AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les Pérégrinations de « La Visqueuse » …

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
LaVisqueuse
Malfrat
Malfrat
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Les Pérégrinations de « La Visqueuse » …   Lun 22 Sep 2008, 23:36

Au Détours des Sentiers, Opus II
Les Pérégrinations de « La Visqueuse » …





Le « Gluant Patronyme » … Préambule.


La lourde porte grinça sur ses gonds.

La jeune femme échangea poliment quelques mots d’adieu avec la sœur Eglantine, la mère supérieure, puis, d’un pas légèrement hésitant, elle franchit le seuil de l’imposante bâtisse. Une énième renaissance … Un énième retour dans le monde des hommes. Un monde qui, comme chacun sait, peut se révéler aussi cruel qu’envoûtant …

Etrange impression que celle qu’elle ressentie au contact des rayons du soleil sur sa peau. A l’origine, elle ne devait passer que quelques jours à l’abri des murs du couvent mais finalement, même si sa foi, déjà très limitée concernant les balivernes d’Aristote et de ses sbires, n’avait guère évolué, elle avait trouvé dans le doux regard de sœur Lucille et dans les courbes si sensuelles de sœur Cécile, deux raisons amplement suffisantes pour y prolonger son séjour. Durant ces quelques mois, elle avait passé de délicieux moments en leur compagnie et c’est le cœur serré qu’elle s’éloignait à présent de ses deux pieuses maîtresses.

Le temps de la tendresse et des plaisirs charnels était bel et bien révolu, elle le savait pertinemment. Désormais, elle se devait de répondre à une autre pulsion, plus irrésistible encore … son insatiable soif d’action, son perpétuel besoin d’adrénaline ...

Avant toute chose, elle devait récupérer ses armes et des vêtements plus propices au voyage. Un rapide passage à son humble domicile s’imposait …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LaVisqueuse
Malfrat
Malfrat
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Les Pérégrinations de « La Visqueuse » …   Lun 22 Sep 2008, 23:40

La Couleuvre, la Vipère, l’Anguille … l’Insaisissable … la liste de ses surnoms était aussi longue que celle de ses méfaits … Quant à LaVisqueuse, le plus utilisé de tous ces « gluants patronymes », elle n’avait jamais su si c’était ses préférences sexuelles ou bien son étonnante faculté à échapper aux forces de l’ordre qui en était à l’origine. Elle ne se souvenait même plus qui de Nico ou de Marlou, l’en avait affublée. Cela remontait à l’époque ou elle avait œuvré au coté de Shaman lors de la création du défunt clan du silence.

Alors qu’elle traversait le bourg de ce petit village méconnu d’Helvétie pour rejoindre sa propriété, son regard s’attarda tristement sur la demeure du vieux brigand, située à deux pas de chez elle.
Aucun signe de vie. Vu l’état de délabrement avancé de la bâtisse, on pouvait aisément en déduire que même ce jeune garçon, qui habituellement se chargeait de l’entretien en l’absence du maitre des lieux, avait, lui aussi, déserté l’endroit depuis longtemps.

Le temps passe et les temps changent. Avec lui, les gens meurent et d’autres naissent. Les choses sont ainsi faites. Ainsi va la vie …

C’est l’esprit un peu embrumé par toute ces pensées, qu’elle fit tourner la serrure de la porte de chez elle ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LaVisqueuse
Malfrat
Malfrat
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Les Pérégrinations de « La Visqueuse » …   Mer 24 Sep 2008, 01:26

Rapidement, l’excitation avait chassé toute cette mélancolie et toutes ces idées noires de son cortex et c’est avec entrain qu’elle s’été lancée dans les préparatifs.

Elle avait minutieusement aiguisé, et la lame de son épée, et celle de son poignard. Elle avait nettoyé avec ardeur son bouclier. Il ne lui restait plus qu’à jeter quelques victuailles dans son baluchon.
Une dizaine de miches de pains, deux ou trois légumes, quelques morceaux de bœuf séché feraient l’affaire. Elle était fin prête pour plonger vers de nouvelles aventures.

LaVisqueuse lança un dernier regard sur sa demeure poussiéreuse. Dans ses yeux vert émeraude, aucun signe de regret ni même d’hésitation. C’est en arborant un air des plus déterminés qu’elle tourna les talons pour s’enfoncer sur le sentier menant au cœur de la montagne et de sa forêt.

A chacun de ses pas, se rapprochant peu à peu du théâtre de souvenirs délicieux, son visage semblait s’illuminer d’avantage. Le choix de sa destination en effet, ne devait rien au hasard. Elle filait tout droit vers un lieu extraordinaire pour la détrousseuse qu’elle était. Un lieu où jadis, elle avait raflé ses plus gros butins. Un lieu où en quelques jours ou quelques nuits, avec l’appui et la bienveillance de dame fortune évidemment, on pouvait devenir immensément riche.

Le plus gros coup de sa carrière … Elle s’en souvenait aussi clairement que s’il avait eu lieu la veille …

- 06-02-2008 04:24 : Vous avez racketté un groupe composé de Regioflyer et de Ruescherl qui possédait 1033,43 écus et des objets.
13 miches de pain
3 morceaux de viande
17 peaux
2 légumes
2 seaux
5 couteaux


D’ici quelques jours à peine, elle se trouverait à nouveau au cœur du « Carré magique » et une nouvelle fois, l’épée en main, la rage au ventre, elle investirait toute sa hargne pour délester de leurs biens les imprudents voyageurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LaVisqueuse
Malfrat
Malfrat
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Les Pérégrinations de « La Visqueuse » …   Mer 24 Sep 2008, 23:27

Note HRP :

Ce récit est basé sur la vie IG de mon personnage durant ces derniers mois. Chacun des évènements qui seront cités sont réellement survenu même si parfois, ils seront légèrement modifiés pour des raisons de cohérence RP.

En espérant parvenir à vous embarquer avec moi dans cette histoire, j’essayerai d’inclure dans la narration quelques énigmes. J’espère parvenir à intéresser suffisamment certains d’entre vous afin qu’ils se creusent les méninges et tentent de les résoudre.

La résolution des énigmes sera récompensée par des primes en écus qui, dans la mesure du possible, vu la difficulté de procéder à des échanges IG, seront remises à leurs destinataires. En attendant d’être délivrées, elles seront minutieusement consignées dans le « Carnet rouge ».

Pour débuter :
- 100 écus au premier qui me fera parvenir par MP l’identité de LaVisqueuse.
- 200 écus au premier qui parviendra à localiser le « Carré magique » et qui m’en informera par MP.

LJD « LaVisqueuse »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LaVisqueuse
Malfrat
Malfrat
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Les Pérégrinations de « La Visqueuse » …   Mer 24 Sep 2008, 23:28

Chapitre 1, Le « Carré magique »


C’est en milieu d’après-midi, après un voyage sans encombre, qu’elle atteignit, sous une pluie fine procurant une agréable sensation de fraicheur, le site de ses futurs crimes. Le fameux « Carré magique ».

Non, le coté surnaturel de ce haut lieu de brigandage ne devait rien, ni à la sorcellerie, ni à autres quelconques maléfices. Seuls les fabuleux pouvoirs de la géographie, de la cartographie et de la politique lui conféraient son statut si particulier. Il n’existe aucun autre endroit dans les royaumes qui soit aussi propice à la fuite.

Pensez-vous ? Une intersection entre, non pas deux, non pas trois mais entre quatre duchés et comtés.
Apres avoir agit, en une seule journée d’une marche rapide, vous pouvez fuir dans trois directions, vous menant chacune sur un territoire dépendant d’une autorité différente.
Connaissant le faible niveau de collaboration entre tous ces bureaucrates, cela constitue sans nul doute le terrain de chasse rêvé pour tout coupe-jarrets qui se respecte.

LaVisqueuse, une fois de plus, comptait bien en tirer avantage. Elle quitta le chemin pour gravir la pente qui le bordait, puis elle s’installa confortablement au sommet d’un énorme bloc de roche.
Il ne lui restait plus qu’à attendre. Ainsi perchée, elle ne manquerait pas de remarquer l’arrivée de ses futurs clients …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LaVisqueuse
Malfrat
Malfrat
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Les Pérégrinations de « La Visqueuse » …   Ven 26 Sep 2008, 02:48

Son cœur s’était mis à battre la chamade en apercevant du mouvement à l’horizon. Elle se dit qu’elle manquait vraiment d’exercice et qu’il était grand temps qu’elle reprenne du service.

La forme devint plus distincte à mesure qu’elle approchait. Deux femmes visiblement, chacune armée d’un bâton.

La Visqueuse poussa son bouclier sous les fougères. Elle n’en avait pas besoin pour l’instant et le récupèrerait plus tard. Elle dévala ensuite la pente pour rejoindre le sentier puis, lentement, d’un pas innocent, elle s’engagea au devant des deux voyageuses.

Seuls quelques mètres la séparaient d’elles et elle était à deux doigts de faire jaillir la lame de son épée de sous son épais mantel, quand elle aperçu une nouvelle silhouette, assez loin derrière les deux femmes.
Un homme … seul.

Que faisait-il là celui-là ? Elle ne pouvait tout de même pas passer à l’attaque devant ce témoin.
Que faire ? Son cerveau se mit à bouillonner. Une décision, vite.
Tant pis pour lui, puisque ce bougre avait eu l’indélicatesse de venir l’interrompre, c’est lui aurait à en subir les conséquences.

D’un grand sourire et d’un geste de la tète, elle salua poliment les deux dames en les croisant. Aussitôt fait, elle concentra son attention sur le gêneur. D’ici peu de temps, ils se retrouveraient tout deux face à face.

Le pauvre diable ne semblait pas bien dangereux et ses vêtements crasseux ne donnaient pas le moindre de signe d’une quelconque richesse. Elle pesta en elle-même, regrettant pendant l’espace d’une seconde, la décision prise quelques minutes plus tôt. Elle aurait du s’en tenir, comme prévu, aux deux femmes. Changer d’avis trop hâtivement n’était que rarement bénéfique. Un détail, aperçu furtivement, lui ôta cependant ses doutes, la petite bourse en cuir, négligemment attachée à la ceinture du voyageur.

Arrivée à la hauteur du malheureux, elle planta son regard vert émeraude dans le sien puis comme par hasard, son pied heurta un gros caillou manquant de la faire chuter. In extremis, elle réussit à rétablir son équilibre mais elle ne pu retenir son sac qui s’écrasa sur le sol en y éparpillant ses nombreuses miches de pains.

Bien sur, l’homme s’empressa de se baisser pour aider la jeune maladroite. Bien sur, elle n’oublia pas de le remercier, lui adressant son plus joli sourire et bien sur, quand ils se tournèrent le dos pour chacun poursuivre leurs routes, plus aucune bourse de cuir ne pendait à la ceinture du jeune homme …


- 13-08-2008 04:23 : Vous avez racketté D….a qui possédait 32,90 écus.





Carnet rouge :
- 100 écus pour Kamazone qui, à défaut de trouver mon « Carré magique », en a trouvé un autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LaVisqueuse
Malfrat
Malfrat
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Les Pérégrinations de « La Visqueuse » …   Sam 27 Sep 2008, 00:07

Certes, le butin de la veille n’avait rien de conséquent mais au moins cela lui avait-elle permis de se dérouiller un peu. A nouveau perchée sur son bloc de pierre, le cœur confiant, elle scrutait l’horizon en quête d’une nouvelle proie.

Dans la journée, plusieurs personnes passèrent tout près d’elle, sans la voir, ignorant la chance qui leur était offerte. Il n’arrivait que très rarement à la brigande de faire la difficile et de sélectionner ces victimes. Allez savoir pourquoi, aujourd’hui, elle était fermement décidée à dégoter un pigeon digne d’intérêt.

A la tombée de la nuit, en le voyant approcher, elle se dit que sa patience allait peut-être porter ses fruits. Celui-ci était richement vêtu et portait un gros sac sur son épaule.
Elle agrippa son bouclier. Cette fois, il lui serait surement utile, le gaillard était robuste et bien armé.

En silence, elle quitta son perchoir pour aller se tapir dans la végétation, aux bords du sentier. L’homme n’était plus bien loin, elle n’aurait pas longtemps à attendre. Sa main se crispa sur le manche de son arme.

Scratch. Scratch. Le bruit des chausses sur le sol rocailleux. La main se crispe d’autant plus. Surtout conserver son calme, respirer, profondément mais en silence. Ne pas se faire repérer.

Scratch, scratch, il est tout près, à quelques dizaines de pieds. Scratch, encore plus près. Scratch, il est juste devant. Le bras part, entrainant la lourde lame qui va heurter le voyageur à l’arrière de la jambe. Un cri de douleur, aussi puissant que désespéré, vient déchirer le silence du crépuscule. En un éclair, d’un bond, elle jaillit du fourré pour se poster face à son adversaire qui, déjà, à un genou à terre ...

Le voyageur, dans un dernier souffle de bravoure, tenta bien de saisir son arme mais le deuxième coup porté par LaVisqueuse vint lui entailler profondément le bras et par la même, mettre fin au combat. Elle se saisit du sac et de la bourse du malheureux puis s’éloigna rapidement. Ce n’est que bien plus tard, bien plus loin, qu’elle s’autorisa à ouvrir le sac pour enfin découvrir la nature du butin.



- 14-08-2008 04:22 : Vous vous êtes battu avec T….t (coefficient de combat 3), qui essayait de vous résister. Vous avez triomphé, l’obligeant à vous ouvrir sa bourse.

- 14-08-2008 04:22 : Vous avez racketté T….t qui possédait 311,65 écus et des objets.
32 miches de pain
1 barque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LaVisqueuse
Malfrat
Malfrat
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Les Pérégrinations de « La Visqueuse » …   Sam 27 Sep 2008, 19:59

Là où le sang vient de couler, il ne faut pas trop trainer sous peine de coaguler soi-même derrière des barreaux.

L’anguille décida de ne pas défier le vieil adage. D’autant qu’elle n’avait pas eu le cran de fignoler son travail en mettant un terme à l’existence de son adversaire. Certes, il aurait besoin d’un certain temps avant de rejoindre la ville mais d’ici peu, le coin grouillerait de sergents ou autres gens d’armes assoiffés de justice.

La belle regroupa ses affaires et se mit en marche, d’un bon pas, sans ne plus jamais se retourner. Au petit matin, elle avait quitté la pointe Ouest du carré magique. A la tombée de la nuit, elle atteignait sa pointe Est, généralement la plus poissonneuse et la plus lucrative …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LaVisqueuse
Malfrat
Malfrat
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Les Pérégrinations de « La Visqueuse » …   Dim 28 Sep 2008, 19:10

Bénis soient ces chemins de montagne et leurs pentes escarpés, offrant de magnifiques points d’observations.

En à peine quelques minutes d’escalade, elle avait atteint une petite plateforme de roche, surplombant le sentier. Elle s’y était étendue pour se reposer, telle une vipère se dorant la pilule au soleil. Il ne lui restait plus qu’à distraitement laisser trainer l’oreille en attendant l’arrivée d’éventuels voyageurs.

Finalement, plusieurs heures plus tard, c’est par le vacarme produit par de lourdes bottes et de lourdes lames qu’elle fut tirée de ses douces rêveries.

Bref moment de panique … Elle secoua énergiquement la tête pour reprendre ses esprits puis risqua un coup d’œil en direction du brouhaha.


- Aujourd’hui en chemin, vous avez croisé un groupe composé de Sirron, de Hulda, de Ladycatharine, de Isengart, de Lamydanger, de Ckfour et de Lumia_die_grosse



Des soldats … Un grand nombre de soldats, armés jusqu’aux dents. Par bonheur, aucun d’entre eux n’avaient détecté sa présence et elle pu retourner sans encombres à ses flâneries oniriques …

Après tout, son escapade à l’ouest du carré avait donné de bons résultats et elle pouvait bien se permettre une petite journée de repos. Demain serait un autre jour et elle serait d’autant plus en forme pour accueillir ses invités …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LaVisqueuse
Malfrat
Malfrat
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Les Pérégrinations de « La Visqueuse » …   Mar 30 Sep 2008, 22:35

Bien reposée après sa journée d’inactivité de la veille, l’anguille s’était réveillée encore plus motivée que jamais et c’est avec minutie, mais en vain, qu’elle avait scruté depuis l’aurore, l’un et l’autre des deux cotés du chemin.

Son entrain s’était étiolé, peu à peu, à mesure que la journée avançait et c’est au moment même où elle allait se résoudre à abandonner, à la tombée de la nuit, qu’enfin une silhouette surgit de l’obscurité naissante.
Son sang ne fit qu’un tour. Elle saisit aussitôt son épée et, sans prendre le temps d’observer d’avantage, elle dévala la pente pour se poster en embuscade au bord du sentier.

Quelques minutes plus tard, le voyageur parvenait enfin à sa hauteur et elle put enfin distinguer à qui elle avait à faire.
Une femme, très jeune, seule et inoffensive …

Dans son infinie bonté, LaVisqueuse décida alors d’employer la manière douce, celle qui consistait à effrayer son adversaire plutôt qu’à l’estourbir.
D' un bond, elle se retrouva derrière sa victime et posa aussitôt le tranchant de sa lame sur sa nuque.

- Vides tes poches ma pucelle ! Ou t’auras jamais l’occasion de découvrir la vaste étendue des plaisirs charnels …

Il faut croire que la petite était curieuse à ce sujet, car elle ne demanda pas son reste et jeta, d’une main tremblante, ses maigres richesses sur le sol …


- 17-08-2008 04:22 : Vous avez racketté S………..0 qui possédait 34,29 écus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LaVisqueuse
Malfrat
Malfrat
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Les Pérégrinations de « La Visqueuse » …   Mer 01 Oct 2008, 23:01

Quoi ?? Encore une femme ! Se dit-elle en l’apercevant au loin.

Les hommes étaient-ils devenus trop couards pour oser s’aventurer sur les routes ?

Du haut de son perchoir, qu’elle n’avait quasiment pas quitté depuis trois jours, elle la regarda avancer.
Celle-ci non plus ne transpirait pas l’opulence … A croire que les riches, eux aussi, avaient perdu leur courage …

Un peu excédée par la situation, elle ne prit aucune précaution et déboula comme une furie, l’épée au poing, face à sa victime.

- Coucou ma jolie ! Taxe papale ! Si tu tiens à garder la tète sur les épaules, pose gentiment ce joli petit sac et tout ce qui va avec sur le sol …

La pauvre, hébétée, hésita un court instant puis, devant l’air déterminé de son agresseur, finit par obtempérer avant de prendre ses jambes à son coup.

LaVisqueuse attendit de la voir disparaitre au loin pour ouvrir le sac et la bourse qui l’accompagnait, le fruit de son dur labeur …


- 18-08-2008 04:22 : Vous avez racketté B…..4 qui possédait 65,39 écus et des objets.
- 3 stères de bois
- 1 rame
- 1 hache
- 1 seau
- 1 couteau
- 1 foulard


Bah, pas si mal. Elle cachait finalement assez bien son jeu cette donzelle à moitié dénudée …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LaVisqueuse
Malfrat
Malfrat
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Les Pérégrinations de « La Visqueuse » …   Ven 03 Oct 2008, 23:24

Vite, bouger vite … Un brigand digne de ce nom doit savoir quand rester et quand partir. Il doit aussi savoir bouger … Bouger vite … et en silence.

Bien qu’un peu déçue par les résultats obtenus à la pointe Est, La Visqueuse dut se résoudre à prendre la route. En dehors d’éventuels problèmes avec la justice, il n’y avait plus rien à récolter ici pour l’instant.

Direction le Nord. Dès le lendemain, aussi déterminée qu’à son habitude, elle serait prête à en découdre de nouveau …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LaVisqueuse
Malfrat
Malfrat
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Les Pérégrinations de « La Visqueuse » …   Sam 04 Oct 2008, 19:01

Déterminée … Pour sur qu’elle l’était … Encore fallait-il qu’au moins un voyageur daigne pointer le bout de son nez …

Hors, ce ne fut pas le cas ce jour là. La pauvre brigande, de plus en plus désabusée à mesure qu’avançait la journée, s’occupa comme elle put. Au coucher du soleil, elle avait du compter, au bas mot dix fois, le butin amassé depuis le début de sa campagne …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LaVisqueuse
Malfrat
Malfrat
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Les Pérégrinations de « La Visqueuse » …   Dim 05 Oct 2008, 19:27

Le lendemain en revanche, des les premières lueurs du crépuscule, elle sut que Kléptos, l’ange gardien des brigands, était prêt, pour un jour, à lui accorder ses faveurs.

En effet ce matin là, les doux rayons du soleil ne s’étaient pas présentés seuls, pour la tirer de son profond sommeil. L’envoutant chant de roues de charrette crissant sur le sentier ainsi que celui de sabots heurtant la rocaille, étaient là pour les soutenir.

Il fallut deux ou trois secondes à son cerveau pour tirer le voile de l’inconscience et ainsi, ramener la jeune femme dans le présent, et dans la brusque réalité.

Ni une, ni deux, elle jeta au loin la couverture qui la recouvrait puis, sans prendre, ni son épée, ni son bouclier, elle s’élança sur le talus surplombant le chemin. Tout en courant, elle extirpa son poignard de derrière sa ceinture puis, après quelques secondes d’une course effrénée, elle put enfin distinguer les responsables de tout ce brouhaha.

Un homme, et une femme, tout deux juchés sur une charrette, tirée à faible allure par ce qui semblait être un baudet.
Apres quelques pas d’élan supplémentaires, La Visqueuse s’élança dans les airs pour retomber, assez brusquement d’ailleurs et avec beaucoup moins d’agilité qu’elle l’aurait souhaité, sur la cargaison.

Le conducteur, incrédule, lui jeta un regard hébété puis, finalement, parvint à sortir de sa torpeur et commença à beugler d’une voix braillarde. Il était cependant déjà trop tard. Les bras de l’assaillante l'avaient déjà ceinturé et il pouvait sentir la pression de son genou contre son dos.
Un frisson lui glaça l’échine au contact du métal froid contre sa gorge.
La sensation devint plus horrible encore quand il entendit murmurer, tout proche de son oreille, ce qui aurait pu être le sifflement d’une vipère, lui adressant un ultime avertissement.

- Chhhhhuuuuutt …

Alors que la visqueuse jetait un rapide coup d’œil sur le chargement et sur la passagère pétrifiée de terreur, de manière fort impolie et fort imprudente, le bougre se risqua à lui désobéir et recommença à maugréer on ne sait quoi, dans la langue gutturale typique des gens du coin.
D’une nouvelle pression du genou dans le dos, elle lui intima à nouveau le silence. C’est à cet instant précis que son regard s’attarda sur le ravin, profond d’une quinzaine de pieds, bordant le sentier par la droite.
Elle prit une profonde inspiration.

- Humm … Vois-tu l’ami ? Dans la vie, il y a deux types de gens ... Il y a ceux qui dans la main tiennent une lame … Et puis … Il y a ceux qui tombent ... Et toi tu tombes !

D’une violente poussée, à la fois du bras droit et du genou, elle l’expulsa de la charette.
Le cri, long, aigue et désespéré, qui suivit ne fut interrompu que par le son plus grave et plus sourd, de sa carcasse s’écrasant au fond du précipice.

- Ouch ! Dit-elle à voix haute en arborant un rictus de douleur alors que la passagère, allez savoir pourquoi, se jetait d’elle-même hors du véhicule.

Quelques minutes plus tard, alors qu’elle repassait après avoir fait faire demi-tour à son attelage à un endroit où le sentier s’élargissait suffisamment pour le permettre, elle tendit le cou pour voir où en était sa victime. Elle l’aperçu l’espace d’un court instant qui, assez maladroitement d’ailleurs, tentait de se cramponner aux racines pour remonter du précipice.

Si à cet instant, elle avait daigné tendre l’oreille et écouter avec un peu plus d’attention les propos virulents de la femme, qui se faisant, s’appliquait tout de même à rester à bonne distance, elle aurait sans aucun doute put apprendre quelques insultes locales et ainsi, améliorer ses connaissances linguistiques.

Bien sur, elle n’en fit rien, préférant poursuivre sa route en snobant les deux grossiers personnages …

Bien plus tard, après avoir récupéré ses armes et s’être raisonnablement éloignée, elle s’arrêta pour évaluer son larcin.


- 21-08-2008 04:25 : Vous avez racketté un groupe composé de B……..n et de R…r qui possédait 315,90 écus et des objets.
65 sacs de maïs
2 poissons
2 sacs de blé
4 légumes
1 manche
1 corde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LaVisqueuse
Malfrat
Malfrat
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Les Pérégrinations de « La Visqueuse » …   Lun 06 Oct 2008, 15:37

Comme à son habitude après un larcin honnête, la brigande décida de ne pas trainer d’avantage dans les parages.

Confortablement assise sur sa nouvelle charrette, elle mena le baudet à bon train jusqu’aux frontières du duché. Arrivée là, elle dut faire face à un cruel dilemme.

Soit s’en tenir là, mettre fin à sa campagne et ramener le butin en sécurité, soit …

Tout de même ! … Si le Nord et l’Ouest du carré s’étaient révélés plutôt rentables, ses performances à l’Est en revanche, lui laissaient un goût amer dans la bouche.
Elle savait pertinemment qu’y retourner comportait de gros risques mais ce qu’elle savait aussi, c’est que ce coin pouvait donner bien plus qu’il ne l’avait fait ...

La gourmandise est un vilain défaut. Se répéta-elle toute la journée tout en mettant le cap à l’Est …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LaVisqueuse
Malfrat
Malfrat
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Les Pérégrinations de « La Visqueuse » …   Mer 08 Oct 2008, 00:09

Très tôt le matin, La Visqueuse avait atteint le vieux moulin abandonné, près de la frontière helvétique. Elle l’avait repéré lors de sa précédente escapade.

Elle avait mis la charrette à l’abri dans la grange délabrée, puis l’avait camouflée grossièrement sous une épaisse couche de paille.

Elle avait ensuite conduit le baudet dans le pré adjacent à la propriété. Ce dernier n’avait pas reçu la visite d’un ruminant depuis des lustres et l’herbe atteignait presque la hauteur de l’épaule de la jeune femme. Certes les clôtures étaient en triste état mais une telle quantité de nourriture à disposition suffiraient sans aucun doute, à retenir l’animal dans le secteur.

Elle avait sourit en le voyant disparaitre précipitamment dans la végétation.
Quel bonheur cela devait-il être !
C’était comme lâcher un brigand dans endroit où les écus et les morceaux de viandes pousseraient à même le sol …

Finalement, n’emportant avec elle que ses armes et son bouclier, elle s’était mis en route pour rejoindre la plateforme dominant le sentier de la pointe Est ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LaVisqueuse
Malfrat
Malfrat
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Les Pérégrinations de « La Visqueuse » …   Mer 08 Oct 2008, 23:05

Arrivée en début d’après-midi, elle n’avait pas eu à attendre longtemps avant de voir s’approcher sa victime du jour, un homme, seul.

L’agression, comme dans la plupart des cas, s’était déroulée sans violence, le voyageur abandonnant lâchement tout ses biens. Le butin, comme quant à lui, se révéla des plus misérables …


- 23-08-2008 04:28 : Vous avez racketté Drachenjaeger qui possédait 2,05 écus et 2 miches de pain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LaVisqueuse
Malfrat
Malfrat
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Les Pérégrinations de « La Visqueuse » …   Ven 10 Oct 2008, 00:06

Le lendemain, bravant toutes les règles de prudence qu’elle s’était elle-même imposées, la brigande était à nouveau en poste, juchée sur son rocher, scrutant nerveusement le chemin.

Si sa raison lui dictait de fuir sans trainer ici d’avantage, une petite voix lui disait d’insister, que cet endroit était le seul et unique lieu où, à force de ténacité et d’obstination, elle pourrait parvenir à établir un nouveau record …

Plus tard, c’est avec assez peu d’illusion qu’elle abordait la voyageuse aperçue un peu plus tôt sur le sentier ...


- 24-08-2008 04:26 : Vous avez racketté Mona_lisa qui possédait 4,80 écus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LaVisqueuse
Malfrat
Malfrat
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Les Pérégrinations de « La Visqueuse » …   Sam 11 Oct 2008, 00:50

Devant autant de déconvenues, la couleuvre dut se résoudre à mettre un terme à sa campagne de brigandage au carré magique.

Les déceptions à répétition des derniers jours avaient peu à peu creusé son visage et c’est la mine défaite qu’elle se dirigeait vers le vieux moulin pour y récupérer son magot.

Elle marchait d’un bon pas quand un groupe d’hommes, semblant débouler de nulle part, surgit du virage, droit devant elle … Son cœur se mit à s’agiter dans sa poitrine …

Les armes, les uniformes … Bon sang ! Des Soldats !

Ni une, ni deux, elle se mit à détaler dans le sens inverse mais ces hommes étaient jeunes et vigoureux. Au terme d’une course effrénée, l’un d’eux parvint à la rattraper et à saisir son poignet …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LaVisqueuse
Malfrat
Malfrat
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Les Pérégrinations de « La Visqueuse » …   Dim 12 Oct 2008, 17:56

Des murs froids et humides. Une obscurité quasi-totale hormis ces faibles lueurs parvenant à s’infiltrer par l’encadrement de la porte.

Cela faisait bien longtemps qu’elle n’avait pas gouté au confort, ou plutôt à l’inconfort des geôles des royaumes.

Elle avait été amenée ici sans le moindre ménagement. Son corps meurtrit était là pour en témoigner. Son moral, lui aussi, était sérieusement atteint. Elle ne cessait de pester contre elle-même de ne pas avoir su résister à la tentation. Un brigand digne de ce nom doit savoir faire preuve de prudence et de discernement. Elle se jura de retenir la leçon et qu’on ne l’y reprendrait plus à l’avenir.

Le plus frustrant, c’était que, ne comprenant pas le langage local, elle ne savait même pas pour laquelle, ou lesquelles des agressions elle avait atterrie ici.

Un peu plus tôt, deux gardes l’avaient extirpée de sa cellule pour la présenter devant un drôle de gus portant sur la tête une perruque ridicule, le procureur, sans doute.
Ce dernier lui avait aboyé on ne sait quoi en la fusillant du regard puis on l’avait énergiquement raccompagnée dans ses appartements.

Un peu plus tard, c’est un des gardes qui avait fait irruption dans la cellule pour marmonner on ne sait quoi, certainement des propos salaces, en la dévorant du regard et cette fois c’est elle qui l’avait fusillé de ses yeux verts pour lui faire entendre qu’elle refusait catégoriquement toutes propositions.

Finalement, bien plus tard, recroquevillée sur elle-même, elle finit par enfin trouver le sommeil …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LaVisqueuse
Malfrat
Malfrat
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Les Pérégrinations de « La Visqueuse » …   Lun 13 Oct 2008, 21:36

A son réveil, le lendemain très certainement, on vint à nouveau la chercher pour la conduire devant un autre péquin arborant un postiche encore plus ridicule, le juge sans doute.

Celui-ci, de sa voix rauque, se lança dans un long discours traitant d’on ne sait quoi. Lui aussi aurait voulu la menacer de ses yeux réprobateurs mais son regard s’attarda bien trop souvent sur le décolleté de la jeune femme pour qu’il conserve sa crédibilité.

Apres un dernier spasme vocal, le magistrat frappa trois coups de maillet sur le bureau puis on enferma à nouveau l’accusée.


Vous avez été condamnée à 2 jours de prison.


Au petit matin, la lourde porte s’ouvrit à nouveau et la brigande, après avoir passé 2 jours sous les verrous, fut jetée sans ménagement aucun, à l’extérieur de la prison. On lui rendit ses armes mais, bien sur, les 300 écus qu’elle avait sur elle au moment de son arrestation avaient disparu.

Vous avez été condamnée à une amende de 305,00 écus.


Tout en s’éloignant, elle marmonna.

- Pffff ! Faudra tout d’même qu’un jour, on m’explique la différence entre la justice et le racket ... Pour moi c’est du pareil au même ... On choppe un gus au hasard, puis on le relâche quelques instants plus tard les poches vides …

Elle se mit en route pour rejoindre le vieux moulin, espérant y retrouver intacts, et le baudet, et la charrette, et surtout le magot …


Note HRP

IG, la chronologie des événements fut un peu différente.
Au moment même où LaVisqueuse sortait du Carré magique, l’annonce de sa mise en accusation tomba, pour l’un des ses méfaits, je ne sais pas lequel ou lesquels.
Ne maitrisant pas le langage du coin, j’ai lâchement décidé de ne pas en tenir compte et de faire poursuivre sa route à mon personnage.
Le verdict quant à lui, vous connaissez la lenteur de la justice, est tombé bien plus tard mais on en reparlera …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LaVisqueuse
Malfrat
Malfrat
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Les Pérégrinations de « La Visqueuse » …   Mar 14 Oct 2008, 22:17

Elle retrouva la charrette et son chargement exactement comme elle les avait laissés. Dommage que le butin n’est pas suivit l’exemple du bourriquot, qui, lui, avait passablement gonflé, sa bedaine en premier lieu …

La Visqueuse ne s’attarda pas outre mesure. Apres avoir attelé le véhicule au canasson, elle prit la route vers la pointe Sud du carré. Celle où elle ne sévissait jamais et qui, située sur le territoire helvète, constituait sa porte de sortie.

Sa campagne de brigandage au « Carré Magique » était désormais terminée et, malgré les aléas des derniers jours, elle s’avérait avoir été plutôt rentable.
Chemin faisant, elle eut tout le temps d’en calculer mentalement le résultat.
Environ 1700 écus en espèces et marchandises auxquels il fallait soustraire l’amende de 300 … Pas si mauvais …

A présent elle allait devoir traverser toute la confédération. Elle éviterait soigneusement tous les villages jusqu’à atteindre la zone francophone, puis elle retrouverait son chez soi, et sa vieille bicoque délabrée …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LaVisqueuse
Malfrat
Malfrat
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Les Pérégrinations de « La Visqueuse » …   Jeu 16 Oct 2008, 00:05

Chapitre 2, La vallée des cimes.



Citation :
Chère amie,

Comme vous n’aurez aucun mal à l’imaginer, le petit Firmin et moi-même avons été fort déçus de ne pas vous trouver chez vous lors de notre récente visite. Avoir le privilège de partager un moment en votre compagnie aurait été un tel plaisir pour nous deux.

L’ennui, c’est que notre visite n’avait rien d’anodine. Voyez-vous, depuis le décès du Sieur Allah, nos revenus ont bien évidemment passablement diminués et, afin d’assurer une gestion raisonnable du patrimoine que Messire nous a légué, nous nous voyons dans l’obligation de nous séparer de sa propriété, ici, en confédération Helvétique. Je viens d’en confier la vente à Maître Meaux, notaire de son état.

Dans ces conditions, il est inutile de vous dire que nos visites risquent à présent de se faire extrêmement rares.

Bien sur, nous vous convions à venir nous voir, quand il vous plaira et aussi souvent que vous le souhaitez, à Dijon. Firmin et moi-même attendons déjà votre arrivée avec impatience. D’ici là, nous vous souhaitons les meilleurs choses du monde.

Amicalement,

Charles-Nestor
Ganache



A son retour, elle avait trouvé cette lettre, glissée sous la porte.

Elle avait bien du la lire une dizaine de fois et son contenu l’a touchait bien plus qu’elle ne l’aurait imaginé. Les longues discussions avec le vieux sage et les pitreries du gamin allaient cruellement lui manquer …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LaVisqueuse
Malfrat
Malfrat
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Les Pérégrinations de « La Visqueuse » …   Ven 17 Oct 2008, 00:46

La Visqueuse avait passé les derniers jours chez elle, au calme, se rendant chaque matin au marché afin d’écouler peu à peu son butin. La corvée touchait à présent à sa fin.

Les après-midis quant à eux, se résumaient en de longs moments de solitude, généralement consacrés à la réflexion.

Akeem était maintenant décédé depuis longtemps, tout comme Humbert et Guillaume …
Elle n’avait aucune nouvelles, ni des Chimères, ni de la Mandragore … Même le Lion, semblait avoir déserté la région …
Ganache et Nestor ne lui feraient plus l’honneur de leurs fréquentes visites …

A quoi bon rester ici ?
La belle époque de la confédération tenait à présent du passé.

Partir oui … Mais où ? Dans quelle direction ?

Dijon ?
Au moins elle y retrouverait ses amis …

Ou bien le Sud ?
Selon la rumeur, le sud grouillait de brigand et les mairies succombaient les unes après les autres. Il paraissait même que le château du Languedoc était tombé quelques jours aux mains des pillards …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LaVisqueuse
Malfrat
Malfrat
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Les Pérégrinations de « La Visqueuse » …   Dim 19 Oct 2008, 08:01

La décision avait été difficile à prendre mais la jeune femme avait finalement opté pour le Sud et l’action.

Une nouvelle fois, n’emportant avec elle que le stricte nécessaire et un peu d’argent, elle ferma la porte de sa vieille bicoque pour s’évanouir sur les sentiers.
Quoi de plus enivrant que cet eternel sentiment de liberté ?

Elle ne put cacher son plaisir en déambulant à nouveau dans les rues de Genève, son cerveau assaillit par une horde de souvenirs ...

Feebleu et son incroyable ville franche.
Sanctus, son Lion et leur république.

Cette ville était tant chargée d’histoire qu’elle conserverait à jamais une place unique dans son cœur ainsi que dans celui de bon nombre de brigands.

Elle poursuivit néanmoins sa route, toujours vers le Sud, avec comme nouveau cap la Savoie, ses cols et ses routes de montagne …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Pérégrinations de « La Visqueuse » …   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Pérégrinations de « La Visqueuse » …
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Divers] Mes pérégrinations peinturluresques...
» [Divers] Mes pérégrinations peinturluresques...
» Les pérégrinations d'un Noutcheron...
» Allons arracher les tentacules visqueuse de ce maudit Kralamoure !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Grotte des Joyeux Brigands :: La Grotte des Joyeux Brigands :: [RP] Dans les profondeurs de la grotte… :: Journal Intime-
Sauter vers: