AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [RP] chroniques des hauts faits accomplis par Raoul Glaber

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
le raoul
Maniaque du brigandage
Maniaque du brigandage
avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: [RP] chroniques des hauts faits accomplis par Raoul Glaber   Lun 19 Oct 2009, 20:28

Leamance a écrit:
[Loches, matin frisquet d'octobre]

Toujours là la Lea, à se demander si elle doit ou non tenter la sortie de la ville. Loches, c'est vivant, c'est plein de fruits, mais ce n'est pas le lieu où elle doit être. Les mécréants fourmillent dans les rues...non vraiment le coin est loin de la grandeur luminescente irradiante de Genève, phare du monde connu et inconnu.

Déambulant encore et toujours autour des remparts, une silhouette se dessine au loin...la Sicaire jurerait que c'est le Raoul. Mais que pourrait il bien palucher ici? Aux denrières nouvelles, il était resté bloqué à Dôle, ne pouvant rallier la Bourgogne et prêter main forte aux assaillants, en ce bel été 1457. Et là il semblerait qu'il soit devenu soldat..non finalement pas étonnant, c'est lui qui avait initié le contact avec Eikorc et la Zoko.

Plus à une surprise prêt, Lea s'approche par l'arrière, et lui plante le bout de la sica dans le creux des reins.


- Salvé Trouffion, l'interpelle t'elle de son bel accent Hélvète, celui qui entre en résonnance avec les meuglements bovins des alpages sans fin.

Amusée, Lea pense immédiatement que le Très Haut protège les Sicaires: Le Raoul va pouvoir l'aider à sortir de la ville. Enfin..auparavant, il faut quand même vérifier que c'est bien le Raoul qu'elle tient à bout de Sica...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le raoul
Maniaque du brigandage
Maniaque du brigandage
avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: [RP] chroniques des hauts faits accomplis par Raoul Glaber   Mar 20 Oct 2009, 09:26

[Loches, au bout du couteau suisse]

Faut reconnaître, c'est du brutal ! J'ai connu une genevoise qu'en usait pour cisailler la tomme du fromage d’emmenthal. C’est même comme ça qu’on a donné l’gout du fromage râpé dans les alpages. Faut quand même admettre que c'est plutôt une lame de femme. Glaber tousse. C'est mon glabre, Glaber.


Tu sais pas c’que ça m’rappelle, ton cure dent ? C't'espèce de drôlasse qui faisait d’la soule. Une vraie furie. J’me rappelle l’avoir déquillée salement au Tournoi d’Genève, au printemps. L’était pas farouche, la douce helvète. Même qu'on a bu sans soif, tous les deux dans une petite taule de bien, Chez Nicotte, ou un truc comme ça. Tu connais ? C’est pas tellement loin du lac. Les volets rouges. Une blonde, j’crois bien ! Comment qu'elle s'appelait nom d’Déos?

Lulu la nantaise ? nan… pas Lulu…


T'as connu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le raoul
Maniaque du brigandage
Maniaque du brigandage
avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: [RP] chroniques des hauts faits accomplis par Raoul Glaber   Mer 21 Oct 2009, 23:17

Leamance a écrit:
Le doute n'est pas permis, c'est bien le Raoul qui fait face à Léa. Sourire détendu s'arbore entre ses joues d'Hélvètes brunies durant l'été sous le soleil méridional.

- Genève regorge et dégorge de blondes, mais par contre un seul Nic. Le Nicburissime Nicbur, que mes parents voulaient me voir épousailler.
je ne connais pas la guerrière dont tu parles.


La Sicaire remet son arme idéalement taillée pour la pelure des pommes dans sa ceinture, et montre les soldats proche du Raoul d'un geste discret.

- Dis moi..depuis quand fais tu dans le combat légal? aurais tu viré ta cutille? *regard moqueur*. Et si oui...tu pourrais peut être m'engager dans tes rangs, afin que je sorte de la cité, en toute quiétude.

Lea ne va pas manquer une telle occasion. Elle prend alors sa moue la plus implorante, desfois que le Raoul y soit sensible. Les légendes disent que même la catin Poupette a réussir à l'émouvoir, en préambule du Tournoi de Genève.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le raoul
Maniaque du brigandage
Maniaque du brigandage
avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: [RP] chroniques des hauts faits accomplis par Raoul Glaber   Mer 21 Oct 2009, 23:18

[Plus tard, faut bien que le gosier soit humide pour ramener les vieux souvenirs]

J'lui trouve un goût de pomme.

Le glabre a bu, ça se sent et ça s’entend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le raoul
Maniaque du brigandage
Maniaque du brigandage
avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: [RP] chroniques des hauts faits accomplis par Raoul Glaber   Sam 24 Oct 2009, 23:28

Leamance a écrit:
yeux globuleux de dahut ayant croisé une armée de la Noblesse Noire par un froid matin de Février, la Lea tente de maintenir sa chopine en main.

- Goût de pomme? naan le Raoul, Maîtreuuuu Raoul * hips*. Goût de mirabelle...celle de Lorraine.

Et pour que le borgne en saisisse l'effluve, elle lui flanque la verrerie de Limoges (cité proche de Loches y paraît) sous le tarin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le raoul
Maniaque du brigandage
Maniaque du brigandage
avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: [RP] chroniques des hauts faits accomplis par Raoul Glaber   Sam 24 Oct 2009, 23:29

Y'en a j'te dis !

long silence.

Et bien c'est d'vant chez elle qu'Lucien le cheval s'est fait dessoudé. ? j'ai la mémoire qui flanche.

Le lecteur bienveillant ne nous en voudra pas de trop pour cette causerie d'alcooliques notoires. Les plus jeunes doivent savoir que la goute sous l'nez, c'est pas joli joli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le raoul
Maniaque du brigandage
Maniaque du brigandage
avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: [RP] chroniques des hauts faits accomplis par Raoul Glaber   Sam 24 Oct 2009, 23:29

Leamance a écrit:
Pleine comme une bourse de Prélat Romain, la Sicaire a loupé le nez du Borgne, qui n'a d'ailleurs rien vu non plus. Le bilan du geste est une volée du liquide, dont on ne connaîtra jamais la subtile fragrance aromatique, directement sur le sol.

Que nenni, par Averroes, la Sicaire verse à nouveau une rasade dans les chopines.


- dessoudé *hips*? mais par qui? la garde* hipseuuuuu* de Genève?

dialogue de sourd avec un borgne..tout doit se vivre ...Le Très Haut met parfois ses fidels à l'épreuve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le raoul
Maniaque du brigandage
Maniaque du brigandage
avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: [RP] chroniques des hauts faits accomplis par Raoul Glaber   Sam 24 Oct 2009, 23:30

Ben v'la que j'ai pu ma tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le raoul
Maniaque du brigandage
Maniaque du brigandage
avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: [RP] chroniques des hauts faits accomplis par Raoul Glaber   Sam 24 Oct 2009, 23:30

Leamance a écrit:
Ressac dans l'estomac, se traduisant par une paleur subite de la Sicaire, proche de la régurgitation inopinée et ô combien inesthétique du nectar bu.

- Par Mahaud, la fondue qui prenait des bain d’fesses dans les barriques de clairet de champagne ?

Le blanc vire au verdâtre..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le raoul
Maniaque du brigandage
Maniaque du brigandage
avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: [RP] chroniques des hauts faits accomplis par Raoul Glaber   Sam 24 Oct 2009, 23:30

Toute une époque !

Long silence qui cause, qui cause…

Nefti ! qu’elle s’appelait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le raoul
Maniaque du brigandage
Maniaque du brigandage
avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: [RP] chroniques des hauts faits accomplis par Raoul Glaber   Sam 24 Oct 2009, 23:31

Leamance a écrit:
et la gerbe fut. Tête qui se relève, des plus affligeantes

- qui ça??* blurp*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le raoul
Maniaque du brigandage
Maniaque du brigandage
avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: [RP] chroniques des hauts faits accomplis par Raoul Glaber   Sam 24 Oct 2009, 23:31

La fausse pucelle qui vous t’nait serrée entre ses cuisses mieux qu’la tête dans l’étaux. Celle du tournoi que j'te causais t'à l'heure.

Raoul lui amène le registre sous l'blaze retroussé.

Bon, tu signes là ?



Bienv'nue dans l'armée ! tu vas voir du pays, moi j'te dis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le raoul
Maniaque du brigandage
Maniaque du brigandage
avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: [RP] chroniques des hauts faits accomplis par Raoul Glaber   Jeu 29 Oct 2009, 16:16

[La loire ou l’Berry, allez savoir tiens, quand on est pas du coin]

Si j’connaissais l’con qu’a fait sauter l’pont !

On passe comment sergent ?

A la nage !


Hein ? A la nage ? Et si une escouade d’berrychons y z’arrivent pendant qu’on est d’l’aut’coté, sergent ?

En cas d’besoin on a la bombarde, hein sergent ?


L’est coincée la bombarde, et pas dans l’bon sens en plus. La roue l’a cassée la bombarde. Ces z’armes modernes, ça vaut rien, j’te dis, sergent !


Un coup pied au cul plus tard et le temps qu’il faut pour plier les chemises


Ohhhh ! c’est pas chaud chaud, hein sergent…

Plouffff…

Citation :
Extrait des hauts faits et moult prouesses de l’ost de Touraine en Berry, l’an de grâce quatorze cent cinquante sept,

Le connestable de Touraine s’ébranle à l'instant et se dirige sur les hauteurs du village de Luzille avec ses fières compagnies. Il coupe entièrement la droite de l’ennemi, dont tous les mouvements devinrent incertains. Surprise par une marche de flanc pendant qu’elle fuyait, se croyant attaquante et se croyant attaquée, elle se regarde comme à demi battue. La gauche, menée merveilleusement par un courageux sergent des chinonais, marche avec ses trente bombardes en échelons par régiment, comme à l’exercice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le raoul
Maniaque du brigandage
Maniaque du brigandage
avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: [RP] chroniques des hauts faits accomplis par Raoul Glaber   Ven 30 Oct 2009, 12:28

[Plus tard, dans les faubourgs de Chateauroux]

Blang ! Braaaoum ! Crac !

Une estafette du connestable, Sergent !

Ahh quand même !

Il faut dire que depuis l’aube, on ne sait plus trop où qu’on est chez Raoul. On a vu des pucelles en cuirasses, des soldats bougons, et même un bonhomme en turban, très poli. Les oriflammes fleurissent dans le faubourg de la cité castel roussie. Ca brule de partout et les trébuchets vous trébuchent les masures aussi facilement que grand méchant loup chez le petit goret rose.

Mais vous êtes qui vous ? Qu’est-ce que vous foutez par Deos ?
qu'elle dit l'estafette.

Ma compagnie a été attaquée par des berrichons ou des limousins, je sais plus. Y’a trop d’couleur, on s’en sort p’us, vous direz au connétable. On s’est mis à l’abri. On reste ici jusqu’à la nuit, on attend les ordres. J’ai déjà Fred qu’à attrapé la malemort en passant la rivière ce matin, je veux perdre personne d’autre. L’a le blaze qui goute, j’vous jure, comme une princesse qu’à pas vu son paladin d’puis l’an passé –
qu’il lui dit mon Raoul.

Et on’a p’us d’pigeon !

C’est plein d’étangs par là-bas, on y a laissé une bombarde.


A l’ouest de Châteauroux, il y a au moins mille étangs, et pis l’Indre. Aristote sait qu’c’est mouillé dans l’coin. Mon Raoul, il a du laisser tremper sa poudre, la couleuvrine, elle est bonne qu’à astiquer.

re(((((((Braoummm)))))). Mon lecteur pardonnera l’onomatopée maladroite. Il pleut aussi. De gros boulets de pierre. Raoul se sert un gobelet de ce vin qu’il a trouvé là. Le berrichon sait boire, on ne peut pas le lui ôter, ça.

Z’en voulez ?

Il se rapproche de l’estafette. En tout bien tout honneur, que l’on n’y trouve rien à redire. Causant plus bas, pour que ceux de la compagnie l’entendent pas de trop :

Dites, J’ai repéré au moins dix oriflammes d’puis c’matin. Des auvergnats, des limousins, des berrichons, quand même, vu qu’ils sont chez eux. Des angevins, des poitevins, et j’ai même occis un bourguignon ce matin. Dites… On est avec qui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le raoul
Maniaque du brigandage
Maniaque du brigandage
avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: [RP] chroniques des hauts faits accomplis par Raoul Glaber   Sam 10 Avr 2010, 20:01

Attila_caligula a écrit:
[Quelque part, au milieu de ruines ruinées, de décombres encombrantes, de fumées fumantes... Châteauroux peu avant l'aube]

Le groupe de soldats s'égayent sur un murmure.
Ils ont cheminé toute la nuit depuis Guéret, passant à pas de leu sous le nez de sentinelles berrichonnes pourtant chargées de les empêcher de rejoindre la ville.
On convient d'un rendez vous: on se retrouvera ici, a coté du gros boulet et des jambes qui dépassent d'en dessous. Au premier rayon de soleil.

Le vicomte de St Pardoux s'en va donc de son côté. Il encore un peu de riz accroché à sa chemise pourtant propre. Le "Mariage" est encore frais.


- Bordel c'est une rue ça ? Vraiment y a rien à attendre du berrichon. Comment peuvent ils circuler dans cet amas de pierrailles et de débris fumants?
Le vicomte grogne encore un peu en regrettant l'absence de bon architecte Limousin et négligeant le fait que ce dernier oeuvre en fait depuis deux jours. Et l'on voit l'ampleur de ses travaux urbanistique, avec ses zélés collègues de Touraine, du Bourbonnais, du Périgord.

Enfin, ce qu'il cherche. L'Oriflamme Limousin...
Quoiqu'un peu perdu au milieu de pas mal d'autres, dont un berrichon.
Circonspect, le vicomte avance jusqu'à buter sur un borgne, qui semble tout droit sorti d'un hôtel de même infirmité.


- Dis donc bonhomme, je suis bien à l'Ost du Limousin? ¨Parce que j'ai un doute là, toutes ces hampes pavoisées, je ne suis pas bien sûr...
C'est une collection?
Et qui a joué à la pétanque avec Châteauroux? Il y a un de ces bordels ici!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le raoul
Maniaque du brigandage
Maniaque du brigandage
avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: [RP] chroniques des hauts faits accomplis par Raoul Glaber   Sam 10 Avr 2010, 20:02

[le monsieur devant mon Raoul]

Voila un beau monsieur qui ramène sa fraise jusque sous le nez de mon Raoul.


Non point Seigneur, vous êtes ici dans l'ost de Touraine. Et vous êtes mon prisonnier.


Glaber se promet de vérifier plus tard, quand il aura l'temps, si les gens du limousin sont avec ceux de touraine.

Vous voulez manger un bout ? On a une accalmie, là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le raoul
Maniaque du brigandage
Maniaque du brigandage
avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: [RP] chroniques des hauts faits accomplis par Raoul Glaber   Sam 10 Avr 2010, 20:02

[vrais faubourgs castelroussins, fausse impression de se faire contrefaire]

Le bandeau de l'œil droit est relevé et dessous, ça vous fixe la goupil limousine, dubitatif. Faut dire que mon Raoul est un homme qui a du style, et surtout, un vrai faux borgne. Et comme il a dl'a truffe et du flair, mon Raoul,


Z'êtes en train d'vous foutre de ma trogne, Môssieur ... d'Aubusson ? Z'êtes dans la vente de tapis ou d'tapisserie, de part chez vous ? J'en ai botté l'fondement pour moins qu'ça.

Lui tend la gourdasse. Nan pas l'soldat Léa, la liqueur, la vraie celle-là. Derrière les deux nouveaux compagnons briseurs de miche, comme le nom l'indique, une estafette aux armes de... ben je sais pas, c'est confus, en fait... s'embourbe parmi les bourgeois du cru, hébétés par le déluge.

Nous sommes venus pour vous aider ... La cité est aux mains du Poilu et de ses capitaines ... Nous sommes venus vous aider ... Nous sommes venus vous tendre une main secourable pour ceux d’entre-vous qui souhaitent se placer sous la protection du connétable de Touraine…

Sergent ! Un soldat lochois est accroupi, chapel de fer sur la nuque. C'est la pause, on l'a dit plus haut.

Ehh, qu’est-ce qui s’passe ? Bougez pas vous, qu’il ajoute à destination d'un vraisemblable merveilleux bonimenteur à sang bleu.

C’est un blessé grave Sergent, un berrichon qu’essayait de… l'a les tripes complètement à l’air sous c’couvercle, sergent ! ça déborde un peu là, r'gardez.

L’autre morbide Adonis, il fut beau et romantique certainement, agonise dans sa cuirasse éventrée en baragouinant, geignant, gémissant, déglutissant, bref, c’est pas beau à voir. Deos merci, sa dulcinée ne verra jamais la scène en vrai. Un pote de régiment viendra probablement lui annoncer la triste nouvelle, mort au champ d'honneur pour le Berry, elle pleurera beaucoup, certainement, il la réconfortera un peu, beaucoup... Je dispense mon lecteur* des scènes horribles qui suivent. C'est trop ignoble.

Qu’est-ce qu’il raconte ?
Faut dire que le sergent Glaber, il connait point l’patois du coin.

C’est un sale berrichon, il d’mande de l’eau ! Il a qu’à boire dans la rivière !


Paf ! la taloche derrière le chapel d’acier.

C’est quoi ces conneries ? Donne ! Donne-moi la gourde !
qu’il appuie, mon Raoul. Un homme qu’est’assez brave, pour s’battre les tripes à l’air peut boire à ma gourde !

Mon lecteur doit savoir que Raoul le glabre est un grand humaniste. C’est dit. Voila.

Vous disiez ? Môssieur l’duc ?

* : je dis "mon" lecteur, mais bon, avec un peu d'chance, j'en ai au moins deux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le raoul
Maniaque du brigandage
Maniaque du brigandage
avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: [RP] chroniques des hauts faits accomplis par Raoul Glaber   Dim 11 Avr 2010, 12:32

[Où l'on constate que Monsieur Caligula n'est plus là, mais pas bien loin, et qu'en plus, on a réorganisé la section du sergent Raoul pendant la nuit. Où l'on entend que la bleusaille n'aime pas les postillons mais prend souvent les choses au pied d'la lettre. Un peu plus tard, donc...]

Bien, j'me présente, ch'uis vot'sergent dans l'ost de touraine. Et j'ai besoin de sept soldats.


Comme on les a bien dressés, même les rengagés d'occasion, v'la les bleus qui avancent tous d'un pas.

On va s'pointer à Bourges, sous l'nez du poilu. On n'a qu'un objectif à atteindre et un seul : terroriser ce coq et ses berrichons !

Chef ! oui Chef !

Les pilussophiles ont conquis les tours du Berry par l'intimidation, l'intrigue, la torture, la terreur et la culbute d'une vieille princesse françoyse qu'un apothicaire véreux et bossu, Nostredamous, lui aussi berrichon, abrutit et endort depuis, pour calmer ses douleurs, chaque jour que Déos fait, en l'aspergeant d'essences rares de vanille hors de prix.

Nous allons leur rendre la monnaie d'leur écus ! Nous allons massacrer les soldats de Georges Pullicinus Pilus ! C'est par notre cruauté qu'ils vont nous connaître ! Ils vont avoir la nausée ! Ils vont nous entendre arriver ! Ils seront terrorisés ! Ils sont des mécréants sans foi, il faut les détruire.


silence mortel, comme il se doit...


Chaque soldat de cette compagnie devra me rapporter dix trophées pileux ! Et j'entends avoir mes scalps.

Non, non et non... le scalp n'est pas un anachronisme parodique et inglorieux. Une tradition ancienne, et limousine en outre, fait état de la pratique du "décalotage" de certains coqs. Oui, la crête de coq peut aussi se travailler. Entourée d'un mystère technique quasi-mystique, où il faut être initié pour maîtriser l'occulte, il n'y a rien de plus enfantin que de préparer ces excroissances qui servent en grande cuisine classique comme élément de garniture. Rien d'extraordinaire sur le plan gustatif, seulement un clin d'œil au passé... ce passé où rien ne se perdait !! On voudra donc être bienveillant quant à mon audacieux parallèle, exercice de gymnastique sacrément périlleux lorsqu'on connait les rancunes tenaces du poussin poilu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le raoul
Maniaque du brigandage
Maniaque du brigandage
avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: [RP] chroniques des hauts faits accomplis par Raoul Glaber   Dim 11 Avr 2010, 12:33

Un peu plus loin... En plein siège de Bourges. Raoul comme visiteur, évidemment.

Citation :
Expéditeur : Ouf!!
Date d'envoi : 2009-10-24 23:50:24
Bonsoir messire,

Je me permets de vous indiquer que la vente de poisson est interdite sur le marché de Bourges! Seule la mairie peut en vendre!
Je vous invite à retirer du marché tous vos produits, sinon je serais obligé de prevenir le tribunal!

Bonne soirée à vous!

Dame Ouf!! Mairesse de Bourges

Citation :

[Bourges ! enfin, ses faubourgs...]

A la guerre comme à la paix. Mon Raoul se fait taquiner par la maréchaussée locale. Trois poissons qu'il a r'fourgué en douce. Du poisson de contrebande. Ils sont là, devant, on le menace du doigt haineux du bourgeois, ce qui reste bien normal à Bourges, vous m'direz.


Qu'est'ce vous attendez pour fout'e le camp avec mes baluchons de poiscailles ! Allez, r'inflez-moi ça ! sentez moi ça si ça sent bon !

Il vocifère, l'Glaber. Il sait faire semblant.

Vous qui mangez qu'du boudin à la sciure et d'l'eau croupie ! Vous avez à bouffer pour trois s'maines là-d'ans ! Eh ben allez-y quoi ! Eh ben qu'est'ce que vous attendez !

R'gardez tiens, 'y bougent même p'us ! Et après ça, 'y z'iront aboyer cont'e le marché noir !


Mon Raoul ramasse ses frusques.

Salauds d'pauvres ! J'vous ignore, j'vous chasse de ma mémoire... j'vous balaie.

On leur donne à bouffer, au mépris des ordres, et v'là comment qu'on est r'mercier. L'monde part en coucougnettes comme dirait l'curé d'Luxeuil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le raoul
Maniaque du brigandage
Maniaque du brigandage
avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: [RP] chroniques des hauts faits accomplis par Raoul Glaber   Dim 11 Avr 2010, 12:34

[Le pavillon du connétable de Touraine, Dragoond dans son treffe, à Saint Aignan. Ameublement magnifique dans le goût demi-tourangel du temps de Levan III. À gauche, une grande table à châssis doré et à petits carreaux. De côté, sur un pan coupé, la porte basse donnant vers quelque extérieur. Au fond, une grande tapisserie d'Aubusson, comme un immense rideau tombe du haut en bas. Une table, un fauteuil, et ce qu'il faut pour écrire.
Glaber entre. Il porte une cassette et divers paquets qu'on dirait disposés pour un voyage. Il est vêtu de velours noir, costume de cour du temps de Jean Long d'Argent. Le collier des vainqueurs du grand Tournoi de Genève au cou. Par-dessus l'habillement noir, un riche manteau de velours vert clair, brodé d'or et doublé de satin noir. Épée à grande coquille. Chapeau à plumes blanches.]


Monsieur ! Je vous présente mes hommages et vous annonce mon départ. Les choses sont dites avec le Poilu, vous n'avez plus besoin de mon épée. Ce fut bien agréable de bastailler à votre dextre.

Révérence polie et respectueuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le raoul
Maniaque du brigandage
Maniaque du brigandage
avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: [RP] chroniques des hauts faits accomplis par Raoul Glaber   Jeu 15 Avr 2010, 09:57

[Ellipse. Raoul s'essaye aux petits boulots. Où l'on voit quand même que la vocation vient avec la précarité. Taverne et jeune fille, à coté du pôle emploi local]

Raoul vide son calva d'un trait. Un oeil à droite, l'autre à gauche. Je rappelle à mon lecteur qu'il est faux borgne. Dans ce bas monde, être faux borgne, ça permet de passer inaperçu. C'est curieux, paradoxal et très uchronique, mais c'est pas moi qui ai choisi. Tou'l'monde est borgne ici. C'est comme les grenouilles de gargote, elles sont toutes rousses. Donc mon Raoul est borgne, mais faux. Il lève son bandeau pour mieux voir, de temps en temps. La grande salle est presque vide. Il faut dire que le Maine, c'est calme.

La vie d'ambuleur ? Si c'est intéressant ?

Raoul se gratte. Le nez.

Les ambuleurs, c'est les pionniers du transport express international, mon p’tit.

En 1455, trois jeunes montmiraillais ont l’idée de transporter des documents et des miches de pains par poney de Montmirail au Mans pour commencer. Et de dédouaner des marchandises transportées avant l’arrivée de celui-ci à sa destination. L’industrie du transport express international venait de naître. Aujourd’hui, le réseau s’étend très vite du Ponant à l’Extrême Orient, et les ambuleurs sont devenus les partenaires privilégiés de nombreux duchés. Quand vous êtes ambuleurs, ma p’tite demoiselle, vous êtes au service de Deos ! Y’a un prophète qu’a dit un jour, "la vie collective n'est possible dans la durée que si chacun s'en considère responsable"

Raoul poursuit d’un trait sa leçon tout comme Cendres lui a dit de dire.

Concilier développement économique, respect de l’environnement, développement social et sociétal : c’est l’objectif que se fixent les ambuleurs marchants en tant qu’entreprise citoyenne responsable.

Mais au delà de sa vocation principale, notre compagnie s’engage dans une démarche active de développement durable de l’Aristotélité. Conscient des répercutions écologiques liées à son activité de transport, nous avons intégré la protection de l’environnement dans sa stratégie d’entreprise. Le crottin des poney est ainsi offert gracieusement aux cultivateurs des bords de routes.

Enfin, notre responsabilité sociale est engagée à l’échelle de toute la Création au travers d’actions humanitaires et éducatrices.


Raoul s’interrompt enfin.

La vie d’ambuleur, si c’est intéressant mon p’tit ?

Cornecul ! C’est …


‘Tain qu’est-ce qu’on se fait chier en fait, quand on fait marchand ambulant. Glaber saisit la bouteille de pomme à pleine paluche.


C'est merveilleux, la gnô !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le raoul
Maniaque du brigandage
Maniaque du brigandage
avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Horribles et épouvantables faits et prouesses - re éllipse   Sam 24 Avr 2010, 10:32

Horribles et épouvantables faits et prouesses du régiment royal d'Angoulême-en-Peiregord ? Nan... pas en Peiregord, Mymille s'en remettrait pas.

[Les Baux, l'octante-sixième jour de l’an de grâce quatorze cent cinquante huit]

Le capitaine Raoul, maitre-es-poudre, soldat du régiment royal d'Angoulême, ban et arrière ban de Sa Majesté [...] s’était levé tard ce jour là. Et pour cause, avec c'que l’on avait trogné la veille dans la taverne d’un harpailleur du cru, c’était bien la moindre des choses. Le gaillard compagnon s’en était retourné le chef, et mon Raoul se retrouvait seul avec lui-même, la langue pâteuse et grosse comme les boursouflures qui lui souffraient le gros orteil dans la botte de cuir, celle-là qui s’usait tant qu’on aurait dit de la toile de poulaine pour fille, tellement qu’il avait marché, mon bougre. Et mon bougre, il avait marché... Couru même, pour rattraper le régiment.


Mymille, t’es où ! j’vais pas faire le croque lardon jusqu’à la saint martin avec les coquillards d'Avignon, foutre Dieu !

Bon sang ! Cornecul !


Il pissait l'sang l'Cmyrille. Mon Raoul l'avait trouvé savaté à la poulaine provençale dans un petit fossé. Il s'était oublié, mon glabre et il avait honte. Dans une taverne, avec une petite à la langue fleurie en plus ! La garcette avait des arguments. Et p'is voila que le régiment était parti sans lui. Et p'is voila qu'en rase campagne... Pié tanqué !

Mymiiiiiiiillllllleeee ! Réveille-toi Mymille, godon malbête ! Nan c'est pas vrai, c'est pas possible ! Pas maintenant !

Et mon Raoul qui tombe à genoux devant le pauvre petit corps contrefait par les coups, bleui par la nuit froide sous les alpilles, rougi au sang des fils de la truffe [...]

à suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le raoul
Maniaque du brigandage
Maniaque du brigandage
avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: [RP] chroniques des hauts faits accomplis par Raoul Glaber   Dim 25 Avr 2010, 21:08

Cmyrille a écrit:
Un amas de chair et de sang. Le tout mélé d'épine de genévrier. Le comble du mauvais goût quand on rossait quelqu'un, s'était de l'envoyer valser dans un buisson épineux. Ben là ils l'avaient fait! Pis deux fois les malotrous! Cmyrille avait eu la chance de rencontrer quelque population locale pendant la nuit. Résultat: Contusions, plaies et bosses. Et évidemment comme les malandrins s'étaient barrés avec son baluchon, ben il n'avait même pas de pansement pour les Hérauts.
Pendant qu'il agonisait gentiment entre deux boules de genvrier donc, il repensait à ce que Raoul lui avait dit en partant. "Tu verras, le régiment d'Angoulesme serra connu et reconnu pour ses faits de guerre. On nous acclamera comme des Héros quand on rentrera chez nous. Elles seront toutes à nos pieds!" Ben déjà premier jour de combat et le régiment en prenait un coup au prestige... Entre le Raoul qui se met la tête en dedans pour une paysane, le castillonais pas foutu de suivre à moins de 5 pieds du meneur et lui qui se fait déglinguer. Y'a pas à dire, les faits de guerre vont marquer l'histoire!


Mymiiiiiiiillllllleeee ! Réveille-toi Mymille, godon malbête ! Nan c'est pas vrai, c'est pas possible ! Pas maintenant !


Gnééé... Guesseuhfre...

Pour ceux qui ne parleraient pas le comateux (je sais qu'il y en a, ne faites pas comme si hein les deux au fond là bas!):"Bordel! Qu'est-ce tu foutais Raoul!!" Et il se rendormit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le raoul
Maniaque du brigandage
Maniaque du brigandage
avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: [RP] chroniques des hauts faits accomplis par Raoul Glaber   Dim 25 Avr 2010, 21:08

Mymille, relève-toi ! Pour Angoulême, capitaine !

Et mon Raoul qui rumine. Et mon Raoul qui se désole. Tout était de sa faute.


AAAAAHHHHrrrrRRRRRGGGRRrrrr !

Nous attaquerons à la tombée de la nuit et nous aurons ainsi le soleil dans l'dos. Et ces chiens éblouis crèveront la bouche ouverte, et je baignerai mes deux mains dans le sang de leur femme et les tripes de leurs enfants ! A mort !

Je n'ai peur que du roi, de Dieu, et surtout... et surtout de moi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le raoul
Maniaque du brigandage
Maniaque du brigandage
avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: [RP] chroniques des hauts faits accomplis par Raoul Glaber   Mar 27 Avr 2010, 13:40

Cmyrille a écrit:
[Epines et frime]

AAAAAHHHHrrrrRRRRRGGGRRrrrr !


Cmyrille se réveilla pour la seconde fois, la tête un peu moins gazée que quelques minutes (heures? jours? années?) plus tôt. Ca n'empèchais aps qu'il n'avait pas vraiment compris ce que disais son compagnon d'arme.

Qu'est-ce qu'il se passe?... On est... Attaqués?

Nous attaquerons à la tombée de la nuit et nous aurons ainsi le soleil dans l'dos. Et ces chiens éblouis crèveront la bouche ouverte, et je baignerai mes deux mains dans le sang de leur femme et les tripes de leurs enfants ! A mort !


Ah ouai... Carrément...
Je croyais que c'était sur les bateaux "les femmes et les enfants d'abord" moi.


[A l'abordage!!]

Il était planqué derrière un buisson. Non pas en ruine et le sang s'écoulant des plaies. Accrouppi et guettant les fils de leurs mères qui lui avait fait ça. Si jamais ils repassaient par là, il les étriperaient avant de les balancer dans une flaque de boue, dût-il aller jusque dans le nord (à peu près Montélimar) pour en trouver une!

Capitaine?
... Mais c'est moi aussi le capitaine d'Angoulème...
Raoul?!
Tu vois quelque chose nous arriver dessus?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] chroniques des hauts faits accomplis par Raoul Glaber   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] chroniques des hauts faits accomplis par Raoul Glaber
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [RP] chroniques des hauts faits accomplis par Raoul Glaber
» Tous les Hauts Faits .... Accroche toi Thol, ya du boulot
» Guide : Les Haut-Faits gloire au héros
» Le Panthéon des Hauts Faits
» [Jeu Flash]Faire des hauts faits avec un elephant bleu :p

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Grotte des Joyeux Brigands :: La Grotte des Joyeux Brigands :: [RP] Dans les profondeurs de la grotte… :: Journal Intime-
Sauter vers: