AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les Pérégrinations de « La Visqueuse » …

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
LaVisqueuse
Malfrat
Malfrat
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Les Pérégrinations de « La Visqueuse » …   Lun 17 Nov 2008, 02:36

Trois jours de marche plus tard, une marche pénible, menée sous une pluie battante et discontinue.

Voilà bien une chose sur laquelle la richesse n’aura jamais aucune incidence. Si Dame Nature est décidée à vous noyer pendant des jours sous des trombes d’eau, que vous soyez plein aux as ou que soyez sans le sou n’y pourra rien changer.

La Visqueuse, grelottante, les muscles tétanisés par le froid, tentait d’imposer son rythme au gros Bob qui, grimaçant, avait de plus en plus de mal à mouvoir sa grande carcasse.

L’unique point positif dans cette situation, c’est que peu à peu les deux brigands avançaient.

Ils devaient, à présent, se trouver non loin de la frontière du Limousin …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LaVisqueuse
Malfrat
Malfrat
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Les Pérégrinations de « La Visqueuse » …   Mer 19 Nov 2008, 00:00

La pluie, la pluie, toujours la pluie …

Les traits tirés des deux compères témoignaient de l’épreuve endurée lors des derniers jours. Voilà presque une semaine qu’ils évoluaient dans de telles conditions et le physique, tout comme le moral, en avait grandement souffert.
C’est dans un silence, presque total et de plus en plus pesant, qu’ils avaient affronté ensemble cette dernière journée.

Pourtant, en ce début de soirée, la chance semblait enfin disposée à leur accorder un répit.
La jeune femme venait, en effet, de dénicher malgré les nombreuses broussailles en obstruant l’entrée, une petite caverne qui leur procurerait un abri tout à fait convenable pour la nuit.

Ils allaient enfin pouvoir allumer un feu, s’offrir un repas chaud et ainsi reprendre des forces. Ce qui était une bonne chose en vue de la rencontre, prévue pour le lendemain, avec ce fameux groupe de brigands …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LaVisqueuse
Malfrat
Malfrat
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Les Pérégrinations de « La Visqueuse » …   Sam 22 Nov 2008, 01:36

Au petit matin, la pluie avait enfin cessé et le soleil trônait, magistralement, au milieu d’un ciel bleu, semblant lui être entièrement dévoué.

Les deux compères reprirent leur route, dans une ambiance cette fois, nettement plus détendue, l’gros Bob particulièrement, qui affichait une humeur des plus joviales. Durant les dernières heures de marche, il ne cessa de vanter les mérites de ses amis, souriant à pleine dent, insistant, parfois un peu trop lourdement, tel un enfant préparant un mauvais coup …


- Tu verras Maria, c’sont d’grands hommes, d’grands brigands ! Ensemble, on pourra faire d’grandes choses …


Tant d’optimisme n’était pas pour la rassurer mais … Avait-elle encore le choix ? Pouvait-elle encore reculer après dix jours d’une marche si pénible, alors que la rencontre était imminente ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Gros Bob
Bandit de grand chemin
Bandit de grand chemin
avatar

Nombre de messages : 30
Localisation : Six pieds sous terre ... Enfin, même pas ...
Date d'inscription : 14/10/2008

MessageSujet: Re: Les Pérégrinations de « La Visqueuse » …   Sam 22 Nov 2008, 19:08

L’gros Bob n’était pas mécontent de son petit effet. Après tout, bien souvent sa bedaine avait été sujette à railleries et il n’y avait aucune raison qu’il ne s’amuse pas un peu à son tour …

En arrivant à la petite ferme, située à une quinzaine de lieues de Limoges et qui servait temporairement de repaire à la petite troupe de malfrats, il abandonna sa comparse pour, après avoir signifier sa présence, pénétrer d'abord seul à l’intérieur afin de prévenir leurs hôtes qu’il était accompagné.

Quelques minutes plus tard, un large sourire sur le visage, il ressortit pour inviter la visqueuse à entrer à son tour.

- Mes amis, voici Maria ! N’vous fiez pas à sa p’tite taille. C’est une brigande chevronnée qu’a d’jà fait ses preuves …

Puis, se tournant vers elle, arborant difficilement un air des plus sérieux.

- Maria, voici les grands hommes dont j’t’ai parlé …



La brigande fixa une à une les personnes présentes dans la pièce, puis s’approcha du colosse en fronçant les sourcils.

- Euh … Tu te fous de moi j’espère … C’est ça ton fameux groupe de terreurs ?

Les lèvres du gros Bob se mirent à trembler, tant il lui était difficile de garder son calme.

- Tout à fait ma chère ! Laisses-moi t’présenter la guilde des nains !

Il ne pu se retenir d’avantage et éclata de rire devant la mine défaite de son invitée.

Elle, se mit à arpenter nerveusement la pièce, détaillant, l’un après l’autre, chacun des membres de cette « Guilde des nains ».
Elle refusait habituellement toute idée préconçue et évitait de juger les gens sur leur seule apparence mais là … Comment pouvait-elle envisager d’attaquer quoi que se soit avec cette bande de demi-portions ?
Vu la carrure du gros Bob, elle avait bêtement imaginé ses amis, les grands hommes comme il disait, d’un gabarit comparable au sien.

Le gros farceur lui, en était tombé au sol, plié en deux de rire devant cette scène pour le moins grotesque. Ce qui eut pour conséquence, d’irriter d’autant plus la jeune femme.

Il commençait à peine à se remettre de ses émotions quand elle s’écria.

- Bon … Ras le bol de cette mascarade ! Qui est le chef ici ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farfadet
Collectionneur de bourses à plein temps
Collectionneur de bourses à plein temps
avatar

Nombre de messages : 286
Date d'inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: Les Pérégrinations de « La Visqueuse » …   Dim 23 Nov 2008, 00:54

A l'heure de l'apéro du matin, l'Gros Bob ramène son grosse carcasse. Si l'Farfa buvait pas à longueur d'journée y se s'rait dit qu'ce Gros Bob a l'nez fin, toujours là quand les choppes sont d'sortie.

Ah bah te v'là enfin, traine savates ! On a failli t'attendre ! Bon t'es là, c'est l'essentiel.

Entouré d'quèques nains aux mines patibulaires, Farfa écoute son vieux pote ch'Gros Bob lui parler d'une brigande ramassée à Lyon. Celle-là même qui s'rait la détentrice du r'cord du plus gros brigandage sur route, entre autres. Une passionnée, qu'a pas froid aux yeux. Ah ça y manque pas d'qualificatifs pour la décrire.. A croire qu'y veut s'marier avec..
Ben sûr sont d'jà assez pour faire l'coup. Au total du moins, en comptant les diverses groupes. Mais la Guilde des Nains a ses propres projets et les recrues d'qualités courrent pas les rues, ça nan. Ent' les taupes et les boulets y reste plus grand monde. Et s'Gros Bob, même si c'est loin d'être un génie, bah l'est d'confiance. Alors une brigande qu'attaque même les groupes soi disant plus fort, y'aura sûr'ment d'quoi en faire quèquechose. Y lui dit d'la ram'ner, qu'on verra ben si elle peut r'partir tout d'suite d'où qu'elle vient.


Elle entre, semb' les jauger. Quoi d'plus naturel, lui aussi en fait d'même. Y la voit chochotter au Gros Bob, l'air d'dire qu'y s'raient pas à la hauteur. Comme si y'avait une taille définie pour être à la hauteur. Tsss, na mais vraiment. L'Farfa l'aime pas du tout ça, et les autres d'la Guilde s'regardent d'un air menaçant prêt à sauter sur l'intruse au moind' signe pour lui montrer qui y sont. L'Gros Bob quant à lui est l'seul à trouver l'scène comique, s'en roulant même par terre. Ceci a l'mérite d'faire sourire l'Farfadet. Diantre qu'il aime ben s'bougre d'Gros Bob. Ah ça oué, qué qu'y f'rait pas sans lui. L'gueuse s'adresse à eux, apparement ben colère. Semble avoir du caractère, c'est d'jà ça..

- Bon … Ras le bol de cette mascarade ! Qui est le chef ici ?!

L'farfa saute d'son imposante chaise, perdant du coup une bonne coudée.

OLA L'RIBAUDE !! ET TOI QUI QU'T'ES ?! ON EST PAS CHEZ L'MEME ICI !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LaVisqueuse
Malfrat
Malfrat
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Les Pérégrinations de « La Visqueuse » …   Lun 24 Nov 2008, 22:45

Oups …

Pensa t-elle, prenant conscience de sa réaction pour le moins, abusive et déplacée …

D’autant que, finalement, ces nains ne ressemblaient en rien à une bande d’enfants de cœur … Elle n’avait aucune idée de ce dont ils seraient capables sur un champ de bataille, mais, vu la façon dont ils la fixaient à présent, une chose était sûre. Ils n’auraient aucun état d’âme à la transformer sur le champ en charpie …

Elle s’adressa alors à celui qui lui faisait face et qui semblait être le chef.

- Euh … Vous pouvez m’appeler Maria … Je vous prie d’accepter mes excuses. On dirait que Bob a prit un malin plaisir à me cacher votre … particularité physique …


L’gros Bob, qui depuis quelques secondes affichait son air de chien battu pour cacher sa culpabilité, ne put se retenir et éclata à nouveau de rire au son des mots « particularité physique ».

Après l’avoir fusillé du regard, la jeune femme poursuivit.

- Ce gros imbécile m’a assuré que vous étiez sérieux, que vous aviez des contacts et des projets. Voilà exactement ce que je recherche, après une longue période pendant laquelle j’ai arpenté les sentiers en solo …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farfadet
Collectionneur de bourses à plein temps
Collectionneur de bourses à plein temps
avatar

Nombre de messages : 286
Date d'inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: Les Pérégrinations de « La Visqueuse » …   Mer 26 Nov 2008, 02:55

L'homme de p'tite taille explose de rire, écoutant l'miséreuse bernée par s'satané Gros Bob. Hahaha, tous les nains en rient aux éclats, même Multipattes l'grincheux d'la bande en a l'larme à l'oeil. Sacré Gros Bob, l'en rate pas une.

Salut à toi Bella Donna ! On s'est d'jà croisé en l'grotte me semb'. J'ma nommes Farfadet ! Bienv'nue à toi !

Vu qu'l'est en train d'parler y présente les membres du groupe d'jà arrivés, soit la Teigne, l'Tolérant, l'Multipattes ou ben encore Barbe Noire dit l'scribe. Un ou deux aut' peut être.. L'Farfa l'est tout joyeux. Y s'fie toujours à son instinct et tout indique qu'elle est d'confiance. S't' amitié liée avec l'Bob, ces traits tirés prouvant l'expérience accumulée l'long des ch'mins.. Sans plus attendre lui sert une énorme choppe d'alcool à jamais inconnu mais ô combien goûtu, savant mélange accidentel d'bière, d'armagnac et d'mirabelle, r'servant une bonne rasade pour tout l'monde. Tous trinquèrent à qui mieux mieux, encore et encore...

A peine l'temps d'en boire un d'mi, d'tonneau, qu'toutes les conversations s'mêlent les unes aux autres. Anecdotes, projets, péripéties des mémés d'chacun, tout y passe. Tout ! L'est même pas midi qu'on s'croirait d'jà en fin d'soirée.

Au fait *hips* j't'ais pas dit.. L'*hips*mousin l'est *hips* n'annulé. S'bougres *hips* d'Libertad s'sont fait grillés..
Pas grave *hips*, c'est qu'partie r'mise ! MOUHAHAHA, *HIPS* !


Une fois l'après midi à décuver, y décident d'prendre la route vers l'nouvelle cible, Tours. Bah s'pas vraiment sur l'chemin du r'tour mais après presque deux mois à marcher toujours tout droit, en rond quoi, on est plus à ça prêt. Surtout qu'le Farfa l'est ben au courant d'tout, y sent qu'ça va marcher.
Ca va marcher ! Maria décide d'faire route à part, sage décision quand on espère visquer ent' les armées. Décision qui pourrait s'avérer fatale dans l'futur..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LaVisqueuse
Malfrat
Malfrat
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Les Pérégrinations de « La Visqueuse » …   Sam 29 Nov 2008, 00:50

C’est vrai, la première impression n’avait pas été des plus engageantes et puis, l’attaque contre Limoges avait été annulée au dernier moment. Ce qui était fort dommage car elle aurait constitué un excellent galop d’essai pour la petite troupe. Enfin ...

A nouveau seule sur les routes, la Visqueuse put réfléchir librement à son avenir au sein de la guilde.

Le groupe lui avait semblé déterminé et elle avait cru discerner une vraie solidarité entre ses membres. De plus, ce nain chauve, Farfadet, lui avait paru particulièrement bien informé et son cerveau, c’était indéniable, bouillonnait en permanence de projets. Elle avait d’ailleurs promit de combattre à leur coté lors du prochain assaut …

Pour l’heure, elle avait un peu de temps libre qu’il allait bien falloir combler …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LaVisqueuse
Malfrat
Malfrat
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Les Pérégrinations de « La Visqueuse » …   Dim 30 Nov 2008, 22:01

Assise sur le talus, en plein soleil, la Visqueuse avait déplié sa carte du royaume de France. Elle l'étudiait attentivement tout en dégustant bruyamment une pomme …

Elle posa son doigt précisément sur le point où elle se trouvait, à dix lieues au nord de Bourganeuf, tout près de la frontière Berrichonne.
Le rendez-vous avec les nains avait été fixé le 17, à Tours, à six jours de marche, selon l’itinéraire qu’elle avait choisit au préalable. Nous étions le 09, ce qui lui laissait deux jours de marge ... Une journée d’avance, en prévision d’éventuels aléas, suffirait amplement. Il en restait donc une à combler. La brigande décida d’honorer une fois de plus le vieil adage ...


« Sauf situation exceptionnelle, on doit tenter sa chance avant chaque franchissement de frontières. »


Sur la carte, elle remarqua la présence d’une rivière, longeant grossièrement le tracé de la frontière. Sur trente lieues à la ronde, un seul pont permettait de la franchir.

L’endroit idéal pour tendre une embuscade …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LaVisqueuse
Malfrat
Malfrat
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Les Pérégrinations de « La Visqueuse » …   Mer 03 Déc 2008, 00:10

Bien planquée derrière un petit muret, dont l’utilité en ces lieux conservait à ses yeux tout son mystère, elle avait passé toute la matinée bien concentrée, à traquer le moindre mouvement suspect et, bien évidemment, c’est au moment où elle avait du s’éclipser, afin de satisfaire à des besoins naturels, que les deux gueux avaient décidé de pointer le bout de leur nez …

Ainsi accroupie, derrière son buisson, la brigande n’était pas dans la position la plus confortable pour tendre une embuscade, il fallait bien l’admettre. D’autant qu’elle, qui ne séparait habituellement jamais de son arme, l’avait, pour cette fois, honteusement laissée trainer près du muret ...
Elle avait bien son poignard mais … Entre les feuilles du buisson, elle avait aperçu une épée aux flans de l’homme et, sous leurs airs de brigands mal nourris, le couple n’avait pas l’air d’être des plus commodes …

Finalement, une fois sa vessie soulagée, prise d’un brusque élan d’optimisme, elle se décréta en grande forme et, tout en boutonnant ses braies, elle décida de se laisser aller à une petite improvisation. Elle sortit de sa cachette et se précipita vers les deux voyageurs en braillant.

- Dieu soit loué, je suis sauvée !

Une fois arrivée à leur portée, elle enchaina sous le regard incrédule de la demoiselle et sous celui, nettement plus méfiant, du jeune homme.

- Mon mari m’avait prévenue mais … Figurez vous que j’ai encore voulu jouer la plus fine et … Pourtant, dieu sait si il m’avait prévenue ! Mais … Bref, j’ai voulu quitter la ferme sans carte pour prouver que je pouvais me repérer seule dans cette forêt et … Ma sœur m’attend à Bourganeuf … Elle aussi d’ailleurs elle m’avait prévenue et … Enfin …
Pourriez-vous m’indiquer le chemin qui mène à Bourganeuf ?


Par reflexe, l’homme fit légèrement pivoter son buste puis, en bon droitier, il leva sa main forte en direction du chemin, l’éloignant dangereusement du manche de son épée …

La visqueuse sauta sur l’occasion pour, en un éclair, de la main droite, lui subtiliser son arme tout en, de l’autre main, le frappant violemment à l’épaule, le faisant ainsi légèrement tituber.
Le peu de temps qu’il mit pour retrouver son équilibre, suffit amplement à la brigande pour passer derrière sa compagne et la menacer de la lame qu’elle brandit sous son cou ...

- Poisson d’avril mes mignons ! Veuillez balancer par terre tout ce qui traine dans vos poches !



- 10-10-2008 04:31 : Vous vous êtes battu avec un groupe composé de Galdorfindel et de Islalandzi (coefficient de combat 3), qui essayait de vous résister. Vous avez triomphé, l'obligeant à vous ouvrir sa bourse.
- 10-10-2008 04:31 : Vous avez racketté un groupe composé de Galdorfindel et de Islalandzi qui possédait 101,41 écus.



Un butin bien loin d’être transcendant, mais au moins … A présent elle pouvait faire son entrée en Berry la conscience tranquille …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LaVisqueuse
Malfrat
Malfrat
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Les Pérégrinations de « La Visqueuse » …   Mar 09 Déc 2008, 00:27

Chapitre 4, Les châteaux de cartes. Acte 1, Tours de passe-passe.



Saint-Aignan, Berry.

La visqueuse, s’était exceptionnellement octroyée une halte dans cette ville au passé trouble. Là où politique et banditisme avait si souvent fait bon ménage. Pour l’heure, elle profitait pleinement du confort offert par sa chambre d’hôtel en rêvassant, immergée dans un bon bain chaud …

Quelle étrange impression … La dernière fois, qu’elle était passée ici, elle ne devait pas avoir plus de 17 ans et elle était en fuite, après avoir commis son tout premier délit, entre Tours et Vendôme.
Un coup en or !
2 écus, 10 deniers et un stère de bois à partager en trois avec en prime, un procès intenté par Cuculus le traitre, le procureur tourangeau de l’époque …

Elle se surprit à sourire. Beaucoup d’eau avait depuis coulé sous les ponts et cet épisode n’était plus à présent, qu’un souvenir, plutôt agréable.

Demain, elle pénétrerait à nouveau en Touraine et elle se demanda avec amusement si les autorités se souviendraient encore d’elle, après autant de temps …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Pérégrinations de « La Visqueuse » …   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Pérégrinations de « La Visqueuse » …
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» [Divers] Mes pérégrinations peinturluresques...
» [Divers] Mes pérégrinations peinturluresques...
» Les pérégrinations d'un Noutcheron...
» Allons arracher les tentacules visqueuse de ce maudit Kralamoure !!
» Mission Habitat : Pérégrinations d'un Campagnol

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Grotte des Joyeux Brigands :: La Grotte des Joyeux Brigands :: [RP] Dans les profondeurs de la grotte… :: Journal Intime-
Sauter vers: