AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Alci et Béli

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Béligueuse
Collectionneur de bourses à plein temps
Collectionneur de bourses à plein temps
avatar

Nombre de messages : 133
Localisation : Sur un noeud
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Alci et Béli   Jeu 16 Fév 2006, 00:38

[RP fait par MP:]

Alcibiade faissait le fanfaron à l'auberge, son activité favorite, pour dissiper les soupcons. Mais il était venu ici pour un objectif précis. Faire forturne. Oui mais on ne faisais pas fortune en claquant des doigts, surtout en faisant la sieste à chaque midi. Non il fallait réfléchir, charmer, rusé, se battre et surtout apprendre.

Alcibiade était assez ambitieux, il voulait devenir le discpline d'un voleur, mais pas du premier venu. Non de quelqu'un qui avait un nom. D'une personne habile.

Béligueuse, il avait entendu parler d'elle, ces coups était renommé, bien qu'il la connaissait encore peu. Il désirait la rencontrer. Offrir d'etre le displine à une femme? Pourquoi pas. L'apprentisage serait plus plaisant pensait le jeune homme.

Mais voudrait elle de lui? Comment aborder la chose? En la draguant? En la suppliant? En cranant? En rampant? En la volant? Il l'ignorait!

Il s'approcha d'elle dans un coin de l'auberge....


Euh bonjour....

Béligueuse la solitaire, voit arrivée se fanfaron, se vers de terre.
"Encore un de ces guignols qui veu se faire un peu de blé!" pensa la belle voleuse, malhonnête, la béligueuse.
Elle lui fit trois beau sourrire, hypnotisé il ne vit pas que toute ses poches était fouillé. Béli fut bien déçut il ne possédait qu'un seul écus. Elle haussa les épaules et le laissa tombé, il se ramassa sur le parquet tandis qu'elle partie de l'autre coté vidé sa chope de biére...


Mais que!!

Comment ose t'elle!


Il retourna à la charge. Heureusement pour lui il était sans le sous, à dessein ou non....

-Dame Beligueuse! Je dois vous dire quelque chose!

Béli n'aimait pas cet importum, elle dégaina son épée et mis la pointe sous la gorge de ce malotru:

Messire désire surement me dire qu'il retourne à sa place gentiment?

Alcibiade fut surprise par tant de violence. Il fit prit un moment de peur. Mais qu'avait-il à perdre? Il s'obligea à la regarder dans les yeux. La peur tuait l'esprit.

Sinon quoi? Vous aller me tuer? Je ne crois pas que vous feriez cela pour si peu, bien que je vous crois capable du pire. Pourquoi êtes vous si peu symphatique avec les gens!? Je ne suis pas animé de mauvaise intention à votre égard!

Il recula néanmoins vers sa place, inutile de tenter le destin. Pendant un moment il eut presque pitié par contre de la violence de cette personne
Béli s'asseya buvant sa chope de biére impassible.

Quel malheur vous est-il arrivé pour que vous soyez si hargneuse??

Alcibiade insista maladroitement, cette fois il allait prendre une gifle sûrement!

Pour toute réponse elle chantonna une contine:

Si femme tu ais, faible on te dit
Mais nul ne sais qui je suis
Je vogue de chemin en chemin
Un peu aider par le malin

Et si je croise un homme fourbe
Un peu éblouit par mes courbes
(elle ouvrit son décolleté)
Je lui abaisse son pantalon (d'un coup d'épée elle lui coupa sa ceinture et son pantalon commença à tomber)
Et détrousse se fanfaron (elle fit voler sa bourse grace à la pointe de l'épée à l'autre bout de la piéce)

Si femme tu ais, faible on te dit
Et nul homme ne se méfie
De la garce la racoleuse
Aux formes bien charmeuse

Mais la belle seductrice
N'est qu'une manipulatrice
Et tandis qu'ils espérent
Je refermes sur eux mes serres

Si femme tu ais, faible on te dit
Mais je ne suis pas de cet avis
Et sur les hommes je me vengerais
Sauf sur ceux qui ne l'ont mérité.


Il attrapa son pantalon in extremis!

Vous voila bien hardie ma dame! Pour me déshabiller il n'était pas nécessaire d'y aller à la pointe d'une lame. Quant à cette bourse elle est un leurre. Les apparences sont trompeuses, tromper est la première règle!

J'aime bien votre poésie! Bon il me faut trouver une ceinture. Excusez moi!

Il s'éloigna pour chercher de quoi tenir son pantalon. Il ne réagirait pas à la colère, la jeune femme cherchait à l'humilier, mais il était plutot béat d'admiration, il s'accrocherait!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Béligueuse
Collectionneur de bourses à plein temps
Collectionneur de bourses à plein temps
avatar

Nombre de messages : 133
Localisation : Sur un noeud
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Alci et Béli   Jeu 16 Fév 2006, 00:42

Béli s'amusait de ce guignol ainsi que de tout les autres hommes d'ailleurs c'était devenus son passe temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcibiade
Collectionneur de bourses à plein temps
Collectionneur de bourses à plein temps
avatar

Nombre de messages : 191
Date d'inscription : 09/02/2006

MessageSujet: Re: Alci et Béli   Jeu 16 Fév 2006, 00:50

Alcibiade avait trouver une ceinture! Sauvé! Il était presque mort de honte! Heureusement il avait rien à caché! Comment se venger? Il rajouta Béligeuse sur sa liste ROSE. Il devait retourner à l'assault! Trouver un plan....

Il faisait les cents pas à l'extérieur de l'auberge. Elle était une femme. Elle devait avoir des peurs! Ca y est! Il devait lui faire peur! Et comment faire peur à une femme? Évidemment!

Il devait capturer un rat ou un souris!

Il retourna dans l'auberge et suivit les chats dans leur chasses. Et il en vit un chasser un rat. Il commenca à courir également à sa poursuite, avec le chat sur les talons! Le plus rapide aurait la cible!

Une course folle s'engagea dans l'auberge, il renversa des clients et la servente et son plateau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Béligueuse
Collectionneur de bourses à plein temps
Collectionneur de bourses à plein temps
avatar

Nombre de messages : 133
Localisation : Sur un noeud
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Alci et Béli   Jeu 16 Fév 2006, 01:00

Nounours le patron s'approcha de Béli:

Dit voir ma belle, ton copain il est pas bouffon du roi par hasard? En tout cas il amuse la galerie à croire qu'il le fait exprés!
Elle sourit:


J'ai bien peur que se soit naturel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcibiade
Collectionneur de bourses à plein temps
Collectionneur de bourses à plein temps
avatar

Nombre de messages : 191
Date d'inscription : 09/02/2006

MessageSujet: Re: Alci et Béli   Jeu 16 Fév 2006, 01:05

Dans une manoeuvre spectaculaire Alcibiade et le chat plongèrent par dessus une table, pour une tentative désespérer d'attraper le pauvre rat! Les deux chasseurs se regardèrent un moment, le bond était impressionnant, ils allaient tomber de haut.

Les clients médusés observerent Alcbiade volé par dessus leur table.

Alcibiade n'attrapa le rat. Il tomba sur le seul dans un grand boum, et roula dans la poussière.

Zut ! Manqué!

Devant lui il y avait deux bottes, et une délicieuse paires de jambes féminine. Il leva les yeux!

Malédiction! Beligueuse!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Béligueuse
Collectionneur de bourses à plein temps
Collectionneur de bourses à plein temps
avatar

Nombre de messages : 133
Localisation : Sur un noeud
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Alci et Béli   Jeu 16 Fév 2006, 01:16

Béli se frappa le front avec la paume de sa main:

Mais quel boulet!

Elle poussa la table sur le coté et avant qu'il n'ai le temps de se relever elle maintena la tête du pauvre imbécile avec son pied. Elle pris le pichet d'eau de la table d'a coté et le versa sur la tête de Alci.

J'éspére que ceci t'aidera à décuver!

Elle pris la veste de l'homme au sol afin de s'essuyer les bottes. Puis elle partie à l'étage. En passant elle souffla à Nounours:

Tu me rejoins?

Celui-ci sourit et lui pris le menton dans sa grosse paluche avant de la laisser partir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcibiade
Collectionneur de bourses à plein temps
Collectionneur de bourses à plein temps
avatar

Nombre de messages : 191
Date d'inscription : 09/02/2006

MessageSujet: Re: Alci et Béli   Jeu 16 Fév 2006, 01:28

Non mais pour qui vous prenez vous ? Vous traitez toujours ainsi les gens ? Avec votre hargne?

Alcibiade se leva en colère! Il enleva sa veste souillé et la jeta sur le sol sèchement. Il la dévisagea. Il secoua sa tête pour retirer un peu d'eau. Puis d'une voix aggressive et plus déterminé!

Vous chercher les ennuis! Si je serais plus fort et plus âgés je vous remettrai à votre place! Et j'espère un jour le devenir! Je ne suis pas rancunier, mais veillez à ne pas aller trop loin!

Il se retourna et commenca à marcher vers la sortie de l'auberge, fier et offusqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Béligueuse
Collectionneur de bourses à plein temps
Collectionneur de bourses à plein temps
avatar

Nombre de messages : 133
Localisation : Sur un noeud
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Alci et Béli   Jeu 16 Fév 2006, 13:48

Béli monta les lourdes marches de l'escalier au moment où le chat passa entre ses jambes. Elle l'attrapa au vol, celui-ci se débati un instant avant de reconnaitre Béli.

"Allons Scapin laisse les rats tranquille!"

Puis elle disparut à l'étage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcibiade
Collectionneur de bourses à plein temps
Collectionneur de bourses à plein temps
avatar

Nombre de messages : 191
Date d'inscription : 09/02/2006

MessageSujet: Re: Alci et Béli   Jeu 16 Fév 2006, 20:39

Alci se plongea la tete dans de l'eau froide et s'aspergea le corps d'un peu d'eau.

Sale caractère cette fille! Mystérieuse et dangereuse...

Il n'en fallait pas plus pour le motiver.

Je n'ai pas dit mon dernier mot ah non!

Il s'éloigna pour commencer quelques quotidiens excercices d'entrainement, histoire de pas perdre la forme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Béligueuse
Collectionneur de bourses à plein temps
Collectionneur de bourses à plein temps
avatar

Nombre de messages : 133
Localisation : Sur un noeud
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Alci et Béli   Ven 17 Fév 2006, 00:32

[Toujours par MP]

Alcibiade avait bien dormi, les rêves un peu agités par ces journées bien mouvementé.

Il n'avais pas désespérer de se faire remarquer positivement de Béligueuse. Il décida d'adopter une attitude plus charmante. Il alla la rejoindre à l'auberge.


Bonsoir!

Je peux discuter avec vous sans espérer me faire enlever le pantalon ou sans recevoir vos bottes en pleine figure?

Béli ria doucement, l'enlevage de pantalon c'était sa spécialité, avec ou sans épées... Apres une nuit passé avec Nounours elle était plutôt de bonne humeur. Mais elle n'échappe décidément pas à son caractère sarcastique:

"C'est pas toi qui aurait volé le fromage du corbeau par hasard?"

J'aime bien les corbeaux et moins le fromage! Mais je n'ai rien volé....encore! Je n'ai pas toucher à votre corbeau!

La logique confuse du jeune homme compliquait les choses.

Avez vous au autre nom que votre surnom? Je le trouve un peu rude. Et...

Et où avez vous acheter ces magnifiques bottes?

Béli s'éclaffa, il n'avait rien compris à ce qu'elle venait de lui dire. Malicieuse elle continua:

Je ne vous salue pas bien bas...
Vu, que vous l'êtes... Déjà...
De plus, vous êtes trop collant...

Vous aimez les chansonnettes vous!

Elle se moquait de lui! Il détestait! Il prit une attitude boudeuse. Et but une gorgée en serrant les dents.

Chansonnette? Non... ce n'est pas ce que j'appellerai une chansonnette...

Il remarque enfin que je me joue de lui sans avoir compris le sens de mes mots mais sa prouve qu'il a un peu plus d'intelligence qu'un pinson...

Naïvement Alcibiade lui posa une question.

Pourquoi vous donnez vous ces façons de faire si froide? On vous a marcher sur les pieds?! Ou vous faites exprès pour me provoquer car vous aimez le rouge!?

Dit-il en faisant référence à la couleur que son visage prenait à la plupart des interventions de la dame.

Béli sourit:
Pourquoi vous entêtez vous donc à vouloir traîner dans la boue? J'ai entendu dire que c'était bon pour la peau mais tout de même!

Vous devriez essayer ! Vous trouveriez cela amusant!

Elle avait répondu à une question par une question. Il grinça des dents. Il voulait la faire parler!

Je vous ficherais justement dans la boue moi! Quand vous voulez!

Béli se contenta de sortir son épée du foureau.

A croire que tu aimes te faire déculotté...

Alcibiade recula vivement. Il n'avait pas d'épée. Mais en prit une qui traînait par là. Il ne la tenait pas solidement, il était plutôt inexpérimenté. Mais il étais hors de question de se laisser déshabiller ainsi par elle!

J'aime bien me faire déculotté mais en d'autres circonstances! Et qui dit que ce n'est pas moi cette fois qui va vous enlever un morceau de linge?

Béli lançait désormais un regard plein de secret. Son passé défilait un instant sous ses yeux. Pourquoi? parce qu'elle avait battue son frère, son père et son maître d'arme il y a bien longtemps avant d'aller sur les chemins. Avec une aisance incroyable elle lui coupa ceinture de pantalon et lacet de ses chausses, puis elle s'en alla sur le coté et lui imposa un T sur l'épaule. Enfin elle lui fit une révérence.

"Parce que je suis Béli, fine lame du pays!"

Vous vous pensez habile à vaincre un type qui n'a pratiquement jamais tenu une épée de sa vie!? Vous me devez un ensemble de vêtement dame Béligueuse! Et je vous le rappellerai un jour!

Elle rengaina son épée mais garda la main au fourreau

Non, je n'ai aucune gloire à te ridiculisé mais c'est mon passe temps favoris le déculottage de jeune homme! Et si je devais rembourser tout les vêtements abîmé je devrais employé un tisserand à vie! Alors un de plus ou un de moins...

Si au moins tu continuerais une fois déculotté.... les choses seraient intéressante....

Eh bien moi tu me rembourseras un jour, quittes à ce que je fouille moi-même dans ta bourse! Alors garde ton épée loin de mon pantalon! Je ne voudrais pas te ruiner lorsque je vais me rembourser!

Continuer? j'ai bien peur que tu soit aussi nul à l'épée qu'au lit je préfère donc m'en passé! Ma bourse? Je n'en ai pas sur moi, tu ne risque pas de me ruiner...

Je ne suis pas nul au lit!!! Je trouverais bien une façon de me rembourser alors!

Voudrais tu m'apprendre à me battre à l'épée?

Tu n'es pas nul au lit? C'est vrai, on ne peu pas savoir ce que l'on vaux tant que l'on est puceau!

Je ne suis pas si jeune ! J'ai 20 ans! J'ai déjà eu des maîtresses! Je ne me débrouilles pas mal avec les femmes....

Tu n'as pas répondus à ma question!

Une question? Quel question? Tu as eu quelques maîtresse! Oh! Mais c'est bien! Combien? Une, Deux? 20 ans... Tu es plus âgée que moi mais niveau expérience tu es bien loin derrière! Non sans façon!

Non je veux savoir si tu veux bien m'apprendre à combattre à l'épée!? Je ne veux pas coucher avec toi! Encore que....

Il ne fallait pas parler trop vite. Mais il n'avait pas encore regarder Béligueuse comme une possibilité de comprendre, il voulait apprendre autre chose d'elle.
Je t'enseigne déjà le ridicule! Quoi que tu as déjà ça dans le sang! Et tu en demandes encore plus!

Évidement que je demande! Il n'y a pas de honte à vouloir apprendre! Tu devrais être honorée plutôt de mon offre. Allons accepte je te prie, je serais bon étudiant. Une personne aussi importante que toi à sûrement besoin d'un aide!

Et moi je ne serai qu'un professeur brillant par son absence! Je n'ai guère de temps à accorder à un fanfaron

Que dois-je faire pour mériter votre temps? Vous cirer les bottes peut-être? Je ne suis pas un fanfaron, je sais être très sérieux! Et si on me perçoit comme un fanfaron on ne pourra que mieux me sous-estimé, ce qu'y n'est pas mauvais.

Es-tu sourd idiot ou bien les deux? Je viens de te dire que je n'ai pas le temps! Des marchands m'attendent sur les chemins!

Laisse moi venir avec toi!

Il réalisa qu'elle était aussi têtu que lui quand elle disait non. Mais il ne s'en tiendrais pas la!

Il décida de fermer sa bouche un moment et de la regarder tout simplement pour l'admirer en essayant de la gêner.


Désolé mon gaillard je voyage toujours seule! Range donc ton épée jeune sot! Tu vas te blesser!

Obéissant, il jeta son épée sur le sol.

Voila...

Si je réussis à te vaincre, acceptera tu mes offres?

Je ne veux pas t'accompagner mais seulement apprendre quelques trucs!

C'est bien... dit-elle sarcastique. Bon chien! Désolée mais demain je me lève tôt! J'ai autre chose à faire que de répondre à vos gamineries!

Sur ces mots elle passa derrière le comptoir pris les clefs d'une chambre et se dirigea vers l'escalier

Alci prit une gorgée de son verre. Une idée venait de lui traverser l'esprit. Il ne la suivit pas directement. Mais remarqua plutôt le numéro de la clé et de la chambre qu'elle avait pris. Cette nuit il agirait et lui montrerais ces talents. Il réfléchit à son plan.

Béli monta à sa chambre, se déshabilla totalement avant de s'allonger dans ses draps. Comme à son habitude elle dormait sur le ventre les mains sur une dague caché sous l'oreiller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcibiade
Collectionneur de bourses à plein temps
Collectionneur de bourses à plein temps
avatar

Nombre de messages : 191
Date d'inscription : 09/02/2006

MessageSujet: Re: Alci et Béli   Ven 17 Fév 2006, 00:34

(Faudra etre courageux pour lire tout ca! Cool )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Béligueuse
Collectionneur de bourses à plein temps
Collectionneur de bourses à plein temps
avatar

Nombre de messages : 133
Localisation : Sur un noeud
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Alci et Béli   Ven 17 Fév 2006, 00:47

(T'inquiéte que si on met la suite beaucoup liront! parce que le shistoire de c** hein! :lol!: )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chasseur Bourré
Bandit international
Bandit international


Nombre de messages : 914
Localisation : Cacher dans un ravin
Date d'inscription : 31/12/2005

MessageSujet: Re: Alci et Béli   Ven 17 Fév 2006, 00:50

Je lirais demain promis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgjb.fr-bb.com
Don Brady
Bandit de grand chemin
Bandit de grand chemin


Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Alci et Béli   Ven 17 Fév 2006, 01:26

(comment qu'elle se la raconte
:lol!: )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Béligueuse
Collectionneur de bourses à plein temps
Collectionneur de bourses à plein temps
avatar

Nombre de messages : 133
Localisation : Sur un noeud
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Alci et Béli   Ven 17 Fév 2006, 11:36

(Bon oki Brady tu es pur et chaste tu serai choqué en me lisant me lit surtout pas!!

Béli se la raconte beaucoup oui normal c'est son caractére!! Deplus elle peu se le permettre elle vus les coups qu'elle fait tongue )


Dernière édition par le Ven 17 Fév 2006, 11:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chasseur Bourré
Bandit international
Bandit international


Nombre de messages : 914
Localisation : Cacher dans un ravin
Date d'inscription : 31/12/2005

MessageSujet: Re: Alci et Béli   Ven 17 Fév 2006, 11:53

C'est bon ! J'ai tout lu ! Ca manque quand même d'illustrations ! Surtout vers la fin ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgjb.fr-bb.com
Béligueuse
Collectionneur de bourses à plein temps
Collectionneur de bourses à plein temps
avatar

Nombre de messages : 133
Localisation : Sur un noeud
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Alci et Béli   Ven 17 Fév 2006, 11:57

[v'la la suite]

Alcibiade enfila des vêtements légers, une petite dague derrière une ceinture dans son dos. Il enleva ses bottes, trop bruyant. Il attacha ses cheveux derrière lui pour ne pas qu'ils lui nuisent. Il enfila une paire de gant et un petit foulard rouge sur la figure pour se dissimuler la figure.

Il réfléchit passé par la porte ou la fenêtre? La porte pouvait être piéger et compliqué à ouvrir. La fenêtre semblait ouverte. Mais il fallait escalader sans se rompre le cou! Une fois dans sa chambre il lui déroberait un objet et lui monterais au petit matin.

Ce fut bien pénible! Mais il parvint. La fenêtre craqua légèrement. Il mit pied sur le sol. Léger grincement. Il jeta un oeil, il faisait très noir, et la lune éclairait très peu. Il devait faire attention pour ne pas trébucher.

Il l'appercut qu'il dormait. Ou du moins semblait. Elle semblait très belle ainsi. Durant un moment il eut envi de s'approcher pour mieux la regarder. Il hésita. Son épée était sur une chaise peu loin. Il ne devait pas se laisser distraire! Il tenait son butin.

Il fit quelques pas... mais vers le lit! Un coup d’œil rapide, il pourrait s'assurer qu'elle dort en plus!


Béli senti un souffle sur sa peau, elle se retourna et se jeta sur l'inconnu le basculant dans le lit la dague sur sa gorge. De sa main libre elle lui retira son foulard rouge.

Toi!

Il se retrouva sur le lit, dans une pirouette sans pouvoir rien faire, elle était trop rapide et il était trop surpris. Il fut surpris de la voir sans vêtement par dessus lui. Mais il regardait surtout la lame de sa dague. Il ne put que sourire lorsqu'elle découvrit son identité.

Oui c'est moi....

Murmura t'il n'osant trop bouger avec une dague sous la gorge

Crétin! Qu'est-ce que tu voulais faire? Idiot!

Euh...me rembourser pour tout mes pantalons déchiré! Ca ne t'ennuierais pas de reculer un peu ta dague? Euh tu es nue Béli....

Il la regardait avec des gros yeux, mais pétillant de malice.

T'es nul à l'épée! Nul au vol!

Elle descendit la dague et fit sauter les boutons de sa chemise un à un

Voyons ce que tu vaux pour le reste!

J'espère me rattraper alors...

Alors qu'elle abaissait sa dague, sa main rapidement alla se placer derrière sa tête, et il la tira vers lui et colla ses lèvres sur les siennes dans un geste viril et vigoureux. Il l'embrassa fougueusement avec passion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chasseur Bourré
Bandit international
Bandit international


Nombre de messages : 914
Localisation : Cacher dans un ravin
Date d'inscription : 31/12/2005

MessageSujet: Re: Alci et Béli   Ven 17 Fév 2006, 12:18

Et la suite ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgjb.fr-bb.com
Don Brady
Bandit de grand chemin
Bandit de grand chemin


Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: Alci et Béli   Ven 17 Fév 2006, 12:32

Béli tu m'as fait bien rire Laughing Laughing Laughing
Brady chaste et pur, c marrant, je devrais le mettre dans ma signature Razz Razz Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcibiade
Collectionneur de bourses à plein temps
Collectionneur de bourses à plein temps
avatar

Nombre de messages : 191
Date d'inscription : 09/02/2006

MessageSujet: Re: Alci et Béli   Ven 17 Fév 2006, 22:15

(La suite va finir par apparaître, le temps de l'écrire ! Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Béligueuse
Collectionneur de bourses à plein temps
Collectionneur de bourses à plein temps
avatar

Nombre de messages : 133
Localisation : Sur un noeud
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Alci et Béli   Sam 18 Fév 2006, 15:09

[Merci Alci de l'avoir posté comme je te l'avais demandé!]

La nuit avait été folle! Alcibiade avait du prouver ses talents, et la jeune femme était intransigeante. Elle l'avait épuisée. Au lever du jour, il leva un oeil. Il dormais en tenant sa jeune maîtresse enlacé dans ses bras, près de lui.

Il sourit, il avait été fort surpris du dénouement de cette nuit. Il caressa un moment les cheveux de Béli dans un soupir de satisfaction. Puis il referma les yeux pour continuer à somnoler...

Les rayons du soleil caressèrent le visage de la jeune femme lui faisant ouvrir un oeil. Elle regarda le ciel un instant avant d'écarquillé les yeux et de bondir hors du lit. Elle devait se lever tôt! Et là, elle avait bien une heure de retard. Béli sauta dans ses bottes et en quelques instants elle était habillée. Alci n'eu pas le temps de sortir de sa somnolence qu'elle avait déjà claquée la porte.

Au rez-de-chaussée quelques clients étaient déjà là. Elle pris un tabouret pour finir de lassée ses chaussures.


"Tu joues avec le feu ma belle... On est le 17..." fit remarquer Nounours

"Oui je sais! pas ma faute s'il est venu cet nuit! Je suis en retard je te prends Sultan!"

"Suicidaire en prime..."

Suicidaire... Oui, même si Sultan était dangereux c'était le plus rapide et elle avait trop de retard. elle courut vers les écuries. Là elle rentra dans le box du fameux étalon très nerveux et très dangereux, la terreur des palefreniers. Peu oser rentrer dans son box c'est pour cela que Béli avait planqué sous la mangeoire deux petites bourses remplis de quelques louis d'or. Elle les planqua comme à son habitude dans un coin de son décolleté. L'étalon pris un air menaçant et voulus mordre Béli, celle-ci se retourna et lui en mis une sur le museau. Elle lui mis son filet et sans prendre le temps de mettre la selle elle le mena dehors et sauta sur son dos. Le cheval cabra, rua désarçonnant Béli. heureusement, malgré sa chute elle avait gardé les rennes en main. Elle mis deux taquets dans la bouche du cheval et remonta une nouvelle fois sur son dos. L'étalon rua et partis au galop.
Alci se leva péniblement, la jeune femme ne lui avait pas laissé un seul répit cette nuit! Il avait été surpris de la voir si vive! Et surtout de la voir filer si vite, sans même un petit mot. Cette femme restait un mystère même si il avait connu son corps.

Il rampa hors du lit, cherchant son linge. La X$?&* elle lui avait chipé sa bourse!! Bon il lui revolerait plus tard. Il mit quelques morceaux vêtements descendit à l'étage pour déjeuner. Il demanda à boire. Un café bien chaud, il se sentait glacé sans la chaleur de Béli...

Il avait les yeux fatigués. Mais le café allait vite corriger cela. Bon que faire? Partir à sa recherche? Il aurait l'air d'un jeune amoureux! Mais si elle était partie si vite, c'est qu'elle avait reniflé l'or, le bon coup évidemment! Sans lui! Il fallait la rattraper! Mais ou était-elle allée?

Il approcha le tavernier.

Euh...Bonjour, Béli est votre amie n'est-ce pas? Ne sauriez vous pas par où elle est partie par hasard? Elle a oubliée quelque chose d'important dans sa hâte, j'aimerais lui remettre.

Oublier quelques chose d'important? Le barman se mit à rire Dit voir ce n'est pas plutôt l'inverse? Elle a pensée à te dépouiller? T'es pas le premier et t'es pas le dernier tu sais! Mais si tu veux savoir, Béli est partie. Vraiment à la bourre ! Au point de devoir prendre Sultan un jeune étalon à la limite de l'indomptable! Sa me plait guère d'ailleurs... Au faite, évite les câlins avec elle durant les prochains jours c'est...

Le barman se tut un instant et tendit l'oreille. Un cheval au galop se dirigea vers la taverne. Il lâcha ses verres et courut vers l'écurie. Sultan était là, trempait de sueur, les flancs couvert d’écume blanche et les jarrets en sang. Mais qu'étais devenus la cavalière?

C'est sa monture? Mais ou est Béli!?
Par ou est passé ce cheval? Ou allait-elle au fait?

Il l'observa à la recherche d'un indice qui l'aiderait à comprendre. Il fut inquiet un moment.

Nul ne sait où vas Béli! Je sais juste qu'elle est partie vers le nord!

Nounours rentra Sultan dans son box, et sorti une petite jument lui mis son filet et une selle.

Dit voir tu sais monter à cheval? Je peu pas quitter la taverne et...

Bien sur que je sais monter à cheval!

Il mentait, mais il dit cela avec tellement de conviction....

Il me faut réunir quelques affaires. Aurait tu une armes à me prêter, une épée, et quelques écus pour la route et de quoi casser la croûte? Je t'en demande beaucoup! Mais euh Béli te remboursera plus tard, évidemment!

Il alla également chercher sa cape. Il ne voulait pas attirer l'attention. Il devait paraître pour un pauvre voyageur.

Il regarda la jument avec des gros yeux. Bon il avait déjà vu faire. Il voulut grimper, et tomba de l'autre coté du cheval. Il remonta mais cette fois se retrouva à l'envers. Le cheval fit quelques pas, et Alci tomba sur les fesses durement! Aoucch! Ces pauvres fesses...il demanderais un massage à Béli....si il la retrouvait!

Il bondit à nouveau et s'accrocha au cou de l'animal, il finirait bien par comprendre une fois en route!


Saleté de canasson! grogna Béli

Elle était dans le ravin sur le bord de la route, deux cadavres gisaient auprès d'elle. Les côtes féllées une jambes désarticulé elle se disait que la situation pouvait être pire! Quoique... Elle venait de louper son rendez-vous, son cheval avait cabré au point de se retourner sur elle quand deux pauvres paysans avaient pointé le bout d'une fourche. Les pauvres hommes furent vite dépecé mais elle se retrouvait au milieu de nul part sans pouvoir marcher. Non vraiment elle se disait que sa pouvait difficilement être pire! Elle parla trop vite car un orage éclata et elle se retrouva en quelques instant trempée jusqu'au os dans un ravin de plus en plus boueux...

Il avait appelé son cheval Asa. En l'honneur à une petite amie vraiment têtue de sa jeunesse. L'orage allait bientôt approcher. Il détestait la pluie! Il remonta son capuchon. Il sifflait légèrement. Ce n'étais si mal un cheval. Il aperçut alors sur le sol un objet brisé et des pas. Alons la pluie commença à tomber.

Il regarda autour de lui, un petit ravin peu profond mais assez abruts était non tout prêt. Il y jeta un oeil. 3 corps y gisaient. Tous morts? Un semblait encore bougé. Il bondit à coté de son cheval. Il glissa et tomba aussi au fond du ravin! Le dernier espoir de Béli s'était il envolé?

Non, il se releva, plus de peur que de mal.... Il portait néanmoins son capuchon qui dissimulait ses traits. Il sortit son épée par prudence et s'avança presque menaçant vers Béli qu'il reconnaissait à peine sous cet orage.


Et merde manquait plus que sa! Pensa Béli

Elle tenait fermement son épée et se releva tant bien que mal. La boue la fit glisser et elle du se rattraper avec sa jambe désarticulé. Elle serra les dents pour ne pas hurler, pas devant l'ennemi ! jamais elle ne se le permettrait! Elle tenait en équilibre que faiblement sur sa jambe, sa main se resserra sur son épée et son regard lançait des braises

Elle ressemblait à une démone! Devait t'il prendre ces jambes à son coup? Lui tournée le dos? Il finirait comme les deux autres. Elle semblait très mal en point. Une idée l'illumina!


Béli? Béli? C'est toi? Ou son fantôme? Ne m'approche pas si tu es morte!

C'est toi Idiot!

Elle se laissa retombée dans la boue, épuisé, ouvrit la bouche et avala quelques gouttes de pluie. Elle souffla un instant avant de prendre une poignée de boue et de la lancer à la figure d'Alci.

Crétin sa t'apprendra à pas baisser ta capuche et pointer une arme sur moi!

Il baissa sa capuche en souriant, la pluie se mêla vite à ses longs cheveux noirs qui tombèrent sur sa figure. Il ne rangea pas son arme immédiatement mais la pointa ailleurs. Il poussa la boue d'une autre main.

Je dois vérifier si tu n'es pas un spectre! Je ne veux pas me faire emporter dans les enfers et rejoindre Satan! Comment peux tu me prouver le contraire?

Il s'approcha et s'agenouilla, et passa une main délicate sur son visage, une caresse sur son front, en repoussant une mèche de ses cheveux. C'était bien elle! Et elle semblait vivante! Mais il aimait bien la faire marcher... bien qu'il devrait la porter cette fois!

Aïe! elle lui mis une torgnolle pleine de boue sur le visage Mais fait gaffe bon dieu j'ai bien trois côte féllées! Je suis pas un sac à patate!

Mais je t'ai juste touché le front!! Aucun lien avec les côtes!! Cesse de m'envoyer de la boue au visage! Comment veux tu que je vois ta poitrine euh tes blessures!

Je dois réfléchir à nous sortir de là! C'est nouveau pour moi tout cela!

Et vite si il ne voulait pas finir avec de la boue au visage!

Nous allons retourner sur la route, je vais te porter, et nous tenterons de trouver un abri non loin d'ici! Essaye d'être sage et laisse cette boue au sol! Je t'avais bien dit l'autre soir que tu t'amuserais dans la boue!

Il se pencha pour la soulever. Ravi à l'idée de la tenir encore dans ses bras....il soupira rêveur.

Accroche toi....

Aïe! Mais je sais que t'aime bien la boue! Tiens cadeau! et elle lui remit une couche sur la tête!

Il eut toute la misère du monde à remonter le ravin. Il aimait l'avoir dans ses bras, mais elle était assez lourde finalement! Il prit une pause pour retirer la boue de son visage et souffler. Asa regardait gentiment la scène tandis qu’elle broutait.

Cesse ou je vais devoir t'attacher les mains! Tu es à ma merci si tu ne l'aurais pas remarqué jeune dame! Non mais comment t'es tu mis dans cette situation!? Tu es partie bien vite ce matin! Tu n'aurais pas oublié quelques choses?

Il tendit les lèvres légèrement.

Béli sorti de sa poche sa petite dague et la plaqua sou le cou d'Alci.

Oui j'ai oublié de t'égorgé! Mais j'ai pensée que tu pouvais être encore utile alors je t'ai laissée en vie!

Tu devrais prendre des cours d'humour toi!

Tu ne m'aurais pas égorgé, car tu as bien trop aimé notre nuit! Range ton jouet, tu ne trouves pas que nous sommes déjà en mauvais état comme cela!

Il n'attendit pas, il fallait continuer, il la resouleva, avec un peu de chance d'ici une heure, ils arriveraient à l'auberge. Si il ne s'écroulait pas avant!

Béli rigolait:


Je suis lourde hein! Un jouet?

Elle appuya la pointe de sa dague jusqu'a ce qu'elle laisse une petite trace perlé de sang

Bien coupant pour un jouet! Tu as vus sa ?

Pendant un moment il eut peur. Que cherchait-t-elle à faire? L'effrayer? Désirait-elle qu'il la laisse la! Pour un peu il ne s'en priverait pas. Quelques fois elle le choquait. Mais il se sentait encore un peu jeune pour exprimer sa colère clairement. Et il s'attachait à elle! Étais-ce une bonne chose? Chaque moment lui amenait de nouvelles réflexions! Bon il commençait à être trop fatiguer pour réfléchir correctement.

Range ton jouet Béli! Tu pourras toujours me trancher la gorge une fois à l'auberge quand nous serons au sec!

L'ironie était une façon pour lui de répondre. Il aimait bien.

Hum je sais pas...

Désormais elle déplaçait la pointe de sa dague sur le torse du jeune homme et commença à refaire sauter les boutons...

Ils arrivèrent enfin à l'auberge, ils étaient sales et trempés à faire peur, bien que la pluie avait chassé la boue .Nounours les vit arrivés et s’occupa de la jument Il déposa Béli sur une chaise un moment près du feu. Avant de reprendre son souffle, les mains sur les hanches. Quel épreuve! Il engloutit le premier pichet de vin qu'il trouva. La jeune femme avait déchirer sa chemise. Il essaya de le cacher
.

Pfiouuu, voila! Nous sommes arrivées! Tu vois que sans moi il t'arrive des ennuis, tu dois me prendre avec toi la prochaine fois!

Nounours s’occupa de Béli et d’un œil expert lui remit son genou luxé en place. Il lui servit un pichet de bière et bon morceau de lard fumé. Une fois désaltéré et le ventre plein elle s’adressa à Alci :

Tu me montes à la chambre? Dit-elle avec un grand sourire

Son sourire fit bondir son cœur! Il ne se le ferais pas dire deux fois. Il la souleva. Mais il maudit chaque marche. Chaque pas était rendu une souffrance. Il en avait marre de marcher! Pffff on m'apprendra à vouloir sauver les voleuses en détresses!

Une fois dans la chambre il la déposa sur le lit, après avoir enlevé leur bottes, et les laisser devant la chambre pour être laver.
Sa chemise était foutu, tout son linge effet était en mauvais état. Il allait avoir bientôt besoin d'un tailleur. La fréquentation de cette femme, boussillait toute sa garde robe! Quand ce n'était pas la boue, c'était ses lames!

Il lui sourit.


Tu va bien Béli? Tu n'as pas trop mal? Tu veux que je t'aide pour quelques choses?

Non c'est bon merci bonne nuit! Répondit-elle comme une baronne à son serviteur

Alci était devenu blanc comme un linge. Elle rigola un instant et les yeux plein de malice:


Bon ok reste si tu veux... pour me tenir chaud!

Il était bien fatigué. Il souhaita qu'elle n'abuserait pas trop cette nuit! Il enleva tout ce qu'il portait. Mais avant de se coucher, il enleva la saleté de son corps avec un linge humide, et aussi du corps de Béli, particulièrement les taches de sang. Elle était plus mignonne ainsi. Il plongea ensuite sous les couvertures un peu gêné qu'elle ne cesse de dévisager sa nudité! Il se sentait plus à l'aise près d'elle. Il l'enlaça et sentit que tout les muscles de son corps étaient épuisés et que le sommeil le gagnerait rapidement....

Malgré le fait qu’ils étaient en pleine après midi ils s’endormirent tout les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcibiade
Collectionneur de bourses à plein temps
Collectionneur de bourses à plein temps
avatar

Nombre de messages : 191
Date d'inscription : 09/02/2006

MessageSujet: Re: Alci et Béli   Sam 18 Fév 2006, 16:51

( Lol tu m'avais demandé ca? J'étais fatigué hier désolé...!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Béligueuse
Collectionneur de bourses à plein temps
Collectionneur de bourses à plein temps
avatar

Nombre de messages : 133
Localisation : Sur un noeud
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Alci et Béli   Sam 18 Fév 2006, 16:56

(Ah oui? et que dois-je dire étant donner qu'avec le décalage horaire je me suis couchée à 2h30??)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Béligueuse
Collectionneur de bourses à plein temps
Collectionneur de bourses à plein temps
avatar

Nombre de messages : 133
Localisation : Sur un noeud
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Alci et Béli   Sam 18 Fév 2006, 18:20

Alcibiade se réveilla, l'aube se levait avec lui. Ses muscles étaient encore endoloris de la veille. Mais il se sentait beaucoup mieux. Un petit morceau de bouffe arrangerait le tout! Ah Béli ne s'était pas envoler cette fois! Excellant. Il caressa ses cheveux légèrement avant de se lever nonchalamment.

Tu as bien dormie?

Il eu pour toute réponse un grognement rauque et un coussin en pleine figure. Non aujourd'hui Béli ne voulait pas se lever!

Bien reste au lit alors! Je te ferais porté à déjeuner! Désires tu que je t'amène quelques choses de particuliers? J'espère que plus tard nous pourrons commencer mes cours d'escrime!

Alcibiade étais presque toujours de bonne humeur, il n'y pouvait rien, c'était comme ca!

Sa vas pas la tête! je ferai pas de cours d'escrime à ce freluquet! pensa-t-elle.
Elle sortie du lit sautillant sur sa jambe valide, passa la tête par l'entrebâillement de la porte pour s'assurer qu'Alci était bien parti. Elle s'engouffra dans les couloirs en direction d'une de ses nombreuses cachette d'or. Béli y mis ses deux petites bourses cachée dans sa poitrine avant de repartir dans une autre pièce. Là, elle y retrouva Cathy, la servante de la taverne qui préparait le bain semestriel de Nounours. Une discussion s'entama et on entendait du couloir quelques phrases de la conversation:


Mais puisque je te dis qu'il n'y verra aucun inconvénient! Aller vas!

Cathy fut viré de la pièce en deux temps trois mouvements tandis que Béli bloqua la porte avec une chaise avant de s'allonger dans la baignoire que la servante venait tout juste de remplir.

Ah c'est chaud!

Evidement l'eau n'avait pas eu le temps de refroidir et elle venait tout juste de quitter le feu. La jeune femme serra les dents et s'y engouffra.

La suite dans "baston à la taverne" et on vous invite à y participer!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alci et Béli   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alci et Béli
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alci et Béli
» Alci et le Poète

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Grotte des Joyeux Brigands :: La Grotte des Joyeux Brigands :: [RP] Dans les profondeurs de la grotte… :: La Taverne-
Sauter vers: