AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Deux ans déjà

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
leroy
Seul maître à bord après Dieu, Oeil de Nuit et Chasseur
Seul maître à bord après Dieu, Oeil de Nuit et Chasseur
avatar

Nombre de messages : 2044
Date d'inscription : 18/02/2006

MessageSujet: Deux ans déjà   Ven 25 Jan 2008, 00:36

La Grotte des joyeux brigands est une véritable institution dans le monde des malfrats de tous types. Miroir de la société, lieu de rassemblement et de synthèse, de rencontre ou de discussion, elle est la seule à offrir tant de possibilités. Voilà deux ans, Oeil de Nuit et Chasseur Bourré créérent ce lieu ; il prit très rapidement de l'ampleur, notamment grâce à la publication du guide du brigand et l'acronyme LGJB fut rapidement dans toutes les discussions, de brigands ou de policiers. De policiers particulièrement ...

Si vous êtes arrivé jusque-là, vous pouvez bien vous douter que la LGJB n'a rien d'un club fermé où l'on entre de quelqu'obscure manière. Au contraire, c'est un lieu ouvert à tous, sans la moindre restriction. Et c'est ce qui fait sa classe, on ne compte les joutes verbales à demi-mots entre prévôts et brigands, sous couvert d'anonymat. On y croise brigands de grand chemin et pillards, traîtres et informatquers, soudards et mécréants, simples curieux et espions. Non contente d'offrir un lieu de refuge aux reclus de la société, la grotte joue aussi, lorsque l'occasion s'y prête, le rôle d'interface entre ces derniers et les franges plus "honnêtes" de la population, permettant tractations secrètes ou débats ouverts.

Malgré tout, l'idéal principal de la grotte reste le réseautage de toutes ces forces obscures, toutes fins utiles. On s'y retrouve pour s'interroger ou répondre à des questions, pour débattre ou polémiquer, pour préparer des affaires louches ou monter une organisation pérenne, etc.

Lorsque la LGJB fut fondée, le citoyen moyen prenait lentement conscience de sa condition de gueux exploité par les puissants. Il se rendait gentiment compte qu'on pouvait gagner de l'argent autrement qu'en travaillant du lever au coucher du soleil. L'explorateur errait sur les routes des royaumes à la recherche de contrées exotiques et le brigand pratiquait son art et complétait les traités du grand Napnaptk et de son outre-sans-fond de compaing Brucéa.

A l'occasion de ces journées festives, de nombreuses activités seront proposées par la grotte. Tout d'abord auront lieu un certain nombre de conférences : présentations d'organisations, séminaires historiques ou techniques, etc. Une table grouillante de questions sera installée, chacun pourra y poser toutes les problèmes qui se posent à lui. (en rapport avec le brigandage, évidemment)
Une autre chose, attendue impatiemment depuis plusieurs mois, est la nouvelle mouture du guide du brigand. Elle sera présentée à cette occasion par ses rédacteurs.

Et bien sûr, la fête ne serait pas complète sans une animation d'envergure, si on ne montrait pas aux pauvres serfs ce qu'ils peuvent faire ... pour cette raison, un crimathlon ayant lieu en Bourbonnais-Auvergne est parrainné par la LGJB ...

En bref, restez dans le coin, ça va chauffer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Deux ans déjà
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un deux trois, trois p'tits chats ! (Pour le plaisir, la vidéo d'Adibou)
» Un.. Deux... Trois... Ciseaux !
» Deux chats abadonnés à adopter !
» Deux bras supplémentaires
» Achat épée à deux mains

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Grotte des Joyeux Brigands :: Archives :: Archives :: Biennale des brigands-
Sauter vers: