie sans cervelle, faisait s'abattre sur elle une pluie de cochonneries en tout genre qui maculé sa cape. La Saleté réagit en se levant d'un bond, poussant au passage un petit couinement de souris dut a la surprise et au dégout engendré par ce geste. Fusillant la Fauchette du regard, elle épousseta ses vêtements, pencha la tête en avant et secoua ses cheveux pour en faire tomber toute la poussière. D'un mouvement sec de la tête, elle ramena sa chevelure en arrière et passa ses doigts dedans pour finir de dompter sa crinière. Une fois son apparence proprette en partie retrouvée, elle reprit sa place, saisissant la bouteille que Jojo venait d'amener et en but une large rasade. L'heure viendrait de faire payer a Faufau son geste. Chaque chose en son temps. La vengeance est un plat qui se mange froid, et la sienne se dégusterai glacée.

A ce moment, le jeunot interpella Jojo, l'air mauvais. M'est avis qu'il prépare un sale coup le gamin, pensa la belle. Elle posa alors sa main sur l'épaule de l'Enjôleur avant qu'il ne se lève pour rejoindre Théo et le força a rester assis. Se tournant vers le morveux a l'air méchant, elle lui répondit, sourire sournois sur les lèvres et voix mielleuse a l'arrière gout de poison:

Si tu veux parler a notre nouvel ami Théo, viens donc poser tes jolies petites fesses a coté de moi, que je puisse garder un œil sur tes mains. Tu te souviens de notre conversation au sujet des membres de notre petite association, et de ce qui arriverait si d'aventure tu venais a te montrer impoli une fois encore avec l'un de nous? Ce n'était pas des paroles en l'air. Que tu le veuille ou non, il est avec nous a présent et tu dois donc le considérer comme un partenaire. Alors cesse de faire bande a part, rejoints nous et trinquons ensemble. Surtout que je suis pas d'humeur a te coller une correction, je suis un peu fatiguée, ce qui veux dire que c'est Faufau qui s'en chargera. Tu ferais donc bien d'y réfléchir a deux fois avant de faire une conneries!

Reportant son attention sur sa blonde, la Saleté lui adressa un sourire de connivence, le coup de la cape déjà reléguer au fond de sa mémoire. Oublié temporairement pourrait on dire. Mais certainement pas effacé de sa mémoire et encore moins pardonné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Fauchette
Bandit de grand chemin
Bandit de grand chemin
avatar

Nombre de messages : 31
Localisation : tout près ... juste derrière ... Trop tard !!!
Date d'inscription : 17/03/2010

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Dim 02 Mai 2010, 21:44

Après son sale coup, la Fauchette s'assit à nouveau sur le tabouret près de la brunasse. Elle jeta un oeil en coin au p'tiot qui semblait collé au mur :" bon t'fais quoi toi ? T'cherches encore des noises ?" Elle grommela à l'adresse des deux autres :" l'a pas fini de nous emmerder cui là j'le sens !"
Puis voyant que l'enjôleur ne semblait pas décidé à leur trouver de quoi se désaltérer, elle se rendit derrière le comptoir où le tavernier ronflait comme un sonneur.

"On dirait un porc tout prêt pour être abattu ! "
S'approchant de l'homme avachi, elle le zieuta, l'air dégouté :" en plus il pue ! et il bave "

La Fauchette n'était pas regardante sur l'apparence, mais la vue de ce gros porc ronflant la répugnait malgré tout. Elle se détourna et fouilla derrière le comptoir. Ne trouvant aucun tonneau ni fût quelconque, elle finit par sortir deux bouteilles d'un alcool douteux.
Fouillant un peu plus, elle trouva également des timbales qu'elle apporta à la tablée.

Se rasseyant, elle entreprit d'ouvrir les bouteilles et les renifla
:" sais pas c'que s'est mais ça à l'air de reveiller les morts ça !" puis jetant un oeil au tavernier, elle marmonna pour elle-même :" ou d'tuer les vivants ... on verra bien !" tout en servant les verres.

Reposant la bouteille, elle se tourna à nouveau vers le p'tiot
:" bon t'viens trinquer ou t'vas continuer ton cirque ?"

Puis regardant l'enjôleur :" t'auras pas à payer Gueule d'Amour ! Le tavernier l'est moitié mort !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
machiavelle
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Mer 05 Mai 2010, 14:11

après une longue route,elle avait bien besoin de se rafraichir le gosier, elle entra dans la plus sombre taverne qu'elle trouva. Il y avait peu de monde, tant mieux, elle détestait les troupeaux. Elle se trouva une place dans un coin , et tapit dans l'ombre, héla le tavernier

Une bière, et qu'ça saute!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Mer 05 Mai 2010, 14:55

Il pénétra dans la taverne et se dirigea vers le comptoir pour commander un bouteille d'eau de vie en réveillant l'homme qui dormait de l'autre côté du bar.

Dla gnole patron!!

Le gros homme libidineux se réveilla en sursaut et se hissa tant bien que mal sur ses pieds qui devaient supporter cette barrique humaine.

Une fois servit il commença à boire. Il observait les gens qui trinquer, rire, se battre ou jouer au cartes. Ce n'était pas la première fois qu'il venait dans un bouge aussi miteux, néanmoins jamais il n'était venu dans un repaire de canailles avec un tel but.

Il se tourna vers la femme assise non loin de lui.

Hé! T'es oune catin toi? Tou sabes qué tou es ploutôt guapa, ça té dirait dé té faire des écous, beaucoup d'écous? En échange d'un service?

Car jé chérché des personnés qui n'auraient pas peur d'arpenter les routes pour sé faire de la fortoune. Mais jé n'ai connais nada personnas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
machiavelle
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Dim 09 Mai 2010, 20:54

pff, c'est quoi ça ? ça ose lui parler en plus.
elle jeta sa chope de bière vers le type qui baragouinait qui l'évita de justesse et sortit furieuse de la taverne, elle déteste ce genre d'individus, en fait ces jours ci elle détestait à peu près tout ce qui ressemblait de près ou de loin à un homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Lun 10 Mai 2010, 23:56

Rhaa les femmés...

Se rassit après avoir évité la chope et s'être essuyé bière lancée par la jolie femme.

C'est coumme cha qué vous traitez des estrangeros impourtantes aquì? Vida de mierd*!!

Patron! Patron!!


Le ventripotent et somnolent ivrogne qui tenait le bouge, qui apparemment tient une sacré gueule de bois et en avait marre de ce client gueulard.

Tou serviras à todos los hijos de put* coumme moi oun tournée de gnogle.

Jette sur le comptoir une petite bourse qui parut satisfaire le nouveau propriétaire.

Dit que c'est oun cadeau de la maison, dit il d'un air désabusé, Mais qué si ils en veulent plous qu'ils viénnent mé voir. D'accord?

Et tou me rajoutteras una cerveza!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leconcombremasqué
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 30/11/2010

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Mer 01 Déc 2010, 00:01

Hé bééééééééééééééééééééé


Il entra tout joyeux,


c'est bien calme iciiiiiiii.....;ha une nouvelle qui vous interessera.....un brigand brigandé.....il a été pris le Marlouuuuuuuuuu , l'es pas v'nu s'en vanter?????lui le grand brigand....... bounce bounce bounce Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy j'aimerai savoir....il a fini par sortir de son ornière sunny sunny sunny à Bientôt Marrrrrlouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu
Voila une corde mon Voila une corde mon Voila une corde mon Voila une corde mon


Allez Patron c'est ma tournée ......




Edit Serra : Merci de garder la couleur rouge pour les interventions de l'admin. Merci également de ne pas trop abuser des smileys.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shawie
Taulière qui roule les R
Taulière qui roule les R
avatar

Nombre de messages : 4263
Date d'inscription : 25/08/2010

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Ven 03 Déc 2010, 13:51

L'avait découvert la grotte grâce à un ami de l'ami qui lui avait que le frère du cousin de son frère était venu ici. Enfin bon, elle avait trouvé l'endroit sympatique la première fois, et décida de découvrir les lieux plus en profondeur quand elle tomba, le hasard surement, dans la taverne. La tête baissée, elle détestait la foule, s'assis au comptoire et commanda au tavernier.

Deux chopes bien remplies l'ami !

Avant même de recevoir ses chopes, elle lui lança quelques écus sur le comptoir, histoire qu'il se dêpeche un peu. Puis replonngea dans ces pensées bien sombres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serrallonga
Seul maître à bord après Dieu, Oeil de Nuit et Chasseur
Seul maître à bord après Dieu, Oeil de Nuit et Chasseur
avatar

Nombre de messages : 2621
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Ven 03 Déc 2010, 16:10

La Grotte était bien calme en ce moment. D'ailleurs, les affaires dont s'occupaient Serra ces derniers temps l'étaient également... Ca prenait plus de temps que prévu apparemment. Il se décida donc à boire quelques chopines au comptoir pour se changer les idées. Naturellement, en entendant à son arrivée quelqu'un commander deux breuvages, l'homme au chapeau ne put s'empêcher de s'approcher.

- Haaa! C'est gentil de penser aux autres, dit il en prenant place au comptoir.
Il accompagna ses paroles d'un geste de la main tirant légèrement sur son chapeau en guise de salutations.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le bord du comptoir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Chat-Minou à bord
» Facebook, fac et comptoir de la mode
» Nabcast " breve de comptoir "
» [Programme TV] A bord du Charles de Gaulle
» le tableau de bord du KA 50

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Grotte des Joyeux Brigands :: La Grotte des Joyeux Brigands :: [RP] Dans les profondeurs de la grotte… :: La Taverne-
Sauter vers: