AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le bord du comptoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Adama
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 8
Localisation : Les routes on son échoppe ... mais essentiellement les routes
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Le bord du comptoir   Mer 03 Déc 2008, 15:03

Une jeune femme entre dans la taverne, jetant des regards de gauche et de droite. Sous le voile dont elle s'est enveloppée la tête, on la sent tendue, aux aguets. Quelques mèches blondes se sont échappées, elle n'en a cure.
C'est la première fois qu'elle entre ici, et sur le pas de la porte, elle s'est demandé si elle avait fait le bon choix. Mais malgré l'instant d'hésitation, elle est entrée.
Un regard circulaire, elle ne sait quelle table choisir, suppose qu'elle ne sera la bienvenue à aucune, et s'installe sur un des tabourets du comptoir d'un geste aisé : si elle ne fréquente pas souvent cette taverne, elle en a usés d'autres, des tabourets de comptoir !
Des regards se tournent vers elle, ne sachant quelle conduite adopter, elle n'en adopte pas, et décide de ne répondre à aucun regard avant d'avoir son verre en main. Il sera toujours temps après de savoir à qui parler.

Une main glisse vers le côté de son corset, sous la chemise, et sort d'une discrète bourse cousue là quelques écus, qui sonnent sur le bois.


Tavernier, une bière s'il vous plait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamazone
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 406
Localisation : Le Jardin des Délices
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Mer 03 Déc 2008, 18:37

Kama qui a passé une bonne partie de la journée dans la taverne voit arriver une tite nouvelle, à l'air ma foi fort sympathique. Enfin...jusqu'à ce qu'elle ose:

Citation :
- Tavernier, une bière s'il vous plait !

Arrgghh d'abord ici c'est tavernière, pas tavernier....bien plus efficace au boulot.. Pi cette sale manie de boire de la bière..


Kama remplace temporairement Teigne à ce poste, vu que la bien nommée se remet difficilement de son séjour en prison.


- Alors la tite Dame elle va commencer par boire du Pinard, parce que les caisses de Bourgogne sont vides, y paraît. Donc tous à vos goulots pour faciliter le commerce et remplir le Duché d'écus sonnants et trébuchants.


A être Duchesse là bas un jour...autant que ça vaille le coup financièrement parlant !


Kama lui file une bouteille de nectar de Bourgogne, faut dire que c'est un beau bordelum en ce moment dans la taverne de la grotte...sans parler de la toute nouvelle salle de bains magnifiquement inaugurée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarathoustra
Collectionneur de bourses à plein temps
Collectionneur de bourses à plein temps
avatar

Nombre de messages : 154
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Jeu 04 Déc 2008, 11:11

Zarathoustra était tout frais tout reposé, prêt à s'envoyer quelques verres. Kama s'était faite tavernière, en attendant l'autre engeôlée, et elle sert du pinard. Que du pinard. A une tête inconnue qui n'avait pas l'air enchantée.

Salut Kama. Eh ben comment tu parles aux clients? Tu veux les faire fuir? Ah ces brigands, toujours à se donner des airs de brigands.

Il voit la femme qui sort sa bourse et la fait tinter sur le comptoir

Bonjour, dame. Je vous présente Kamazone, notre tavernière temporaire, un peu rude de premier abord mais très charmante. Les brigands d'ici aiment bien montrer qu'ils ne sont pas des gentils. Et d'ailleurs vous devriez remettre votre bourse ou elle était, bien au chaud. Et moi c'est Zarathoustra.

Ah moi je boirais bien un verre, on va boire patriote puisque les stocks l'imposent.[/b]

Il s'asseoit et commence à tailler sa plume, c'est toujours ça de gagné

Z'en faites pas il est pas trop infame le pinard bourguignon, enfin pas pire que les autres. Z'avez l'air nerveuse, vous allez pas vous faire sauter dessus...

Il jette un regard aux alentours

Enfin je crois pas. Z'etes de passage, en ballade, ou vous venez vous instruire? Ou alors vous venez chercher quelque chose de particulier? Je ne sais pourquoi, mais votre visage me dit quelque chose... Mais pardonnez ma curiosité, c'est de nature.

Il boit un gros coup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pelirroja
Maniaque du brigandage
Maniaque du brigandage
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 34
Localisation : Entre les étoffes et les chairs...
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Jeu 04 Déc 2008, 11:45

En train d'cuver dans un coin d'la grotte, à l'abri des bougres, la Peli s'dit que, quand même ! elle avait jamais traîné sa jolie croupe dans la Taverne de la Teigne ! jamais vu cette fichue salle de bains dont parlait tout l'temps Kama ! jamais vu l'maquereau d'ce rad, le Zarathoustra...

Elle se leva, manquant de s'casser la margoulette contre une paroi bien crasseuse de gnôle séchée, et se dirigea le pas joyeux mais nettement de traviole vers la taverne.

Pelirroja y trouva Kama derrière le comptoir, tavernière de fortune, face à une dame au visage caché sous un voile, en train de lui vendre son bon pinard de Bourgogne. Un peu plus en retrait, un homme vêtu d'un immense couvre-chef - qu'elle en avait jamais vu d'la sorte, la Peli -, occupé à faire des ronds d'jambe à la p'tite nouvelle.


Hola chiquitos !! Alors, ça cause pinard !, s'approchant d'la dame avec un grand sourire, vous en faites pas, Señora, vous perdez pas au change, c'est du bon, l'pinard de la Kama. Soyez-en certaine !

Puis, sortant d'son sac sa fameuse eau d'vie aux pruneaux, elle la tendit à Kama, la gratifiant d'un clin d'œil entendu.

Tiens, chica, t'en auras b'soin s'tu passes toute la journée derrière ton comptoir. Puis se tournant vers le bonhomme... J'vous ai pas encore vu, j'crois, mais j'ai beaucoup entendu parler d'vous. Moi, c'est Pelirroja.

La Peli chopa un verre de pinard, balança des écus sur l'comptoir et but cul sec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adama
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 8
Localisation : Les routes on son échoppe ... mais essentiellement les routes
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Jeu 04 Déc 2008, 13:18

La jeune femme était partagée entre l'envie de prendre ses jambes à son cou, et celle d'éclater de rire ... Manifestement, les nouvelles têtes n'étaient pas si fréquentes ici !
Se tournant vers la tavernière, qu'elle identifiait enfin parmi le désordre régnant, elle masqua les rires dans sa voix pour dire :


Bien ... puisque je n'ai pas le choix, je prendrai ce que vous avez. Pinard s'il faut ... parait même que ça donne autant de force que la viande.

Se tournant vers le premier homme qui s'était adressée à elle, elle remit sa bourse dans la ptite poche prévue à cet effet au côté de son corset.

Enchantée Zarathoustra, je suis Adama. Les raisons qui m'amènent ici ... eh bien elles sont assez particulières à vrai dire. C'est à la fois vouloir m'instruire et me préparer à agir, en fait ...

Une autre femme arrivant auprès d'eux, elle s'interrompit pour écouter ce que cette dernière avait à dire, et réfléchir à comment elle allait se sortir du pétrin où elle s'était mise seule, qui n'était au demeurant pas si complexe que cela.

Merci dame. Tout vin devrait me convenir, je ne m'en fais point trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poupette
Bandit de grand chemin
Bandit de grand chemin
avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Jeu 04 Déc 2008, 15:37

Poupette, toujours désoeuvrée et les mains vides se rapproche du comptoir.

- Les Ch'tiotes j'viens causer avec vous, j'trouve pas d'turbin ici.

Puis regardant Zara

- Y veulent pas, Zara, y veulent pas...Rappelle moi l'moustachu où qu'il crèche, j'vais aller le voir

Poupette s'installe avec les brigandes, espérant pas les déranger
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarathoustra
Collectionneur de bourses à plein temps
Collectionneur de bourses à plein temps
avatar

Nombre de messages : 154
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Jeu 04 Déc 2008, 16:47

Il se cale sur un tabouret, et rit en voyant arriver Poupette

Ah c'est sûr que c'est pas avec une clientèle comme ça qu'on va faire fortune. Et pour le moustachu, faut laisser tomber, c'est pas de la viande à peché. Il nous faudrait du rude gaillard, mais ça vient pas. Y a des saisons avec des saisons sans.

Zarathoustra se demandait s'il ne commençait pas à radoter

Salut Pelirroja

Il n'arriva pas à le faire bien avec l'accent. Il se gratte la tête, un peu gêné.

Vous avez entendu parler de moi? Moi qui fous jamais rien, surtout en ce moment. Comme quoi, pas besoin de se casser l'oignon. Enchanté, en tout cas.

Il s'incline et se tourne vers Adama

Puissier vous bien vous instruire et agir en conséquence. Santé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pelirroja
Maniaque du brigandage
Maniaque du brigandage
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 34
Localisation : Entre les étoffes et les chairs...
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Jeu 04 Déc 2008, 17:18

Alors que Peli trinque avec Kama qui baille au corneille derrière le comptoir, Zara qui feint sa notoriété et la p'tite effarouchée, Poupette débarque, l'air dépité.

Les temps étaient rudes, mais le reste bien moins... comme Kama et la Peli l'avaient déjà remarqué... Un manque de testostétruc certain...

Pelijorra lui tendit un verre d'eau d'vie, en souriant.


Tiens, viens trinquer avec nous ! J'vais t'en dégoter moi, du bon gros gaillard vigoureux ! T'en fais pas ! Au fait, enchantée, Poupette. Ravie d'enfin croiser ton ch'min.

Peli regarda Zara en souriant... Sa seule gourgandine en prise au désœuvrement...

Dis donc, Zara, tu sais c'qu'on dit sur les mains oisives... Va falloir y fourrer quelque chose, entre les mains graciles de ta favorite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kandler Le Renard
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 362
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Jeu 04 Déc 2008, 18:01

L'Renard, trainant legèrement la Jambe, pénètra dans l'echoppe. Des mois qu'il n'avait pas pris un verre à la Grotte avec des gens du metier. Bien des choses avaient changé depuis qu'il n'avait pas mis les pieds icelieu. Tout comme lui qui depuis tant de temps n'avait cessé faire fonctionner sa matière grise, passant des nuits blanches à organiser ses plans, éprouvait le désir de faire une pause. Certes enchainer les Pillages était une chose agréable, une ivresse folle doublée d'adrenaline mais à trop vouloir on finissait par tout perdre.

Rajusant son tricorne, il balaya la taverne du regard observant des têtes qu'il n'avait jamais vu. L'Noble et Beau metier de Brigand attirait la jeunesse apparament, l'Ere du Brigandage avait encore de beaux jours devant elle. Légèrement amusé il s'avanca calmement, bourse sonnante et trebuchante attachées à la ceinture.


Bien l'Bonsoir Brigands ...dit il en hesitant sur le dernier mot ne sachant pas qui étaient vraiment ces personnes. J'me nomme L'Renard.

Tournant la tête à droite à gauche L'Renard chercha l'abéqueuse d'la Taverne, Kamazone dont il ne savait seulement quelle vaguabondait en Bourgogne.

S'il te plait Kama, une Bierre dans une belle, grosse Choppe.

Puis le Barbu aux allures de Troubadour se tut, curieux d'connaitre le bougre et les bougresses de la tablée tout en sirotant sa Bierre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serrallonga
Seul maître à bord après Dieu, Oeil de Nuit et Chasseur
Seul maître à bord après Dieu, Oeil de Nuit et Chasseur
avatar

Nombre de messages : 2621
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Jeu 04 Déc 2008, 18:39

Serra pousse la porte, rentre dans la salle sans rien dire et va se coller au bout du comptoir. Après un court moment où son regard se perd dans le vide, il frappe du poing le bois et lance à la tavernière, en l'occurrence Kamazone :

- Envoie moi une chope de ce que tu veux va. Faut que j'oublie ma bêtise... et y'a du boulot ! Macarèl !

Se retournant vers L'Renard qu'il reconnait à ce moment.

Nan mais t'imagine ? J'entends un nigaud beugler qu'il ne reste plus qu'une place pour un cours de machin militaire... et je signe sans vérifier ce que c'est. Résultat, je me retrouve dans une salle donnant un cours que je connais déjà par coeur ... Pas moyen de sortir en plus !
... Pfff ... Et en sortant je me prends la flotte.
Sale journée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarathoustra
Collectionneur de bourses à plein temps
Collectionneur de bourses à plein temps
avatar

Nombre de messages : 154
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Jeu 04 Déc 2008, 19:09

Zarathoustra sourit pas trop large, il a les chicots inélégants.

Si ces mains sont oisives, c'est pas faute d'être farouches ça c'est sûr, elle a failli faire flancher l'austère Assad, il s'en est fallu de peu.

Ben justement arrive un gars, il s'appelle L'Renard, Zarathoustra en a entendu parler comme tout le monde

Ah ben en voilà un dont tu as du entendre parler aussi. Salut L'Renard, moi c'est Zarathoustra. Je suis pas brigand, je traîne là. Je suis un peu scribe aussi à l'occasion, mais bon je vais pas faire ma réclame.

Il dit ça pas trop fort, il y avait des gens dans le coin qui attendaient des commandes

Finalement je fais un peu le même métier que la Poupette que voilà, je vends mes talents

Il sursaute, il avait pas entendu arriver Serra qui tape sur le comptoir, il a l'air affligé. Chose ardue que la chose de la guerre, et risquée aussi. Lui n'y entendait rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pelirroja
Maniaque du brigandage
Maniaque du brigandage
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 34
Localisation : Entre les étoffes et les chairs...
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Jeu 04 Déc 2008, 19:15

Tout à coup, un grand barbu, un peu boiteux sur les bords, poussa la porte et vint commander une bière... Il s'présenta. L'Renard...
Peli avait déjà entendu c'nom dans la bouche du Scorpion, mais ne l'avait jamais croisé.

Elle se tourna, verre à la main, et le gratifia d'un signe de tête avec un sourire discret. La rousse savait être douce parfois, mettant de côté son caractère brute de décoffrage.


Bonsoir l'Renard ! Moi, c'est Pelirroja, je suis une plumeuse d'écus et, tout comme le Zara, j'ai l'encre prolifique... Mais contrairement à lui, j'vends pas mes "talents", j'les dispense selon mon bon vouloir...

Elle n'eut pas l'temps de finir sa phrase, voyant débarquer Serra tout dégoulinant et l'air un tantinet rageur. Peli sourit discrètement en l'écoutant conter ses malheurs au Renard, et but une rasade d'eau d'vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kandler Le Renard
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 362
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Jeu 04 Déc 2008, 19:40

A default de pouvoir empoigner sa Choppe qui tardait à arriver, L'Renard porte sa main à sa barbe et laissa vaguabonder ses doigts dans celle ci se donnant un air vieu sage comme il aimait tant.

Puis la Vieille Mule de Serra entra l'air maussade. L'Renard grimaca.


M'ouarf t'as du donner un cour de tirage de charette?

Rigolant joyeusement, le Barbu se contenta de sourire à l'ancêtre ne pouvant pas lui offrir à Boire, surement que la Kamazone devait fouiner à la recherche des derniers potins de Bourgogne. Soudain une nouvelle voie l'interpella, un certain Zarathoustra. Dure d'prenom que celui ci.

S'lut Zar..Ath?.str.. Toi! Content d'te connaitre Toi. Ce serait un plaisir d'aller en Vacquerie avec Toi!

L'Renard ravala ses mots et observa d'un autre oeil le Bougre quand il lui apprit qu'il vendait ses talents, un Gigolo? Apparament la femme qu'il designa, une Poupette, était elle une Catin. A peine eut il le temps d'imaginer la chose que cette fois si Brigande vint le saluer.

Bonsoir Perroja. Enchanté. C'la fait longtemps que vous pratiquez notre noble art du Brigandage?

Elle avait l'air bien d'agreable compagnie la Donzelle. L'Moment aurait été encore mieu si tout fois il y avait quelque chose à boire.


Dernière édition par Kandler Le Renard le Ven 05 Déc 2008, 08:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pelirroja
Maniaque du brigandage
Maniaque du brigandage
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 34
Localisation : Entre les étoffes et les chairs...
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Jeu 04 Déc 2008, 20:10

Lorsque Serra eut fini de conter ses déboires universitaires, l'Renard se tourna vers Peli, s'enquérant de ses activités.
Elle le fixa avec un regard amusé et sourit aussitôt.


Depuis... quelques temps, on va dire. J'préfère rester discrète sur la façon dont j'occupe mon temps, et peu importe l'occupation d'ailleurs... , répondit-elle, un sourire éclatant s'esquissant sur ses lèvres.

Le voyant sans gnôle à la main, elle lui tendit son eau d'vie.

T'en veux ? C'est d'l'eau d'vie aux pruneaux. Kama en raffole. Ca arrache un peu, mais ça a un goût divin. Et ça décrasse !

La Peli était d'humeur joyeuse ce soir, elle rit en attrapant le pinard de Kama et lui fit un clin d'œil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamazone
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 406
Localisation : Le Jardin des Délices
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Jeu 04 Déc 2008, 20:16

Na mais c'est quoi ce foutoir? y'a pas un rat pendant des plombes et suffit que les grabataires se fassent suer dans leurs lieux de convalescence pour que soudain ils aient le gosier ardent...

La Kama elle baille pas aux corneilles, elle est un peu fatigué en ce moment. Un sicaire ça à la forme, ça s'épuise pas comme ça. Nuit et jours elle garde son corps, alors faut la comprendre.

Remettant en place son beau bustier tout neuf que son Lion lui a offert, elle pose des bouteilles de pinard, et uniquement des bouteilles de pinard, sur le comptoir.


- Voilà, profitez en, ce sont les dernières bonnes bouteilles. Je suis plus en Bourgogne, va falloir trouver un autre approvisionnement. L'Helvétie c'est pas réputé pour sa vinasse

Puis, elle voit la Poupette au repos forcé

- erff je compatis..ils ont peur du qu'en dira t'on les brigands..mais t'inquiète Poupette, les préjugés tombent ! Regarde, y'a Serra qui courtise en taverne de la grotte...


La Kama pose le reste de pinard Bourgogne sur le comptoir et va dormir..bien besoin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adama
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 8
Localisation : Les routes on son échoppe ... mais essentiellement les routes
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Jeu 04 Déc 2008, 21:05

Adama avait perdu le fil de la conversation depuis un moment déjà. Trop de têtes inconnues qui parlaient d'autres têtes inconnues, et de faits inconnus, la jeune femme resta assise dans son coin, muette. Elle se contentait de profiter de ce remue ménage pour observer toutes les mains des ces personnes.
En discutant, ils finissaient immanquablement par les exposer à sa vue, et lui donner le renseignement qu'elle cherchait. Jusqu'à présent, rien n'indiquait que la personne qu'elle cherchait fut près d'elle, mais il aurait été étonnant qu'elle trouve aussi vite.
Lorsque la tavernière posa des bouteilles sur le comptoir, un mot ramena son attention à la conversation.


L'Helvétie ... pourtant si, j'ai souvenir d'y avoir goûté des petits blancs très bons ... tant dans les hommes que dans les vins ! Principalement dans les régions de Lausanne et de Sion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le gars encapuchonné
Collectionneur de bourses à plein temps
Collectionneur de bourses à plein temps


Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Jeu 04 Déc 2008, 21:40

La Capuche était accoudé de l'autre côté du bar, cuvant sa bière dans son coin, écoutant d'une oreille distraite les conversations des autres malandrins.
Il commençait à penser à quitter la pièce lorsqu'il entendit prononcer le mot "d'Helvétie", suivi de celui de "Sion", sa résidence. Il n'y avait plus mis pied depuis presque un an mais gardait toujours une oreille attentive sur ce qu'il se passait. Après tout, il lui restait encore quelques denrées dans sa propriété. Elle devait d'ailleurs être en piteuse état désormais. A moins que le maire ne l'ait donné à un quelque autre habitant.

Dis, toi, tu dis v'nir de Sion? T'y a habité? T' y es passé à quelle période? Ptet bien qu'on s'est croisé au détour d'un sentier ou, plus probablement, d'une taverne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adama
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 8
Localisation : Les routes on son échoppe ... mais essentiellement les routes
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Jeu 04 Déc 2008, 23:18

La jeune femme se retourna brusquement, manquant d'en perdre son voile, qu'elle rattrapa au dernier instant. Elle ne tenait décidément pas à être reconnue.
Oui, j'ai habité l'Helvétie, mais je n'ai fait que voir Sion, je ne l'ai pas habitée et c'était il y a très longtemps. Pourquoi cette question ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derbuka
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 10
Localisation : j'sais plus ...
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Ven 05 Déc 2008, 09:09

Adama venait à peine de finir de parler qu’un bruit sourd se fit entendre contre la porte de la taverne, comme si quelque chose venait de l’heurter. Alors que les regards se dirigeaient vers le boucan, la poignée commença à s’abaisser et la porte s’ouvrit violemment dans un grincement atroce.

Bien l’bonsoir ! , gueula Derbuka avant d'entrer et de se diriger vers le comptoir. Il ne semblait pas très sobre et, comme à son habitude dans ces moments là, il dévisagea tout le monde pendant plusieurs minutes.
Une fois satisfait, il passa sa main derrière le comptoir pour y attraper n’importe quoi qui ressemblerait de près ou de loin à une bouteille, mais en vain.


Ah ! Mais y a que dalle ! Eh ! Qui c’est qui s’occupe d’la boisson ici ? !
C’est vous ?
, demanda-t-il négligemment à la femme qui portait un voile sur le visage. Celle-ci le regarda alors avec de grands yeux étonnés, ce que le brigand interpréta comme un « non ».
Le regard de Derb se dirigea alors vers un homme encapuchonné. Il avait l’impression d’avoir déjà vu ce gars quelque part, mais ne se rappelait plus où …


Eh l’gars qui cache sa tête là ! Oui toi, ma mignonne ! C’est pas toi la tavernière par hasard ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kandler Le Renard
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 362
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Ven 05 Déc 2008, 10:04

L'Renard ouvrit grand les yeux. Lui qui attendait depuis moulte temps sa choppine qui tardait à arriver, dut se contenter de la Vision de Kamazone qui se tripotait la poitrine. Pas de toute ce n'était pas une Duchesse cette donzelle là, les bonnes manières avaient été mis aux oubliettes.

La regardant se barrer sans lui servir quelque chose à boire ainsi qu'à Serra, L'Renard pesta. Puis l'autre Femme, Pelirroja vint à son secour lui proposant son breuvage à reveiller les morts. A croire quelle essayer de lui vendre son produit comme une paysanne vendrait ses legumes.

L'Barbu plissa les yeux. Pourquoi diable lui proposait elle à boire si Gentillement avec son air togue?


M'ouai, j'aurais preferé une Bonne Choppe mais ton élixir de hussard suffira..

Observant les moindres faits et gestes d'la Brigande, L'Renard prit le polichinelle et le porta à ses lèvres, buvant une fine gorgée du Breuvage aux Prunaux.

Hum... Buvable..

Etant rassuré, l'Bougre se vida tout le liquide dans le gosier et manqua de s'etouffer puis pesta comme jamais.

-M'ouarf! Donnes un peu d'ton feu en bouteille à l'autre là bas dans le coin. L'a une sale tête la Fifille, remarque c'est plutôt courant en c'moment chez les Brigands.

Il montre la Catin Poupette, habillée très légèrement, du regard quand un espèce de Joyeux farfelu plein d'hormones fit son entré dans la Taverne.

Peut être parlé trop vite moi..

Il soupira puis r'garda Peli.

Faut croire que les Brigands sont tous des Bougres grossiers sans aucunes manières. Entre l'autre qui se tripote les nibards, les Deux qui montrent pas leur tronche et l'Dernier qui joue les aboyeur sans même se presenter..piuff.


Dernière édition par Kandler Le Renard le Ven 05 Déc 2008, 21:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pelirroja
Maniaque du brigandage
Maniaque du brigandage
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 34
Localisation : Entre les étoffes et les chairs...
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Ven 05 Déc 2008, 13:29

L'Renard la regarda d'un drôle d'air lorsqu'elle lui tendit sa bouteille, comme si la gentillesse avait quéq'chose de louche, mais il en but quand même un verre, à défaut d'aut' chose, et d'une traite ! le malheureux !

Le gosier en feu, il se mit à bougonner sur la gourgandine, qui restait calme, dépitée, et surtout sans occupations.


Mouah, que non j'vais pas lui passer d'mon feu en bouteille, comme tu dis... M'est avis que l'feu elle l'a déjà, autant pas en rajouter...

Tout à coup, un gai luron fit son apparition dans la taverne, manquant de s'prendre une table, et fonça tête baissée tel un mulet vers le comptoir. Ne trouvant pas son bonheur dans les réserves, plutôt infimes ces jours-ci, il se mit à gueuler comme un putois, et pour le coup, il puait la vinasse à vingt lieues...

L'Renard se tourna vers Peli, l'air dépité. La rousse lui lança un regard approbateur et s'tourna vers le poivrot qui s'égosillait envers l'homme à la capuche.


Hé toi ! Il s'rait temps d'arrêter la piquette si tu sais même plus différencier un homme d'une femme... Tu t'présentes ou tu fermes ton clapet. Tu m'casses les oreilles. C'est pas la foire aux braies ici...

Puis, furetant du regard dans la direction d'Poupette...
Quoique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serrallonga
Seul maître à bord après Dieu, Oeil de Nuit et Chasseur
Seul maître à bord après Dieu, Oeil de Nuit et Chasseur
avatar

Nombre de messages : 2621
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Ven 05 Déc 2008, 13:45

Hé bah voilà. L'encapuchonné avait tiré l'gros lot. Un pochtron inconnu au bataillon -nan parce que des pochtrons, ça y'en a hein- venait de s'en prendre à lui. La suite pouvait se finir très rapidement vu l'état du dernier entré ou en douceur si la Poupette prenait les choses en main.

- Bon Kama ... C'est bien beau tout ça -si si j'insiste- mais ça n'étanche pas la soif hein.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derbuka
Brigand en herbe
Brigand en herbe
avatar

Nombre de messages : 10
Localisation : j'sais plus ...
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Ven 05 Déc 2008, 13:57

Faut croire que les Brigands sont tous des Bougres grossiers sans aucunes manières. Entre l'autre qui se tripote les nibards, les Deux qui montrent pas leur tronche et l'Dernier qui joue les aboyeur sans même se presenter..piuff.

Derbouka n’eut même pas le temps d’ouvrir de nouveau sa grande gueule pour brailler quelques mots désagréables au Renard qu’une dame qui se trouvait un peu plus loin l’agressa verbalement.
Cela fit d’abord rire Derb qui répondit immédiatement à Pelirroja, toujours en criant :


Très bien ma p’tite dame ! j’suis Derbuka ! Voilà !
Derbuka exécuta une révérence maladroite et manqua de tomber en avant.

Eh maintenant ! Tu m’excuseras … ou tu m’excuseras pas, j’m’en fou … mais j’ai soif !

Sur ces mots, le brigand se mit en quête, non plus d’une tavernière ou d’un tavernier, mais d’une bouteille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pelirroja
Maniaque du brigandage
Maniaque du brigandage
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 34
Localisation : Entre les étoffes et les chairs...
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Sam 06 Déc 2008, 11:57

Aussitôt qu'il eut décliné son nom, en continuant de brailler comme un nourrisson pleure sa môman, Peli lui lança un regard hautain, puis lui tourna le dos.

Elle but son verre tranquillement, sans faire attention à l'autre zouave qui remuait ciel et poussière pour trouver d'la gnôle... L'atmosphère en taverne était bien calme, les lèvres étaient scellées, les corps las, et la rousse n'échappait pas à la règle. La Kama était partie s'allonger, se reposer c'était moins sûr, et le Serra restait bredouille sans breuvage pour son gosier.

Peli ouvrit son sac, discrètement pour ne pas attirer l'attention de l'autre bouffon, et en sortit un l'alcool aux teintes rosées. Elle s'approcha de Serra, posa une main gracieuse sur son épaule et lui glissa quelques mots à l'oreille, tout en lui passant le breuvage.


Tiens, Kama m'a filé ça pour toi, pour nous, 'fin bref. Te prive pas, j'sais pas c'que c'est, mais ça fleure délicieusement bon.

Pelirroja sourit, puis retourna s'asseoir dans un coin. Elle détacha ses longs cheveux roux, sortit son encrier, sa plume et un morceau de parchemin, et se mit à gratter quelques mots sur le velin. Si les langues se terraient, les mains elles restaient toujours sur le qui-vive...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kandler Le Renard
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 362
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   Sam 06 Déc 2008, 13:15

L'Renard, comme à son habitude, observait calmement la tablée quand son regard se concentra sur le vieille branche de Serra, comme une soudaine illumination sans importance qui née par inattention. Lui qui était pourtant si peu présent, même pour la Prise de Reims, toujours très discret, se laissait à conter fleurette en taverne avec une certaine Donzelle.

L'Barbu sourit à cette pensée..D'ailleurs où était donc cet Ancêtre de leroy? La question titilla l'esprit du Brigand qui machinalement regarda autour de lui pour esperer l'apercevoir mais son regard se posa plutôt sur la plume de Peli qui dansait sur un parchemin laissant derrière elle des courbes d'encre bleu.

L'Renard tendit le cou pour entrevoir les mots que la Brigande ecrivait puis si resigna, fallait croire que ces derniers mois lui avait fait gagner de la maturité, certes l'envie irresistible de lire ce parchemin lui rongeait le sang, comme un poison sans remède mais tout de même, il se doutait bien que ces mots n'avaient guère d'importance.

Le Troubadour porta sa main à sa ceinture et prit son son septre en or qu'il avait volé au Chateau de Reims dans la Chambre Princière pour s'assurer qu'il était bien là et s'en amuser, le faisant jongler entre ses doigts. Attendant que Peli est fini son recit, essayant de ne pretter pas d'attention au bruit continu que produisait la plume sur le Velin. Et, enfin, il dit:


Vous m'aviez dit être une abile des mots, seriez vous troubadour? Connaissez vous des Poèmes? Des Chansons? L'Hymne Aux Brigands? Ecrivez vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le bord du comptoir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le bord du comptoir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 13Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Chat-Minou à bord
» Facebook, fac et comptoir de la mode
» Nabcast " breve de comptoir "
» [Programme TV] A bord du Charles de Gaulle
» le tableau de bord du KA 50

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Grotte des Joyeux Brigands :: La Grotte des Joyeux Brigands :: [RP] Dans les profondeurs de la grotte… :: La Taverne-
Sauter vers: