AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Reims] [RP] Que dieu nous bénisse, mouahahahah. Amen.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Briseys
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: [Reims] [RP] Que dieu nous bénisse, mouahahahah. Amen.   Ven 14 Nov 2008, 17:58

Spoiler:
 

Briseys :

Briseys revenait du château il était tard, il avait deux torches dans les mains ainsi que qu'un petit tonneau d'alcool derrière sa monture. Personne dans la rue les brigands et quelques villageois étaient au château, les autres restaient cloîtrer chez eux ayant peur des truands traînant le soir et les soldats dormaient à pied ferme. Briseys chercha le Farfadet des yeux et le vie aussi avec des torches, il avait ramener sa troupe. Aujourd'hui la cathédrale de Reims allait brûlée.

Briseys salua ses amis et leurs expliqua le plan. Deux allaient bâillonner l'évêque pendant que les autres iraient aspergés les grands tissus et tapis que l'on trouve généralement dans les bâtiments religieux. Pendant ce temps Briseys irait commencer à brûler la bibliothèque. En récompense Briseys accepta que les nains vole toute la binouse de l'évêque dans ses caves.

Une fois le plan compris et r'expliquer Briseys crocheta la grande porte pour éviter de réveiller la populace en l'enfonçant, son père, petit voleur de banque lui avait bien enseigner l'art du crochetage et en moins de deux minutes la porte était ouverte. Il ne restais plus qu'a chacun de jouer son rôle, Briseys vit des livres au fond à droite de la cathédrale peut être l'entrée de la bibliothèque, silencieusement comme tout les autres malgré quelques petits rires gras d'excitation, Briseys atteignit belle et bien la bibliothèque il commença par faire tomber les lourdes étagères avec les livres au sol laissant entendre un bruit à réveiller le diable, ensuite il aspergea le bois et les bouquins avant de lancer sa torche, le feu prit rapidement. Le cramage avait commencé. Il sortit de la bibliothèque en disant au nain d'un geste de la main de se magner le derche, il sourit tout de même à les voire tous à l'œuvre sans faire de connerie... Ils était fière le Brisou.


Dernière édition par Briseys le Ven 14 Nov 2008, 18:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briseys
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: [Reims] [RP] Que dieu nous bénisse, mouahahahah. Amen.   Ven 14 Nov 2008, 17:59

L’Renard :

L'Renard en courant, le septre en or qu'il avait trouvé à la main, portant un tablier de cuisine par dessus ses brais et sa chemise.

Bon puisqu'on a paumé notre Porte Parole je vais faire son boulot à sa place. Nous Brigands, aimons les fêtes, la bonne bouffe et la rigolade. Or on aimerait vous apprendre cela à vous ici les moutons. C'est pourquoi, vous avez tous le devoir, que dis je, l'obligation de vous rendre au Festin organisé par le Chateau lui même! Avouez que jamais vous n'avez vu cela de la part des Noblards bon à rien que nous avons viré!

L'Renard ne prit pas la peine de laisser la fouler huer et manifester son desaccord il trencha.

Si ce soir la tablée Organisée n'est pas bien rempli les caisses du chateau ayant 500 ecus actuellement se retrouveront à 0 ecus! Si on retire les ecus des caisses alors vous aurez du mal à remettre la Champagne en route et à relancer l'economie. D'enormes taxes seront mises en place pour rattraper cette perte et il n'y aura plus de mines donc là mort aux vaguabonds. A vous de voir. Personnelement cela ne m'empêchera pas de dormir. Et s'il faut cela pour que vous veniez, soit! La Soule est dans votre camp.

Merci, c'était L'Renard en direct des petits annonces de Reims, aurevoir.


Sur ce il tourna les talons et rapartit preparer le Festin, laissant aux moutons le choix de faire leur choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briseys
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: [Reims] [RP] Que dieu nous bénisse, mouahahahah. Amen.   Ven 14 Nov 2008, 17:59

Gari86 :

Gari fut réveillé par un "bruit à réveiller le diable " (peut être était il dans le corps de certain , paix à leur âmes ) venant de la cathédrale voisine .

Porté autant par sa foi que par son courage , il se dirigea sans tarder vers le saint édifice et aperçu des ombres s'enfuirent à toute jambes comme s'ils étaient poursuivis par la honte , le déshonneur , la lâcheté , la bassesse et bien d'autres de leurs déplaisant acolytes .

Voyant de la fumée sortir des portes je pris un seau et me pressa prés du lavoir. Aussi vite que je pouvais je retournais vers la maison du tout puissant en ...en ... ne comprenant plus rien ....

Le temps de se retourner et plus de fumée , plus de feu donc !!!
Un miracle certainement ... j'entrais me signant au passage et observa les lieux , tout paraissait intact .

Je pris place devant l'autel et à genoux adressa une prière à notre seigneur .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briseys
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: [Reims] [RP] Que dieu nous bénisse, mouahahahah. Amen.   Ven 14 Nov 2008, 18:00

El Diablo :

El Diablo, reveillé par un bruit joyeux et par une inhabituelle sensation de chaleur en ces lieux se lugubres, appercut un homme courrir vers les flammes avec un seau fuyant ....

Ni une ni deux, il s'envola vers ce dernier muni d'une solide massue. Apres un coup bien placé sur la nuque de ce dernier le seau tomba a terre accompagné, quelques temps plus tard de son porteur.

Il laissa l'homme gisant, celui devant maintenant faire des reves delirants, se prenant pour un sauveur et alllant remercier son dieu ...

El Diablo retourna sur son perchoir, bercé par la douce chaleur des flammes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briseys
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: [Reims] [RP] Que dieu nous bénisse, mouahahahah. Amen.   Ven 14 Nov 2008, 18:00

Jesrad :

Aux premières heures de la catastrophe, Gabriel s’était retrouvé aux côtés de ses proches pour organiser les défenses de Compiègne, au cas où. En l’absence d’ordres précis venant de la hiérarchie épiscopale, il avait fini par suivre les directives du maréchal de France et avait passé la nuit sur un nœud à épier les allers et venues. Il avait croisé des groupes suspects, certains visages lui étaient familiers – souvenir de la deuxième guerre de Compiègne. Il avait immédiatement envoyé un rapport sur ce qu’il venait de voir. Sa hiérarchie, réagissant enfin aux événements, lui ordonna de regagner une ville au plus vite. Malgré son envie de retrouver celle qu’il aimait, son devoir lui disait de prendre la route jusqu’à Reims, il aurait du y être dès le début pour protéger les intérêts de l’Eglise, comme l’exigeait sa fonction.

Il mit la journée à rejoindre la capitale. Une fois arrivé, il se rendit à l’archevêché. Les brigands ne s’en étaient apparemment pris qu’au château de Reims. Par précaution, Gabriel fut envoyé à la cathédrale. Malgré la fatigue grandissante, il prit poste sans broncher.

Les rues de la ville étaient bien calmes, sûrement plus que ces derniers jours. La clarté de la lune offrait une vue imprenable sur les abords de la cathédrale. Gabriel fit une dernière ronde à l’extérieur de l’édifice religieux ; rien ne semblait vouloir perturber la quiétude ambiante. C’est l’esprit rassuré qu’il regagna la sacristie, se posa sur un fauteuil. Perclus de fatigue, il sentit ses paupières se faire lourdes.

Gabriel était loin d’être le Sans-Nom, alors un bruit à réveiller le diable suffit amplement à le sortir du sommeil dans lequel il avait sombré. Il se leva en sursaut, la tête embrumée. Il s’immobilisa quelques instants pour retrouver ses esprits puis se concentra pour identifier l’origine de ce vacarme. Difficile de savoir ce qui se passait en restant sur place, il se précipita donc hors de la sacristie et laissa son ouïe le guider. Au fur et à mesure qu’il évoluait dans les bâtiments épiscopaux, ses autres sens se mettaient en éveil. Une chaleur grandissante faisait perler la sueur sur son corps, une odeur de brûlé se répandait dans les couloirs.

Enfin, le garde arriva devant une porte sous laquelle une fumée dense s’échappait. Il tendit la main vers la poignée. Ses gants de cuir l’empêchèrent de sentir l’ardeur du brasier qui consumait l’intérieur de la bibliothèque. Il ouvrit la porte, un appel d’air l’envoya valser contre le mur opposé. Il tomba inconscient sur le sol ; les flammes se répandirent insidieusement dans le couloir, léchant aux passages le visage du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briseys
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: [Reims] [RP] Que dieu nous bénisse, mouahahahah. Amen.   Ven 14 Nov 2008, 18:01

Naimbruti :

L'naimbruti avec son copains l'naincoquin partit réveiller l'évêque, il était la bouteille à la main et ronfler comme un porc, l'nain pour le réveiller lui envoya trois gifles, mouarf... Rien du tout... Coriace le coco et hop un coup de massue... défection y risque plus de se réveiller là, tant pis on le bâillonne quand même, l'nain numéros 1 prend la vieille chaussette de son oncle et la fou dans la bouche de l'évêque pendant que l'autre l'attachait avec sa ceinture. Content de leur nouvelle connerie ils voulaient le balancer au flamme avec les livres, mais Briseys y voulait pas il voulait le garder en vie pffff qu'elle fiotte celui là. Alors les nains le laissèrent dans sa chambre et ils partirent aider les compagnons qui sortaient le vin des caves pendant que d'autre cramait la bâtisse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briseys
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: [Reims] [RP] Que dieu nous bénisse, mouahahahah. Amen.   Ven 14 Nov 2008, 18:01

Le teigneux, il suivit son chef le Farfa pour asperger d'alcool toute la maison, un petit coup sur les rideaux, un autre dans le goulot, mouahaah c'était bon, mais s'en faire exprès l'autre nain il lâche une torche et tout les rideaux prirent feu avec les tapis les chaises et le teigneux qu'avait trop d'alcool sur lui, il commence à cramer et gueule un peu parce qu'il à pas trop mal.

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH !!!


Le teigneux il cramait vite et pour se décramer il prit un tonneau de champagne des caves de l'évêque qu'avait sorti les copains et plongea dedans, ah sa fait du bien... De pouvoir siroter calmement sa boisson préféré. L'nain resta dans le tonneau pour boire sous prétexte qu'il fallait guérir de ses blessures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briseys
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: [Reims] [RP] Que dieu nous bénisse, mouahahahah. Amen.   Ven 14 Nov 2008, 18:02

Briseys :

Après avoir incendiée la bibliothèque de la cathédrale Briseys courut dans la chambre de l'évêque et fit signe au deux nains de disposés, ses deux là partirent en rechignant dans leur barbe, voulait il allez plus loin que le simple baillonage ? peut être, mais il ne fallait pas toucher à l'évêque, Briseys se le réservait. Quoi de plus dur pour un homme d'église que de voir disparaitre une maison de dieu, surtout si celle ci disparaissait à cause de ses pires ennemis. Briseys sortit un pot d'encre, une plume et un parchemin froisser de sa poche, et se mit rapidement à écrire.

Citation :
Simple bonjour du Lion de Juda.

Briseys déposa le message sur le bureau en y laissant ses outils. Le Lion de Juda n'avait pas participé physiquement à cette attaque mais ils étaient toujours là dans les pensée et se devait d'y rester, si on l'oubliait il fallait le faire rappeler, c'est ce que fit Briseys.
Il sortit de la pièce pour donner le feu vert de mettre le feu mais la cathédrale brulait déjà ! Ces abrutis de nains devaient avoir oublier Briseys ou même mit le feu par mégarde, il les voyait derrière les flammes partirent comme des couards. Briseys était bloqué dans la cathédrale, il pouvait tenter la traverser les flammes, il essaya mais la chaleur venait lui mordre le visage et il ne put rien faire, il allait se faire prendre en sandwich lorsque le feu de la bibliothèque se propageait, il ne restait qu'une solution s'enfermer dans la chambre de l'évêque. Une fois barricader il essaya de réveiller l'évêque pour lui demander des informations, pour sortir ou quelques choses d'autre qui pourrait être utile, mais le bougre ne se réveilla pas. Soudain Briseys repensa à son séminaire pour devenir prêtre, il avait étudier l'architecture des bâtiments religieux, il poussa un rire de joie et retourna l'armoire de l'évêque, une sortit de secours se présenta à lui, les religieux se préparaient à des attaques d'hérétiques et avaient toujours une sortit de secours en cas d'incident.
Briseys descendit de l'escalier qui l'amena dans un court tunnel débouchant dans la cours du château, je revoilà chez lui enfin presque. Son visage était noir et il toussota quelques minutes, le festin était toujours d'actualité. Mais il fallait rapidement partir, sans se soucier des nains Briseys accouru dans la salle chercher son ange pour la tirer rapidement en dehors du château, elle ne devait pas comprendre ce qu'il se passait et Briseys ne prit pas la peine de lui expliquer, mais il le ferait plus tard. Il ordonna à son cœur de grimper sur son cheval et de l'attendre, il fallait avant de partir saluer le Renard, celui ci faisait la fête joyeusement avec les autres je m'approchais de lui et lui murmura.

La cathédrale est en feu, les habitants vont essayer de l'éteindre puis vont tous attaquer le château, il faut partir à présent, merci et à la prochaine.

Il lui fit un clin d'œil à celui qu'il considérait maintenant comme un frère et partit rejoindre sa douce, grimpant sur son cheval, les deux amoureux partirent chercher leur trésor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briseys
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: [Reims] [RP] Que dieu nous bénisse, mouahahahah. Amen.   Ven 14 Nov 2008, 18:03

La dévouée :

La sauterie s'était terminée dans un grand vacarme et fortes flammes. Apparemment la cathédrale avait été le clou du spectacle. La dévouée jeta un coup d’œil par une meurtrière avant d'hausser les épaules. Mouais un bâtiment qui brûle quoi... Elle espérait que calices en or et autres richesses avaient été soigneusement prélevées de là avant le joyeux bûcher.

La jeune femme récupéra ses poignards à la sortie de la salle et un peu vinassée préféra trouver un coin où s'étendre avant de reprendre la route. Une fuite, encore une, mais cette fois ci le départ ne se ferait pas à vide comme les autres. Elle tâta deux bourses pleines à craquer dans ses sacoches de selle en se fendant d'un sourire.

Ainsi allait la vie…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briseys
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: [Reims] [RP] Que dieu nous bénisse, mouahahahah. Amen.   Ven 14 Nov 2008, 18:03

Gari86 :

Gari se releva difficilement en se frottant la nuque qui le faisait atrocement souffrir en maudissant la vile attaque qui l'avait fait mordre la poussière.

Relevant le menton il s'aperçut avec une grande tristesse qu'il n'avait fait qu'un simple rêve qui au réveil se transformait en cauchemar.
Après le pillage du château , l'humiliation des villageois qui allait en pâtir voilà que le seul lieu où ils auraient pu trouver refuge à Reims etait en train de s'envoler en fumée ...sic ...

La tête basse, le cœur lourd , il botta dans le seau percé qui s'écrasa contre la maison d'en face et poussa un cri tout en prenant son pied douloureux dans le creux de mes mains se retrouvant pour finir le séant dans la boue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briseys
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: [Reims] [RP] Que dieu nous bénisse, mouahahahah. Amen.   Ven 14 Nov 2008, 18:03

Farfa :

Après avoir été supplié des heures durant par Briseys, Farfa accepte d'aller l'aider à bruler s'lieu d'hérétiques. Par pour l'lion ou quoi, juste pour l'plaisir d'voir un beau feu d'joie. Plus ça va et plus Farfadet boit au lieu d'asperger l'batisse. Ben sûr l'a envie d'la brûler. Pour l'principe du moins. Mais fûr à m'sure l'est émerveillé. La déco est à chier certes on va pas l'nier. Mais en virant tous ces tableaux r'traçant l'vie d'Aristote, ces statues d'très mauvais goût, en y rajoutant des tables, des tonneaux un peu partout on pourrait ben en faire quèquechose. Une résonnance à couper l'souffle, des voutes, des alcôves, pis c'est humide comme à la grotte ici ; nan vraiment y s'y sent comme chez lui. Pour sûr ça rien à voir avec s'te miséreuse abbaye d'Noirlac ! Oulala nan. Pauv' d'eux d'ailleurs, s'en souviendront pendant longtemps. Ici l'épiscopat a investi dans l'bazar, étale son or ! Faut dire avec tout s'qu'y pillent légal'ment au dûché.

Dans s'te cathédrale y voit une gigantesque taverne bondée d'monde jours et nuits où les ménéstrels joueraient pendant des jours, une arène pour parier sur toutes sortes d'combats dans un coin, un endroit pour exposer les marchandises à vendre dans un aut', une énorme piste de danse ou un amas d'gens s'trémouss'raient, l'Pape Gros Bob Ier qui célèbre la mess des brigands à la noel, des rires, des larmes, des cris.. Un village dans l'village, une véritab' vision. Sur'ment Bière l'tout puissant qui lui envoie un signe.

Après s'te révélation, y s'retourne vers l'aut' teigneux pour annuler l'opération et fout par mégarde l'feu à à peu près tout s'qui l'entoure. Maudite torche ! L'autre, trouve miraculeus'ment un tonneau, nouvelle intervention du divin Bière et prétends vouloir soigner ses blessures. Après des menaces de mort, des coups d'hache pour vider s'maudit tonneau avant d'le renverser parce qu' l'autre continue d' lécher les gouttes, l'tout conclu par d'nouvelles menaces de mort, les deux filent enfin par l'porte de derrière. L'Farfa l'est s'cret'ment déçu. L'Espère même qu'y vont réussir à l'éteindre, tiens. Mais d'là à aller prêter main forte..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briseys
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: [Reims] [RP] Que dieu nous bénisse, mouahahahah. Amen.   Ven 14 Nov 2008, 18:04

Briseys :

Briseys en partant de ce lieu de richesse passa à côté de la cathédrale, la grosse bâtisse en pierre survivait aux attaques des flammes, mais la fumé sortant du toit et des fenêtres montraient bien que la cathédrale brulait entièrement de l'intérieur. Briseys était content de son attaque et ne manquera pas d'engueuler un bon coup son Farfa adoré. Il salua le bâtiment en signe d'adieu et partit en triple galop accompagné de sa tendre qu'il ne pouvait pas toucher à cause de la noirceur de ses vêtements et de sa peau, c'était les conséquences d'un jolie buché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briseys
Bandit international
Bandit international
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: [Reims] [RP] Que dieu nous bénisse, mouahahahah. Amen.   Sam 15 Nov 2008, 14:18

Mytia :

Impossible, mais comment avait t elle pu se laisser aller ainsi. Que les deniers événements aient pu lui porter atteinte était une chose, mais qu'elle soit aller jusque la. Son Son Eminence savait cela, il ne ferai nul doute qu'il regretterai cette confiance qu'il lui avait accordé. Toute la misère du monde, l'accablement de la culpabilité accueillit accompagnait Mytia lors que son attelage venait de s'immobiliser sur la place. A droite le château a gauche la cathédrale. C'était dans le premier qu'elle se rendait a nouveau, mais elle ne pu réprimer un regard pitoyable pour le saint édifice dont elle avait violer l'intégrité.

Regard qui se fit plus appuyé quand elle pensa y déceler de la fumé. Mais ce n'était pas qu'une illusion, la cathédrale de Reims était en feu. Les vitraux renvoyaient une couleur rougeâtre qui ne faisait aucun doute.
Sans perdre un seul instant tout sentiment négatif envolé a cette vue, elle sauta a terre avisant Gari qui se trouvait a proximité.
S'élançant vers lui, elle l'inonda de question sans en attendre aucune réponse et se précipita vers le bâtiment.

Gabriel.........il lui avait dit rejoindre Reims pour faire un tour d'inspection de la cathédrale, les troubles de ces derniers jours le laissant inquiet. Il n'en fallut pas plus que cette image pour qu'elle pousse les lourdes portes du saint lieu, une fumée âpre s'en échappant pour lui bruler la gorge. Un regard en arrière :


Gari allez chercher de l'eau faite prévenir et rejoignez moi

Pas une seule parole de plus, la main devant la bouche, elle avait disparut dans l'épaisse fumée.

A terre, au plus proche du sol. Un incendie avait éclater dans une des aile d'Argentat, elle avait au moins retenu ceci malgré son jeune age. Rampant presque la fumée pour seul horizon, elle avança a taton. Fort heureusement le lieu n'avait pas beaucoup de secret pour elle, et son premier réflexe fut d'aller voir dans la chambre qui devait ere occupé par l'évêque mais Aaron logeant plus souvent a Rome qu'a Reims, s'était un vagabond qui y avait trouvé asile.

Cette partie de la cathédrale n'était pas encore la proie des flammes et la fumée étant moins dense, elle réussi a voir ce qui l'entourait et surtout le pauvre ligoté un mot laissé près de lui. Sans chercher a comprendre, elle sorti une petite dague et coupa les lien enfournant le message dans sa poche. Après s'être assuré qu'il allait bien, elle lui intima de sortir chercher de l'eau et aider a éteindre l'incendie.

Son angoisse restait entière, ou était Gabriel. Essayant de reflechir vite, si elle devait incendier un lieu comment s'y prendrait elle si ce n'était, l'endroit le plus inflammable. Les livres.....
Sans perdre une seconde de plus, elle prend la direction de la bibliothèque retrouvant bien vite les volutes qui l'obligèrent a se courber a nouveau. Tout le long du parcourt, elle appelait son nom, le criait pour qu'il l'entende et lui réponde, l'inquiétude montant crescendo a mesure que la chaleur augmentait et les pièces devenaient opaque.

Il ne devait resté que ce couloir selon sa mémoire, c'est impressionnant comme les choses peuvent devenir si différente quand on vous prive d'un sens. La sueur perlant sur son front, une tousse persistante ponctuant ses appelle, mais la volonté d'aller au bout la guidait jusque devant la porte de la bibliothèque.
Mais son champ de vision ne lui avait pas permis de voir la masse se trouvant a terre, la faisant trébuché et tomber. Les vapeur étaient si chaude a cet endroit qu'elle n'avait plus aucun doute sur l'origine du feu. L'air venait a manquer, son souffle finissant par lui bruler les poumons l'amenant a se demander si elle allait pouvoir en sortir un jour. Les larmes lui coulait sur les joues, ses yeux étaient devenu aussi sensible que sa gorge, peut importait qui se trouvait au sol, ils devaient sortir ou finirai tous les deux rôti dans les flammes.

Attrapant la forme par ce qu'elle pu, elle réuni ses derniers forces pour le tirer sur le sol pavé, tombant a mainte reprise, mais se relevant a chaque fois. Si ça devait être son dernier acte pour expier sa faute, elle se devait au moins de l'accomplir avec honneur.
A bout de force, les yeux gonflé, la peau rougit par la chaleur, elle compris que la sorti n'était plus très loin quand elle pu prendre une bouffée d'air moins blessante que les autres et son courage s'en trouva grandit. A reculons tirant toujours la forme inerte, elle buta dans quelques chose qui se trouvait être la lourde, porte, la vie, la délivrance se trouvant juste derrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Reims] [RP] Que dieu nous bénisse, mouahahahah. Amen.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Reims] [RP] Que dieu nous bénisse, mouahahahah. Amen.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Reims] [RP] Que dieu nous bénisse, mouahahahah. Amen.
» La bière est la preuve indéniable que Dieu nous aime et veut nous voir heureux
» Puisse Dieu nous protéger...
» Khaine, Dieu du Meurtre sanglant et douloureux ...
» Injustice: Les Dieux sont parmi nous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Grotte des Joyeux Brigands :: La Grotte des Joyeux Brigands :: [RP] Dans les profondeurs de la grotte… :: A travers les Royaumes-
Sauter vers: